La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Camp Chamois 2011 3ème Camp international d'exploration de la grotte des Chamois (Castellet-lès-Sausses, Alpes-de-Haute-Provence, France) 10 au 21 août.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Camp Chamois 2011 3ème Camp international d'exploration de la grotte des Chamois (Castellet-lès-Sausses, Alpes-de-Haute-Provence, France) 10 au 21 août."— Transcription de la présentation:

1 Camp Chamois ème Camp international d'exploration de la grotte des Chamois (Castellet-lès-Sausses, Alpes-de-Haute-Provence, France) 10 au 21 août 2011 Organisation Association CRESPE : Philippe Audra, Jean-Claude Nobécourt & Jean-Yves Bigot EuroSpeleo Projects FSE

2 2 – L'équipe 2011 Philippe Audra Olivier Sausse Donald Accorsi Dider Cailhol Philippe Bertochio José Leroy Johan Jouve Alain Staebler Bruno Arfib Cathy Frison Jean-Yves Bigot Philippe Mauzet Laurent Cadilhac Xavier Cailhol Jean-Claude Nobécourt Philippe Bertochio

3 Peter Zentay Alexey Kopchinskiy Agnes Hajnal Bernhard Köppen 3 – L'équipe 2011 Ernst Fischer Ana Demšar Laura Sanna Zoltan Zentay Jo De Waele Gabriella Koltai Thomas ExelAndrej Drevenšek Matthew Covington Alvaro Ramirez Erik Agrell Matija Perne Barbara Wielander

4 4 – Le côté international du camp

5 5 – Le planning Le journal du camp permet d'établir un planning qui rend compte de l'activité des participants.

6 C'est actuellement la plus importante grotte des Alpes du Sud. La grotte des Chamois est située dans la partie méridionale des Alpes françaises. 6 – Situation

7 7 – Plongée du siphon amont Une partie du groupe devant le refuge d'Aurent. L'équipe de la plongée du siphon amont : en haut, de gauche à droite : Alvaro Ramirez, Philippe Bertochio (plongeur), Matija Perne. En bas, de gauche à droite : Johan Jouve, Matthew Covington.

8 Xavier Cailhol devant le trou des Fantasmes, confortablement assis au-dessus du canyon des Pasqueirets Beaucoup de monde dans le canyon des Pasqueirets où une tentative de communication va être établie entre une équipe postée devant l'entrée des Fantasmes et une autre à l'intérieur de la grotte des Chamois. 8 – Canyon des Pasqueirets

9 9 – Canyon des Pasqueirets A l'aide d'un système Nicola, Donald Accorsi entre en contact avec l'équipe du réseau des Pingouins de la grotte des Chamois. Tout va bien, les ondes traversent la roche sans problème.

10 10 – Canyon des Pasqueirets Dans le réseau des Pingouins, la balise magnétique (UGPS) est en place (cadre métallique). L'expérience peut commencer. Allo, Les Pingouins ? Ici la Terre. ! Vous me recevez ? Le but est de calculer précisément la distance qui sépare l'entrée du trou des Fantasmes de la galerie des Pingouins où ont été trouvées des traces d'animaux

11 11 – Trou des Fantasmes La distance calculée est de 40 m ; sachant que le trou des Fantasmes a été désobstrué sur environ 20 m, il reste encore... pas mal de cailloux à sortir... A l'entrée du trou des Fantasmes, Donald Accorsi est en place pour mesurer la distance qui le sépare de l'émetteur UGPS (cadre métallique) installé à l'intérieur de la grotte.

12 Encore un bac de cailloux ! 12 – Canyon des Pasqueirets Et vivement ce soir au refuge !

13 Donald Accorsi, Didier Cailhol et Jean-Yves Bigot font des photos dans les galeries de Valette Highway. Une sortie escalade dans Valette Highway est programmée : Olivier Sausse et Xavier Cailhol vont dans le méandre Sulfurique, tandis que Philippe Audra et Matija Perne vont au réseau – Valette Highway

14 Différentes sections de galeries de Valette Highway. 14 – Valette Highway

15 – Valette Highway Valette Highway correspond à la partie terminale de la grande et longue galerie des Hormones

16 Concrétions dans les parties hautes du canyon de Valette Highway. 16 – Valette Highway Trou de gouttes d'eau dans le remplissage sableux de la grotte.

17 17 – Valette Highway Banquettes de remplissages essentiellement composés de galets gréseux.

18 18 – Valette Highway Section de galerie en partie colmatée par des remplissages. Valette Highway est le prolongement de la galerie des Hormones. La différence entre les deux portions de galeries tient dans les formes karstiques mieux conservées dans Valette Highway.

19 Didier Cailhol dans la chatière désobstruée de Valette Highway. Elle marque le terminus des Italiens – Valette Highway

20 20 – Siphon aval La vérification du bon fonctionnement des bouteilles après leur transport dans des conditions difficiles est indispensable Philippe Bertochio se prépare à plonger le siphon aval de la rivière.

21 21 – Siphon aval Philippe charge les bouteilles sanglées entre elles dans un kit bag. La préparation doit être minutieuse car rien ne doit être oublié.

22 22 – Siphon aval Planchette servant à la prise de notes durant la plongée du siphon aval. De retour de sa plongée, Philippe Bertochio donne à Barbara Wielander les précieuses données recueillies dans le siphon dont la longueur est de 100 m pour 14 m de profondeur

23 23 – Equipe plongée du siphon aval Le plongeur est satisfait car il a « sorti » le siphon aval alors que les chance d'émerger dans une zone exondée était mince. Une partie de l'équipe au siphon aval. Alain Staebler Barbara Wielander Thomas Exel Philippe Bertochio

24 Barbara Wielander Alain Staebler – Equipe plongée du siphon aval Ernst Fischer Philippe Bertochio et Thomas Exel. Une équipe, contente d'être sortie.

25 Une fois au refuge, les données sont saisies dans l'ordinateur et le report topographique peut commencer – Report Coupe du siphon et de la partie aval de la rivière souterraine du Coulomp Départ du siphon aval

26 Ana Demšar à la poêle et Catherine Frison à la marmite et le repas du soir est assuré. 26 – Ces Messieurs Dames sont servis

27 Le repas est prêt à être servi sur la terrasse. Un endroit bien agréable comparé au réseau des Shadocks de la grotte des Chamois Alain Staebler et Catherine Frison au fourneau. 27 – A la soupe !

28 28 – Photos & vidéos Au programme : photos et vidéos en 3D pour les Hongrois. Agnes Hajnal et Gabriella Koltai se préparent à entrer sous terre.

29 Alain Staebler, Alexey Kopchinskiy et Jean-Yves Bigot décident de poursuivre les escalades dans le réseau 13 au fond de Valette Highway. Bardé de mousquetons et d'un perforateur, Alain s'équipe tranquillement. 29 – Escalade dans le réseau 13

30 Alexey Kopchinskiy assure Alain Staebler qui doit faire un pas difficile pour se hisser vers le haut du puits. Lesté d'un perforateur lourd et encombrant, Alain entreprend l'escalade du puits. 30 – Escalade dans le réseau

31 Alain Staebler pose des spits et équipe le puits dans les règles de l'art pour permettre aux autres de le rejoindre. Alexey le suit avec tout le matériel. 32 – Escalade dans le réseau

32 En bas, Alain équipe le puits (P11) qu'il vient d'escalader. Alexey observe le miroir de faille le long duquel les puits se sont creusés. 29 – Escalade dans le réseau 13

33 Ensemble, ils atteignent la base d'un puits très vertical (environ +230 m) : le « puits des Pépites », au bas duquel ils devront s'arrêter car il faut maintenant un matériel plus adapté à l'escalade artificielle – Escalade dans le réseau 13 Une pépite (pyrite de fer) du puits du même nom.

34 + 283 m Les escalades seront poursuivies par d'autres équipes qui porteront la cote à m. 34 – Les escalades dans Valette Highway

35 35 – Les abus Tandis que ceux du refuge d'Aurent s'activent et croient leurs collègues en exploration, José s'amuse... Jean-Claude Nobécourt assure le ravitaillement du camp

36 Matthew Covington, Ernst Fischer et Thomas Exel continuent la topographie de la galerie Thénardier, Ernst fait quelques photos très réussies à la lueur de sa lampe à leds. 36 – Topographie dans les Thénardier

37 – Galerie Thénardier Concrétions de gypse sur un galet de grès. Un autre minéral est peut- être présent dans cette galerie très sèche : mirabilite...

38 En surface, non loin de l'entrée de la grotte des Chamois, une équipe composée d'Andrej Drevenšek, Philippe Mauzet, Zoltan Zantay, José Leroy et Alain Staebler décide d'ouvrir une entrée vers le réseau du Champagne. 38 – L'entrée des Rolling Stones Les pierres roulent dans l'éboulis et le chantier avance vite...

39 Entrée des Rolling Stones Réseau du Champagne 39 – Entrée des Rolling Stones Le chantier commencé la veille par Johan Jouve est poursuivi par l'enlèvement d'environ 10 mètres cubes de blocs cyclopéens. Mais aucun départ de galerie n'est découvert... Pourtant le réseau du Champagne n'est pas loin

40 – Explo-topographie Une équipe exploration-topographie, composée de Barbara Wielander, Alain Staebler, Erik Agrell, Andrej Drevenšek et Matija Perne, est envoyée dans la galerie des Onze Heures pour explorer un puits dans le réseau du Champagne. Malheureusement, la suite donne dans une partie déjà connue. Le tout est topographié et bouclé sur des points matérialisés.

41 Philippe Mauzet, Ernst Fischer Alexey Kopchinskiy et Jean-Yves Bigot participent à une mesure de débit par une méthode de dilution – Mesures de débit... pendant que Jean-Claude Nobécourt, situé en contre- bas de la source du Coulomp, mesure la conductivité de l'eau.

42 Entrée de la grotte Invisible. Sur le chemin qui mène aux Pasqueirets, Alexey Kopchinskiy trouve une grotte (grotte Invisible) située 5 m sous le sentier. Il s'agit d'un ancien conduit probablement en relation avec le réseau des Griffes situé à seulement une cinquantaine de mètres à l'intérieur du massif, d'après les mesures de Donald Accorsi – La grotte Invisible

43 Le relatif confort du refuge d'Aurent et la bonne humeur de tous créent une ambiance agréable. 43 – Bonne humeur et convivialité Matthew Covington a apporté sa mandoline Kentucky et interprète des chansons de sa composition

44 La visite comprend le réseau des Shadocks jusqu'au puits Claude. Une visite de la grotte des Chamois a été organisée pour certains habitants de la commune de Castellet-lès-Sausses. 44 – Journée Portes ouvertes

45 Une partie du groupe dans la salle des Plongeurs Malgré les bains forcés, tout le monde est ravi de cette petite visite derrière les ex-siphons. 45 – Journée Portes ouvertes Philippe Mauzet Guy Coquin Jacques Loriot Karine Mayen Alain Staebler

46 Chacun met à disposition ses compétences particulières pour contribuer au succès de l'équipe : topographie, escalade artificielle, désobstruction, transport, etc. 46 – A chacun son job

47 47 – Les environs La spéléologie est un tout et les valeurs du spéléologue ne sont pas très différentes de celles du randonneur.

48 48 – Fin Fin Le village d'Aurent vers 1911 (coll. Musée d'Aurent)


Télécharger ppt "Camp Chamois 2011 3ème Camp international d'exploration de la grotte des Chamois (Castellet-lès-Sausses, Alpes-de-Haute-Provence, France) 10 au 21 août."

Présentations similaires


Annonces Google