La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Agence Nationale dAppui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux PERFORMANCE GLOBALE ET HOSPI DIAG 13 ème JIQHS 28 novembre 2011.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Agence Nationale dAppui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux PERFORMANCE GLOBALE ET HOSPI DIAG 13 ème JIQHS 28 novembre 2011."— Transcription de la présentation:

1 Agence Nationale dAppui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux PERFORMANCE GLOBALE ET HOSPI DIAG 13 ème JIQHS 28 novembre 2011 Dr Gilles Bontemps Directeur Associé

2 2 Hospi Diag est un outil daide à la décision permettant de mesurer la performance globale dun ES et de le comparer à dautres établissements Hospi Diag est un support de dialogue permettant damorcer la discussion avec les principaux acteurs de létablissement sur les forces, les faiblesses et donc sur ses gisements de performance 4 grands principes ont concouru à sa construction Hospi Diag est un outil daide à la décision permettant de mesurer la performance globale dun ES et de le comparer à dautres établissements Hospi Diag est un support de dialogue permettant damorcer la discussion avec les principaux acteurs de létablissement sur les forces, les faiblesses et donc sur ses gisements de performance 4 grands principes ont concouru à sa construction

3 3 1 er principe directeur : Outil presse bouton avec un nombre limité dindicateurs Champ couvert : établissements MCO publics et privés Indicateurs sélectionnés : 68 indicateurs produits automatiquement à partir des remontées dans les 12 bases nationales Choix des indicateurs porteurs dune marge de performance importante (chirurgie..), de priorité nationale (plan cancer…), de missions de service public… 4 années : 2006/2007 à er principe directeur : Outil presse bouton avec un nombre limité dindicateurs Champ couvert : établissements MCO publics et privés Indicateurs sélectionnés : 68 indicateurs produits automatiquement à partir des remontées dans les 12 bases nationales Choix des indicateurs porteurs dune marge de performance importante (chirurgie..), de priorité nationale (plan cancer…), de missions de service public… 4 années : 2006/2007 à 2010 PMSI SAE DADS * ANCRE ICARE Comptes du Trésor DIANE IPAQSS SIGAPS / SIGREC Bases nationales utilisées pour le calcul des indicateurs dHospi Diag Organismes contributeurs : ATIH CNG DGFIP DGOS DRC du CHU de Lille DREES HAS INPI INSEE * en attente dintégration Infec. Nosoc. Bilan social * Bases étudiants * Les 4 grands principes directeurs dHospi Diag

4 4 2 ème principe directeur : Vision globale et pluridisciplinaire de la performance dun établissement Activité Finance RH Organisation Qualité Les 4 grands principes directeurs 5 axes

5 5 3 ème principe directeur : Pertinence/comparabilité des données Chaque indicateur est apprécié en fonction de son degré de fiabilité et de sa comparabilité public/privé 3 ème principe directeur : Pertinence/comparabilité des données Chaque indicateur est apprécié en fonction de son degré de fiabilité et de sa comparabilité public/privé Comparabilité Sur 3 champs (public, Espic, privé commercial) Sur 2 champsSur 1 champ +++ : Données issues dun processus structuré, contrôlées par un tiers et ayant un impact (financier) PMSI HAS Certification DADS – données salariales (ex-OQN) ++ : Données issues dun processus structuré et ayant fait lobjet de retraitements (comptables ou autres) DADS – données salariales (ex- DGF) SAE – hors données RH HAS - IPAQSS Comptes financiers dANCRE (anciennement Cabestan) Comptes du trésor / TBF-EPS + : Données issues dun processus structuré mais hétérogène SAE – données RH DADS – données non salariales ICARE SIGAPS / SIGREC Diane (liasses fiscales des ex-OQN) Bilan social Pertinence Les 4 grands principes directeurs

6 6 Chaque établissement est identifié nominativement et comparé (exemple CHU Montpellier) : aux établissements de sa région Ex : CHU Nimes, Polyclinique St Jean, St Roch… aux établissements de même catégorie Ex : tous les CHU aux établissements de même profil dactivité au niveau national Ex : HCL, CHU Toulouse, NCN, clinique Anjou… Focus benchmark 20% établissements les – performants sur cet indicateur 20% établissements les + performants sur cet indicateur Situation de létablissement

7 7 4 ème principe directeur : Un outil appropriable par tous Elaboration dun guide de lecture, cas concrets… Mise en place de cycles de formation à partir doctobre 2011 Publics concernés : cible de 2000 à 3000 personnes Institutions : Administrations centrales, ARS, HAS, IGAS, CRC, Cnamts, fédérations… Etablissements : 5 personnes cibles Formation type : « loutil Hospi Diag comme support au dialogue de gestion » 1 tronc commun : formation Hospi Diag (2 jours) 2 modules complémentaires : PMSI (1 j) et analyse financière (2 j) 4 ème principe directeur : Un outil appropriable par tous Elaboration dun guide de lecture, cas concrets… Mise en place de cycles de formation à partir doctobre 2011 Publics concernés : cible de 2000 à 3000 personnes Institutions : Administrations centrales, ARS, HAS, IGAS, CRC, Cnamts, fédérations… Etablissements : 5 personnes cibles Formation type : « loutil Hospi Diag comme support au dialogue de gestion » 1 tronc commun : formation Hospi Diag (2 jours) 2 modules complémentaires : PMSI (1 j) et analyse financière (2 j) Les 4 grands principes directeurs

8 8 Conception Janvier 2012 Janvier 2012 Janvier 2011 Janvier 2011 Janvier 2010 Janvier 2010 Janvier 2013 Test auprès ARS Formation anap Déroulement du projet Hospi Diag Déroulement du projet Hospi Diag Février 2011 : mise en ligne outil Identifiant/mot passe octobre 2011 : mise en ligne formation formation gratuite 1 er semestre 2010: 41 experts métiers publics et privés Partenariat 5 institutions : ANAP, DGOS, HAS, IGAS, ATIH Diffusion

9 9 LAnap a mis à disposition des acteurs un outil qui est un socle commun dindicateurs (qui existaient auparavant), construits à partir de BD (qui existaient auparavant). Plus value = partage, benchmark, presse bouton…. Plusieurs pistes dutilisation dores et déjà évoquées par les acteurs Utilisation interne : aide au pilotage dun établissement, évaluation dune direction, aide au projet médical, au projet détablissement, à la contractualisation pôles, filières… Utilisation externe : Diffusion publique benchmark / comparatif /transparence entre établissements transparence à visée du grand public Autorisation / contractualisation / contrôle entre la tutelle et les établissements : CPOM, visite de certification HAS, Chambre Régionale des Comptes, missions IGAS… Allocation des ressources paiement à la performance, MIGAC… LAnap a mis à disposition des acteurs un outil qui est un socle commun dindicateurs (qui existaient auparavant), construits à partir de BD (qui existaient auparavant). Plus value = partage, benchmark, presse bouton…. Plusieurs pistes dutilisation dores et déjà évoquées par les acteurs Utilisation interne : aide au pilotage dun établissement, évaluation dune direction, aide au projet médical, au projet détablissement, à la contractualisation pôles, filières… Utilisation externe : Diffusion publique benchmark / comparatif /transparence entre établissements transparence à visée du grand public Autorisation / contractualisation / contrôle entre la tutelle et les établissements : CPOM, visite de certification HAS, Chambre Régionale des Comptes, missions IGAS… Allocation des ressources paiement à la performance, MIGAC… Quels objectifs dutilisation dHospi Diag ?


Télécharger ppt "Agence Nationale dAppui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux PERFORMANCE GLOBALE ET HOSPI DIAG 13 ème JIQHS 28 novembre 2011."

Présentations similaires


Annonces Google