La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Théories Economiques de lInnovation Patrick Llerena

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Théories Economiques de lInnovation Patrick Llerena"— Transcription de la présentation:

1 Théories Economiques de lInnovation Patrick Llerena

2 Théories Economiques de linnovation Chapitre 1: Introduction - cadrages Chapitre 2: Microéconomie de linnovation Chapitre 3: Diffusion Chapitre 4: Aspects macroéconomiques

3 Chapitre 3: Diffusion P.A. Geroski (2002): Models of technology diffusion, Research Policy, Vol 29, n°4-5, pp F. Lissoni, J.S.Metcalfe, (1995): Diffusion of Innovation Ancient and Modern: A Review of the Main Themes, in: M.Dodgson, R.Rothwell (ed.), Handbook of Industrial Innovation, Edward Elgar Pub., Londre, 1995 M. Karshenas, P. Stoneman (1995): Technological diffusion, in P. Stoneman (ed.) Handbook of economics of innovation and technological change, Blackwell, Oxford. Griliches Z. (1957): Hybrid corn: an exploration in the economics of technological change, Econometrica, Vol. 48, pp

4 Chapitre 3: Diffusion Les techno. se diffusent lentement Leur sentier de diffusion est toujours (presque) sinusoidal Les vitesses de diffusion sont spécifiques aux techno., aux industries, aux localisations, aux cadres institutionnels Nous aborderons seulement le cas des innovations de processus Deux familles se distinguent: -les modèles dadoption - imitations -Les modèles de sélection (sélection des techno et/ou des entreprises innovatrices)

5 Chapitre 3: Diffusion Symetrique 50% Figure 1. Sentier de diffusion sinuspoidale 100% Temps Niveau de diffusion < 50% A-symetrique

6 Les modèles dadoption - imitation Modèle à seuil critique : par la taille ou par linformation Modèle agrégé ou de masse critique Avec ou sans interactions stratégiques

7 Les modèles dadoption - imitation David ( ) etc… Pas de problèmes informationnels Technologie: moissonneuses méchaniques aux US aux XIXème. Coefficient input (travail): a 0 > a n p w (a o -a n )S/r Avec p: prix de linnovation, S: taille de lexploitation, w: taux de salaire, r: taux dintérêt

8 Les modèles dadoption - imitation Il existe un seuil minimal dadoption en fonction de la taille dexploitation tel que: S S*, où à linstant t seules les exploitations de taille sup. à S* adoptent linnovation Pour quil y ait diffusion il faut donc une évolution des paramètres qui permettent ladoption progressive de la nouvelle techno.

9 Les modèles dadoption - imitation Réduction exogène du seuil: -La croissance exogène des entreprises -Laugmentation des salaires (tendance à long terme aux USA au XIXème)

10 Les modèles dadoption - imitation t S S f(S)1-F(S) d(t) Figure 2. Diffusion dans un modèle avec seuil de diffusion S = dimension de lentreprise S* = seuil critique de diffusion f(S) = distribution des tailles dentreprises F(S) = distribution cumulée des f(S) t = temps d(t) = niveau de diffusion en t S*(t 0 ) S*(t 1 ) t

11 Les modèles dadoption - imitation Réduction endogène du seuil -par le prix de linnovation (généralisation - standardisation de la techno.) -Réduction du coefficient a n Cette dernière est importante: learning by doing et learning by interacting. Existence dexternalités dusage: chez les fournisseurs et entre les utilisateurs

12 Les modèles dadoption - imitation Adoption par les entreprises: S>S* Apprentissage des fournisseurs diminution des couts de linnovation Transfert sur les couts prix: S* diminue. Rôle crucial: anticipation des adopteurs; structure/strategie des fournisseurs Figure 3. Diffusion, dimension critique et apprentissage 12 3

13 Les modèles dadoption - imitation Rôle des anticipations et blocage de la diffusion (ici myope) Structure de marché en amont

14 Les modèles dadoption - imitation Limites fondamentales de ces modèles -lindépendance de la dimension de lentreprise et de lordre dadoption: ladoption par une enteprise ninduit pas deffets ni sur sa taille, ni sur sa stratégie sur le marché en aval (la distribution des tailles est insensible à ladoption) -labsence de transformation de linnovation Solutions: -soit dans les modèles dadoption y introduire une dimension stratégique -soit considerer directement le processus de sélection

15 Modèle avec interactions stratégiques La diffusion se réalise non plus en fonction de la taille, mais de lordre dadoption. Les premieres obtiennent un bénéfice plus important que les suivantes. Les entreprises doivent donc se comporter en fonction de leur anticipation sur le comportement dadoption des autres, et sur lévolution du prix de linnovation. Reinganum (1981):On the diffusion of new technology: A Game theoretic approach, RES, vol. XLVIII, pp

16 Modèle avec interactions stratégiques Reinganum (1981):On the diffusion of new technology: A Game theoretic approach, RES, vol. XLVIII, pp Deux entreprises identiques Une innovation qui réduit les coûts et permet une extension du marché. Ladoption prend la forme dun jeu à la Cournot. En t=0, où linnovation apparaît, les deux entreprises décident simultanément la date dadoption. Sans innovation: π 0 Avec une seule innovatrice: π 1 >π 0 pour elle et π 2 < π 0 pour la seconde Avec deux innovatrices: 3 ( 2, 1 ) c(t): coût de linnovation, décroissant dans le temps

17 Modèle avec interactions stratégiques Résultats: il nexiste que deux équilibres de Nash en stratégie pure, avec diversité des dates dadoption pour les deux entreprises. Les entreprises ont intéret à reporter ladoption, mais jamais à linfini. Chaque entreprise doit, pour chaque date finie possible dadoption de la concurrente, définir sa date optimale dadoption. Pour une hypothèse dadoption en t=0, il faut trouver t* la date pour laquelle c(t) < π 3 -π 2 Inversement si ladoption par la concurrente est t* quelle est la date proche de 0 pour adopter soi-même Les adoptions ne sont pas simultanées Pas de courbe dadoption, ni qui adopte en premier (car 2 entreprises identiques

18 Modèle agrégé ou de masse critique Linnovation est supérieure à lexistant Manque dinformation sur lalternative (bénéfice de linnovation) En t tous les utilisateurs potentiels nont pas linformation concernant lexistence ou les performances La diffusion se pose donc comme la diffusion de linformation parmi les utilisateurs potentiels (modalité de transmission de linformation) Importance des hypothèses sur la nature des informations/connaissances à transmettre: codifiées ou tacites ?

19 Modèle agrégé ou de masse critique Sources externes: externalités, politiques de diffusion (centres techniques, …), fournisseurs déquipements… Sources internes: R&D spécifiques (tests…), apprentissage par la pratique… Modèle de nature épidémiologique La proba. dêtre contaminée est fonction de la proportion de la population déjà contaminée.

20 Modèle agrégé ou de masse critique q t = x t où q t est la proba en t, x est le nombre dadopteur, et un paramètre indiquant lintensité des communications (ou interactions) Ladoption dépendra donc aussi du nombre dadopteurs potentiels (n- x t ) Doù lèquation de diffusion: Equation dont la solution est sigmoide et symétrique

21 Modèle agrégé ou de masse critique Lobtention de courbes de diffusion asymétrique: - pas seulement une question destimation empirique -nécessite un approfondissement des fondements microéconomiques Si nous supposons simplement une information externe alors nous pouvons avoir avec ß une proportion fixe parmi les non-adopteurs.

22 Modèle avec offre - demande dinnovation Metcalfe S. (1981): The impulse and diffusion in the study of technical change, Uni. Manchester, may. Rôle du prix dans la diffusion, en simplifiant les courbes de diffusion Taux de croissance de la demande dinnovation, proportionnel à la différence entre demande déquilibre m(p) et la demande réelle en t, y(t) soit: g d (t) = b [m(p) - y(t)] ; y(0) = Z La demande déquilibre est fonction du prix m(p) = c - ap(t) Les capacités de production de linnovation dépendent des profits de loffeur Le taux de profits de loffeur de linnovation est décroissant avec léchelle de production Cest le mécanisme du prix qui va harmoniser lévolution de loffre et de la demande dinnovation

23 Figure D: m-m courbe déquilibre de demande, et h-h courbe déquilibre de loffre.

24 Figure C: Evolution du prix et des coûts de linnovation: les coûts tendent (augmentent) vers leur niveau stationnaire, et les prix décroissent: doù la baisse des taux de profits

25 Figure B: taux de croissance de la capacité de production de linnovation (tend vers 0), résultant de la décroissance du taux de profit (Schumpeter)

26 Figure A: Courbe déquilibre offre-demande de linnovation (croissance équilibrée de la demande et de la capacité de production de linnovation)

27 Modèle avec offre - demande dinnovation Figure A: Courbe déquilibre offre-demande de linnovation (croissance équilibrée de la demande et de la capacité de production de linnovation) Figure B: taux de croissance de la capacité de production de linnovation (tend vers 0), résultant de la décroissance du taux de profit (Schumpeter) Figure C: Evolution du prix et des coûts de linnovation: les coûts tendent (augmentent) vers leur niveau stationnaire, et les prix décroissent: doù la baisse des taux de profits Figure D: m-m courbe déquilibre de demande, et h-h courbe déquilibre de loffre.

28

29 Modèle avec offre - demande dinnovation Soit Z un niveau initial pour p(0) Pour ce prix, le taux de profit est éléve et il y a une incitation à accroitre les capacités de production. Laccroissement des capacités de production induit laugmentation des coûts de production et une baisse du prix. Cette baisse du prix augmente le nombre dadopteurs Le processus se poursuit jusquau régime stationnaire où le taux de profit tend vers zero et où la diffusion sature la demande potentielle.

30 Modèle de sélection Paradigme technologique et trajectoire technologique A technological paradigm defines contextually the needs that are meant to be fulfilled, the scientific principles utilized for the task, the material technology to be used. In other words, a technological paradigm can be defined as a pattern of solution of selected technoeconomic problems based on highly selected principles derived from natural sciences, jointly with specific rules aimed to acquire new knowledge and safeguard it, whenever possible, against rapid diffusion to the competitors » (Dosi, 1988, p.1127)

31 Modèle de sélection Incertitude forte Path dependency (dépendance du sentier) Cumulatif Irréversibilité Indétermination de laboutissement de la dynamique


Télécharger ppt "Théories Economiques de lInnovation Patrick Llerena"

Présentations similaires


Annonces Google