La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La Renaissance XV e et XVI e siècle La science moderne prend son élan, beaucoup de perspectives Lesprit est très dramatique, théâtrale Lêtre humain est.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La Renaissance XV e et XVI e siècle La science moderne prend son élan, beaucoup de perspectives Lesprit est très dramatique, théâtrale Lêtre humain est."— Transcription de la présentation:

1 La Renaissance XV e et XVI e siècle La science moderne prend son élan, beaucoup de perspectives Lesprit est très dramatique, théâtrale Lêtre humain est au centre de nos préoccupations.

2 La renaissance est une grande période dexploration, dans tous les domaines. Exploration du nouveau, goût du nouveau. Grands « explorateurs » Antiquité: Ptolémée (la terre est au centre de lunivers) Renaissance: - Isaac Newton ( théorie de la gravitation universelle et la création) - Léonard de Vinci (la Joconde, lhomme de Vitruve) - Copernic (1543, le soleil au centre de lunivers) - Galilée (confirme les théories de Copernic) - François Villon (littérature, poète) - Ronsard (littérature, poète)

3 - Invention de limprimerie en Allemagne par Gutenberg en On remet en question la religion (on critique le mélange politique/religion) -Alexandre VI (Borgia) (pape de 1492 à 1503), il aime la luxure, il a plusieurs maîtresses. -Jules II (pape de 1503 à 1513), il chasse la famille Borgia de Rome Guerre de religion. Catholiques contre protestants -Henri VIII (1491 à 1547), créateur de lÉglise anglicane. -Martin Luther (1483 à 1546), père du protestantisme

4 Valorisation de larchitecture

5 Le concile de trente En Italie En Italie De 1545 à 1563 De 1545 à 1563 Prend position par rapport aux religions. Il cherche à redéfinir le culte du dogme, dans le mvt. de la contre- réforme. Prend position par rapport aux religions. Il cherche à redéfinir le culte du dogme, dans le mvt. de la contre- réforme. 25 sessions, la 22 e parle de musique 25 sessions, la 22 e (1562) parle de musique 7 points importants : 7 points importants : –Le rôle de lorgue –Interdire la musique profane dans le chant –Prohibition des pièces non-liturgiques –Primauté du chant grégorien –Interdit les modifications dans la liturgie –Institutionnaliser les coutumes veilles dau moins 200 ans. –La polyphonie ne devrait nuire aux paroles

6 La Renaissance en musique Angleterre Angleterre –Lieu important qui contribue au renouvellement musicale –Utilisation de la polyphonie et dun style particulier; on emploie la 3 ce et la 6 te. Ailleurs, ces deux intervalles sont considérés comme dissonant. –Formes musicales : Gymel (2 voix) Faux bourdon (3 voix) Faux bourdon (3 voix)

7 Pièce Gymel = Edi Be Thu –Début et fin de phrases sur consonances parfaite avec au milieu des successions de 3ce –Impression de fonction harmonique, daccords. 30w 30w

8 Pièce Faux bourdon = Agnus Dei (Guillaume de Machaut – la messe Notre-Dame) -3 voix = faux bourdon -Présence de la double sensible -Débute et se termine par des consonances parfaites et au milieu des 3 ce et des 6 te (complètement différent den Europe) -Partie dune messe polyphonique -3 phrases qui débutent par Agnus Dei k k

9 Au XVe siècle, la musique anglaise se fait connaître en Europe grâce à la guerre de cent ans ( ) = échange Les Français et les Italiens aiment beaucoup ça et ils vont intégrer les 3 ce et les 6 te à leur musique. - Cest une musique de contrepoint, de mélodie superposées où chacune des voix a la même importance.

10 John Dunstable ( ) - Dorigine anglaise mais il reste en France (parle français couramment) - Musicien, compositeur, astronome et mathématicien - Sa musique est très mélodique et très belle. - Introduit la 3 ce et la 6 te (il utilise la triade) - Il a fait beaucoup de musique religieuse. (nous avons seulement 3 chansons polyphonique de lui. Le reste cest de la musique religieuse (messe/motet)

11 - Dunstable « éleva le dialecte national anglais au niveau d'un style universel qui marque l'abandon de l'Ars nova du XIV e siècle, ou plutôt qui lui infuse un sang neuf et tire des conséquences inédites de ses principes, assurant ainsi le passage à la musique de la Renaissance ». M. F. Bukofzer M. F. Bukofzer

12 Pièce John Dunstable : Quam pulchra es. - Motet à 3 voix - Pièce courte - Plus disorythmie (technique dunification de la musique par le rythme) - Toutes les voix ont le même texte (latin) - Combinaison du binaire et du ternaire - Etc. (voir la partition) mYjCg mYjCg

13 Messes - Dans ses messes polyphonique, il y a un thème cyclique qui unit les différentes parties de la messe. - Cest le cantus firmus : Mélodie (souvent grégorienne) que lon retrouve dans toutes les parties de la messe. - Parfois, cest un thème de leur création mais cest encore rare. - Le cantus firmus est souvent à la voix de ténor, en valeur longue. - Messe à cantus firmus migrateur = le cantus firmus change de voix, il se promène dune voix à lautre. Ex: 1 ère phrase au ténor, 2 e à lalto, 3 e à la basse, etc. - Messe paraphrase = toutes les voix sont basées sur le cantus firmus. Valeur plus courtes et de manière plus libre.

14 Messe - suite Messe parodie = sinspire de chansons polyphoniques. Les voix suivent le même cheminement que dans les chansons mais avec quelques changements de rythme. Les 4 voix suivent les 4 voix de la chanson. - Exemple : Josquin des Prez – Missa Mater Patris

15 Messe - suite - Parfois, ils prennent une idée abstraite et en font le point de départ de la composition. (cela devient le cantus firmus) - Exemple : Johannes Ockeghem Missa Cuiusvis Toni - Messe que lon peut lire dans tous les tons.

16 Pièce - Guillaume Duffay – Messe de lhomme armée - Fin XVe siècle, donc plus dutilisation de la double sensible (1 sensible) (1 sensible) - Cantus firmus au ténor, en valeur longue. (la chanson lhomme armée) - L'Homme armé est une chanson française profane de la Renaissance. C'est une mélodie extrêmement populaire qui a été souvent réutilisée par les compositeurs pour mettre en musique l'ordinaire de la messe. Plus de quarante œuvres de cette époque portent le nom de Missa L'homme armé. - La mélodie se prête particulièrement bien au contrepoint. Les lignes sont clairement délimitées et il existe plusieurs possibilités pour la transcrire sous forme de canon. Inversement, il est très facile de démêler la mélodie du contrepoint.

17 Pièce Josquin des Prez – Missa Lhomme armée super voices musical Agnus Dei (première partie) un tour de force technique contenant de nombreux canons de proportion et étalages contrapuntiques. C'est de loin la plus célèbre de ses messes.

18 Lhomme armée

19 Bourgogne Il y a une culture française et aussi Flamande (plus Flamande) Il y a une culture française et aussi Flamande (plus Flamande) Au XVe siècle, il y a eu 4 Duc en Bourgogne. Les 4 étaient des grands amateurs dart, dont la musique Au XVe siècle, il y a eu 4 Duc en Bourgogne. Les 4 étaient des grands amateurs dart, dont la musique –Philippe le Hardi –Jean sans Peur –Philippe le Bon (le plus important) –Charles le Téméraire Lieu où le style anglais va être entendue et copier partout Lieu où le style anglais va être entendue et copier partout Grand territoire : Hollande, Belgique, Luxembourg, Nord de la France

20 Compositeurs Franco-Flamand Guilaume DuFay ( ) Guilaume DuFay ( ) Gille Binchois Gille Binchois Johannes Ockegheim (1430 – 1496) Johannes Ockegheim (1430 – 1496) Jacob Obrecth Jacob Obrecth Josquin Desprez (1440 – 1521) Josquin Desprez (1440 – 1521) Musique sacrée et profane en égalité Musique sacrée et profane en égalité

21 Musique des Franco-Flamand 2 genres de musique sacrée: 2 genres de musique sacrée: –Le motet (pièce courte, en latin, texte religieux) –La messe (pièce longue, en 5 parties) Écoute : Motet – Dufay (environ 1430) Suprenum Est Mortalibus Bonum supremum-est-mortalibus/id supremum-est-mortalibus/id

22 Guillaume Dufay Grand musicien Grand musicien Plus virtuose que Binchois Plus virtuose que Binchois Français né en Cambrai (France) Français né en Cambrai (France) Fait de lart italien, quil admire Fait de lart italien, quil admire Il a travaillé pour le Pape Il a travaillé pour le Pape Il a été chantre, prête Il a été chantre, prête Grand voyageur, il a eu une carrière internationale Grand voyageur, il a eu une carrière internationale Il a fait autant de musique profane que sacrée Il a fait autant de musique profane que sacrée On a conservé de lui 9 messes polyphonique de grande dimension avec cantus firmus On a conservé de lui 9 messes polyphonique de grande dimension avec cantus firmus Auteur du 1er Requiem polyphonique mais il est perdu (messe des défunts) Auteur du 1er Requiem polyphonique mais il est perdu (messe des défunts) Fait des chansons polyphonique en français et en italien (7) sur des sujets variés, traitement musical plus coloré. Fait des chansons polyphonique en français et en italien (7) sur des sujets variés, traitement musical plus coloré.

23 Pièce Ce jour de lan – G. Dufay Ce jour de lan – G. Dufay –Présence des 3ce et des 6te (héritage de lécole anglaise) –La partie instrumentale diffère selon linterprète –Cadence double sensible encore présente –Utilisation du canon (ici, voix avec instruments, en imitation) 8 8

24 Pièce Vergene Bella – G. Dufay -Une chanson italienne -1 voix plus viole de gambe -Chanson très lyrique, presque planante -Fin de phrase avec double sensible -Penser de contrepoint, de superposition de mélodies. NUaq2o4 NUaq2o4

25 Pièce Donner lassault à la forteresse – G. Dufay Donner lassault à la forteresse – G. Dufay –Chanson de guerre –Éléments militaire très présent (marche, tambours) –Partie instrumentale très présente, avec intro –Il y a des croisements de voix, toutes les voix sont importantes

26 Gille Binchois ( ) - Sa vie est peu connue (vient dune ville francophone de Belgique) - Un des premier représentants de lécole musicale de bourgogne - Cest un français qui saisi le style anglais rapidement - Il y a eu beaucoup de manuscrits qui ont copié sa musique - Il a fait beaucoup de chansons polyphonique. - Ses œuvres furent citées, empruntées et utilisées comme matériel de base plus souvent que celles d'autres compositeurs du Moyen Âge. - Bien qu'il ait été d'abord connu comme auteur de musique religieuse tel son Te Deum, ouvrage polyphonique le plus ancien qui nous soit parvenu, on le connaît surtout pour ses œuvres profanes, chantant l'amour courtois. La cinquantaine de chansons connues des rondeaux et quelques ballades, souvent mélancoliques, se sont inspirées de poèmes d'auteurs plus ou moins célèbres, tels Alain Chartier ou Charles d'Orléans.

27 Pièce Gille Binchois : Amoreux Suy Gille Binchois : Amoreux Suy –Il double les instruments avec la voix de linterprète. –On peut remplacer des voix par des instruments. –Il bénéficie dun ton mélancolique, musique intimiste, musique datmosphère. LE LE

28 Franco-Flamand Problèmes esthétique soulevés par cette musique et qui cause des débats: Problèmes esthétique soulevés par cette musique et qui cause des débats: –Demande des chantres professionnels –Musique liturgique datmosphère, pour écouter (donc, les gens disent quon devrait pouvoir chanter) –La complexité polyphonique noie les paroles (donc, les gens critiquent car on devrait bien entendre les paroles)

29 La réforme Luthérienne Soppose à la musique des Franco-Flamand Soppose à la musique des Franco-Flamand Veulent une musique déglise accessible à tout le monde, pour chanter Veulent une musique déglise accessible à tout le monde, pour chanter Suisse: Zwingli (Zurich) = Office sans musique Calvin (Genève) = Le chant est seulement une façon démouvoir les gens. Ils créent une musique (des chants) simple pour permettre à tous de la chanter. En langue vernaculaire. Calvin (Genève) = Le chant est seulement une façon démouvoir les gens. Ils créent une musique (des chants) simple pour permettre à tous de la chanter. En langue vernaculaire.

30 Suite Allemagne: Luther: Le plus préoccupé par la musique (il est un bon musicien.) - En 1523, il fait équipe avec des musiciens professionnels pour développer son répertoire liturgique dont, Johan Walter. - Principes retenus : mélodies très simples mélodies diatonique mélodies diatonique mélodies syllabique mélodies syllabique une musique à lorigine monodique une musique à lorigine monodique chant en langue du peuple chant en langue du peuple - Pour créer un type de chant facile à chanter pour tout le monde, il crée les chorals.

31 Chorals Ils reprennent des cantiques déjà existants Ils reprennent des cantiques déjà existants Ils utilisent des mélodies grégoriennes ( en les simplifiant) Ils utilisent des mélodies grégoriennes ( en les simplifiant) Chansons profanes (mettent les paroles en Allemand) Chansons profanes (mettent les paroles en Allemand) Les chorals, cest de la musique réfléchie, créer par Luther et ses « disciples ». Cela devient lécole des Allemands, (on enseigne les chorals à lécole) et cela a apporté beaucoup pour la musique en Allemagne. Petit à petit on harmonise les chorals Les prélude de chorals sont de la musique instrumentale dorgue qui découle des chorals. Le choral devient le cantus firmus.

32 Un choral est un chant liturgique créé par Martin Luther pour être chanté en chœur par les fidèles des cultes protestants. Il est simple, et voulu comme tel, pour que la foule puisse participer à l'office, ce qui s'inscrit dans la démarche réformatrice de Luther Un choral est un chant liturgique créé par Martin Luther pour être chanté en chœur par les fidèles des cultes protestants. Il est simple, et voulu comme tel, pour que la foule puisse participer à l'office, ce qui s'inscrit dans la démarche réformatrice de Luther

33 Écoute - Chorals Prélude de choral Prélude de choral J.S. Bach BWV 731 : Liebster Jesu, wir sind hier J.S. Bach BWV 731 : Liebster Jesu, wir sind hier Bach BWV 7 [Coro] Christ unser Herr zum Jordan kam Bach BWV 7 [Coro] Christ unser Herr zum Jordan kam

34 La contre-Réforme Le concile de trente (milieu XVIe s.) Le concile de trente (milieu XVIe s.) –conserve le latin –On fait des nouvelles éditions du chant grégorien simplifiés –On redonne un second souffle à la polyphonie mais les paroles doivent être très bien entendues. St-Philippe de Neri ( ) - La musique déglise doit redevenir accessible à tous. - Très proche de ce que fait les réformés. Il fait des laudi Laudi : cantique spirituel en langue du peuple

35 La Contre-Réforme -suite Palestrina ( ) Palestrina ( ) –Compositeur italien –Réforme la polyphonie –Il a écrit une messe polyphonique pour prouver quon pouvait faire de la grande polyphonie et bien comprendre les paroles (la messe du pape Marcel)

36 Palestrina - suite Palestrina aura sauvé la polyphonie avec cette œuvre. Palestrina aura sauvé la polyphonie avec cette œuvre. Car : Car : - On retrouve encore des combinaisons différentes des voix, des groupes qui se répondent, etc. (complexité de la polyphonie) - On retrouve encore des combinaisons différentes des voix, des groupes qui se répondent, etc. (complexité de la polyphonie) - Musique syllabique, toutes les voix ont le même texte en homorythmie. Donc on comprend bien les proles. - Musique syllabique, toutes les voix ont le même texte en homorythmie. Donc on comprend bien les proles. - Sa musique est considérée comme modèle par la suite. - Sa musique est considérée comme modèle par la suite.

37 Tomás Luis de Victoria Compositeur espagnol ( ) Compositeur espagnol ( ) - Il a fait de la musique sacrée, religieuse - Il était prêtre - Il a été très célèbre mais « anti-star », il est resté pauvre.

38 Rolland de Lassus Compositeur espagnol ( ) Compositeur espagnol ( ) - Franco-Flammand - Cest un touche à tout, tous les genres (700 motets), dans plusieurs les langues. (700 motets), dans plusieurs les langues. - Musicien le plus apprécié de son vivant - Sa musique est doublé par des instruments. motet à 8 voix

39 Musique instrumentale Elle se développe beaucoup, autant pour ensemble que pour soliste. Elle se développe beaucoup, autant pour ensemble que pour soliste. Instruments: Instruments: –Le violon et sa famille, inst. populaire, pas apprécié. –La famille des violes (viole de gambe) –Flûte à bec, 8 formats –Chalémies, ancêtre du hautbois –Dulciane, ancêtre du basson –Saqueboute, ancêtre du trombone –Chalumeau, ancêtre de la clarinette –Guitare et luth, clavecin, orgue régale (anche double) –Cromorne. Cornet à bouquin, cervelat (ne survivent pas la la renaissance) –Beaucoup de percussions/tambours/cloches/xylo/claves

40 Il ny a pas de formation orchestrale standard Il ny a pas de formation orchestrale standard On ne mélange pas les hauts instruments (qui jouent fort) et les bas instruments (qui jouent doux) On ne mélange pas les hauts instruments (qui jouent fort) et les bas instruments (qui jouent doux) Les instruments venaient en famille. On prend des instruments de la même famille pour interpréter une pièce. (pas obligé) Les instruments venaient en famille. On prend des instruments de la même famille pour interpréter une pièce. (pas obligé) Les compositeurs ne précisent jamais les instruments quils veulent. Cest laissé au choix de linterprète. Les compositeurs ne précisent jamais les instruments quils veulent. Cest laissé au choix de linterprète.

41 Répertoire pour instrument 1- Les danseries 1- Les danseries 2- Transcription de chansons 2- Transcription de chansons 3- Genre idiomatique 3- Genre idiomatique

42 1- Les danseries Il y a beaucoup beaucoup de pièces (grâce à limprimerie) Il y a beaucoup beaucoup de pièces (grâce à limprimerie) Musique densemble non déterminé Musique densemble non déterminé Musique pour danser Musique pour danser Généralement à 4 parties, dimportance et de niveau technique égale Généralement à 4 parties, dimportance et de niveau technique égale Pièce polyphonique simple, pour amateur Pièce polyphonique simple, pour amateur Partition = canevas, le reste est laissé libre Partition = canevas, le reste est laissé libre Les danses sont groupées en paire, ou en suite. Ex: Pavane et Gaillarde. Les danses sont groupées en paire, ou en suite. Ex: Pavane et Gaillarde.

43 Pièce Danse espagnole de Pedro Guerrero Danse espagnole de Pedro Guerrero –Danse à 5 temps –2 ième moitié du XVI e siècle –Le tambour donne le premier temps QwqV0 QwqV0 QwqV0 QwqV0

44 2- Transcription de chansons Pour soliste Pour soliste Version instrumentale de chansons Version instrumentale de chansons Petrucci = Le 1er éditeur de musique (Venise) 1501 Petrucci = Le 1er éditeur de musique (Venise) Il édite le 1er recueil de chansons, sans les paroles Pour inst. Soliste (luth et clavier) = adaptation de chansons. On prend une chanson et on la retravaille. Pour le luth, on rajoute des effets instrumentaux dans la pièce. Pour le luth, on rajoute des effets instrumentaux dans la pièce. Cela devient du répertoire spécifique. Pour luth solo, pour orgue solo, etc. Cela devient du répertoire spécifique. Pour luth solo, pour orgue solo, etc.

45 Pièce Transcription d'une chanson de la Renaissance réalisée à partir de celle pour deux luths. Transcription d'une chanson de la Renaissance réalisée à partir de celle pour deux luths. Eustache du Caurroy Eustache du Caurroy 1iPp0 1iPp0

46 3- Genre idiomatique Vraiment détaché du genre vocale Vraiment détaché du genre vocale Pour soliste Pour soliste On utilise les caractéristiques, les techniques spécifique de chaque instrument. Exploiter les capacités dun inst. On utilise les caractéristiques, les techniques spécifique de chaque instrument. Exploiter les capacités dun inst. Pièces conçues pour instrument en particulier Pièces conçues pour instrument en particulier Plusieurs formes: - suite de danse (écriture pour soliste) Plusieurs formes: - suite de danse (écriture pour soliste) - Préludes: pièces très brève, style très libre, proche de limpro. Utilisée comme réchauffement - Toccate: Pièce libre mais plus développée (+longue). Pièce pour clavier.

47 Suite - Les variations: Thèmes et variations. Peut être un thème inventé ou emprunté et on fait des variations. Plusieurs sections. On en retrouve beaucoup, forme importante. Pièce Variations sur la romanesa -Pièce pour virginal (petit clavecin)

48 Suite - Basé sur limitation : Type canonique canzoni, caprici, fantasy, tiento = traitament en imitation canonique Cest le premier pas de ce qui deviendra la fugue à lépoque baroque. Écriture plus stricte. - Écoute : Claude Lejeune (2 canons) - Las, il n'a nul mal qui n'a le mal d'amour - Las, il n'a nul mal qui n'a le mal d'amour - Quelle eau, quel air, quel feu

49 Claude Lejeune ( ) Claude Lejeune ( ) –Compositeur français, franco-flamand Son Magnificat et ses motets ont réussi la synthèse des modèles italiens et franco- flamands. Il prit part à une réforme de la musique, dite « musique mesurée à l'antique ». Celle-ci qui utilisait les textes poétiques selon des rythmes basés sur les syllabes des mots fut illustrée par certains des motets, psaumes et chansons polyphoniques de Le Jeune.

50 Espagne Deux types de chansons : - Villancico : souvent sur la nativité de Noël avec un regard populaire. - Ensalada : salade musicale Pièces qui changent de rythme, variété de pièces. Unification du sacré et du profane

51 Villancico Au XXe siècle, ce genre perd de sa popularité et on appelle maintenant ça des chants de Noël (christmas carols) Au XXe siècle, ce genre perd de sa popularité et on appelle maintenant ça des chants de Noël (christmas carols) Écoute : Que farem del pobre Joan - Mateo Flecha - À 4 voix Teresica hermana - Mateo Flecha - À 4 voix

52 Ensalada Éléments profane et sacré imbriqués un dans lautre Éléments profane et sacré imbriqués un dans lautre –Plusieurs tons, sections tragiques, comiques, descriptives –Plusieurs niveaux de langages, plusieurs langue (français, latin, espagnole, italien, catallan, langue inventée) –Musique dorigine diverses : thèmes de chansons populaires, danses populaires, mélodie liturgique déjà connue Grand maître et spécialiste de ensalada : Mateo Flecha lAncien ( ) Écoute : La Bomba (À 4 voix)

53 Italie Formes qui donnent le plus de transformation pour la musique, pour lavenir. On intègre les 3 ce, lart franco-flamand est beaucoup entendu grâce à Dufay. Au XV e siècle : Pas de grand compositeur Mais on a une floraison de musique semi-populaire reprise par des compositeurs. Harmonisées en 3 ou 4 voix, de style simple, syllabique, sur des textes en italien. Elles ont un ton léger, humoristique et grivoise. Peu de contrepoint, valorisation de lhomorythmie. Homorythmie : 1 voix principale et les autres sont des voix de soutient.

54 Frottola Le terme apparaît dans un madrigal de Francesco Landino (env ). C'est une courte chanson profane italienne, qui fut en honneur surtout à partir de la fin du xv e siècle et jusque vers Elle est de style populaire, puis lyrique, d'une écriture homophone, harmonisée à trois, quatre ou cinq parties, comprenant de rares imitations. Au début, elle apparaît en réaction contre l'art savant des musiciens franco-flamands officiels en Italie. D'où aussi son caractère comique et parodique Le terme apparaît dans un madrigal de Francesco Landino (env ). C'est une courte chanson profane italienne, qui fut en honneur surtout à partir de la fin du xv e siècle et jusque vers Elle est de style populaire, puis lyrique, d'une écriture homophone, harmonisée à trois, quatre ou cinq parties, comprenant de rares imitations. Au début, elle apparaît en réaction contre l'art savant des musiciens franco-flamands officiels en Italie. D'où aussi son caractère comique et parodique

55 Frottola - suite Poètes et musiciens exécutent leurs propres œuvres ; ils chantent le soprano en s'accompagnant parfois sur le luth, qui favorise l'improvisation musicale. Poètes et musiciens exécutent leurs propres œuvres ; ils chantent le soprano en s'accompagnant parfois sur le luth, qui favorise l'improvisation musicale. Genre très populaire, on en fait des recueils. Genre très populaire, on en fait des recueils.

56 Écoute Francesco Landini Francesco Landini Questa fanciull', Amor Questa fanciull', Amor

57 Ottaviano Petrucci 1466 – 1539 à Venise 1466 – 1539 à Venise 1er éditeur de musique professionnel 1er éditeur de musique professionnel Il adonné 11 livres de Frottola entre entre 1504 et 1514 Il adonné 11 livres de Frottola entre entre 1504 et 1514 Il a popularisé ce genre, qui a conquis tous les types de la société. Il a popularisé ce genre, qui a conquis tous les types de la société. Écoute dune pièce tirée du recueil de frottola de Petrucci Écoute dune pièce tirée du recueil de frottola de Petrucci Dit le Bourguynon (Anonyme) Dit le Bourguynon (Anonyme)

58 Plusieurs chansons sont faites à côté mais elles sont toujours très proche de la frottola. Plusieurs chansons sont faites à côté mais elles sont toujours très proche de la frottola. Une frottola plus mélancolique sera appelée : Strambotto Une frottola plus mélancolique sera appelée : Strambotto Les Franco-Flamands se joignent aux italiens dans le strambotto Les Franco-Flamands se joignent aux italiens dans le strambotto Ce genre se raffine, de plus en plus se sophistique et on lui donne le nom de madrigal. Ce genre se raffine, de plus en plus se sophistique et on lui donne le nom de madrigal. En 1533, 1ère apparition du madrigal dans un recueil. En 1533, 1ère apparition du madrigal dans un recueil. Au XIV e siècle, on utilisait le mot madrigal avec Landini mais il va disparaître et revenir au XVI e siècle. Au XIV e siècle, on utilisait le mot madrigal avec Landini mais il va disparaître et revenir au XVI e siècle.

59 Cypriano de Rore Grand nom du madrigal, il sen empare et le développe. Il crée le langage et le style quon lui connaît aujourdhui. Grand nom du madrigal, il sen empare et le développe. Il crée le langage et le style quon lui connaît aujourdhui.

60 Madrigal Retour à légalité des voix Retour à légalité des voix Liberté au niveau de la forme, aucune structure prédéterminée, liberté totale. Liberté au niveau de la forme, aucune structure prédéterminée, liberté totale. Union aussi grande que possible entre la musique et le texte Union aussi grande que possible entre la musique et le texte Donner un caractère dramatique (théâtrale) à la musique, cest nouveau. Donner un caractère dramatique (théâtrale) à la musique, cest nouveau.

61 Madrigal - suite C'est essentiellement une forme polyphonique vocale, non accompagnée par des instruments, avec un nombre de voix allant de 2 à 8 (plus fréquemment entre 3 et 5). Contrairement aux musiques strophiques de ce temps, la plupart des madrigaux sont composés sur des poèmes de qualité, sans répétition strophique, ni refrain. Ils s'adaptent au sens du texte et expriment au mieux les sentiments de chaque vers par des procédés de musique descriptive. C'est essentiellement une forme polyphonique vocale, non accompagnée par des instruments, avec un nombre de voix allant de 2 à 8 (plus fréquemment entre 3 et 5). Contrairement aux musiques strophiques de ce temps, la plupart des madrigaux sont composés sur des poèmes de qualité, sans répétition strophique, ni refrain. Ils s'adaptent au sens du texte et expriment au mieux les sentiments de chaque vers par des procédés de musique descriptive.

62 Écoute Cipriano de Rore -O sonno (Madrigale) Cipriano de Rore -O sonno (Madrigale) Cipriano de Rore - Mia benigna fortuna Cipriano de Rore - Mia benigna fortuna

63 Le madrigalisme Mettre en évidence les mots par des effets musicaux appropriés et divers. Bruits de guerre, images et évocation par la musique des sentiments. Ex: - Douleur exprimée par un mouvement chromatique. - Ciel représenté par une mélodie ascendante et/ou un accord majeur. - Ciel représenté par une mélodie ascendante et/ou un accord majeur. - Mort avec une harmonie tenue, accords sombres et dissonants - Mort avec une harmonie tenue, accords sombres et dissonants - Oui, si en italien est chanté sur la note si - Oui, si en italien est chanté sur la note si - Ténèbres, on utilise des notes noires (noire, croche, double-croche) - Ténèbres, on utilise des notes noires (noire, croche, double-croche)

64 Autres noms du madrigal Philippe De Monte ( ) Belgique Philippe De Monte ( ) Belgique Luca Marenzio ( ) Italie Luca Marenzio ( ) Italie Rolland de Lassus ( ) Belgique Rolland de Lassus ( ) Belgique Carlo Gesualdo ( ) Italie Carlo Gesualdo ( ) Italie

65 Écoute Carlo Gesualdo Carlo Gesualdo Beltà, poi che t'assenti Beltà, poi che t'assenti –Madrigal à 5 voix –Éléments chromatique personnel et particulier –Très différent.

66 Claudio Monteverdi Compositeur italien Compositeur italien Il écrit plusieurs livres de madrigaux. On peut y voir lévolution de madrigal, suivant ses différents livres madrigaux. Il écrit plusieurs livres de madrigaux. On peut y voir lévolution de madrigal, suivant ses différents livres madrigaux.

67 1590 = Passage vers le style baroque Ce qui amène les transformations du langage dans la musique baroque. Ce qui amène les transformations du langage dans la musique baroque. 1- Le contraste (motets 4 voix avec parfois 4 voix, parfois 3voix) (suite de danse, une vite et une lente) - Le procédé déchos (2 chœurs qui se répondent, un fort, un doux) - Le procédé déchos (2 chœurs qui se répondent, un fort, un doux) 2- Le dramatisme (madrigal italien milieu XVI e ) Le goût pour les émotions 3- Le musique instrumentale (se développe beaucoup, invention des formes typiquement instrumentale)

68 Extrême fin XVI e siècle Nouvelle façon de faire linstrumentation. Le compositeur décide. Ce nest plus linterprète. Nouvelle façon de faire linstrumentation. Le compositeur décide. Ce nest plus linterprète. Thomas Morley ( ) Thomas Morley ( ) –En 1599, il publie le 1er livre de pièces pour ensemble où il spécifie linstrumentation. (Luth, guitare basse, cistre cistre, flûte à bec et 2 violes de gambe)

69 suite Les instruments se modifient beaucoup. On retrouve des travaux sur la fabrication des instruments. Les instruments se modifient beaucoup. On retrouve des travaux sur la fabrication des instruments. Pour la musique pour luth (polyphonique), loreille commence à entendre harmoniquement. (musique encore contrapuntique) Mais la conscience harmonique débute = très important pour le style baroque. Pour la musique pour luth (polyphonique), loreille commence à entendre harmoniquement. (musique encore contrapuntique) Mais la conscience harmonique débute = très important pour le style baroque.

70 1590 Italie Un pays à lavant-garde de lévolution musicale Un pays à lavant-garde de lévolution musicale 2 villes importantes 2 villes importantes 1- Venise : ville riche, basilique St-Marc - Adriaan Willaert ( ) - Premier à opposer 2 chœurs qui se répondent (1 de chaque côté de la salle) - Giovani Gabrielli

71 Giovani Gabrielli Premier à écrire des nuances Premier à écrire des nuances Exploite les instruments soliste en virtuose; cornet, saqueboute Exploite les instruments soliste en virtuose; cornet, saqueboute

72 Écoute Giovani Gabrielli Giovani Gabrielli Dulcis Jesu patris imago - Giovanni Gabrieli Dulcis Jesu patris imago - Giovanni Gabrieli –Motet –Jeu entre 3 chœurs. Il y a 20 parties –En plus des chœurs, on a une section daccompagnement. (orgue et théorbe font des accords au début) –Cest très solennel 1 er chœur : ténor cornet alto (corde) 4 saqueboutes 2 e chœur : ténor cornet alto 3 saqueboutes 3 e chœur : 4 voix 2 cornets saqueboute

73 Le style concertant Échange, dialogue entre 2 chœurs Échange, dialogue entre 2 chœurs Chœurs qui se répondent Chœurs qui se répondent Devient le concerto (fin XVII e siècle) Devient le concerto (fin XVII e siècle) –Concerto grosso et pour soliste.

74 2- Florence On y retrouve les Cameratas On y retrouve les Cameratas –(petit cercle dartistes) Camerata de G. Bardi et O. Rinuccini Camerata de G. Bardi et O. Rinuccini –Ils admirent lart et le philosophie de lantiquité. G. Bardi, il crée un nouveau style de théâtre avec musique (opéra) G. Bardi, il crée un nouveau style de théâtre avec musique (opéra)

75 Ottavio Rinuccini Doit mettre une poésie entièrement en musique. Doit mettre une poésie entièrement en musique. Fait des spectacles avec personnages, décors, costumes, orchestre et voix. Fait des spectacles avec personnages, décors, costumes, orchestre et voix. Le style récitatif fait son apparition : Style de chant de nature expressif et dramatique qui est chanté parlé, dune façon très libre. Le style récitatif fait son apparition : Style de chant de nature expressif et dramatique qui est chanté parlé, dune façon très libre. Chant monodique (rupture avec la polyphonie) accompagné, soutenue instrumentalement par ; Chant monodique (rupture avec la polyphonie) accompagné, soutenue instrumentalement par ; 1- une ligne de basse instrumentale (fondement harmonique) 2- des accords, inst. à clavier, cordes pincées. Invention majeure #1 et #2 ensemble = basse continue (fondamentale dans la musique baroque)

76 Écoute Voglio di Vita Uscir - by Claudio Monteverdi Voglio di Vita Uscir - by Claudio Monteverdi Madrigal Madrigal 1 voix chante avec accompagnement de basse continue = nouveau 1 voix chante avec accompagnement de basse continue = nouveau

77 Suite On est proche du théâtre et de la poésie (opéra) On est proche du théâtre et de la poésie (opéra) Il faut connaître la langue de lopéra sinon on ne saisi pas (long récitatif) Il faut connaître la langue de lopéra sinon on ne saisi pas (long récitatif) Opéra de style récitatif = basse continue plus mélodie Opéra de style récitatif = basse continue plus mélodie Le plus ancien conservé est « Euripide » de J. Peri (1600) Le plus ancien conservé est « Euripide » de J. Peri (1600) Le plus ancien dans le répertoire courant « Orféo » de C. Monteverdi Le plus ancien dans le répertoire courant « Orféo » de C. Monteverdi –Il ajoute des interludes dorchestre, amène de la variété. Il intègre aussi des solistes (style concertant)

78 Au courant du XVII e siècle, on distingue deux sortes décriture dans les opéras. Au courant du XVII e siècle, on distingue deux sortes décriture dans les opéras. 1- Les récitatifs = où les personnages progressent 2- Les airs = partie où la musique domine On alterne les deux. Lopéra « Orfeo » de Monteverdi englobe le style récitatif et concertant dans le même œuvre. (Parties où le voix converse avec lorchestre)

79 Écoute Vêpres de la bienheureuse Vierge Marie Vêpres de la bienheureuse Vierge Marie Vespro Della Beata Vergine - Claudio Monteverdi Vespro Della Beata Vergine - Claudio Monteverdi Versiculum et Responsorium Versiculum et Responsorium –1610 –Musique avec instrumentation, basse continue et style récitatif inclus. Grand côté théâtrale –Reprend louverture (toccata) de lopéra Orfeo (environ 5m13) ure=related ure=related

80 Écoute Vespro Della Beata Vergine - Claudio Monteverdi Vespro Della Beata Vergine - Claudio Monteverdi Les psaumes – Dixit Dominus Les psaumes – Dixit Dominus –Beaucoup de rythmes différents, utilisation dinstruments –Chœurs qui se répondent.

81 Écoute Vespro Della Beata Vergine - Claudio Monteverdi Vespro Della Beata Vergine - Claudio Monteverdi Sonata sopra Sancta Maria (sonate) Sonata sopra Sancta Maria (sonate) –On y retrouve un cantus firmus en valeur longue, englobé dans un style concertant et récitatif. –Groupe dinstruments qui dialogue –Beaucoup deffets déchos, déchanges re=related re=related

82 Fin


Télécharger ppt "La Renaissance XV e et XVI e siècle La science moderne prend son élan, beaucoup de perspectives Lesprit est très dramatique, théâtrale Lêtre humain est."

Présentations similaires


Annonces Google