La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PRISE EN CHARGE DUN NOYE D après un document de Infirmière SP Marcato Sandra.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PRISE EN CHARGE DUN NOYE D après un document de Infirmière SP Marcato Sandra."— Transcription de la présentation:

1

2 PRISE EN CHARGE DUN NOYE D après un document de Infirmière SP Marcato Sandra

3 La noyade: La noyade est une asphyxie aiguë consécutive à une submersion de la victime ( ou uniquement de sa face) par de leau ou tout autre élément liquide. Laccident ne signifie pas forcément décès. Deux terminologies: NOYADE (DCD) QUASI-NOYADE ( asphyxie temporaire, pas de DC)

4 URGENCE ABSOLUE

5 Quelques chiffres 1800 Décès par an en France DC par an dans le monde ( 1997) Plus de 50% sont des individus de moins de 20 ans Deux populations: jeunes de 15 à 25 ans et nourrissons 1 à 3 ans. PREDOMINANCE MASCULINE

6 Nourrissons de 1 à 3 ans Souvent dans une baignoire, piscine privée, bassine. 1= Submersion 2= phase daffolement 3= agitation 4= inhalation

7 Autres sources de noyade: Naufrage en mer ou haute mer Baignade en mer (océan)

8 Circonstances de survenue Noyade primitive: incompétence technique Épuisement musculaire fatigue Noyade secondaire: Suite à un malaise

9 Noyade primitive Le noyé coule Apnée Hypercapnie rapide ( augmentation du CO2) Réflexe de ventilation Inondation bronchique rapide

10 Noyade secondaire Apnée en fin dexpiration Annule la flottabilité Le noyé coule à pic

11 Les malaises rencontrés Syncope thermo-differentielle ( hydrocution) Syncope vagale ( baro traumatisme de loreille... ) Accident allergique (eau, plancton,piqûre de poisson engendre un urticaire géant) Accident liés à la pratique de la plongée en apnée ou en scaphandre autonome

12 Quatre stades Aquastress: personne consciente, pas dinhalation, frisson, froid Petite hypoxie : conscience normale,toux,encombrement bronchique,cyanose. Grande hypoxie: Trouble de la conscience,agitation,coma,e ncombrement pulmonaire majeur,cyanose importante, arythmie, collapsus Anoxie : Coma,respiration à type de gasp,pouls mal perçu ou absent, état de mort apparente.

13 Les conséquences de la noyade Anoxie généralisée Troubles hydro-électrolytiques Troubles du rythme cardiaque Anomalie de la coagulation Hypothermie Risque élevé darrêt cardio-respiratoire

14 Chez lenfant Délais arrêt Cardiaque Augmenté Réflexe Dimmersion Restriction de la Perfusion vers Organes nobles Eau froide Bradycardie

15 LHYPOTHERMIE PRISE EN COMPTE FONDAMENTALE

16 Lhypothermie est un élément protecteur jusquà 30°C. Négative à une température < 28°C (Fibrillation ventriculaire résistant au traitement) Baisse des défenses immunitaires REANIMATION PROLONGEE

17 ANNALYSE RAPIDE DES TROIS FONCTIONS VITALES PERSONNE NOYE CONSCIENCERESPIRATIONCIRCULATION

18 ON RECHERCHERA SYSTEMATIQUEMENT UN EVENTUEL TRAUMATISME CRANIEN OU RACHIS CERVICAL -RESPECT LORS DU SAUVETAGE, LAXE TÊTE COU TRONC -POSE DE COLLIER CERVICAL

19 Conduite à tenir Aquastress: Rassurer,réchauffer, oxygène,pas dhospitalisation. Petite hypoxie: Réchauffer,Oxygène au masque à HC ( 8 à 10 l/mn) VVP,vidange gastrique,hospitalisation au moins 24H Grande hypoxie: VVP,ventilation au masque, puis intubation,aspiration bronchique,vidange gastrique Anoxique: Intubation, ventilation, oxygène pur,MCE,drogues vasoactives, poursuivre la réa si hypothermie,transport héliporté souhaitable.

20 MEDICALISATION DES SECOURS RAPIDE PROLONGEE TRANSPORT HELIPORTE

21 BON PRONOSTIC Eau basse température Temps dimmersion court Eau salée Précocité de la reprise dune ventilation spontanée Rapidité des secours Qualité des gestes de 1er secours Présence dun réflexe photomoteur

22 MAUVAIS PRONOSTIC Eau douce Température élevé Immersion prolongée Délais important des 1er secours Arrêt cardio circulatoire initial Glasgow < 5 Absence de réflexe photomoteur Acidose métabolique

23 SEQUELLES NEUROLOGIQUE: 6 à 8% des patients PULMONAIRE : Fibrose pulmonaire

24 CONCLUSION PREVENTION DES NOYADES Éduquer et surveiller les personnes à risque ( épileptique,coronarien,polymédicamenté, ethylique chronique) Bonne information des familles ( surveiller lieux de baignades privés, sécuriser les piscines, point deau,apprentissage de la natation dès 5 ans) Surveillance des lieux publics de baignades par des personnes confirmées spécialisées ( sauveteur,BNSSA) Enseignement du secourisme au grand public


Télécharger ppt "PRISE EN CHARGE DUN NOYE D après un document de Infirmière SP Marcato Sandra."

Présentations similaires


Annonces Google