La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Université de La Mannouba – ISCAE 2013-14 LApprovisionnement Chapitre 1 er Mission, importance & enjeux Gestion des achats Gestion des stocks Variables.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Université de La Mannouba – ISCAE 2013-14 LApprovisionnement Chapitre 1 er Mission, importance & enjeux Gestion des achats Gestion des stocks Variables."— Transcription de la présentation:

1 Université de La Mannouba – ISCAE LApprovisionnement Chapitre 1 er Mission, importance & enjeux Gestion des achats Gestion des stocks Variables clés & Techniques

2 Mission 2LApprovisionnement Fonction Approvisionnement (F.A.) La Fonction Approvisionnement (F.A.) a pour mission de satisfaire, dans les meilleures conditions, les besoins de lentreprise en biens et services nécessaires à son activité. Elle permet notamment: à lentreprise commerciale, de disposer des marchandises dont elle a besoin pour satisfaire la demande de ses clients; à lentreprise industrielle de disposer des matières premières, des composantes et des fournitures dont elle a besoin pour la fabrication de ses produits; Université de La Mannouba – ISCAE

3 Importance & enjeux 3LApprovisionnement F. A. 5 Limportance de la F. A. tient au fait quelle influence directement 5 déterminants de la compétitivité de lentreprise et de sa rentabilité. F.A. La F.A. a en effet un impact direct sur : 1.La qualité du produit fini; (Qualité des intrants) 2.Le prix de revient du produit fini et donc le prix de vente et la marge commerciale; (Prix dachat + Coût de stockage) 3.La continuité de la production; (Absence de ruptures de stocks) 4.Les délais de livraison au client; (Stocks & Délais dapprovisionnement) 5.La flexibilité de loffre (Variabilité des intrants en qualité et en quantité, réactivité) Université de La Mannouba – ISCAE

4 Importance & enjeux 4LApprovisionnement F. A. La F. A. représente le plus souvent, avec les charges salariales, le poste de dépense le plus important de lentreprise. F.A. En plus de son influence sur les prix dachats, la F.A. est directement responsable de plusieurs autres charges, plus ou moins importantes, telles que les: 1.Modalités financières dachat; (Négociation du crédit fournisseur) 2.Conditions commerciales dachat; (Quantités minimales, garanties..) 3.Conditions logistiques dachat; (Transport, transit, manutention, etc. ) 4.Coûts de gestion des stocks; (Entreposage, financement, etc.) Université de La Mannouba – ISCAE

5 Importance & enjeux 5LApprovisionnement F. A. doit Outre laspect financier et commercial, la F. A. doit intégrer et concrétiser les grandes orientations stratégiques de lentreprise telles que: Linternationalisation; (Globalisation des approvisionnements) Lexternalisation; (Sous-traitance, partenariat, etc.) La différenciation; (Exigences à légard des fournisseurs, sélection rigoureuse, etc.) La domination par les coûts; (Economies déchelles, Appels doffre, regroupement des achats, etc.) La diversification; (Recherche de synergies, achats internes, etc. ) Linnovation permanente; (Recherche de nouveaux fournisseurs, intrants, etc.) Université de La Mannouba – ISCAE

6 La Gestion des Achats 6LApprovisionnement F.A. Pour mener à bien sa mission, la F.A. doit accomplir plusieurs tâches que lon peut regrouper en deux grandes catégories: gestion des achats et des stocks. 1.La gestion des achats, consiste notamment à: Sélectionner et assurer un suivi des fournisseurs; Rechercher en permanence de nouveaux produits; Négocier les meilleurs conditions de transaction; Contrôler les livraisons et les facturations; Mettre en place des processus rigoureux et méthodiques; Université de La Mannouba – ISCAE

7 7 Le Cycle (processus) dAchat ( 1) Connaître le marché « Amont » (2) Exprimer les besoins (3) Provoquer loffre (4) Évaluer, sélectionner les fournisseurs (5) Négocier avec les fournisseurs (6) Commander (7) Assurer le suivi et la réception de la commande Université de La Mannouba – ISCAE

8 La Gestion des Stocks 8LApprovisionnement 2. La gestion des stocks, consiste notamment à: Contrôler les niveaux des stocks; Décider des quantités à commander; Décider des fréquences des commandes; Décider des critères de déclenchement des commandes; La clé dune gestion des stocks efficiente est un arbitrage réussi entre deux objectifs contradictoires: loptimisation des coûts (qui pousse vers un minimum de stock) la disponibilité des produits (qui pousse vers un maximum de stock) Université de La Mannouba – ISCAE

9 Variables clés & Techniques 9LApprovisionnement Pour résoudre ce dilemme, il ny a pas de méthode universelle! Il y a des variables clés à maîtriser et des techniques ou méthodes de gestion à mettre en œuvre; Le choix dune technique en particulier dépendra des caractéristiques de : Lentreprise; (nombre de produits, coûts dune rupture du cycle dexploitation, etc. ) Son marché amont; (nombre de fournisseurs, délais de livraison, etc. ) Son marché aval; (exigences des clients, volatilité, engagements à légard des revendeurs, pénalités, concurrence, etc. ) Université de La Mannouba – ISCAE

10 Variables clés: Les différents stocks 10LApprovisionnement Stock minimum: niveau du stock correspondant au délai normal de livraison. Sm = C (consommation quotidienne) x d (délai de livraison) Stock de sécurité : supplément au stock minimum nécessaire en cas de retard de livraison ou d'accroissement de la demande. Ss = C (consommation quotidienne) x a (aléas, retard possible ou consommation exceptionnelle en nombre de jrs) Stock d'alerte : niveau de stock entraînant le déclenchement de la commande = Stock minimum + Stock de sécurité Stock maximum : limite supérieure à ne pas dépasser Stock moyen = (Stock Initial + Stock Final) / 2 Université de La Mannouba – ISCAE

11 Variables clés: Les différents stocks 11LApprovisionnement Stock théorique : Stock comptable déterminé d'après les mouvements = Stock Initial + Entrées - Sorties Stock réel : stock physique évalué par inventaire Stock disponible : Stock réel – sorties prévisionnelles Stock virtuel : Stock disponible + Commandes en cours auprès des fournisseurs Coefficient de rotation du stock: = Durée moyenne en stock = Coût Annuel Stock Moyen 360 jours Coefficient de rotation du stock Université de La Mannouba – ISCAE

12 Variables clés: Les différents coûts 12LApprovisionnement Coûts de passation de commande : C p ou K Charges liées à lentrée en contact et la négociation avec les fournisseurs: déplacements, correspondances, appels téléphoniques, etc. et/ou à la mise en place dune procédure dachat complexe: cahiers des charges, appels doffre, frais du bureau de contrôle qualitatif et quantitatif, transit, dédouanement, transport, etc. Coût de possession ou détention dunité en stock: C d Charges financières liées à limmobilisation de capitaux; Charges liées à lentreposage physique : local, gardiennage, assurance, risque de dépréciation, etc. Coût dacquisition dune unité de stock : C a Prix dachat dune quantité unitaire dun bien en stock Coût total du stock : C T = K + C d + C a Université de La Mannouba – ISCAE

13 13 Techniques & Méthodes Calculs de base La méthode de Wilson Université de La Mannouba – ISCAE

14 14 Les différents niveaux de stock Application : Le responsable des approvisionnements en pièces détachées dune concession dautomobiles dispose au début du mois des informations suivantes : Stock initial : 300 unités ; Quantité prévue en entrée pour le mois : 70 unités ; Quantité prévue en sortie pour le mois : 150 unités. Calcul n° 1 : Quel devrait être le stock théorique en fin de mois? Stock théorique = Stock Initial + Entrées – Sorties S t = – 150 = 220 unités Calculs de base Université de La Mannouba – ISCAE

15 15 Les différents niveaux de stock (suite) Pendant le mois, il est possible que 80 pièces soient nécessaires pour les ateliers dune unité de montage. Une commande en instance de livraison par le fournisseur porte sur 150 unités. Calcul n°2 : Pour le mois quels seraient le stock disponible S d et le stock virtuel S v ? Stock disponible = Stock réel - sorties prévisionnelles S d = 220 – 80 = 140 unités. Stock virtuel = Stock disponible + Commande fournisseur Sv = = 290 unités. Calculs de base Université de La Mannouba – ISCAE

16 16 Les différents niveaux de stock (suite) Les sorties moyennes quotidiennes sont de 20 unités. Le délai normal de livraison est de 8 jours. Il arrive que le fournisseur livre avec 2 jours de retard. Calcul n°3: A quel niveau de stock faut-il passer ou déclencher une commande? La commande est déclenchée lorsque le stock dalerte est atteint! Calculons le stock dalerte: Stock minimum S min = 20 unités x 8 jours = 160 unités Stock de sécurité S s = 20 unités x 2 jours = 40 unités Stock d'alerte S a = Stock minimum + Stock de sécurité = = 200 unités. Calculs de base Université de La Mannouba – ISCAE

17 17 La méthode (ou modèle) de Wilson La problématique de la gestion des stock consiste à mettre en place des critères de décision objectifs et systématiques qui doivent à la fois minimiser: Le risque de rupture; Les coûts de stockage. Or, pour un niveau de demande annuelle donné, les seules variables sur lesquelles le gestionnaire des stocks peut intervenir sont : La fréquence des commandes: N; Les quantités à commander à chaque fois: Q; La méthode de Wilson est un modèle mathématiques permettant doptimiser ces variables sous certaines hypothèses. La méthode de Wilson Université de La Mannouba – ISCAE

18 18 Les Hypothèses du modèle de Wilson 1.Lentreprise ne se préoccupe que dun produit à la fois ; 2.La demande de ce produit est certaine et distribuée uniformément tout au long de la période ; 3.Le délai de livraison est certain et constant ; 4.La constitution dun stock de sécurité est inutile ; 5.Le prix des produits est constant et ne dépend pas des volumes commandés ; 6.Le stock dalerte, constant de période en période, est déterminé sur la base de la consommation (connue) pendant le délai de réapprovisionnement (connu) ; 7.Le réapprovisionnement du stock seffectue en une seule fois. La méthode de Wilson Université de La Mannouba – ISCAE

19 19 Paramètres et Variable du modèle Les Paramètres Le coût moyen de passation dune commande est noté K; Le coût unitaire de détention en stock, noté Cd La demande annuelle en unités est notée D Le coût dacquisition: Ca (exprimé par unité commandée) La demande annuelle totale, notée D (unités/an) ; Le nombre de commande par an: N =D/Q La quantité commandée: Q, S m le Stock moyen (=Q/2) Les variables à déterminer Lobjectif est de déterminer la quantité optimale Q* à commander notée aussi Q EC (Quantité économique), soit le nombre N* de commandes qui minimise le coût total de réapprovisionnement. La méthode de Wilson Université de La Mannouba – ISCAE

20 Fonction de coût et minimisation La fonction de coût, notée CT (coût total de réapprovisionnement) est CT = Coût dacquisition (Ca)+ Coût de passation (K) + Coût de détention (Cd) Il faut exprimer CT en fonction de la quantité Q: CT (Q) = C a x D + K x N + C d x S m CT (Q) = C a. X D + K x D/Q + C d x Q/2 Lextremum de cette fonction sobtient facilement par annulation de la dérivée (condition du 1 er ordre) : δ CT δ Q (Q) = 0 _ D K Cd Q² 2 + = 0 2DK Cd Q* = La dérivée seconde de cette fonction est positive, lextremum est donc un minimum (condition du 2 nd ordre), CT (Q) est une fonction convexe et Q* un minimum global (souvent appelée Q EC ). La méthode de Wilson Université de La Mannouba – ISCAE

21 21 Courbe dévolution des coûts de stocks Q* Volume dune commande Coûts CT(Q*) Coût total Coût total de possession Coût total de passation La méthode de Wilson Université de La Mannouba – ISCAE

22 22 Variables à déterminer La quantité optimale à commander: Q* Le nombre optimal de commandes (N*) : N* = D/Q* La période de réapprovisionnement : Nombre de jours ouvrables /année (J) N* Le point de commande (PC): - Si dl = 0 PC = 0 unités - Si dl = x jours PC = ((D/J) * x) unités Le taux de rotation TR = D/S m P = La méthode de Wilson Université de La Mannouba – ISCAE

23 23 Forces et limites du modèle de Wilson Le modèle de Wilson peut apparaître comme fragile et dapplication particulièrement limitée à cause de ses nombreuses hypothèses restrictives. Il peut également apparaître comme peu pertinent car il se place en avenir certain alors que lenvironnement économique actuel se situe davantage en avenir risqué. Il est dune grande logique : les responsables de GS sont effectivement confrontés, dans leurs choix quotidiens à larbitrage : commander peu mais souvent ou commander beaucoup mais rarement ; Le retrait de certaines hypothèses lui permet dêtre plus proche des préoccupations concrètes dentreprises; Il sagit dun modèle, il naspire pas à luniversalité, mais à fournir une aide à la décision. La méthode de Wilson Université de La Mannouba – ISCAE

24 24 Application Une entreprise décide de gérer son stock de produit X suivant le modèle de Wilson; Elle estime que le coût de détention en stock du produit X est de 30% de son prix dachat et que le coût de passation dune commande à son fournisseur est de 260DT. La consommation annuelle du produit X, 400 unités, est particulièrement stable depuis des années et le prix dachat unitaire sétablit à 150 DT. Le délai de livraison du fournisseur est de 18 jours. Déterminons la politique optimale de gestion du stock du produit X sachant que le nombre de jours ouvrables par année est de 360. La méthode de Wilson Université de La Mannouba – ISCAE

25 25 Résultats Q* = 68 unités N* = 5,88 (6 commandes) P = 360/6 = 60 jours PC = 400/360 * 18 = 20 unités CT (6 commandes) = D. Lentreprise passera 6 commandes de 67 unités (400/6) tous les 60 jours, à chaque fois que le stock tombera à un niveau de 20 unités. Université de La Mannouba – ISCAE


Télécharger ppt "Université de La Mannouba – ISCAE 2013-14 LApprovisionnement Chapitre 1 er Mission, importance & enjeux Gestion des achats Gestion des stocks Variables."

Présentations similaires


Annonces Google