La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Logo Écoles promotrices de santé au Québec : de la conceptualisation à la réalisation Marie-Claude Roberge, M. Sc. Institut national de santé publique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Logo Écoles promotrices de santé au Québec : de la conceptualisation à la réalisation Marie-Claude Roberge, M. Sc. Institut national de santé publique."— Transcription de la présentation:

1 1 Logo Écoles promotrices de santé au Québec : de la conceptualisation à la réalisation Marie-Claude Roberge, M. Sc. Institut national de santé publique du Québec INPES, les journées de la prévention 2010 Les écoles promotrices de santé : quelles stratégies de développement? 9 avril 2010

2 2 Membres de léquipe Équipe École en santé, Unité Développement et adaptation des personnes, Direction du développement des individus et des communautés, INSPQ. Responsable de léquipe École en santé : Johanne Laverdure, M. Sc., chef dunité scientifique Conception et accompagnement Lyne Arcand, M.D., D.E.S.S., médecin-conseil Catherine Martin, M.H. Sc., conseillère scientifique Jézabelle Palluy, M. Sc., conseillère scientifique Marie-Claude Roberge, M. Sc., conseillère scientifique Recherche Marthe Deschesnes, Ph. D., chercheure, responsable de léquipe Recherche et évaluation Geneviève Trudel, M. Sc., coordonnatrice de recherche

3 3 Objectifs de la présentation Que les participants : Se familiarisent avec le modèle québécois décoles promotrices de santé École en santé; Découvrent des outils disponibles pour soutenir la réflexion sur les pratiques de promotion et de prévention en contexte scolaire québécois; Connaissent les facteurs influençant la dissémination et ladoption de lapproche École en santé au Québec.

4 4 Au Québec Lapproche École en santé (AÉS) sinscrit dans le courant mondial des ÉPS Les changements souhaités : Passer dune école qui dispense des activités ponctuelles et peu coordonnées à une école qui « sorganise » pour être un milieu générateur de réussite, de santé et de bien- être dans une perspective de pérennité; Traduire dans laction les conditions defficacité reconnues tout en sarrimant aux valeurs, perceptions et pratiques du contexte scolaire québécois.

5 Le contexte démergence au Québec : vision globale de la santé Éducation : réforme axée sur le développement de compétences; Santé : priorité à une approche globale de la santé : les assises ministérielles Entente de complémentarité Santé-Éducation; Plans stratégiques des réseaux de la santé et de léducation; Programme national de santé publique du Québec; Comité dorientation École en santé : conception et déploiement Conception, formation et accompagnement, soutien des milieux; Outils; Évaluation. 5

6 La structure québécoise CENTRAL MINISTÈRES ÉDUCATION ET SANTÉ Orientations, mandats, coordination INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC Développement, soutien, formation, évaluation RÉGIONAL Répondants régionaux santé (18) et éducation (11) Soutien, réseautage, formation TERRITORIAL 72 commissions scolaires 120 accompagnateurs 95 centres de santé et de services sociaux 200 accompagnateurs Soutien et accompagnement des écoles LOCAL (écoles) 2944 écoles publiques 1025 Écoles en santé Sensibilisation, portrait, priorités, actions, évaluation 6

7 Accompagner le changement Des principes à respecter : Transformation et adaptation des pratiques plutôt quimposition de « bonnes » pratiques conçues et mises au point par dautres; Réflexion sur les pratiques : décrire, analyser, adapter; Collaboration intersectorielle (santé-éducation); Coconstruction entre les acteurs; Respect du contexte dimplantation. 7

8 Accompagner le changement Des moyens pour le faire : Formations interactives et ateliers; Soutien direct aux écoles; Divers outils : Guide de mise en œuvre 1 ; Carnet de bord de laccompagnateur; Outil pour identifier les forces et les défis de lécole 2 ; Analyse des interventions utilisées en contexte scolaire québécois en fonction des critères des meilleures pratiques (santé-éducation) 3 ; Une nouveauté : une synthèse de recommandations 4. 8

9 Synthèse de recommandations Méthodologie : Recension des recommandations dexperts internationaux et nationaux en éducation et en santé pour un ensemble de situations préoccupantes : méta-analyses, articles de synthèse, documents gouvernementaux et dorganisations internationales (OMS, CDC, etc.), littérature grise. Synthèse des recommandations dexperts sous forme de fiches (ex. : Saines habitudes de vie : alimentation); Validation des fiches auprès dexperts québécois. 9

10 Synthèse de recommandations Recommandations formulées : Dans la perspective dune école génératrice de réussite, de santé et de bien-être (École en santé); Dans le contexte scolaire québécois : normes et valeurs québécoises, politiques scolaires, réforme de léducation, etc.; Dans la perspective du développement de compétences. 10

11 11 ÉCOLEJEUNEFAMILLECOMMUNAUTÉ Environnement pédagogique Valeurs, croyances, attitudes des enseignants ou intervenants Principes pédagogiques Approches, pratiques et méthodes pédagogiques Éléments spécifiques Conditions organisationnelles Environnement social Climat scolaire Règles, normes, politiques Organisation scolaire Environnement physique Condition des lieux et aménagement de lespace Ressources matérielles Services aux jeunes Soutien social Services préventifs Savoirs, savoir-faire et savoir-être Jeunes du primaire : Compétences personnelles Compétences sociales Jeunes du secondaire : Compétences personnelles Compétences sociales Informations pertinentes à transmettre aux parents Conseils et pratiques parentales à privilégier Soutien aux familles Moyens pour impliquer les parents Règles, normes, politiques Soutien aux jeunes et à leur famille Participation sociale des jeunes Projets de collaboration école-famille- communauté Fiche type

12 Accompagner le changement Lutilisation de la synthèse : Mettre en perspective les pratiques actuelles avec les recommandations scientifiques; Sinterroger sur certaines croyances, connaissances et façons de faire; Considérer lécart entre les pratiques actuelles et les recommandations afin denvisager les ajustements possibles. 12

13 A-t-on atteint les changements visés? Grande réceptivité et adhésion aux principes : Surtout aux niveaux central, régional et territorial. Sens différent donné à lAÉS selon les secteurs Santé et Éducation; Caractéristiques des écoles sensibilisées et engagées dans le processus : 1.Se reconnaissent plus de compétences collectives; 2.Un leadership est exercé à légard de lAÉS; 3.Perçoivent moins de contraintes organisationnelles (ex. : temps, ressources, priorités); 4.Investissent davantage dans la promotion de SHV. Pertinence perçue de laccompagnement : Nécessité dadapter et de vulgariser les outils et le contenu des formations; Nécessité de respecter des capacités du milieu. Quelques résultats de recherche : La dissémination et ladoption de lAÉS 4 ( ) : 13

14 Accompagner le changement Démarche respectée : Microadaptation des outils; Difficulté de priorisation et didentifier des moyens mesurables; Changements observés : Environnement physique et social; Collaboration interprofessionnelle; Modification des habitudes de vie des enseignants; Peu denseignants ont modifié leurs pratiques en classe; Peu dengagement des élèves et des parents. Conditions organisationnelles favorisant lappropriation : Leadership des directions décole; Temps réservé aux rencontres, à la formation et à laccompagnement; Directives centrales et régionales claires par rapport à lAÉS. Quelques données de recherche : lappropriation locale de lAÉS ( ) 5 : 14

15 Conclusion Les défis de laccompagnement : Poursuivre laccompagnement : Adapter les outils pour les rendre plus conviviaux; Explorer des modalités dintégration des recommandations en contexte scolaire afin de réduire le fardeau des écoles; Expérimenter un modèle de développement professionnel. Soutenir les capacités organisationnelles : Étude exploratoire des conditions et mécanismes organisationnels qui influencent la capacité dabsorption des écoles. 15

16 Références 1.Comité national d'orientation École en santé (2005). École en santé. Guide à l'intention du milieu scolaire et de ses partenaires. Pour la réussite éducative, la santé et le bien-être des jeunes. Québec : MELS, MSSS, INSPQ, AQESSS. 2.Rousseau, S. (2007). Outil en soutien à l'analyse de la situation pour une école désirant mettre en oeuvre l'approche École en santé. Québec : INSPQ. Document de travail, version révisée à paraître. 3.Roberge, M.-C. et Choinière, C. (2009). Analyse des interventions de promotion de la santé et de prévention en contexte scolaire québécois : cohérence avec les meilleures pratiques selon l'approche École en santé. Montréal : INSPQ. 4.Palluy, J., Arcand, L., Choinière, C., Martin, C., et Roberge, M.-C. (sous presse). Réussite éducative, santé et bien-être : agir efficacement en contexte scolaire. Synthèse de recommandations. Montréal : INSPQ. 5.Deschesnes, M., Couturier, Y., Laberge, S., Trudeau, F., Kébé, M., Campeau, L. et coll. (2008). Les facteurs influençant la dissémination et l'adoption de l'approche École en santé : rapport de recherche. Montréal : INSPQ. 6.Couturier, Y., Deschesnes, M., Drouin, N. et Gagnon, M. (2009). Lappropriation par les acteurs locaux de la stratégie globale de mise en œuvre de lapproche École en santé en lien avec la thématique des saines habitudes de vie chez les jeunes. Rapport de recherche IRSC. Université de Sherbrooke, Québec, Canada. 16


Télécharger ppt "1 Logo Écoles promotrices de santé au Québec : de la conceptualisation à la réalisation Marie-Claude Roberge, M. Sc. Institut national de santé publique."

Présentations similaires


Annonces Google