La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

COMMENT SOPÈRE LE FINANCEMENT DE LÉCONOMIE MONDIALE?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "COMMENT SOPÈRE LE FINANCEMENT DE LÉCONOMIE MONDIALE?"— Transcription de la présentation:

1 COMMENT SOPÈRE LE FINANCEMENT DE LÉCONOMIE MONDIALE?

2 I NTRODUCTION Deux exemples de débats impliquant les questions monétaires internationales: 1. Sur-évaluation de l? 2. Obama et la guerre monétaire chinoise

3 IQ U EST - CE QUE LA BALANCE DES PAIEMENTS ?

4 1.1C OMMENT EST CONSTRUITE LA BALANCE DES PAIEMENTS ? Définition : Document statistique qui rassemble et ordonne sous forme comptable lensemble des transactions économiques et financières entre les résidents dune économie et les non-résidents au cours dune période donnée.

5 Remarques: Résidents: agents sur le territoire, quils soient français ou étrangers Ex: Usine toyota en France => Résident ; Renault en Pologne => non résident On parle de flux et non de stocks: Ex. Un particulier a acheté dix actions aux Etats-Unis cette année (flux), il en possède au total (stock) On prend en compte des flux réels et des flux monétaires Ex: X dun bien: on reçoit de largent (monétaire) en échange dun bien qui est envoyé à létranger (réel)

6 On utilise la comptabilité en partie double, si bien que la balance des paiements est par construction équilibrée Flux réel: marchandises envoyées en Algérie Flux monétaire: argent transféré dAlgérie vers la France pour paiement des marchandises Débit/ Emploi Crédit/ Ressource Biens & Services 1000 Flux financiers 1000

7 La France exporte vers lAlgérie: - une marchandise dune valeur de 1000 avec un crédit à court terme de Une marchandise réglée immédiatement par le client dune valeur de 500 La France importe dAlgérie un bien dune valeur de 700 avec un crédit de 300

8 Crédit (+)Débit (-) Balance commerciale Compte financier Variation des avoirs de réserve Exportations Crédit accordé Echange de dinars contre euros Somme des crédits = Somme des ressources

9 Crédit (+)Débit (-) Balance commerciale Compte financier -600 Variation des avoirs de réserve Exportations de 500 réglée immédiatement Importations de 700 avec un crédit de Attention, une variation de – 900 des avoirs de réserve signifie une augmentation des devises (réserves de change)

10 A TTENTION ! D ANS LA BALANCE DES PAIEMENTS, O N PRÉSENTE LE PLUS SOUVENT LE SOLDE DES OPERATIONS Solde Balance commerciale+ 800 Compte financier -300 Variation des avoirs de réserve- 500

11 BdP prend en compte « lensemble des transactions économiques et financières entre résidents et non résidents»: à quoi peuvent correspondre ces transactions ? X / M de biens ou de services Achat dactions Prêt à létranger Versement de salaires dun pays à lautre IDE Versement entre ménages (Western Union…) Achat de bons du trésor Versement de dividendes Touristes venant en France Toutes ces opérations vont être classées en différents « comptes »

12 Trois comptes qui ensemble forment la balance des paiements: - Compte des transactions courantes - Compte de capital - Compte financier Rappel: La BdP est par construction équilibrée (solde = 0) ce qui nest pas forcément le cas des comptes intermédiaires

13 1.Le compte des transactions courantes Balance commerciale (X – M Biens) Balance des services (X – M Services) Revenus Ex. Salaires des transfrontaliers, dividendes daction, etc. Transferts courants Ex. Aide publique au développement Balance des invisibles Balance des transactions courantes Ce dont vous devez vous souvenir…

14 2.Le compte des capitaux Comprend les brevets, mais aussi la contribution de la France au budget des institutions européennes

15 3.Le compte financier Investissements directs Investissements de portefeuille Autres investissements Avoirs de réserves Masse totale des devises (monnaies étrangères) dont dispose un pays à un moment donné Est svt considéré comme un compte « caisse » du bilan avec létranger, car il sert à « solder » la balance des paiements

16 (4).Erreurs et omissions nettes Poste dajustement lié aux difficultés statistiques dévaluation des transactions entre pays

17 F AIRE UNE PHRASE AVEC LA VALEUR POUR LA LIGNE BIEN EN NOVEMBRE 2012

18 1.2C OMMENT INTERPRÉTER LA BALANCE DES PAIEMENTS ? 1.2.1Les relations entre les différents comptes Le solde de la balance des transactions courantes Donnée essentielle de la balance des paiements Si négatif, on parle de déficit courant En cas de déficit, signifie que la nation consomme et investit plus quelle ne produit: « vit au-dessus de ses moyens » => nécessité de se financer auprès de lextérieur

19 A long terme, nécessité de rembourser des prêts, verser des dividendes… Excédent balance des capitaux Nécessité de faire appel à lextérieur Déficit courant Le solde de la balance des transactions courantes influence les autres soldes

20 Que se passe-t-il si les entrées de capitaux ne sont pas suffisantes pour combler le déficit de la Balance des transactions courantes ? Evolution des réserves de change Si déficit courant non comblé par entrées de capitaux => diminution des réserves de change Ex Chine et accumulation des réserves de change en $

21 Ne pas perdre de vue que la balance des paiements est, dans le détail, très technique: il vous suffit den retenir les grands principes Elle retrace lensemble des transactions entre un pays et lextérieur Elle est composée de différents comptes dont Balance commerciale et Balance des transactions courantes sont les plus suivis. La balance des paiements est, par construction, équilibrée: chaque transaction est notée à la fois en crédit et en débit (attention, pas vrai pour les comptes intermédiaires) Si déficit des transactions courantes => entrée de capitaux extérieurs nécessaire =>excédent du compte de capital ou du compte financier Si les entrées de capitaux ne comblent pas le déficit courant => diminution des réserves de change

22 1.2.2Données chiffrées Soldes de la Balance des Transactions Courantes (Données en milliards d) Q1: Quelles informations retirez- vous de ce graphique? Q2: Quelle conséquence pour la balance des capitaux?

23 Q1: Donnez un titre à ce graphique Q2: Comment qualifieriez-vous la situation actuelle de la France au regard des 35 dernières années? …………………………………………………………………. (en % du PIB)

24

25 II C OMMENT EST DÉTERMINÉ LE TAUX DE CHANGE ?

26 P ARLEZ - VOUS TAUX DE CHANGE ? Salle de change parisienne. Un téléphone sonne. Un cambiste décroche et entend: « Dollar/Paris pour 1 ». Quest-ce que cela signifie? « Je suis prêt à acheter - ou à vendre – un million de $. Combien en demandez-vous (ou en offrez-vous) en euros? » Le cambiste répond: « 10/12 ». Cest-à-dire? Cela signifie: 1,4610 (par ex) sil faut acheter, 1,4612 sil faut vendre

27 Que retenir de ce tableau? - Les prix diffèrent à lachat et à la vente - On peut conclure aujourdhui un prix pour un achat ou une vente réalisé dans 3 mois - Cotation au certain: 1 = x $ ou £ etc et cotation à lincertain: 1$ = x ; 1£ = y, etc.

28 AVANTAPRESQuelle monnaie sest appréciée? 1 = 1,5$1= 1,6$ 1$=0,91$=0,8 1=2$1$=0,5 (vaut plus de $) (dépréciation du $ qui vaut moins d) Aucun des deux puisque si 1$=0,5, alors 1 vaut 2$

29 2.1L E MARCHÉ DES CHANGES Texte de Stiglitz « Quest-ce que le marché des changes? » Q1 : Ici, le taux de change du dollar en yen est indiqué au certain (1$= x Yens). Quand le taux de change diminue, quelle monnaie sapprécie par rapport à lautre ? Q2 : Qui demande des dollars sur ce marché et pourquoi ? Q3 : Qui offre des dollars sur ce marché et pourquoi ? Q4 : Pourquoi la demande de dollars est- elle faible quand le taux de change est faible. Q5 : Complétez le graphique ci-dessous pour quil corresponde au marché des changes. Q6 : Représentez le taux de change déquilibre sur le marché.

30 Q1 : Ici, le taux de change du dollar en yen est indiqué au certain (1$= x Yens). Quand le taux de change diminue, quelle monnaie sapprécie par rapport à lautre ? Diminution du taux de change => appréciation du yen Ex: Avant: 1$ = 90 Yens Après, 1$= 80 Yens, soit chaque dollar vaut moins de yens Q2 : Qui demande des dollars sur ce marché et pourquoi ? Ce sont les Japonais qui veulent acheter des dollars pour acheter des biens US ou y faire des investissements. Donc plus le taux de change est faible, moins le $ est cher pour eux, plus ils en demandent

31 Q3 : Qui offre des dollars sur ce marché et pourquoi ? Les américains offrent des dollars sur le marché des changes quand ils veulent acheter au Japon. Q4 : Pourquoi la demande de dollars est-elle faible quand le taux de change est élevé? Taux de change élevé => $ cher en Yens => Désincitation à acheter et investir aux Etats- Unis => Faible demande de dollars de la part des Japonais Q5 : Complétez le graphique ci-dessous pour quil corresponde au marché des changes. Q6 : Représentez le taux de change déquilibre sur le marché.

32 Taux de change (Yen / $) Quantité de $ Courbe doffre de $ Courbe de demande de $ Taux de change e* Quantité de $ échangés*

33 Taux de change (Yen / $) Quantité de $ Courbe doffre de $ Courbe de demande de $ Taux de change e D de $ 0 de $ Offre supérieur à la D car bcp dAméricains veulent acheter au Japon, tandis que peu de japonais veulent acheter aux Etats-Unis => le taux de change va diminuer ou… Prêts accordés par les Japonais: les Américains nont pas besoin dacheter tout de suite des yens

34 Remarques: - Simplifié car seulement deux pays - Achat et vente de devise essentiellement pour motif commercial - Marché des changes très informatisé => proche dun marché parfait mais il y a qd même des différences de tx de change selon les places - Si loffre dune devise ($ par ex) est supérieure à sa D => déficit courant (US) => le yen devrait alors sapprécier => réduction du déficit.

35 2.2 L ES DÉTERMINANTS DE L OFFRE ET DE LA DEMANDE DE DEVISES 4 déterminants principaux: - Motif commercial - Placement (taux dintérêt) - Spéculation - Interventions de lEtat

36 1. Motif commercial Opération sur le marché des changes liée à vente ou achat Ex: Achat dune Toyota Prius à en France => Toyota va échanger ces contre des yens pour les ramener au Japon

37 2. Les investissements Ce sont en fait svt des prêts et emprunts: Investisseurs vont placer leurs fonds dans différents endroits de la planète. Comment décident-ils de placer dans un pays? - Taux dintérêt - Risque-pays - Variations anticipées du taux de change

38

39 39 Un américain souhaite placer des capitaux (1 million de $) En Europe, taux di: 5%; Etats-Unis: 3% Sur un an, il gagne - en Europe: euro$ (il doit acheter des euros) - Aux Etats-Unis: $ Mais ceci est vrai si le taux de change des monnaies (1 euro = 1$) na pas changé. Supposons quil anticipe une dépréciation de 10% de leuro par rapport au dollar (liée à linflation par ex) : 1 euro = 0,9 dollars A la fin de lannée: -En Europe: X 0,9 = $ -Aux Etats-Unis: $

40 Ex: Investiriez-vous en Thaïlande? Données COFACE (Compagnie Française dAssurance-Crédit à lExport) Probabilité de défaut des entreprises: A3 (sur une échelle de A à D) Même niveau que Brésil ou Pologne Risque pays: A3 Stabilité de la monnaie: Souvenir douloureux de la crise du Bath Taux dintérêt devra être… Moyen si vous avez confiance dans les modifs apportées depuis la crise du Bath

41 Si un pays attire beaucoup dinvestisseurs: => Forte demande de la monnaie => Appréciation de la monnaie si les entrées de capitaux sont supérieures aux sorties

42 3. La spéculation Nb: Situation de changes fixes Dans le contexte de la relance Mauroy, comment auriez-vous pu spéculer? Constatant le déficit de la balance commerciale de la France, janticipe une dévaluation. Au départ 1 mark vaut 4 Francs. Sil y a dévaluation, je pense qu1 mark vaudra 5 francs. Je vends alors le million de francs dont je dispose pour acheter marks. Si jai raison, je revendrai ces marks contre des francs après dévaluation: ils vaudront alors F, et jaurai gagné F dans laffaire

43 L IMPORTANCE DE LA SPÉCULATION EN TROIS CHIFFRES Les opérations de change sont soixante-dix fois supérieures au montant des échanges de biens et services. 80% des opérations dachat ou de vente de devises donnent lieu à une opération en sens inverse dans lespace dune semaine. Quantité de devises échangées chaque jour: milliards de $

44 4. Les interventions publiques Les autorités ont tjrs intérêt à contrôler le taux de change: influe sur la BC et donc sur production et PIB; influe sur coût de dettes extérieures, etc. Pas développé ici, car objet du III

45 III T AUX DE CHANGE ET ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE

46 3.1H ISTORIQUE DES RÉGIMES DE CHANGE On distingue souvent deux systèmes de change: Fixe: les banques centrales sengagent à défendre une certaine parité des devises concernées On parle alors de dévaluation ou réévaluation si on change la parité des monnaies. Ex: Avant: 1$= 7F; Après 1$=8F Réévaluation ou Dévaluation par la France?

47 Changes flexibles ou flottants : le taux de change dépend du marché et évolue donc tous les jours On parle alors dappréciation ou de dépréciation Ex: 9h35: 1= 1,456$ 10h56: 1=1,454$ Dépréciation de l, appréciation du $ Existence de nombreux systèmes monétaires intermédiaires: SME, accrochage sur une monnaie, etc.

48 Bref historique du système monétaire international : 44-72: Système de Bretton Woods - changes fixes (+ ou – 1%) - Convertibilité du $ en or Choix du dollar car: - accepté dans le monde entier - Valeur stable

49 Début 60s, crise du système de Bretton Woods Paradoxe de Triffin: - - le $ doit être stable et convertible en or pour bien servir sa fonction de monnaie internationale: nécessité dune politique monétaire restrictive - - Le $ doit financer le développement des échanges internationaux. Période marquée par la soif de dollars. Développement des euro- dollars De plus, les Etats-Unis avaient un fort déficit quils finançaient par lémission de dollars. Le stock dor ne changeant pas alors que les dollars se multiplient, dévaluation en 1971: avt: 35$ = 1 once dor ; après: 38$ = 1 once dor 72: suspension de convertibilité du $, fin de Bretton-Woods

50 Avantages attendus en 1972 de changes flottants: - souveraineté réelle de politique monétaire (avt, obligation dintervenir pour maintenir la parité) - Monnaies toujours à leur « vraie » valeur: pas de spéculation Mais risque de change beaucoup plus important. Fin 70s: interventions plus nombreuses Création du SME (Système Monétaire Européen), ancêtre de leuro: les monnaies doivent respecter un cours quasi-fixe (fourchette à lintérieur de laquelle elles doivent varier)

51 Ex. 1 mark doit valoir entre 2,9325 et 3,0675 francs (réf: 1 mark = 3 F) Augmentation de la demande de marks contre francs: le franc se déprécie et remonte vers 3,06: on risque sortie du serpent monétaire Les banques centrales interviennent pour vendre des marks contre des francs

52 Aujourdhui, système tripolaire: $, euro, yen Instabilité car spéculation dune monnaie contre lautre Pb: le $ va-t-il rester la « monnaie de réserve »?

53 3.2L E CHANGE, ARME COMMERCIALE ? 3.2.1Les effets dune variation du taux de change sur lactivité économique NB: Monnaie forte: tendance à sapprécier et peu de spéculation contre elle: peut faire office de monnaie de réserve car inspire la confiance Une monnaie qui sapprécie a un effet négatif sur la BC Si appréciation => + dM, - dX Une monnaie faible augmente le poids réel des dettes extérieures Ex: dette libellée en pour la Grèce: si sortie de l, ils devront rembourser avec monnaie de valeur bien moindre => renchérissement du coût réeel de lemprunt

54 Monnaie forte attire des capitaux: Si votre monnaie a tendance à sapprécier, on peut vous prêter même avec un taux di faible Ex: Japon: i=3,55% ; France: i=3,49%. Choix de la France si l a tendance à sapprécier plus que le Yen Monnaie forte limite le coût des importations inévitables comme le pétrole Ex: Hausse des prix à la pompe ne reflète pas tjrs hausse du prix du baril Si monnaie qui se déprécie, hausse du coût des importations et possible inflation importée

55 Taux de change et incitations aux entreprises Si dépréciation, les entreprises misent sur cette diminution de leur prix Si appréciation: les entreprises cherchent la compétitivité par innovation, réduction de leurs coûts, etc.

56 Effet positifEffet négatif Appréciation Dépréciation

57 3.2.2Comment les pouvoirs publics peuvent-ils influencer la valeur de leur monnaie? 1. Politique de contrôle de change Quelle est la différence entre ces deux billets de 3 pesos cubains? Permet de sassurer que les opérations de change ne se feront que pour un montant limité

58 2- Les modifications de parité Change fixe: décision simple: dévaluation Change flexible: Intervention sur les marchés, la Banque centrale vend sa propre monnaie contre les autres Pb: Réserves de changes détenues par les BC (6 000 milliards de $) sont insuffisantes pour contrer une spéculation de grande ampleur (Rappel: milliards de $ échangés par jour ).

59 Deux temps dans les effets de dévaluation: 1- Augmentation du prix des M et quantité importée ne varie pas à court terme: aggravation du déficit de BC 2- Diminution du prix des X, qui augmente donc + diminution des M = augmentation de la BC

60 3- Laction sur les taux dintérêt Taux di élevé => entrée de capitaux => appréciation de la monnaie

61 3.2.3Une guerre des monnaies? Doc: La guerre des monnaies

62 Le Big Mac Index, un indicateur très imparfait de la sous-évaluation du yuan Basé sur la théorie de la Parité du Pouvoir dAchat, qui devrait définir la « vraie » valeur dune monnaie Ex: Big Mac en France: 2 Aux Etats-Unis: 3$ Alors 1= 1,5$ serait vraie valeur PPA Si dans les faits 1=1,4$, l est sous-évalué

63 C ONCLUSION On identifiera les grands soldes de la balance des paiements afin d'en donner une interprétation économique. On présentera de façon élémentaire le fonctionnement du marché des changes ainsi que les principaux déterminants de l'offre et de la demande de devises. En ayant recours à une représentation graphique simple, on montrera comment se détermine le taux de change. On s'interrogera sur les effets d'une variation des cours de change sur l'économie des pays concernés. Sans entrer dans des développements historiques ou théoriques, on présentera la distinction entre changes fixes et changes flottants. On s'interrogera sur l'ampleur et les déterminants des flux internationaux de capitaux. Notions : Balance des paiements, flux internationaux de capitaux, devises, marché des changes, spéculation.

64 Notions: Flux internationaux de capitaux Flux financiers, cest-à-dire sans contrepartie réelle, entre des agents rédisents dans un pays et des agents non résidents. Composé de: - IDE (en forte croissance ds pays comme Chine) - Investissement de portefeuille - Flux bancaires (prêts, crédits commerciaux, produits dérivés…)

65 Questions mobilisation de connaissance: Quelle est lutilité de la balance des paiements? Comment fonctionne le marché des changes? Comment est déterminé le taux de change? En quoi lactivité économique est-elle influencée par une variation du taux de change? Quelle est la différence entre changes fixes et changes flottants? Quels sont les déterminants des flux internationaux de capitaux?


Télécharger ppt "COMMENT SOPÈRE LE FINANCEMENT DE LÉCONOMIE MONDIALE?"

Présentations similaires


Annonces Google