La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 La spécialisation des collèges communautaires du Nouveau- Brunswick Présenté dans le cadre du « Colloque francophone des collèges et instituts au service.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 La spécialisation des collèges communautaires du Nouveau- Brunswick Présenté dans le cadre du « Colloque francophone des collèges et instituts au service."— Transcription de la présentation:

1 1 La spécialisation des collèges communautaires du Nouveau- Brunswick Présenté dans le cadre du « Colloque francophone des collèges et instituts au service des collectivités rurales et éloignées » Par Yves Chouinard Le 25 février 2004

2 2 Introduction

3 3 Questions qui se posaient à lépoque et qui ont motivé le ministère des Collèges communautaires du Nouveau- Brunswick à donner une orientation spécifique à chacun de ses collèges

4 4 Le Ministère devrait-il se préoccuper de la survie de son réseau de Collèges ainsi que de continuer à promouvoir une viabilité pour chacun? Le Ministère devrait-il continuer à se préoccuper du dédoublement defforts et de ressources dans la prestation de ses services de formation? Le Ministère devrait-il continuer à désigner la localité de ses programmes daprès la durée de ceux-ci?

5 5 Le Ministère peut-il sattendre à une plus grande infusion de fonds ou devra-t-il fonctionner dans une situation économique limitant laccès à des ressources supplémentaires? Le Ministère devrait-il adopter un processus décisionnel basé sur des critères identifiés et acceptés de tous pour la détermination de ses programmes?

6 6 Faits historiques qui ont conduit à la spécialisation des collèges et aux unités intégrées denseignement

7 Initiation de la démarche, par le sous-ministre, M. Jean-Guy Finn, en vue de donner une orientation spécifique à chacun de ses quatre (4) collèges francophones et de ses cinq (5) collèges anglophones

8 Acceptation du modèle conceptuel et des critères qui ont guidé la démarche vers cette orientation Énoncés de principes à respecter : Énoncés de principes à respecter : - Tous les collèges seront dotés de « services de formation spécialisés ». -Un collège pourra offrir plus dune spécialité. - On pourra retrouver la même spécialisation à plus dun collège, mais le nombre total de collèges qui offrira une même spécialité sera limité. - Tous les collèges auront la possibilité doffrir le programme complet de la formation à tous les niveaux dans le cadre dune spécialisation.

9 – Critères retenus pour assigner les services spécialisés, généraux et communautaires à chacun des collèges: Ressources déjà en place Ressources déjà en place Profile socio-économique de la région où se trouve le collège Profile socio-économique de la région où se trouve le collège Marché du travail Marché du travail Regroupement des programmes de même nature Regroupement des programmes de même nature Souplesse dans la conception et la livraison des services de formation Souplesse dans la conception et la livraison des services de formation Développement des collèges Développement des collèges

10 Définition des secteurs dactivités 1. Administration et commerce a) comptabilité, finance et administration a) comptabilité, finance et administration b) marketing, personnel, PME b) marketing, personnel, PME 2. Agriculture 3. Arts et communication 4. Bois et matériaux ouvrés 5. Construction 6. Électronique 7. Fabrication 8. Formation générale (académique) 9. Hébergement et Alimentation

11 Informatique 11. Mécanique industrielle 12. Métaux 13. Ressources naturelles 14. Services à la personne 15. Services de protection 16. Services sociaux 17. Soins à la personne 18. Système dénergie 19. Techniques de secrétariat 20. Équipements motorisés 21. Véhicules motorisés

12 12 Légende S – spécialité du collège G – service général X – endroit – statu quo XD – endroit – discontinué I – à introduire A – apprentissage seulement Secteurs dactivités/ programmes 1. Administration et commerce S S 2. Arts appliqués et communication S 3. Bois et matériaux ouvrés S 4. Chauffage, ventilation et air climatisé S 5. Conceptualisation et dessin

13 13 Légende S – spécialité du collège G – service général X – endroit – statu quo XD – endroit – discontinué I – à introduire A – apprentissage seulement Secteurs dactivités/ programmes 6. Conduite déquipement lourd 7. Construction S 8. Électronique S 9. Formation générale G G G G 10. Hébergement et restauration/tourisme S

14 14 Légende S – spécialité du collège G – service général X – endroit – statu quo XD – endroit – discontinué I – à introduire A – apprentissage seulement Secteurs dactivités/ programmes 11. Mécanique - équipement motorisé S 12. Mécanique – industrielle S 13. Métaux S 14. Ressources naturelles S S 15. Santé/services communautaires S

15 15 Légende S – spécialité du collège G – service général X – endroit – statu quo XD – endroit – discontinué I – à introduire A – apprentissage seulement Secteurs dactivités/ programmes 16. Services à la personne S 17. Services de protection S 18. Techniques de secrétariat S S S S

16 16 Légende S – spécialité du collège G – service général X – endroit – statu quo XD – endroit – discontinué I – à introduire A – apprentissage seulement Secteurs dactivités/ programmes Administration et commerce S S 1. Technologie de linformatique S-X 2. Programmeur analyste S-I87/88 3. Technologie des affaires - Administration - Administration - Comptabilité - Comptabilité S-X S-X

17 17 Légende S – spécialité du collège G – service général X – endroit – statu quo XD – endroit – discontinué I – à introduire A – apprentissage seulement Secteurs dactivités/ programmes - Transport - Transport - Marketing - Marketing - Personnel - Personnel - Bureautique - Bureautique - Traitement des donnés - Traitement des donnésS-I86/87S-I86/87S-I86/87 4. Techniques de gestion de la petite et moyenne entreprise S-I86/87

18 – Instauration des unités intégrées denseignement Impact considérable sur la gestion pédagogique des services de formation Impact considérable sur la gestion pédagogique des services de formation Chefs de département deviennent des gestionnaires à temps plein, responsables de gérer les programmes réguliers, la formation sur mesure et les cours du soir dans leur domaine de spécialité. Chefs de département deviennent des gestionnaires à temps plein, responsables de gérer les programmes réguliers, la formation sur mesure et les cours du soir dans leur domaine de spécialité.

19 – Mise sur pied de la politique régissant le rôle des collèges à spécialisation et des collèges locaux

20 20 Définition du collège local : Le collège local est responsable de la prestation de nimporte quel service de formation sur le territoire quil dessert.

21 21 Définition du collège à spécialisation Le collège à spécialisation est responsable doffrir un ou plusieurs services de formation dans un des 18 secteurs de spécialisation du ministère de lEnseignement supérieur et de la formation.

22 22 Rôle du collège local Administrer les services de formation quil offre sur son territoire; Administrer les services de formation quil offre sur son territoire; Identifier les besoins de formation sur son territoire; Identifier les besoins de formation sur son territoire; Promouvoir les activités de formation; Promouvoir les activités de formation; Livrer la formation, lévaluer et rendre compte de ses activités à la direction du MESF. Livrer la formation, lévaluer et rendre compte de ses activités à la direction du MESF.

23 23 Rôle du collège à spécialisation : Offrir des services de formation à une clientèle en provenance de diverses régions de la province; Agir à titre de consultant auprès des autres collèges qui souhaitent offrir un service de formation dans un domaine spécialisé sur leur territoire en matière de contenu de programmes, de ressources humaines, financières et physiques; Livrer la formation, sur tous les territoires, en autant que cela se fasse en concordance avec les collèges locaux.

24 – Mise en place de la politique des collèges responsable (lead college) (Responsabilité des programmes détudes est transférée du Bureau central vers les collèges responsables) 1- Représenter le CCNB auprès des organismes extérieurs

25 25 2- Coordonner les réunions des comités consultatifs, de liaison, etc., lesquels participent au développement des programmes détudes 3- Appuyer les autres collèges qui livrent le même programme dans lobtention de leur accréditation 4- Participer à des conférences, réunions et autres tâches auparavant accomplies par le Bureau central 5- Coordonner les activités délaboration et de mise à jour des programmes détudes

26 26 6- Assurer un leadership dans le développement des services en vue daugmenter laccessibilité de la formation (ex. cours à distance) 7- Aider les collèges en région à développer des partenariats avec lindustrie, les universités, etc. Note: Le collège responsable (lead) transcende la désignation linguistique des collèges

27 27 Résultats de la spécialisation des collèges au Nouveau-Brunswick Nombre de programmes différents est passé de 60 quil était en 1983 à 120 en 2004 Programmes sont à jour 1000 places ont été ajoutées dans le réseau collégial pour atteindre 6800 étudiants à temps plein et à temps partiel Nombreux partenariats ont été établis avec les entreprises, les universités et dautres collèges à travers le monde

28 28 Création de cinq (5) centres dexcellence Développement de modes alternatifs dans la livraison des services de formation Internationalisation des collèges Grande prolifération dans la création de nouveaux cours Manque de coordination dans le développement et la mise sur pied de nouveaux programmes et services de formation

29 29 Schéma Offre des programmes à une clientèle en provenance de diverses régions de la province Secteur de spécialisation ex. Administration et commerce Formation régulière, sur mesure et à distance Collège spécialisé Unités intégrées denseignement Collège responsable -Contenu des prog. -Assure le leadership dans ce secteur Collège local

30 30 Organigramme du ministère de la Formation et du Développement de lEmploi Ministre LHON. MARGARET-ANN BLANEY Sous-ministre Rachel Bard Travail et emploi PAUL BLACKMORE Services De formation MICHEL THÉRIAULT Stratégie de développement De la Main dœuvre JOHN CUNNINGHAM Planification Et Représentation DEBORAH L BURNS Services Ministériels Et Ressources Humaines RENÉ R FOURNIER Péninsule acadienne CLARENCE LEBRETON Marketing et Information Publique SHAWN HEARN

31 31 Organigramme du ministère de la Formation et du Développement de lEmploi Services de formation MICHEL THÉRIAULT Collège communautaire du Nouveau- Brunswick (francophone) Michel Richard New Brunswick Community College (Anglophone) Richard Corey CCNB Développement Maurice Roy CCNB Opérations Daniel N Fraser Loi sur la formation professionn elle dans le secteur privé Barb A Leger CCNB Programmes Bernard- Marie Thériault

32 32 Organigramme du ministère de la Formation et du Développement de lEmploi Collège communautaire du Nouveau- Brunswick (francophone) Michel D Richard CCNB Campus de Dieppe Jean-Guy Richard CCNB Campus dEdmundston Richard Doiron CCNB Campus de Campbellton Yves Chouinard CCNB Campus de la Péninsule acadienne Thérèse Finn- Mcgraw CCNB Campus de Bathurst

33 33 Organigramme du ministère de la Formation et du Développement de lEmploi New Brunswick Community College (Anglophone) Richard Corey NBCC Woodstock Campus Joy Dion NBCC Miramichi Campus Noreen Lobban NBCC Saint John Campus Peter H McGill NBCC Moncton Campus Claude Allard New Brunswick College of Craft and Design Robert Kavanagh NBCC St.Andrews Campus Terry L Dempsey

34 34 Merci!


Télécharger ppt "1 La spécialisation des collèges communautaires du Nouveau- Brunswick Présenté dans le cadre du « Colloque francophone des collèges et instituts au service."

Présentations similaires


Annonces Google