La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

DISPOSITIF "PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES" Ecole Erlenberg Bischwiller REACTIVITE INNOVATION AUTONOMIE COOPERATION.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "DISPOSITIF "PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES" Ecole Erlenberg Bischwiller REACTIVITE INNOVATION AUTONOMIE COOPERATION."— Transcription de la présentation:

1 DISPOSITIF "PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES" Ecole Erlenberg Bischwiller REACTIVITE INNOVATION AUTONOMIE COOPERATION

2 PRESENTATION DE LECOLE L'école Erlenberg de Bischwiller est une école élémentaire de 10 classes au public scolaire hétérogène, en grande partie allophone. L'équipe enseignante développe de nouvelles organisations pédagogiques pour mieux faire réussir les élèves. Chaque élève progresse à son rythme, dans les compétences ciblées sur ses besoins.

3 OBJECTIFS DU PROJET Objectifs pour les élèves favoriser la réussite de chaque élève. prévenir la difficulté remédier si besoin,éviter le décrochage développer lautonomie Objectifs pour les enseignants permettre une meilleure prise en charge de l' hétérogénéité favoriser les échanges au sein de l'équipe développer les liens inter cycle faire évoluer les pratiques pédagogiques

4 Mise en oeuvre Co-intervention l'enseignante et le « maître plus » interviennent en même temps sur une même notion et permettent un étayage par petits groupes.

5 Co-intervention la classe est coupée en deux groupes, l'enseignante et le « maître plus » travaillent chacune avec un groupe. Chaque groupe pratique une activité différente.

6 Un enseignant, un groupe délèves L'enseignant titulaire travaille avec les élèves en difficulté, le « maître plus » travaille avec les autres élèves dans un autre lieu. L'enseignant acquiert une meilleure connaissance de ses élèves, il est plus réactif et peut ainsi davantage anticiper.

7 Un enseignant, une demi-classe, Le « maître plus » travaille avec une demi- classe pour offrir plus d'efficience aux séances de manipulation ou de travail oral. Le groupe n'est pas un groupe de niveau, l'objectif de cette organisation est uniquement de permettre une plus grande participation des élèves. Les domaines retenus pour cette organisation sont : la phonologie en CP, la lecture et les manipulations en mathématiques en CP et en CE1.

8 Lenseignant ou le « maître plus » fait classe, lautre enseignant observe

9 L'école a mis en place de lenseignement par modules de compétences. En cycle 2, il y a deux décloisonnements d'une heure chacun dans le domaine de la maîtrise de la langue. En cycle 3, il y a un décloisonnement en production d'écrit et un en résolution de problèmes. Le « maître plus » prend en charge un des modules. Décloisonnements

10 Une appropriation par les enseignants des nouvelles pratiques au service de lautonomie de lélève l'entraide entre pairs le tutorat le travail en autonomie La co-intervention permet un enseignement moins frontal, une évolution des situations dapprentissage et un engagement plus fort des élèves dans leurs apprentissages à travers:

11 Un outil pour synthétiser l'action du maître plus: un tableau de bord ClassesDomainesNature de linterventionSéancesObjectifs élèvesObjectifs PE Pratiques péda.+apport de documents et manuels par PE+ CP Mme Czermak Mlle Blum -évaluations diagnostiques rentrée - co- intervention (classe divisée en 2 groupes) - passations individuelles - 3 séances par classe- diagnostiquer les besoins (différenciation, décloisonnement, AED, APC) - évaluer de façon précise les acquis et besoins de tous les élèves - élaborer des groupes de besoins - élaboration des évaluations diagnostiques en maths et français CP Mme Czermak-phonologie (PE+) -lecture (PE) méthode Patati, Patata -mathématiques / Numération - ½ classe en alternance - idem - 3 séances - phono : discrimination auditive des voyelles étudiées (a, i, o, u, e) - acquérir les représentations mentales des nombres jusquà 10 (doigts, constellations du dé, boîte Picbille, disposition aléatoire) - mémoriser la suite des nombres jusquà 20 et lassocier à lécriture chiffrée - dynamiser la séance par le travail en demi groupe - augmenter le temps et les possibilités pour les élèves dêtre interrogés - acquérir une connaissance fine et individuelle des élèves - idem - organisation de laffichage de la classe : catégorisation et lisibilité de lespace - mise en place dun classeur de travail pour le travail en autonomie des E. Ecole Erlenberg année scolaire 2013/2014 Tableau de bord : dispositif plus de maîtres que de classes SEPTEMBRE 2013

12 Emploi du temps du maître plus

13 Temps de concertation Des temps formalisés chaque période avec lensemble de léquipe pris sur les 24 heures de concertation pour analyser l'action, lévaluer et l'ajuster. Une heure hebdomadaire de concertation sur le temps de l'enseignement de la religion/morale. Des concertations plus individualisées et plus informelles entre midi et deux ou après la classe, en fonction des besoins.

14 Un « maître plus » … … ce nest pas un maître de RASED … ce nest pas un remplaçant … ce nest pas un maître qui prend en charge la totalité dun domaine dapprentissage Des qualités pour garantir la réussite du dispositif Le projet doit être porté en complémentarité entre le maître plus et le directeur. Le « maître plus » doit avoir une réelle connaissance et expérience des différents niveaux de classe et de la gestion de la difficulté scolaire. Le « maître plus » doit faire preuve dadaptation, de dialogue et de conseil. diaporama réalisé par Frédérique Rauscher, directrice de lécole Erlenberg


Télécharger ppt "DISPOSITIF "PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES" Ecole Erlenberg Bischwiller REACTIVITE INNOVATION AUTONOMIE COOPERATION."

Présentations similaires


Annonces Google