La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le Plan Communal de Sauvegarde La Réserve Communale

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le Plan Communal de Sauvegarde La Réserve Communale"— Transcription de la présentation:

1 Le Plan Communal de Sauvegarde La Réserve Communale
Gestion de crise à l’échelle communale: Le Plan Communal de Sauvegarde La Réserve Communale Mardi 3 Février 2009

2 Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février 2009 2/32
Sommaire Introduction Les risques majeurs à Champ-sur Drac Les risques technologiques Les risques naturels 3. Le Plan Communal de Sauvegarde Le contexte réglementaire et quelques définitions L’organisation mise en place sur la commune Le rôle des agents et des élus 5. La Réserve Communale de Sécurité Civile 6. Un petit point sur le système d’appel en masse Cedralis Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février /32

3 Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février 2009 3/32
1- Introduction Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février /32

4 Qu’est-ce qu’un risque majeur?

5 Aléa * Vulnérabilité = Risque
Définition du risque Aléa * Vulnérabilité = Risque Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février /32

6 Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février 2009 6/32
Le risque « majeur » : approche d’une définition Le risque majeur, 2 notions : aléa faible conséquences dépassant les capacités habituelles de gestion des crises Avec des conséquences : humaines environnementales sociales économiques Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février /32

7 2- Les Risques Majeurs à Champ-sur-Drac
Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février /32

8 Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février 2009 8/32
Les Risques Majeurs à Champ-sur-Drac Les risques technologiques Le risque industriel Le risque de rupture de barrage Le risque de transport de matières dangereuses Les risques naturels Crues du Drac et de la Romanche Mouvements de terrain Séisme (toute la commune) Rupture des ruines de Séchilienne Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février /32

9 Les risques technologiques
Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février /32

10 Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février 2009 10/32
Les Risques technologiques Accident sur un site industriel Plateforme chimique de Jarrie (Arkema – Cézus) Plateforme chimique de Pont de Claix  Risques pris en compte dans les PPI (Plan particulier d’Intervention) du Préfet Accident de Transport de Matières dangereuses Canalisations (gaz naturel et acide chlorhydrique) Route Voie ferrée Rupture de Barrage Barrages le long de la Romanche  Chambon, le Verney, Grand Maison Barrages le long du Drac  Monteynard, Notre-Dame de Commiers, le Sautet Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février /32

11 Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février 2009 11/32
Les risques naturels Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février /32

12 Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février 2009 12/32
Les Risques naturels Inondation Inondation de la Romanche Inondation du Drac Crues torrentielles Mouvements de terrain glissements (les Rivoires, le Connex) éboulement et chutes de blocs ( hameau de la Combe, route de St Sauveur, le Conest,… Affaissements (hameau de la Combe) Le Risque lié aux ruines de Séchilienne Séisme Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février /32

13 3- Le Plan Communal de Sauvegarde
Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février /32

14 Le contexte du Plan Communal de Sauvegarde

15 Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février 2009 15/32
Le PCS, pourquoi et pour quoi faire? C’est une organisation communale qui permet Assurer l’alerte Assurer l’information de la population Assurer la protection Assurer le soutien Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février /32

16 Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février 2009 16/32
Le PCS, pourquoi et pour quoi faire? Avec les moyens matériels et humains de la commune moyens communaux moyens privés En cas de risques majeurs avérés ou en cas d’évènement nécessitant une réponse communale exemple: chutes de neiges exceptionnelles nécessitant un relogement, accident de la route,…  INTERET DU PCS: se préparer pour être plus efficace Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février /32

17 Protection de la population
Les missions de la commune sont des missions de SAUVEGARDE Protection de la population SAUVEGARDER SECOURIR Informer Alerter Mettre à l’abri Interdire Soutenir Assister … Ravitailler Reloger… Protéger Soigner Relever Médicaliser Évacuer d’urgence… Services d’urgence (SAMU, SDIS,…) Commune et intercommunalité Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février /32

18 Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février 2009 18/32
Quelles sont les communes qui doivent faire un PCS? D’après la réglementation ( loi de modernisation de la sécurité civile du 13 Août 2004), les communes: Soumises à un Plan de Prévention des Risques Naturels PPR(n) approuvé  PPR Inondation, PPR Multirisques,… Concernées par un Plan Particulier d’Intervention PPI: Site Seveso, nucléaire, barrage Pour Champ-sur-Drac une des communes pionnières dans le PCS 1er plan réalisé en 1990 Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février /32

19 Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février 2009 19/32
3- Le PCS, concrètement Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février /32

20 L’organisation mise en place

21 Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février 2009 21/32
Dans cette démarche, les principaux acteurs sont: Organisation de la sécurité civile: Départemental (Orsec départ. COD-Centre Opérationnel Départemental) – Zonal (COZ: le DOS reste le préfet de chaque département, le prefet de zone est le coordinateur. Obj: mettre à disposition les moyens de la zone) – National (COGIC pour les crises à l’échelon nat. Ex: tempêtes 99…) Les collectivités territoriales: CGCT: date de l’époque napoléonienne! La nouvelle régllementaion a seulement donné un nom à cette obligation Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février /32

22 Organigramme nominatif
Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février /32

23 Les dispositifs d’alerte

24 Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février 2009 24/32
Les systèmes d’alerte Le Téléphone Le Haut-parleur Le Porte à porte Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février /32

25 5-La Réserve Communale de Sécurité Civile
Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février /32

26 Le rôle de la population dans le PCS…
Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février /32

27 Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février 2009 27/32
La Réserve Communale de Sécurité Civile (RCSC) Placée sous l’autorité du Maire La Réserve permet d’organiser les bonnes volontés locales qui se présenteraient pour aider le Maire et l’équipe municipale à accomplir leur mission de soutien et d’assistance aux populations C’est une organisation facultative Objectif:  Apporter son aide en cas de crise (ex: faire du porte à porte, relayer l’information dans un quartier, acheminer du matériel…)  Participer à des actions de formation et d’information Dans cette démarche, les principaux acteurs sont: Organisation de la sécurité civile: Départemental (Orsec départ. COD-Centre Opérationnel Départemental) – Zonal (COZ: le DOS reste le préfet de chaque département, le prefet de zone est le coordinateur. Obj: mettre à disposition les moyens de la zone) – National (COGIC pour les crises à l’échelon nat. Ex: tempêtes 99…) Les collectivités territoriales: CGCT: date de l’époque napoléonienne! La nouvelle régllementaion a seulement donné un nom à cette obligation Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février /32

28 Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février 2009 28/32
La Réserve Communal de Sécurité Civile (RCSC) La mise en place de la Réserve: Financement à la charge de la commune Une délibération en conseil et la rédaction d’un règlement Un acte d’engagement entre le réserviste et la commune Dans cette démarche, les principaux acteurs sont: Organisation de la sécurité civile: Départemental (Orsec départ. COD-Centre Opérationnel Départemental) – Zonal (COZ: le DOS reste le préfet de chaque département, le prefet de zone est le coordinateur. Obj: mettre à disposition les moyens de la zone) – National (COGIC pour les crises à l’échelon nat. Ex: tempêtes 99…) Les collectivités territoriales: CGCT: date de l’époque napoléonienne! La nouvelle régllementaion a seulement donné un nom à cette obligation Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février /32

29 La Réserve de Champ-sur-Drac
Missions Détails Qualités recherchées Être un relais de quartier Participer aux actions de prévention des risques menées par la commune : réunions publiques, exercices de simulation… En période de crise, collecter des informations sur le terrain et diffuser les informations aux riverains dans une relation d’échange entre la mairie Connaissance de son secteur Qualités relationnelles Participer à la sauvegarde préventive des biens et équipements des logements Aider les cellules « logistique » et « cellule/évaluation » dans l’acheminement de matériel, la sécurisation des zones,… Forme physique Contribuer à l’accueil dans les bâtiments communaux Aider la cellule « soutien et réconfort » pour l’installation des personnes, la distribution des repas,l’encadrement des enfants… Sens de l’accueil Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février /32

30 La Réserve de Champ-sur-Drac
Missions Détails Qualités recherchées Participer aux visites à domicile des personnes sensibles Personnes âgées ou à mobilité réduite. Cette mesure s’appliquerait notamment en ces de phénomènes extrêmes: grand froid, canicule,… Qualités relationnelles Participer au nettoyage et à la remise en état suite à la crise Lorsque tout danger physique est écarté. Peut concerner des logements, les voies d’accès,… Forme physique Aider les sinistrés dans les démarches administratives Aider la cellule « soutien et réconfort » pour les assurances, dossiers d’indemnisations… administratif Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février /32

31 5-un petit point sur le système Cedralis
Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février /32

32 Le système d’appel en masse Cedralis
Système permettant d’alerter la population sur les téléphones fixes ou les téléphones portables: Par un message vocal (préenregistré ou non) Par SMS Permet d’alerter : Toute la population Des secteurs particuliers (zone inondable,…) Des listes de personnes spécifiques à la crise (ensemble des agents et élus, la réserve communale de sécurité…) Un accès par internet (www.cedralis.fr) Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février /32

33 Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février 2009 33/32
Questions Plan Communal de Sauvegarde – Champ-sur-Drac– 3 février /32

34 Merci de votre attention
Contacts: Béatrice Rebillard, chargée du projet PCS Joëlle Ceroni, élue porteur du projet PCS Marion Hébert, Institut des Risques Majeurs (IRMa)


Télécharger ppt "Le Plan Communal de Sauvegarde La Réserve Communale"

Présentations similaires


Annonces Google