La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Traduction française (1-9-2005 – A Toye). Ex-Change est une organisation globale qui stimule et soutient lentreprenariat local dans les régions du Sud.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Traduction française (1-9-2005 – A Toye). Ex-Change est une organisation globale qui stimule et soutient lentreprenariat local dans les régions du Sud."— Transcription de la présentation:

1 Traduction française ( – A Toye)

2 Ex-Change est une organisation globale qui stimule et soutient lentreprenariat local dans les régions du Sud du globe en envoyant sur place des experts dans différentes disciplines Mission La vision Ex-Change se doit de devenir la référence en matière de transfert de savoir-faire de haute qualité. Le soutien s'adresse principalement aux TPE et PME en Afrique

3 Ex-Change répond aux recommandations du rapport «unleashing entrepreneurship - Making business work for the poor» issu par la commission Private Sector and Development de lONU, à la demande de Kofi Annan dans le cadre des objectifs du présent millénaire « La croissance économique et l'entreprenariat contribuent à la lutte contre la pauvreté » Economic growth has lifted hundreds of millions of people out of subsistence agriculture into manufacturing and service employement, increasing wealth and reducing poverty

4 Entrepreneurship flourishes most in small and medium firms with significant potential to grow and innovate. This dynamic segment is typically the hotbed of entrepreneurship and innovation. It can drive economic growth, create jobs and foster competition, innovation and productivity UN Rapport 2004 : Unleashing entrepreneurship – Making business work for the poor

5 Ex-Change Human capital can determine the potential for a firms growth and survival UN Rapport 2004 : Unleashing entrepreneurship – Making business work for the poor

6 PRIVATE SECTOR CONTRIBUTIONS TO PRIVATE SECTOR DEVELOPMENT Targeted at public sector players Targeted at private sector players Driven by private sector players Companies Civil society organizations Foundations Setting broader standards (industry norms, sustainability, corporate governance) Lobbying for policy changes Promoting participatory processes through social dialogue Investment, including foreign direct investment Mentorship for entrepreneurs Business linkages and partnerships Driven by public sector players Local governments Donor governments Development agencies Policy reform Policy advice Funding and delivering technical assistance for public sector reforms Financial transfers (aid, loans) Public-private partnerships for example for basic service delivery Public private consultative bodies Privatization or contracting Investment promotion Direct business development services Direct financing UN Rapport 2004 : Unleashing entrepreneurship – Making business work for the poor

7 Assist skill and knowledge development Skill-building activities could range form programs for top public and private leadership to training microentrepreneurs to joint efforts with public authorities and unions to improve workforce skills. The commission envisions largers alliances with business and trade schools, public-private collaboration in professional education and training, and mentoring programs for entrepreneurs – all leveraging peers, expatriates and those in the diaspora. UN Rapport 2004 : Unleashing entrepreneurship – Making business work for the poor

8 Nord expert Coordinateur régional Coordinateur sectoriel Sud Représentant local Sollicitant local expert Ex-Change vzw. Le secrétariat permanent Conseil d'administration Groupes de travail Sollicitant local Sollicitant lokal Sollicitant local

9 Profil de lémissaire - expert Posséder une riche et solide expérience Avoir de bonnes connaissances linguistiques Disposer de suffisamment de temps Faire preuve de créativité et flexibilité Avoir maximum 70 ans (la moyenne âge des experts : 53 ans) Agréer à une vision positive sur la coopération en matière de développement : le partenariat, le dialogue

10 Domaines dexpérience des experts repris dans la base de données 29 % management général 10 %vente & marketing 8 %gestion financière 8 %training 8 %gestion de projets 7 %production 30 %autres (logistique, environnement, TQM, juridique, automatisation,…)

11 Comment réalise-t-on une mission ? Réception du formulaire standard de demande par Ex-Change Évaluation de la demande selon les critères de sélection Contact avec l'expert adéquat En cas daccord, soumettre le CV de lexpert au demandeur Détermination des données et conditions pratiques Briefing de lexpert Exécution de la mission par lexpert (durée moyenne : 17 jours) Débriefing de lexpert et recommandations pour le demandeur Suivi et feed-back par le représentant local

12 Volet financier de la mission dassistance L'expert participe via la mise à disposition gratuite de son temps connaissance et expérience Les frais de déplacement, l'assurance, l'administration... sont à charge de Ex-Change Les frais de séjour locaux sont à charge du demandeur local

13 Les réalisations 2002 – 2004 : 66 missions Développement de la structure Développement du réseau dans le Sud Savoir-faire et expérience, essentiellement en Afrique Contacts relationnels au Nord et au Sud (gouvernements, organisations, sociétés…) Subventions du gouvernement flamand et de la CDE (EU) : 2002 : euros – 10 missions 2003 : euros – 26 missions 2004 : euros – 30 missions

14 Quelques exemples Un cultivateur d'oeillets au Chili a demandé conseil pour l'amélioration qualitative de sa culture. Un contact étroit est toujours actuel entre les deux entrepreneurs. Une firme de training et formation en informatique en Guinée Conakry, a demandé aide et avis pour linstallation de systèmes comptables et de rapportages manageriels. Notre expert a réussi délaborer sur place une méthode de comptabilité liée à une procédure et un système Excell permettant denregistrer toutes les transactions et de produire un relevé et bilan mensuel. Assistance lors de l'élaboration d'un système de fleet-management pour une société de Safari Tanzaniens

15

16

17 Évaluation de la mission par le demandeur 66 % = très satisfait 32 % = satisfait 2 % = non satisfait La tendance après la mission 73 % = évolution très positive 27 % = pas de constatation directe de résultats concrets

18 Analyse SWOT DANGERSOCCASIONS FAIBLESSESFORCES IMAGE DE PENSIONNES NOTORIETE INTERET DES FIRMES FLAMANDES DANS UNE COOPERATION AU DEVELOPPEMENT TRANSFERT DES CONNAISSANCES JUTIFICATION SOCIALE DE LENTREPRENARIAT LIENS DAFFAIRES AVEC LES SOCIÉTÉS FLAMANDES L'ÉLARGISSEMENT DE LA PLATE-FORME DACTIVITES EFFET D ECHELLE DÉPENDANCE FINANCIERE APPROCHE PROFESSIONNELLE ET INDÉPENDANTE PORTEE LIMITEE DE LACTION BUT CLAIREMENT ATTIRANT MOTIVATION COLLABORATEURS EXPÉRIENCE CONTACTS ONE TO ONE (dentrepreneurs à entrepreneurs) CIBLE: l'entreprenariat en Afrique

19 Objectifs Élargissement de léchelle dactivité Augmentation des moyens financiers Approche plus professionnelle et indépendante Élargissement du soutien Développement de nouveaux produits - services

20 Les objectifs Élargissement déchelle : passer de 50 à 300 missions par an Plus de projets hors zone ACP : le potentiel est encore grand en Afrique du Sud, le Maghreb, l'Amérique latine, l'Asie Élargissement du réseau de représentants locaux Coopération active avec VLIR, VLHORA, VVSG, `… sans - frontières' Plus d'experts affiliés via une plus grande notoriété et par le biais des organisations patronales, les membres fondateurs ou adhérents Élargissement du staff Intensification des relations gouvernementales

21 Les objectifs Augmentation des moyens financiers

22 Comparaison avec le PUM (Pays-Bas)

23 Les objectifs Approche plus professionnelle et indépendante Le recrutement dun manager à temps plein vision à long terme réseau relationnel qualité ciblage élargir la notoriété suivi des projets Constituer un team cohérent permanence sur le pay-roll de Ex-Change

24 Les objectifs L'élargissement du soutien Les organisations patronales Ex-Change francophone Partenariat avec d'autres `organisations sans-frontières La coopération active avec VLIR, VLHORA, VVSG

25 Les objectifs Les nouveaux produits -services Programme de Partenariat : impliquer plus activement le secteur privé. Ex-Change se présente comme partenaire pour un entreprenariat socialement et éthiquement justifié. Ex-Change comme facilitateur pour les investissements directs des sociétés flamandes dans les entreprises locales Faire connaître lorganisation : sensibilisation, implication Les stages en Flandre pour les entrepreneurs du Sud

26 Proposition Développer des accords à long terme et des collaborations concrètes entre le secteur privé, les autorités gouvernementales et Ex-Change

27 Ex-Change vzw Sneeuwbeslaan Wilrijk Tel.: Fax : Ondernemingsnummer:

28 Conseil dadministration Karel Huysmans, président Leo Wezenbeek – VIK, vice-président Leo Antonissen – Kauri, trésorier Henri Vansweevelt – Incofin, administrateur - délégué Marcel Lambrecht – SCV, secrétaire Project management Mieke Winne, 50 % Tim Buyle, 50 % Groupes de travail Communication: Jan Ceuleers, Herman Benoot, Leo Wezenbeek, Koen Verbergt Organisation Interne: Jan Pals, Noël Lagast, Georges Goeminne Projets:Patrick Hollebosch, Luc Vierendeels, Georges Puissant, Andrea Borghs, Paul Grauwen, Frank Gyselinck, Julien Smets, Jan Vandendriessche, Jacques Van Egten, Myriam Van Laere, Marc Caluwaerts


Télécharger ppt "Traduction française (1-9-2005 – A Toye). Ex-Change est une organisation globale qui stimule et soutient lentreprenariat local dans les régions du Sud."

Présentations similaires


Annonces Google