La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Bonita Avenue en français : traduire un thriller hyperréaliste « Realia » et structure narrative : deux problèmes de traduction.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Bonita Avenue en français : traduire un thriller hyperréaliste « Realia » et structure narrative : deux problèmes de traduction."— Transcription de la présentation:

1 Bonita Avenue en français : traduire un thriller hyperréaliste « Realia » et structure narrative : deux problèmes de traduction

2 Bonita Avenue en français Présentation de Bonita Avenue de Peter Buwalda Un roman hyperréaliste : la question des « realia » – Exemple : extrait du chapitre 9 Une structure narrative complexe : la question des temps du récit – Exemple : extrait du chapitre 10

3 Présentation de Bonita Avenue de Peter Buwalda (1) Un OVNI littéraire : Un premier livre dun auteur inconnu: Peter Buwalda (1971), critique musical et littéraire. Parution septembre 2010 ; jusquen 2012, 3 prix littéraires et «nominations» dans 5 autres prix. Un best seller aux Pays-Bas (plus de exemplaires ?), traductions en allemand, français, italien, espagnol, anglais… Un livre inclassable : thriller, satire sociale, « roman de campus », roman familial, roman psychologique… un « page turner » à lécriture compliquée.

4 Présentation de Bonita Avenue de Peter Buwalda (2) Tentative de résumé : 4 personnages principaux: Simon Sigerius, sa belle-fille (stiefdochter) Joni, son fils Wilbert, et Aaron Bever, lami de Joni. Le récit va des années 60 aux années 2000, mais se concentre sur 2 ans : 2000 (lannée du drame) et 2008 (le présent du récit). La catastrophe (vuurwerkramp) de Fireworks à Enschede (mai 2000), symbole de « lexplosion » de la famille Sigerius. Simon Sigerius: ancien champion de judo, mathématicien génial, recteur duniversité, ministre de léducation, meurtrier de son fils. Suicide en décembre Wilbert: enfant répudié, criminel, fait chanter son père.

5 Présentation de Bonita Avenue de Peter Buwalda (3) Joni: intelligente, belle, amorale (?), amoureuse de son stiefbroer Wilbert, monte avec Aaron un site porno lucratif, fonde aux USA une florissante société de cinéma porno. Aaron: photographe, judoka, admirateur de Simon Sigerius, follement amoureux de Joni, devient psychotique après leur rupture. Un livre complexe : – Nombreux lieux daction : Delft, Utrecht, Enschede, La Haye, San Francisco, Los Angeles – Milieux sociaux variés : sport, université, politique – Trois « points de vue » du récit : Simon, Aaron, Joni. – Chronologie discontinue : nombreux retours en arrière dans le récit.

6 La traduction française et ses problèmes (1) Livre acheté novembre 2010, traduction par Arlette Ounanian en , parution février Le problème de lhyperréalisme: langue technique et «realia». – Langue technique: judo, mathématiques, pornographie, [université, médias, monde politique…] – «Realia»: Termes désignant des phénomènes propres à une culture ou un pays: noms de lieux, université, politique. – Distinction entre «realia» américains et néerlandais (connaissance implicite du groupe cible). – Stratégie: adaptation à un large public: traduction (lieux), recherche déquivalents, explicitation.

7 Problème 1 : realia Exemple : politique néerlandaise (1) Texte NL chap.9, p KPN het Centraal Plan Bureau OCW D66 prominent PvdAer De Wiardi Beckman Stichting de Hofvijver Trad.FR chap. 9, p KPN Télécom Office Central dAnalyse Economique le Ministère de lEducation nationale D66 (expliqué ailleurs) Membre éminent du parti travailliste La fondation Wiardi Beckman, le think tank du parti. létang du Parlement, le Hofvijver

8 Problème 1 : realia Exemple : politique néerlandaise (2) Texte NL chap.9, p een uitsmijter Korte Houtstraat de Plaatboef het Ministerie van Volksgezondheid een architectonisch verantwoorde poort de vice-premier op partijcongressen Trad.FR chap. 9, p un œuf sur canapé Korte Houtstraat (inchangé) le Furet du disque le Ministère de la Santé un porche à larchitecture post-moderne la ministre, qui est aussi le numéro deux du gouvernement dans les congrès de leur parti, dont elle est la présidente.

9 Une structure narrative complexe : la question des temps du récit (1) Les 3 points de vue du récit: Aaron, Simon, Joni. Aaron: 3 ème personne, récit classique au passé: OVT en VVT en NL. Simon: 3 ème personne, présent de narration avec flash back (temps du passé: OVT, VVT). Joni: 1 ère personne, présent, registre parlé, avec flash back (temps du passé). Complexité masquée en NL par lomniprésence de lOVT. Structures temporelles différentes en NL et en FR: questions daspect et de registre. OVT en NL = passé simple, imparfait, passé composé, plus que parfait en FR. VVT en NL = passé antérieur, plus que parfait, passé composé, imparfait en FR. Exemple : chapitre 10 (narratrice : Joni).

10 Problème 2 : les temps du récit Exemple : Chap. 10 (Joni) Texte NL Chap.10 p Ik spoelde twee panadols weg… en dacht na… Wat voor leven leidde hij… Wie niet beter wist zou denken… Ik trok mijn schouders naar achteren… Het was allemaal mijn schuld… Ooit had ik ons lot verknoopt Trad. FR Chap. 10, p Jai avalé deux paracétamols … et jai repensé… Quelle vie menait-il… Quelquun dautre aurait pu penser… Jai fait quelques mouvements … Tout ça, cest de ma faute… Jai lié nos destins au moment…

11 Problème 2 : les temps du récit Exemple : Chap. 10 (Joni) (2) Texte NL Chap.10 p Voor even zat ik weer… de ochtend… waarop ik hem voor het blok had gezet. beweerde ik en geloofde hij splitste ik hem mijn plan in de maag. waarover we al uitentreuren hadden geruzied. Trad. FR Chap.10 p Un instant, je me suis revue… Le matin… où je lai mis au pied du mur. javais dit et il lavait cru je lui ai exposé mon projet. À propos duquel nous nous disputions sans arrêt


Télécharger ppt "Bonita Avenue en français : traduire un thriller hyperréaliste « Realia » et structure narrative : deux problèmes de traduction."

Présentations similaires


Annonces Google