La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Les enfants: Qui sen soucie? Dr Gloria Jeliu Pédiatrie développementaliste Professeur émérite Département de pédiatrie Université de Montréal Le 30 octobre.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Les enfants: Qui sen soucie? Dr Gloria Jeliu Pédiatrie développementaliste Professeur émérite Département de pédiatrie Université de Montréal Le 30 octobre."— Transcription de la présentation:

1 1 Les enfants: Qui sen soucie? Dr Gloria Jeliu Pédiatrie développementaliste Professeur émérite Département de pédiatrie Université de Montréal Le 30 octobre 2009

2 2 Naissance de lenfant Événement majeur pour le couple parental ou la mère, si elle est seule et ce - quelle que soit leur position sociale Lenfant est porteur de tous les espoirs et de toutes les réparations possibles Il est le prolongement de la lignée ancestrale Il est porteur de renouveau Période très sensible pour lintervention

3 3 Disposition innées du nouveau-né Capacités neuroperceptives sensorielles Préalables et préparent linteraction: Vision Audition Reconnaissance voix et visage? Modulation des états veille/sommeil Contrôle de la physiologie de base

4 4 Disposition innées du nouveau-né Partenaire social potentiel précoce Variations individuelles qui pèsent sur linteraction. Exemples Maturation cérébrale Les neurones Les synapses La maturation tributaire des stimulations externes et des réponses internes La neuroplasticité Le rôle de linteraction précoce

5 5 Linteraction précoce Facteur majeur du développement. Contribue à la maturation harmonieuse du cerveau Assise de la personnalité par la création de lattachement (confiance exploration, apprentissage cognitif, socialisation, gérance des émotions et rapports sociaux. Rôle des vidéos et des microanalyses des échanges précoces

6 6 Linteraction précoce Contenu des interactions précoces non verbales et verbales Regards, caresses, sourires, langage « motherese », réponse du bébé Qualité des échanges Synchronie; syntonie Contingence Engagement / désengagement

7 7

8 8

9 9 Linteraction précoce Dynamique Accordage (attunement) / ajustement dans le temps des deux partenaires Contrepartie neurochimique qui contribue à la maturation du système lymbique

10 10 Allan N Schore. La régulation affective et la réparation du soi, 2003, chapitre 1, pp35

11 11

12 12

13 13 Dr John Bowlby Dr T. Berry Brazelton Dr Mary Ainsworth

14 14 Conditions dexercice de la parentalité La présence La disponibilité physique et mentale La sécurité matérielle et affective Âge suffisant (mère adolescente = études) Santé physique et mentale Rôle des expériences passées durant lenfance (transmission integénérationnelle – Fonagy de Main) Support communautaire et les programmes de santé publique

15 15 Environnement physique et santé mentale CaractéristiquesConséquences Édifices élevésDétresse psychologique – isolement social surtout chez des mères jeunes et pauvres Qualité du logement (délabrement), entretien, chauffage, parasite, propriétaires peu impliqués Détresse psychologique Bruits excessifs (aéroport) ou travid élevéSentiments dimpuissance. Dérangement – attention Déménagements fréquents – surpeuplement accidents, tensions, jeux, effets marqués surtout chez les enfants. Espaces verts diminués, concentration de certains groupes dans des quartiers délabrés Effets cumulatifs – diminution des aires de jeux de récréation - perturbations rythmes circadiens Espaces verts augmentés Plantations darbres en milieu urbain (Sullivan) Réduction du stress et fatigue chez les familles Sociabilité, santé, violence et abus Problèmes méthodologiques – Mécanismes à létude Bulletin of the New-Yor Academy of Medicine 2003;80(4)

16 16

17 17

18 18

19 19

20 20

21 21


Télécharger ppt "1 Les enfants: Qui sen soucie? Dr Gloria Jeliu Pédiatrie développementaliste Professeur émérite Département de pédiatrie Université de Montréal Le 30 octobre."

Présentations similaires


Annonces Google