La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

REANIMATION NEONATALE A DOMICILE ET TRANSFERTS INTER- HOSPITALIERS ASPECTS PRATIQUES DE LA PRISE EN CHARGE SMUR Recommandations 2010 ILCOR - ERC - SFAR.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "REANIMATION NEONATALE A DOMICILE ET TRANSFERTS INTER- HOSPITALIERS ASPECTS PRATIQUES DE LA PRISE EN CHARGE SMUR Recommandations 2010 ILCOR - ERC - SFAR."— Transcription de la présentation:

1 REANIMATION NEONATALE A DOMICILE ET TRANSFERTS INTER- HOSPITALIERS ASPECTS PRATIQUES DE LA PRISE EN CHARGE SMUR Recommandations 2010 ILCOR - ERC - SFAR - SFMU Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars

2 COMBIEN DE NOUVEAU-NES CONCERNES ? 5 à 10% des nouveau-nés ont besoin dune assistance 140 à 280 NN / an en Aveyron 140 à 280 NN / an en Aveyron 1% relèvent dune réanimation 28 NN / an en Aveyron 28 NN / an en Aveyron <0,1% requièrent un MCE par compressions thoraciques < 3 NN / an en Aveyron < 3 NN / an en Aveyron 2 Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars 2014

3 ADAPTATION NEONATALE NORMALE FŒTUSAquatique Oxygénation et autres besoins assurés par le placenta Poumons non fonctionnels Circulation pulmonaire shuntée au niveau du FO et du CA Résistances vasculaires pulmonaires élevées NOUVEAU-NEAérien Autonomie cardio-respiratoire Expansion aérique pulmonaire Mise en place de la circulation pulmonaire Résistances vasculaires pulmonaires basses 3 Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars 2014

4 CIRCULATION FOETALE 4 Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars 2014

5 ADAPTATION NEONATALE NORMALE ADAPTATION CIRCULATOIRE Fermeture des 2 shunts (FO et CA) 2 circulations en série: Circulation pulmonaire, à basse pression Circulation pulmonaire, à basse pression chute brutale des résistances vasculaires pulmonaires +++ Circulation systémique, à haute pression Circulation systémique, à haute pression ADAPTATION RESPIRATOIRE 1 er cri (dépression de –50 à -90 cmH 2 O) Déplissement alvéolaire + résorption du LA Constitution de la CRF (stabilisée par le surfactant) Cette adaptation doit être rapide et durable 5 Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars 2014

6 OBJECTIFS Evaluation du nouveau-né Evaluation du nouveau-né Prévention des déperditions caloriques Prévention des déperditions caloriques Lutte contre lhypothermie ( ppO2 et acidose métabolique) Lutte contre lhypothermie ( ppO2 et acidose métabolique) Ventilation et circulation efficaces Ventilation et circulation efficaces Air ou O2 ? Air ou O2 ? Abords vasculaires Abords vasculaires Cas particuliers (prématurité, LAM, malformations) Cas particuliers (prématurité, LAM, malformations) Encéphalopathie anoxo-ischémique et hypothermie contrôlée Encéphalopathie anoxo-ischémique et hypothermie contrôlée 6 Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars 2014

7 COORDINATION DE LINTERVENTION Pédiatre ou SF de maternité Pédiatre du CHR± SMUR pédiatrique SMUR Niveau IINiveau III 7 Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars 2014

8 COORDINATION DE LINTERVENTION PREPARATION ET ANTICIPATION des situations à risque connues PREPARATION ET ANTICIPATION des situations à risque connues-prématurité-RCIU -asphyxie périnatale -contexte infectieux -malformation congénitale… EVALUATION REGULIERE et communication tout au long de la prise en charge et durant le transport EVALUATION REGULIERE et communication tout au long de la prise en charge et durant le transport MATERIEL ADAPTE, vérifié, toujours disponible et fonctionnel MATERIEL ADAPTE, vérifié, toujours disponible et fonctionnel PERSONNEL FORME ET ENTRAINE PERSONNEL FORME ET ENTRAINE 8 Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars 2014

9 NAISSANCE A DOMICILE OU MATERNITE niveau I BONNE ADAPTATION NEONATALE : respecter et prévenir - Clampage retardé du cordon après 1 minute (BB placé 10cm en-dessous du niveau du placenta) - Section stérile du cordon / Noter si 2A + 1 V - Peau-à-peau + couverture + bonnet - Protéger des courants dair - 1 ère tétée précoce < H1 !!! 9 Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars 2014

10 NAISSANCE A DOMICILE OU MATERNITE niveau I MAUVAISE ADAPTATION NEONATALE - Noter lheure de naissance !!! - Lutter contre lhypothermie: préchauffer lenvironnement préchauffer lenvironnement éviter les courants dair éviter les courants dair préparer des serviettes chaudes préparer des serviettes chaudes sécher à la naissance, puis retirer les linges mouillés sécher à la naissance, puis retirer les linges mouillés mettre un bonnet (jersey) mettre un bonnet (jersey) installer sur surface chaude / sous chauffage radiant installer sur surface chaude / sous chauffage radiant sonde thermique + thermorégulation en mode cutané sonde thermique + thermorégulation en mode cutané 10 Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars 2014

11 EVALUATION DU NOUVEAU-NE : 3 critères RESPIRATION cris, ampliation thoracique, signes de DR, apnées, gasps ? FREQUENCE CARDIAQUE auscultation au stéthoscope voire battements du cordon FC normale > 100/min TONUS quadriflexion, hypotonie modérée, poupée de chiffon ? 11 Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars 2014

12 EVALUATION DU NOUVEAU-NE COULEUR ? La couleur nest pas un reflet suffisamment fiable de loxygénation dans les premières minutes de vie. Loxygénation doit être évaluée par la mesure de la SpO2 sus-ductale (main droite) Lacrocyanose initiale na pas de valeur pathologique La pâleur traduit cependant une mauvaise perfusion périphérique par asphyxie ou anémie Le score dApgar ne guide pas la réanimation mais permet den évaluer leffet 12 Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars 2014

13 EVALUATION DU NOUVEAU-NE : 3 critères. RESPIRATION régulière.FC > 100/minRAS.Bon TONUS.RESPIRATION INADEQUATE (irrégulière, apnées, gasps, DR)Sécher.FC < 100/minDébuter la PEC.HYPOTONIEOxymètre de pouls MSD.pâleur ou cyanose généralisée 13 Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars 2014

14 1 ère ETAPE DE LA REANIMATION NEONATALE SECHER STIMULER stimuler secouer !!! stimulations tactiles : frictions du dos et pichenettes sur la plante des pieds Puis réévaluer- respiration - FC - tonus ± couleur / SpO2 14 Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars 2014

15 1 ère ETAPE DE LA REANIMATION NEONATALE SECHERSTIMULER En labsence damélioration : A :AIRWAY B : BREATHING C : CIRCULATION D : DRUGS Avec réévaluation des 3 critères à chaque étape 15 Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars secondes

16 A : LIBERATION DES VOIES AERIENNES Sondes daspiration Charrière 6, 8, 10 (+ CH12 si LAM épais) Sondes daspiration Charrière 6, 8, 10 (+ CH12 si LAM épais) Aspiration réglée entre –100 et –150 cmH 2 O En labsence de système daspiration : aspiration buccale avec set de prélèvement de LG BB en décubitus dorsal BB en décubitus dorsal tête en position neutre (ni hyperextension, ni hyperflexion) ± antépulsion de la mâchoire Effectuer une aspiration douce et brève (< 5 sec) dans la bouche, le pharynx puis le nez Effectuer une aspiration douce et brève (< 5 sec) dans la bouche, le pharynx puis le nez (pas daspiration gastrique systématique) 16 Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars 2014

17 A : LIBERATION DES VOIES AERIENNES OUVRIR ET DESOBSTRUER LES VOIES AERIENNES REEVALUER - RESPIRATION - FC - TONUS ± COULEUR / SpO2 17 Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars secondes

18 B : RESPIRATION / VENTILATION AU MASQUE BAVU 500ml avec valve de surpression débloquée + enrichisseur O 2 BAVU 500ml avec valve de surpression débloquée + enrichisseur O 2 ou système de pression contrôlée avec pièce en T + Peep (Néopuff®) Masque rond transparent (taille adaptée) 5 premières insufflations lentes (= 3 sec) expansion alvéolaire 5 premières insufflations lentes (= 3 sec) expansion alvéolaire PI = 20 voire 30 à 40 cmH 2 O chez NN à terme PI = 20 voire 30 à 40 cmH 2 O chez NN à terme ne pas dépasser 20 à 25 cmH 2 O chez le NN prématuré FR = 40 à 60/min FR = 40 à 60/min AIR initialement AIR initialement En labsence damélioration malgré ventilation adéquate : FiO 2 avec titration O 2 sur la SpO 2 sus-ductale + discuter lintubation En labsence damélioration malgré ventilation adéquate : FiO 2 avec titration O 2 sur la SpO 2 sus-ductale + discuter lintubation 18 Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars 2014

19 B : VENTILATION AU BAVU 19 Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars 2014 Tête en position neutre + antépulsion de la mâchoire Masque appliqué de façon étanche, englobant le nez et la bouche ouverte

20 B : VENTILATION AU BAVU 20 Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars 2014 FiO 2 maximale = 60 à 80% FiO 2 maximale = 100% si débit > 5 l/min

21 B : VENTILATION AU NEOPUFF® AVANTAGES DU NEOPUFF VERSUS BAVU - administrer une PI (pression inspiratoire de crête) et une Peep (pression positive en fin dexpiration) pré-réglées manuellement éviter les barotraumatismes éviter les barotraumatismes - visualiser les pressions délivrées sur le manomètre - contrôler la durée du TI (temps inspiratoire) - ventiler à 100% de FiO2 si nécessaire REGLAGES Débit de gaz = 8 à 10 l/min Pression maximum = 50 cmH 2 O PI = 20 cmH 2 O (voire 30 à 40) Peep = 5 cmH 2 O Fréquence de ventilation = 40 à 60/min TI 0,5 sec, soit TI/TE 1 21 Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars 2014 Insufflation PI Expiration Peep

22 B : RESPIRATION / VENTILATION VENTILATION EN PRESSION POSITIVE EN AIR contre-indications formelles à la ventilation au masque demblée : inhalation méconiale inhalation méconiale hernie diaphragmatique hernie diaphragmatique Vérifier lefficacité de la ventilation (sans fuite sur la valve) : bonne ampliation thoracique bonne ampliation thoracique SpO2 et FC SpO2 et FC En labsence damélioration malgré ventilation adéquate : FiO 2 ± intubation Réévaluer 22 Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars secondes

23 C : CIRCULATION / COMPRESSIONS THORACIQUES si FC < 60/min malgré ventilation correcte avec FiO2 adaptée si FC < 60/min malgré ventilation correcte avec FiO2 adaptée Indications exceptionnelles : bradycardie et asystolie presque toujours secondaires à une insuffisance respiratoire, une hypoxie, une acidose tissulaire Technique à 2 pouces Technique à 2 pouces superposés au 1/3 inférieur du sternum Dépression de 1 à 2 cm = 1/3 de lépaisseur du thorax Fréquence = 90/min Rythme = 3 compressions / 1 ventilation Evaluer la FC / 30 sec Evaluer la FC / 30 sec Arrêter le MCE dès que FC > 60/min 23 Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars 2014

24 C : CIRCULATION / COMPRESSIONS THORACIQUES 3 COMPRESSIONS THORACIQUES / 1 VENTILATION Vérifier lefficacité du MCE palpation des pouls fémoraux palpation des pouls fémoraux Evaluer la FC / 30 sec En labsence damélioration malgré ventilation + MCE : Adrénaline 24 Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars 2014

25 D : DRUGS / MEDICAMENTS ET SOLUTES si FC < 60/min malgré ventilation + MCE si FC < 60/min malgré ventilation + MCE - ADRENALINE® (1mg/1ml) pression de perfusion coronaire dilution: 1ml dAdrénaline + 9ml de sérum physiologique posologie: - intra-veineuse = 10 à 30 γ/kg (voire IO) 0,1 à 0,3 ml/kg ± intra-trachéale = 50 à 100 γ/kg 0,5 à 1 ml/kg ± intra-trachéale = 50 à 100 γ/kg 0,5 à 1 ml/kg - REMPLISSAGE par NaCl 9 10 ml/kg si suspicion dhypovolémie ou danémie aigue (en lattente CGR)à réitérer si besoin - GLUCOSE IV G5% ou G10% ( jamais de G30%) 2,5 ml/kg si inefficacité de lAdrénaline, car rapide des stocks de glycogène intracardiaque ou si hypoglycémie - NARCAN® (0,4mg/1ml) : préférer le support ventilatoire dilution: 0,5ml de Narcan + 1,5ml de sérum physiologique posologie sous-cutanée/IM = 10 à 100 γ/kg 0,1 à 1 ml/kg 25 Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars 2014

26 D : DRUGS / MEDICAMENTS ET SOLUTES ADRENALINE® 0,1 à 0,3 ml/kg dune solution diluée : 1ml (=1mg) + 9ml de sérum physiologique = 10 à 30 γ/kg IV NaCl 9 10 ml/kg G10% 2,5 ml/kg 26 Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars 2014

27 ACCES VASCULAIRES / VOIES DABORD CATHETER VEINEUX OMBILICAL périphérique : voie de prédilection CATHETER VEINEUX OMBILICAL périphérique : voie de prédilection -pose propre mais non stérile -enfoncer de 5 cm dans la veine ombilicale et fixer dans la gelée du cordon -vérifier le retour veineux avant dinjecter ± effectuer des prélèvements : hémoculture, Hb, dextro, Groupe Rh, Bili… ± INTRA-OSSEUSE ± INTRA-OSSEUSE ± INTRA-TRACHEALE ± INTRA-TRACHEALE ± VOIE VEINEUSE PERIPHERIQUE ± VOIE VEINEUSE PERIPHERIQUE 27 Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars 2014 Veine ombilicale Artères ombilicales

28 CAS PARTICULIERS GRANDE PREMATURITE - prévention de lhypothermie < 28 SA: pièce 26°C + sac en polyéthylène (sans séchage) - ventilation nécessitant parfois une FiO 2 > 21% (SaO 2 maximale = 90%) - discuter ladministration prophylactique de surfactant avant 30 min de vie (=200mg/kg) chez les prématurés < 28 SA LIQUIDE AMNIOTIQUE MECONIAL - abandon de laspiration à la vulve - si le nouveau-né est vigoureux et respire bien: abstention de toute manœuvre - si mauvaise adaptation néonatale: aspiration par sonde CH12 ou SIT + raccord ENCEPHALOPATHIE ANOXO-ISCHEMIQUE A TERME ( 36 SA) - hypothermie contrôlée (t° entre 33,5 et 34,5°C) - à débuter avant H6 selon les critères définis - en pré-niveauIII : ne pas réchauffer, couveuse éteinte, pour t° 35°C ( si t° < 33°C) 28 Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars 2014

29 EAI et HYPOTHERMIE CONTROLEE 29 Examen neurologique normal et signes cliniques dencéphalopathie de grade 1 à 3, adaptée de la classification de Sarnat HB et Sarnat MS (nouveau-né 36SA et PN 1800g) ET Apgar > 5 à 5 minutes de vie ET Acidose métabolique modérée (2) Apgar > 5 à 5 minutes de vie ET Acidose métabolique modérée (2) Acidose métabolique sévère (1) Apgar 5 à 5 minutes de vie ET/OU Acidose métabolique sévère (1) Apgar 5 à 5 minutes de vie ET/OU Acidose métabolique sévère (1) Apgar 5 à 10 minutes de vie OU Réanimation (intubation endotrachéale ou ventilation au masque) à 10 minutes de vie ET encéphalopathie Grade 2/3 Apgar 5 à 10 minutes de vie OU Réanimation (intubation endotrachéale ou ventilation au masque) à 10 minutes de vie ET encéphalopathie Grade 2/3 valuation clinique par pédiatre à M30 et H2 de vie (avec détermination du grade dencéphalopathie si nécessaire) Mettre en place feuille de surveillance pour 12h Fiche de synthèse à remplir à J3 et J7 valuation clinique par pédiatre à M30 et H2 de vie (avec détermination du grade dencéphalopathie si nécessaire) Mettre en place feuille de surveillance pour 12h Fiche de synthèse à remplir à J3 et J7 Evaluation clinique par pédiatre à M30 et H2 de vie (avec détermination du grade dencéphalopathie si nécessaire) Bilan biologique 1 heure après premier bilan* Mettre en place feuille de surveillance pour 24h Remplir une fiche de déclaration dévénement inattendu grave spécifique « défaut dadaptation à la naissance » Fiche de synthèse à remplir à J3 et J7 Evaluation clinique par pédiatre à M30 et H2 de vie (avec détermination du grade dencéphalopathie si nécessaire) Bilan biologique 1 heure après premier bilan* Mettre en place feuille de surveillance pour 24h Remplir une fiche de déclaration dévénement inattendu grave spécifique « défaut dadaptation à la naissance » Fiche de synthèse à remplir à J3 et J7 CONTACTER LE CENTRE DE REFERENCE POUR MISE EN HYPOTHERMIE MODEREE (Réanimation) (SMUR péd.) Bilan biologique 1 heure après premier bilan* Radiographie pulmonaire chez lenfant intubé/ventilé Remplir une fiche de déclaration dévénement inattendu grave spécifique « défaut dadaptation à la naissance » CONTACTER LE CENTRE DE REFERENCE POUR MISE EN HYPOTHERMIE MODEREE (Réanimation) (SMUR péd.) Bilan biologique 1 heure après premier bilan* Radiographie pulmonaire chez lenfant intubé/ventilé Remplir une fiche de déclaration dévénement inattendu grave spécifique « défaut dadaptation à la naissance » Acidose métabolique sévère (1) pH < 7 OU Base déficit 16 mmol/l OU lactates 11 au cordon ou prélèvement artériel/veineux dans la 1 ère heure de vie Acidose métabolique sévère (1) pH < 7 OU Base déficit 16 mmol/l OU lactates 11 au cordon ou prélèvement artériel/veineux dans la 1 ère heure de vie Acidose métabolique modérée (2) pH 7-7,15 OU BD 10-15,9 mmol/l OU lactates > 8 au cordon ou prélèvement artériel/veineux dans la 1 ère heure de vie Acidose métabolique modérée (2) pH 7-7,15 OU BD 10-15,9 mmol/l OU lactates > 8 au cordon ou prélèvement artériel/veineux dans la 1 ère heure de vie *Bilan : glycémie, gaz du sang et lactates en prélèvement artériel ou veineux

30 CAS PARTICULIERS ATRESIE DE LŒSOPHAGE - suspectée si sécrétions salivaires +++, accès de cyanose, désaturations, notion dhydramnios - butée de la sonde gastrique à 10cm des arcades dentaires (sauf si senroule RP) - sonde double courant Reploge n°8 ou 10 ou sonde gastrique en aspiration continue ou régulière HERNIE DIAPHRAGMATIQUE - intubation demblée + sonde gastrique en aspiration continue ou régulière CARDIOPATHIES CONGENITALES CYANOGENES - hypoxémie réfractaire - discuter PROSTINE VR selon tolérance clinique et non valeur de la SpO 2 - diagnostic différentiel : HTAP 30 Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars 2014

31 OXYGENATION SIMPLE Indication : HTAP modérée avec désaturation sans détresse respiratoire Au mieux, adapter un mélangeur air/O 2 pour nadministrer que la FiO 2 nécessaire et suffisante pour la SpO 2 souhaitée effets néfastes de lhyperoxie (« stress oxydatif ») effets néfastes de lhyperoxie (« stress oxydatif ») Capteur de SpO 2 à la main droite Adaptation constante de la FiO 2 Queue du BAVU ou tubulure dO 2 sous le nez (FiO 2 ?) Queue du BAVU ou tubulure dO 2 sous le nez (FiO 2 ?) (ne jamais appliquer le masque du BAVU sur le visage du NN sans ventiler) Masque facial Masque facial Lunettes nasales Lunettes nasales Enceinte de Hood avec oxymètre Enceinte de Hood avec oxymètre 31 Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars 2014 SpO2 sus-ductale acceptable 1 min 60 – 65% 1 min 60 – 65% 2 min65 – 70% 3 min70 – 75% 4 min75 – 80% 5 min80 – 85% 10 min85 – 95%

32 INTUBATION TRACHEALE Si la ventilation mécanique doit être prolongée ou en cas de contre- indication ou déchec de la ventilation au masque Si la ventilation mécanique doit être prolongée ou en cas de contre- indication ou déchec de la ventilation au masque SIT n° 2,5 – 3 – 3,5 (avec moustache préparée) SIT n° 2,5 – 3 – 3,5 (avec moustache préparée) Laryngoscope + lames droites 00 – 0 – 1 Pince de Magill (taille nouveau-né) Sondes daspiration Charrière 6, 8, 10 Vérifier lefficacité de lintubation : ampliation thoracique ampliation thoracique auscultation symétrique auscultation symétrique mesure du CO2 expiré par capnographie mesure du CO2 expiré par capnographie Préférer une ventilation au masque efficace à une intubation hasardeuse 32 Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars 2014

33 INTUBATION TRACHEALE 33 Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars 2014 Ø SIT Poids (g) AG (SA) 2,5 < 1000 < 28 2,5 ou à à 34 3 ou 3, à à 37 3,5 > 3000 > 37 Ø SIT = Ø auriculaire BB =

34 INTUBATION TRACHEALE 34 Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars 2014 Repères de fixation de la SIT : INT = 7 + poids IOT = 6 + poids

35 POURSUITE VENTILATION EN PRESSION POSITIVE Si ventilation spontanée imparfaite après les 1 ères minutes de vie VS-PEP ou Ventilation Nasale (VN) - NéopuffPeep = 4 à 5 cmH BABYLOG 2000± FR = 40/min - BABYLOG 8000± PI = 20 cmH 2 0 sur sonde nasale ou canule spécifique Babylog (BabyFlow ® ) Alternative : Lunettes nasales avec débit dair (± O 2 ) 2 l/min 35 Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars 2014 VN

36 VENTILATION MECANIQUE ENDOTRACHEALE = Ventilation en Pression contrôlée VC = Ventilation ContrôléeBABYLOG 2000 Ventilation en pression contrôlée, non synchronisée Ventilation en pression contrôlée, non synchronisée VAC = Ventilation Assistée ContrôléeBABYLOG 8000 Ventilation en pression contrôlée, synchronisée à la respiration spontanée du patient Ventilation en pression contrôlée, synchronisée à la respiration spontanée du patient 36 Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars 2014 FR = 40 à 60/min TI = 0,40 sec TE = 0,80 sec TI/TE 1/2 Débit = 8 l/min PI = 20 cmH 2 0 Peep = 4 à 5 cmH 2 0

37 VENTILATION MECANIQUE SUR SIT BABYLOG 2000BABYLOG Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars 2014

38 ALGORITHME DE REANIMATION NEONATALE (ILCOR 2010) 38 Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars 2014

39 ETHIQUE : ARRET DE LA REANIMATION En labsence dactivité cardiaque au-delà de 10 minutes de réanimation précoce et bien conduite, il est licite darrêter la réanimation En labsence dactivité cardiaque au-delà de 10 minutes de réanimation précoce et bien conduite, il est licite darrêter la réanimation En cas danoxie totale prolongée > 5 minutes avant toute réanimation En cas danoxie totale prolongée > 5 minutes avant toute réanimation Dans les autres situations, il ny a pas de recommandation formelle Dans les autres situations, il ny a pas de recommandation formelle La décision de poursuivre la réanimation sera influencée par le contexte Aux limites de la viabilité (< 25 SA et/ou < 500g), quand le contexte est défavorable, ou en cas de malformation sévère, il est licite de ne pas proposer de réanimation mais des soins palliatifs Aux limites de la viabilité (< 25 SA et/ou < 500g), quand le contexte est défavorable, ou en cas de malformation sévère, il est licite de ne pas proposer de réanimation mais des soins palliatifs Importance de noter lheure de naissance et du début de la réanimation Importance de noter lheure de naissance et du début de la réanimation 39 Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars 2014

40 APPORTS CALORIQUES ALIMENTATION ENTERALE PRECOCE < H1 absence de détresse respiratoire mise au sein ± complément si FDR tétée possibleou biberon détresse respiratoire perfusion tétée impossiblediscuter gavage gastrique Surveillance Dextro / 3h PERFUSION VVP ou KTVO G10% = 60 à 80 ml/kg/jour possibilité dutiliser un soluté polyionique à 10% de Glucose type B55… Ne jamais utiliser de G30% ! 40 Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars 2014

41 HYPOGLYCEMIE HYPOGLYCEMIE MODEREE< 0,3 g/l avant H4< 0,45 g/l après H4 Correction par paliers faire téter complément de Prélait complément de Prélait Prélait + 4% Liquigen Prélait + 4% Liquigen Prélait + 4% Liquigen + 2% DM Prélait + 4% Liquigen + 2% DM Prélait + 4% Liquigen + 2% DM en continu à ml/kg/j sur SNG Prélait + 4% Liquigen + 2% DM en continu à ml/kg/j sur SNG perfusion complémentaire (pour totalité G = 18 à 20 g/kg/j) perfusion complémentaire (pour totalité G = 18 à 20 g/kg/j) HYPOGLYCEMIE SEVERE< 0,25 g/l resucrage IV immédiat G10% = 2 ml/kg IV 5 min G10% = 2 ml/kg IV 5 min puis perfusion continue de glucose = 6 à 8 mg/kg/min = 80 à 120 ml/kg/j de G10% puis perfusion continue de glucose = 6 à 8 mg/kg/min = 80 à 120 ml/kg/j de G10% GLUCAGON = 0,3 mg/kg IV, IM ou SC (max = 1 mg) GLUCAGON = 0,3 mg/kg IV, IM ou SC (max = 1 mg) si difficulté de voie dabord ou hypoglycémie rebelle Contrôle Dextro 1h après mesures correctives, puis /1h tant que D < 0,45 g/l Eviter les bolus Jamais de G30% ni IV ni PO 41 Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars 2014

42 THERMOREGULATION NAISSANCE - Le bébé est mouillé. Il existe une importante thermolyse. Les pertes deau surviennent par évaporation, conduction, convection et radiation - Dans une pièce à 24°C, la température du bébé sabaisse de 0,25°C/minute - La thermogénèse représente une dépense calorique considérable pour le nouveau-né, responsable dune consommation accrue des stocks de glycogène hépatique PREVENTION DE LHYPOTHERMIE Préchauffer la pièce avant la naissance Préchauffer la pièce avant la naissance Eviter les courants dair Eviter les courants dair Préchauffer la table radiante et lincubateur Préchauffer la table radiante et lincubateur Mode air puis passage en mode cutané avec sonde thermique dès la naissance (régler objectif t° cutanée à 36°5) Mode air puis passage en mode cutané avec sonde thermique dès la naissance (régler objectif t° cutanée à 36°5) Sécher le bébé + mettre un bonnet Sécher le bébé + mettre un bonnet Contrôler la t° rectale Contrôler la t° rectale 42 Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars 2014

43 AUTRES MEDICAMENTS & MATERIEL UTILES 43 Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars 2014 DOBUTAMINE5 à 20 µg/kg/min DOPAMINE5 à 20 µg/kg/min STRIADYNE1 mg/kg ou KRENOSIN0,1 à 0,2 mg/kg AMIODARONE5 mg/kg PROSTINE VR0,025 à 0,1 µg/kg/min GLUCAGON0,3 mg/kg (maxi 1 mg) PLEUROCATH CUROSURF200 mg/kg ANTIBIOTIQUESAmoxicilline = 50 mg/kg x 2/j + Amikacine = 15 mg/kg/j GARDENAL 20 mg/kg DILANTIN15 mg/kg RIVOTRIL 0,05 mg/kg HYPNOVEL30 à 60 µg/kg/h SUFENTA 0,1 à 0,5 µg/kg/h DIPRIVAN 1 à 6 mg/kg/h KETAMINE1 à 2 mg/kg

44 TRANSPORT Incubateur préalablement chauffé + matelas coquille ou simple cocon Incubateur préalablement chauffé + matelas coquille ou simple cocon Nouveau-né stabilisé Nouveau-né stabilisé - ventilation et circulation - normoglycémie et normothermie Monitorage continu des signes vitaux Monitorage continu des signes vitaux Bonne fixation des sondes et voies dabord Bonne fixation des sondes et voies dabord Soutien ventilatoire / instable perfusion continue de G10% Soutien ventilatoire / instable perfusion continue de G10% à jeûn Ventilation spontanée / stable pas de perfusion systématique Ventilation spontanée / stable pas de perfusion systématique tétée avant le départ Documents médicaux et administratifs Documents médicaux et administratifs Photos pour la mère si transfert différé Photos pour la mère si transfert différé 44 Réanimation Néonatale – Dr GOULOIS / SAFMU 13 mars 2014


Télécharger ppt "REANIMATION NEONATALE A DOMICILE ET TRANSFERTS INTER- HOSPITALIERS ASPECTS PRATIQUES DE LA PRISE EN CHARGE SMUR Recommandations 2010 ILCOR - ERC - SFAR."

Présentations similaires


Annonces Google