La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Recommandations de lUIT sur les méthodologies pour évaluer les impacts environnementaux des TIC Session de formation Ahmed Zeddam, Président de la Commission.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Recommandations de lUIT sur les méthodologies pour évaluer les impacts environnementaux des TIC Session de formation Ahmed Zeddam, Président de la Commission."— Transcription de la présentation:

1 1 Recommandations de lUIT sur les méthodologies pour évaluer les impacts environnementaux des TIC Session de formation Ahmed Zeddam, Président de la Commission dEtudes TIC, Environnement et Changement Climatique Jean-Manuel Canet, Rapporteur, Question sur les Méthodologies ITU Workshop on Green ICT Ouagadougou, Burkina Faso 16 Juillet 2013

2 2 Introduction : Question sur les méthodologies Recommandation L.1400 : Principes généraux Recommandation L.1410 : Equipements, réseaux et services TIC Recommandation L.1420 : TIC dans les organisations Recommandation L.1430 : Projets TIC Recommandation L. TIC dans les villes Conclusions Agenda

3 3 Question sur les méthodologies 3 Recommandations publiées : L.1400 : Vue densemble et principes généraux Disponible : L.1410 Impact environnemental des équipements, réseaux et services TIC Disponible : L.1420 Impact environnemental des TIC dans les organisations Disponible : 3 Recommandations en préparation : L.1430 Impact environnemental des projets TIC (publication prévue en 2013) L.1440 Impact environnemental des TIC dans les villes (consentement prévu en 2014) L.1450 Impact environnemental des TIC dans les pays (consentement prévu en 2014) Question sur les méthodologies

4 4 LUIT, lagence des Nations Unies pour les TIC 193 Etats Membres, plus de 700 Membres Sectoriels et plus de 40 Membres Académiques Coopération sur les méthodologies avec : Question sur les méthodologies

5 Introduction : Question sur les méthodologies Recommandation L.1400 : Principes généraux Recommandation L.1410 : Equipements, réseaux et services TIC Recommandation L.1420 : TIC dans les organisations Recommandation L.1430 : projets TIC Recommandation L. TIC dans les villes Conclusions Agenda

6 6 Recommendation L.1400 La Recommandation ITU-T L.1400 présente les principes généraux pour lévaluation de limpact environnemental des technologies de linformation et de communication (TIC) et précise les différentes technologies qui sont en cours de développement : Evaluation de limpact environnemental des marchandises, des réseaux et services des TIC Evaluation de limpact environnemental des TIC dans les organisations Evaluation de limpact environnemental des projets TIC lévaluation de limpact environnemental des TIC dan les villes lévaluation de limpact environnemental des TIC dans les pays ou ensemble de pays L.1400 Vue densemble et principes généraux

7 7 Introduction : Question sur les méthodologies Recommandation L.1400 : Principes généraux Recommandation L.1410 : Equipements, réseaux et services TIC Recommandation L.1420 : TIC dans les organisations Recommandation L.1430 : projets TIC Recommandation L. TIC dans les villes Conclusions Agenda

8 8 Cest une Recommandation qui complète lISO et lISO et fournit des conseils sur la façon dévaluer les impacts environnementaux des Equipements, Réseaux et Services des TIC –Elle a été élaborée conjointement avec un nombre important de représentants du secteur des TIC et des gouvernements, et en cohérence avec EC/JRC, ETSI, IEC et les initiatives complémentaires sur les TIC du GHG Protocol –Elle se concentre sur la consommation dénergie et les émissions GES (Gaz à Effet de Serre) –Plus de 100 contributions ont été recues et prises en compte La Recommandation comporte 2 Parties: –Partie I : Analyse du cycle de vie des TIC : cadre et conseil –Partie II : Analyse comparative entre les TIC et un scénario de référence: cadre et conseil L.1410 : Ce que cest? L.1410 Equipements, réseaux et services

9 9 Les 2 Parties de la L.1410 décrivent les processus clairs à suivre pour pouvoir procéder à lévaluation des impacts environnementaux sur le cycle de vie entier. L.1410 contribue à : –lidentification des activités majeures et les phases du cycle de vie qui ont un impact sur lenvironnement, –la conception et la préparation des plans daction, –la priorisation des actions. Dans un contexte daugmentation des coûts de lénergie et de lintroduction de taxes carbone, L.1410 contribue aussi à: –la réduction des coûts, –la fidélisation des clients, –lidentification des nouvelles opportunités. L.1410 : Pourquoi faire ? L.1410 Equipements, réseaux et services

10 10 Fournir une évaluation de limpact environnemental dun système de production en vue de laméliorer Comprendre limportance relative des différentes phases/activités du cycle de vie – là où leffort doit être canalisé pour lamélioration Mesurer dans le temps lamélioration de la performance Avantages dune approche ACV ACQUISITION DE MATIERE PREMIERE PRODUCTIONUTILISATION FIN DE CYCLE DE VIE L.1410 Equipements, réseaux et services

11 11 Complexité Hardware, software, réseaux et services Changement rapide des spécifications de produits, et des offres de services Multitude de composants et sous-composants Changement long, complexe et dynamique des chaines dapprovisionnement à travers le monde Multitude de fournisseurs Effets du second et du troisième ordre Quelques Défis pour l ACV des TIC Disponibilité et Qualité des Données L.1410 Equipements, réseaux et services

12 12 Exigences Générales Définition des objectifs et périmètre Définition de lunité fonctionnelle Définition des limites du système Les règles limitatives Exigences sur la qualité des données Inventaire du Cycle de Vie Collecte de Données Calcul de Données Procédure dAffectation Evaluation dImpact du Cycle de Vie Interprétation du cycle de vie Rapport L.1410 Part I: Les différentes étapes à suivre? L.1410 Equipements, réseaux et services

13 13 Définition des Unités Fonctionnelles : Equipements TIC Les Unités Fonctionnelles suivantes doivent être utilisées: Période dUtilisation annuelle de léquipement TIC (sur la base dune utilisation annuelle de léquipement TIC) ou Période dUtilisation Totale par Durée de vie de léquipement TIC Pour les équipements TIC, on peut aussi considérer des unités fonctionnelles plus spécifiques supplémentaires quand le résultat est présenté, par exemple le temps pendant lequel utilise un téléphone et le nombre de courriers électroniques envoyés. L.1410 Partie I L.1410 Equipements, réseaux et services

14 14 Définition des Unités Fonctionnelles : Réseaux TIC Les réseaux TIC peuvent être vus comme un système composé de différents équipement Tes Unités fonctionnelles suivantes peuvent être utilisées pour des réseaux utilisés durant au moins une année : Période dUtilisation du réseau durant une année De plus, d'autres unités fonctionnelles plus spécifiques peuvent être appliquées aussi, basées sur le périmètre et le but de l'ACV, par exemple : utilisation annuelle de réseau ligne téléphonique, par nombre d'utilisateurs, ou par données transmises, ou par zone de couverture (le cas échéant).. L.1410 Part I L.1410 Equipements, réseaux et services

15 15 Définition des Unités Fonctionnelles : Services TIC LUnité Fonctionnelle suivante doit être utilisée : Période dutilisation Annuelle du service Les scénarios d'utilisation réalistes correspondants devront être définis De plus, d'autres unités fonctionnelles plus spécifiques peuvent être appliquées aussi, basées sur le périmètre et le but de l'ACV, par exemple : pour une heure ou par Gigabit. L.1410 Part I L.1410 Equipements, réseaux et services

16 16 L.1410 Partie I Rapport : exemple L.1410 Equipements, réseaux et services

17 17 L.1410 Partie II : Les différentes étapes à suivre? Nb: Concernant la Partie II qui est une analyse comparative entre un système des TIC et un système du produit de référence les processus susmentionnés doivent être suivis sur le système des TIC et le système de produit de référence L.1410 Equipements, réseaux et services Exigences Générales Définition des Objectifs et contexte Unité fonctionnelle en cas de comparaison Définition des limites du système Règles limitatives Exigence de la qualité des Données Inventaire du cycle de vie Evaluation de limpact du Cycle de vie Interprétation du cycle de vie Rapports

18 18 Il existe deux systèmes cibles danalyse comparative 1.Comparaison entre système de produit de référence et un service des TIC ex. Voyages pour des réunions physiques (vol, train, voiture, séjour à lhôtel) contre lutilisation dun Service de téléconférence 2.Comparaison entre deux marchandises des TIC ou deux réseaux des TIC ou deux services des TIC ex. un vieux centre de données comparé à un nouveau centre efficace écologique Principes clés : les systèmes doivent être comparés en utilisant la même unité fonctionnelle et des considérations méthodologiques équivalentes, telle que les limites du système, la qualité des données, les procédures daffectation et les règles limitatives (le cas échéant) Dans une analyse comparative on cherche à illustrer la différence entre les deux systèmes plutôt que la grandeur correspondant à chacun des systèmes L Partie II : principes clés L.1410 Equipements, réseaux et services

19 19 L Partie II: Exemple de Rapport Exemple dévaluation comparative entre les TIC et le système de produit référence avec les catégories de phases du cycle de vie L.1410 Equipements, réseaux et services

20 20 Introduction : Question sur les méthodologies Recommandation L.1400 : Principes généraux Recommandation L.1410 : Equipements, réseaux et services TIC Recommandation L.1420 : TIC dans les organisations Recommandation L.1430: projets TIC Recommandation L. TIC dans les villes Conclusions Agenda

21 21 Quest-ce que la Recommandation L.1420 ? Que représente-t-elle ? Cest une recommandation qui donne des conseils sur la façon dévaluer les impacts environnementaux des TIC dans les organisations. –Elle a été élaborée avec le concours dun grand nombre de représentants du secteur des TIC et des gouvernements. Elle aborde la consommation dénergie et les émissions de GES. –Elaborée dans loptique des mesures volontaires et des plans de rapports largement utilisés dans le monde. Elle complète l ISO et le GHG Protocol. Cette Recommandation couvre : –Lévaluation de limpact environnemental du cycle de vie des marchandises, Réseaux et Services des TIC utilisés par une organisation (organisations hors du secteur des TIC) –Lévaluation de limpact environnemental dune organisation des TIC (Organisations du secteur des TIC) –Le reporting de ces impacts pour assurer la fiabilité et la transparence des communications L.1420 TIC dans les organisations

22 22 Lévaluation de limpact environnemental dune organisation TIC. –Une organisation TIC est une organisation, dont lactivité principale est directement liée à la conception, production, promotion, ventes ou entretiens des marchandises, réseaux ou services des TIC Lévaluation de limpact environnemental du cycle de vie des Equipements, Réseaux et Services utilisés par une organisation hors du secteur des TIC. –Autres sociétés Linterprétation de ces impacts et leur reportings juste et transparent –Documentation nécessaire Cette Recommandation naborde pas les effets rebonds –Les effets rebonds sont toujours à létude L1420. Périmètre L.1420 TIC dans les organisations

23 23 La Recommandation couvre les 3 périmètres suivants : –Périmètre 1 (Emissions Directes) : Activités entreprises par votre organisation qui émettent directement des émissions dans latmosphère. Des exemples d émissions du périmètre 1 sont les émissions provenant des combustions des chaudières, fourneaux, véhicules. –Périmètre 2 (Energie indirecte) : Emissions dans latmosphère liées à votre consommation délectricité, de chauffage, vapeur, climatisation. Ce sont les émissions indirectes qui sont les résultats des activités de votre organisation mais qui surviennent à des niveaux que vous ne contrôlez pas directement. –Périmètre 3 (Autres indirectes): Emissions qui sont les résultats de vos actions, qui se passent à des niveaux que vous ne contrôlez pas et qui ne sont pas classées comme des émissions du périmètre 2. Des exemples démissions du périmètre 3 sont les voyages daffaires par des moyens qui ne sont pas contrôlés par votre organisation, enlèvement de déchets, ou matériels achetés. Lévaluation et les reportings sur les émissions des périmètres 1 et 2 sont obligatoires. Lévaluation et les reportings sur les émissions du périmètre 3 sont facultatifs. L.1420: Périmètre (suite) L.1420 TIC dans les organisations

24 24 Pertinence –Choisir des sources de GHG(de gaz à effet de serre), des données et des méthodes appropriées à l'évaluation des émissions de gaz à effet de serre des activités TIC et des organisations. Perfection –Inclure toutes les émissions de gaz à effet de serre indiquées qui fournissent une contribution substantielle à l'évaluation des émissions de gaz à effet de serre résultant de produits Cohérence –Permettre des comparaisons significatives sur lexactitude des informations concernant les émissions de gaz à effet de serre. Precision –Réduire le biais et les incertitudes autant que possible Transparence –L'organisation divulguera les informations suffisamment pour permettre à un tiers de prendre des décisions à bon escient. L.1420 : Principes L.1420 TIC dans les organisations

25 25 Etablir la limite Organisationnelle Etablir la limite Opérationnelle Sélection de la méthodologie de quantification Évaluation annuelle/établissement d'une année de référence Recalcul de lénergie et inventaire des émissions de gaz à effet de serre (ajustements Incertitudes Rapport L-1420 pour les organisations TIC L.1420 TIC dans les organisations

26 26 Slide 26 Évaluation de consommation d'énergie et impact des émissions de gaz à effet de serre Etablir la limite Organisationnelle Etablir la limite Opérationnelle Sélection de la méthodologie de quantification Évaluation annuelle /établissement d'une année de référence Recalcul d'énergie et inventaire des émissions de gaz à effet de serre (ajustements Incertitudes Rapport L.1420 pour les organisations Non-TIC L.1420 TIC dans les organisations

27 27 Introduction : Question sur les méthodologies Recommandation L.1400 : Principes généraux Recommandation L.1410 : Equipements, réseaux et services TIC Recommandation L.1420 : TIC dans les organisations Recommandation L.1430 : projets TIC Recommandation L. TIC dans les villes Conclusions Agenda

28 28 Cette Recommandation spécifiera des principes, des besoins(pré- requis) et des méthodes pour quantifier, contrôler et rapporter les réductions d'émission de gaz à effet de serre, les économies de consommation d'énergie, les améliorations de rendement énergétique résultant de projets TIC, en complément à l'ISO et au GHG Protocol. Elle est développée avec un grand nombre des représentants du secteur des TIC et de gouvernements et en la relation avec l'UNFCCC. Il est prévu que la L.1430 fournira des exigences et des conseils pour : la planification d'un projet TIC et ses scénarios de base; l'identification et la sélection des sources de gaz à effet de serre; en identifiant et en sélectionnant les sources de consommation d'énergie ; gestion de qualité des données ; le contrôle, la quantification, la documentation et l'établissement du rapport sur l'impact du projet TIC en termes de performances ; et la validation et/ou la vérification de rapport sur le projet TIC ou sa planification. L.1430, consentie L.1430 Projets TIC

29 29 Introduction : Question sur les méthodologies Recommandation L.1400 : Principes généraux Recommandation L.1410 : Equipements, réseaux et services TIC Recommandation L.1420 : TIC dans les organisations Recommandation L.1430 : projets TIC Recommandation L. TIC dans les villes Conclusions Agenda

30 30 Cette Recommandation présentera des principes généraux sur la façon d'évaluer l'impact sur l'environnement des TIC dans les villes, ou d'autres zones urbaines avec un accent particulier sur les émissions de gaz à effet de serre. Elle est développée avec un grand nombre de représentants du secteur des TIC et de gouvernements et en relation avec UNEP et le UN- HABITAT. Il est prévu que la L.1440 couvrira les aspects suivants : agrégation au niveau des villes des impacts des organisations TIC Les impacts de projets TIC dans les villes, par exemple dans le secteur de la construction, le secteur de l'énergie, le secteur du transport IL est prévu également que la L.1440 abordera en particulier l'évaluation des impacts de l'utilisation de TIC dans les villes pour réduire les émissions de gaz à effet de serre des autres secteurs L.ICT dans les villes (sera la L.1440), en préparation L.1440 TIC dans les villes

31 31 Introduction : Question sur les méthodologies Recommandation L.1400 : Principes généraux Recommandation L.1410 : Equipements, réseaux et services TIC Recommandation L.1420 : TIC dans les organisations Recommandation L. projets TIC Recommandation L. TIC dans les villes Conclusions Agenda

32 32 La Recommandation UIT-T L.1400 donne des principes généraux La Recommandation UIT-T L.1410 complète lISO et lISO pour lAnalyse de Cycle de Vie des équipements, réseaux et services. La Recommandation UIT-T L.1420 complète lISO et le GHG Protocol pour lévaluation des impacts des organisations du secteur TIC et des TIC dans toutes les organisations –L.1410 et L.1420 sont le résultat d'un effort très important du secteur des TIC. Elle sont actuellement utilisées par plusieurs organisations. Elle ont été testées en particulier dans le cadre des projets pilotes de la Commission européenne –L.1410 et L.1420 sont en cours de révision en tenant compte des résultats des projets pilotes européens et d'autres retours –Vos suggestions d'amélioration sont les bienvenues ! Les Recommandations UIT-T L.1430 a été consentie et est en cours de revue La Recommandation L.TIC dans les villes sont en cours de développement –Vos suggestions et contributions sont les bienvenues. La prochaine réunion pour discuter des contributions se tiendra à Lima du 2 au 13 Décembre 2013 Conclusions

33 33 Merci pour votre attention !


Télécharger ppt "1 Recommandations de lUIT sur les méthodologies pour évaluer les impacts environnementaux des TIC Session de formation Ahmed Zeddam, Président de la Commission."

Présentations similaires


Annonces Google