La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 05012-2007.06.21-012 La constitution du GIE « LuxTram » Dossier de presse 21 juin 2007.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 05012-2007.06.21-012 La constitution du GIE « LuxTram » Dossier de presse 21 juin 2007."— Transcription de la présentation:

1 La constitution du GIE « LuxTram » Dossier de presse 21 juin 2007

2 Sommaire: I. Eléments clefs du dossier « Extension du réseau ferré dans la ville de Luxembourg » II.Décisions prises III.Dossier complémentaire IV.GIE « LuxTram » Missions du GIE « LuxTram » Structure du GIE « LuxTram » Représentants de lEtat et de lAdministration communale

3 I. Eléments clefs du dossier « Extension du réseau ferré dans la Ville de Luxembourg » Juin 2005: Constitution dun groupe de travail « Extension du réseau ferré dans la Ville de Luxembourg » mission: analyser lévolution des indicateurs structurels et de mobilité ainsi que les différents concepts et tracés pour une éventuelle extension du réseau ferré dans la Ville de Luxembourg. 6 mars 2006 : Présentation du dossier de synthèse dossier de synthèse fait ressortir le scénario dénommé « Système combiné Train Classique + Tram Léger » comme scénario privilégié. En ce qui concerne la suite du dossier, le groupe de travail propose dans le dossier de synthèse « la constitution dune société commerciale dotée de personnel propre pour permettre une réalisation soutenue du projet « Tram léger ».

4 Première esquisse de tracé retenu par le dossier de synthèse en date du 6 mars 2006: I. Eléments clefs du dossier « Extension du réseau ferré dans la Ville de Luxembourg »

5 II. Décisions prises 10 mars 2006: Préjugé favorable du Conseil de Gouvernement quant à la solution préconisée par le groupe de travail « Extension du réseau ferré dans la Ville de Luxembourg » 27 mars 2006: Résolution du conseil communal de la Ville de Luxembourg: Approbation de lapproche présentée par le groupe de travail 4 avril 2006: Motion de la Chambre des Députés : Confirmation du tram léger suite au « débat de consultation sur lextension du réseau ferré dans la Ville de Luxembourg » 2 mars 2007: Nouvelle prise de position du gouvernement en faveur de la solution préconisée par le groupe de travail et contre lorganisation dun référendum populaire en faveur du projet « BB »(Bus-Bunn)

6 II. Décisions prises La Chambre des Députés invite le Gouvernement: à concrétiser lépine dorsale dun réseau de transports en commun national, constituée par laxe nord-sud (Nordstad – Luxembourg – Bettembourg/Esch-sur-Alzette), ensemble avec les gares périphériques de la Ville de Luxembourg au Kirchberg, à Howald, à Dommeldange et à Cessange, devant permettre un accès direct par chemin de fer classique aux principales zones dactivités situées dans la périphérie de la Ville de Luxembourg et au site aéroportuaire; à préciser et approfondir, ensemble avec la Ville de Luxembourg, le projet de la mise en place dun tram léger, en spécifiant notamment la manière dont il devrait cohabiter avec le réseau dautobus AVL/RGTR existant, en tenant compte des besoins spécifiques des quartiers résidentiels et du transport scolaire, ainsi que le tracé du tram sur laxe central à travers la capitale et les besoins de réorganisation des flux de la circulation routière; à clarifier, dans ce contexte et dans les meilleurs délais, les modalités de construction, dexploitation et de financement du projet dun tram léger dans la Ville de Luxembourg, en tablant sur un partenariat notamment entre lEtat, la Ville de Luxembourg et le secteur privé.

7 II. Décisions prises Le Conseil Communal de la Ville de Luxembourg demande au groupe de travail de préciser et dapprofondir le projet de la mise en place dun tram léger plus spécialement sur les points suivants: la cohabitation entre le tram et le réseau bus AVL/RGTR en tenant compte des besoins spécifiques des quartiers résidentiels ainsi que du transport scolaire; la planification détaillée et définitive de laxe central de la ligne de « tram léger » allant du Kirchberg vers la gare centrale à travers le centre-ville, y compris la question du site propre; la réorganisation de linfrastructure routière permettant le décongestionnement de lavenue de la Liberté du trafic de transit; létablissement du coût réel des infrastructures à mettre en place en prenant en compte aussi les frais connexes (p. ex. constructions dun centre de remisage et de maintenance); la composition et le financement de la future société dexploitation.

8 III. Etudes complémentaires – Concrétisation du tracé I Halte provisoire / Gare périphérique Kirchberg / Luxexpo II Redressement de léchangeur Bricherhaff III Aménagement « Porte de lEurope » et « Rue du Fort Niedergrünewald » IV Tracé « av. de la Porte Neuve / Bvd.Royal » VPont Adolphe VI Axe Gare-Centre: Cohabitation avec le concept bus VII Loption dun tunnel routier « Av. de la Liberté VIII Restructuration des infrastructures ferroviaires IXGare périphérique de Cessange

9 III. Etudes complémentaires – Concrétisation du tracé Etudes avant-projet sommaire en cours I Halte provisoire / Gare périphérique Kirchberg / Luxexpo II Redressement de léchangeur Bricherhaff III Aménagement « Porte de lEurope » et « Rue du Fort Niedergrünewald » IV Tracé « av. de la Porte Neuve / Bvd.Royal » VPont Adolphe VI Axe Gare-Centre: Cohabitation avec le concept bus VII Loption dun tunnel routier « Av. de la Liberté VIII Restructuration des infrastructures ferroviaires IXGare périphérique de Cessange

10 III. Etudes complémentaires – Concrétisation du tracé I Halte provisoire / Gare périphérique Kirchberg / Luxexpo II Redressement de léchangeur Bricherhaff III Aménagement « Porte de lEurope » et « Rue du Fort Niedergrünewald » IV Tracé « av. de la Porte Neuve / Bvd.Royal » VPont Adolphe VI Axe Gare-Centre: Cohabitation avec le concept bus VII Loption dun tunnel routier « Av. de la Liberté VIII Restructuration des infrastructures ferroviaires IXGare périphérique de Cessange à gauche : Projet Bricherhof (en cours de réalisation) en bas : Projet Porte de lEurope Réalisation du Fonds dUrbanisation et dAménagement du Plateau de Kirchberg

11 III. Etudes complémentaires – Concrétisation du tracé I Halte provisoire / Gare périphérique Kirchberg / Luxexpo II Redressement de léchangeur Bricherhaff III Aménagement « Porte de lEurope » et « Rue du Fort Niedergrünewald » IV Tracé « av. de la Porte Neuve / Bvd.Royal » VPont Adolphe VI Axe Gare-Centre: Cohabitation avec le concept bus VII Loption dun tunnel routier « Av. de la Liberté VIII Restructuration des infrastructures ferroviaires IXGare périphérique de Cessange

12 III. Etudes complémentaires – Concrétisation du tracé I Halte provisoire / Gare périphérique Kirchberg / Luxexpo II Redressement de léchangeur Bricherhaff III Aménagement « Porte de lEurope » et « Rue du Fort Niedergrünewald » IV Tracé « av. de la Porte Neuve / Bvd.Royal » VPont Adolphe VI Axe Gare-Centre: Cohabitation avec le concept bus VII Loption dun tunnel routier « Av. de la Liberté VIII Restructuration des infrastructures ferroviaires IXGare périphérique de Cessange A côté du tracé Tram Léger retenu dans le dossier de mars 2006, les alternatives suivantes se trouvent actuellement en discussion: - tracé alternatif via la passerelle - séparation des trafics Tram Léger entre le Pont Adolphe et la passerelle Le tracé Hamilius – Gare et lopportunité dun tracé alternatif sera analysé par le GIE.

13 III. Etudes complémentaires – Concrétisation du tracé I Halte provisoire / Gare périphérique Kirchberg / Luxexpo II Redressement de léchangeur Bricherhaff III Aménagement « Porte de lEurope » et « Rue du Fort Niedergrünewald » IV Tracé « av. de la Porte Neuve / Bvd.Royal » VPont Adolphe VI Axe Gare-Centre: Cohabitation avec le concept bus VII Loption dun tunnel routier « Av. de la Liberté VIII Restructuration des infrastructures ferroviaires IXGare périphérique de Cessange >> Adaptation du concept bus RGTR au niveau de la Ville de Luxembourg sera élaboré parallèlement à celui pour les AVL.

14 III. Etudes complémentaires – Concrétisation du tracé I Halte provisoire / Gare périphérique Kirchberg / Luxexpo II Redressement de léchangeur Bricherhaff III Aménagement « Porte de lEurope » et « Rue du Fort Niedergrünewald » IV Tracé « av. de la Porte Neuve / Bvd.Royal » VPont Adolphe VI Axe Gare-Centre: Cohabitation avec le concept bus VII Loption dun tunnel routier « Av. de la Liberté VIII Restructuration des infrastructures ferroviaires IXGare périphérique de Cessange

15 III. Etudes complémentaires – Concrétisation du tracé I Halte provisoire / Gare périphérique Kirchberg / Luxexpo II Redressement de léchangeur Bricherhaff III Aménagement « Porte de lEurope » et « Rue du Fort Niedergrünewald » IV Tracé « av. de la Porte Neuve / Bvd.Royal » VPont Adolphe VI Axe Gare-Centre: Cohabitation avec le concept bus VII Loption dun tunnel routier « Av. de la Liberté VIII Restructuration des infrastructures ferroviaires IXGare périphérique de Cessange >> Concours darchitecte en voie de préparation pour la gare périphérique de Cessange Composition du goupe de travail en place: Ministère des Transports Société Nationale des Chemins de Fer Luxembourgeois Administration des Ponts et Chaussées Ministère des Travaux Publics Ville de Luxembourg Ministère de lIntérieur et de lAménagement du Territoire Experts tiers >> désignation des lauréats première moitié 2008

16 III. Etudes complémentaires – Concrétisation du tracé Tracé retenu pour la première phase du projet:

17 IV. GIE « LuxTram » – Missions LEtat et la Ville de Luxembourg se proposent de constituer un groupement dintérêt économique (GIE LuxTram): Objet du GIE Poursuivre la planification d'un tram léger dans la Ville de Luxembourg entre la Luxexpo et la nouvelle gare périphérique de Cessange en passant par le Glacis, la place de l'Etoile, le Centre Hamilius et la place devant la Gare centrale. En cas de besoin, le prolongement de cet axe principal pourra être étudié. Missions du GIE Réaliser toutes les études de planification jusquau niveau APD inclus afin de permettre le dépôt dun projet de loi et de clarifier tous les aspects relatifs à la réalisation du projet (financement, réalisation, exploitation). Répartition des frais de fonctionnement du GIE Les membres contribuent aux dépenses et charges du GIE dans les proportions suivantes: 50 % à charge de l'Etat, 50 % à charge de la VdL.

18 IV. GIE « LuxTram » – Structure Comité politique Ministre des Transports Ministre des Travaux Publics Ministre de lIntérieur et de lAménagement du Territoire Bourgmestre de la Ville de Luxembourg Echevin resp. pour la Mobilité Echevin resp. pour les infrastructures Assemblée 2 membres: Etat et Ville de Luxembourg, représentés par des hauts fonctionnaires Gérant Personnel 2 commissaires Mission: Contrôle de la gestion financière du GIE désigne Bureaux de planification GIE désigne

19 IV. GIE « LuxTram » – Représentants de lEtat et de lAdministration communale Etat: Madame Maryse SCHOLTES, Premier Conseiller de Gouvernement Ministère des Travaux Publics Monsieur Frank REIMEN, Conseiller de Gouvernement 1 ère classe Ministère des Transports Monsieur Romain DIEDERICH, Conseiller de Gouvernement 1 ère classe Ministère de l'Intérieur et de l'Aménagement du Territoire Monsieur Guy BESCH, Ingénieur diplômé au Ministère des Transports Monsieur Georges MOLITOR, Directeur de l'Administration des Ponts & Chaussées Monsieur Patrick GILLEN, Président du Fonds dUrbanisation et dAménagement du plateau de Kirchberg Administration communale de la Ville de Luxembourg: Monsieur Jean SCHILTZ, Ingénieur-Directeur-Coordinateur Monsieur Thierry KUFFER, Directeur du service financier Monsieur Edouard STREITZ, Directeur adjoint de la division mobilité urbaine Monsieur Gilbert ZAHLES, Chef de service coordination des chantiers Madame Martine VERMAST, Architecte-directeur Monsieur Jean HOFFMANN, Ingénieur-Chef de service voirie

20 Ministère des Transports Merci pour votre attention !!!


Télécharger ppt "1 05012-2007.06.21-012 La constitution du GIE « LuxTram » Dossier de presse 21 juin 2007."

Présentations similaires


Annonces Google