La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Impact des Multithérapies Anti-Rétrovirales Précoces et du Programme Élargi de Vaccination (PEV) sur lÉvolution et la Prise en Charge des Nourrissons.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Impact des Multithérapies Anti-Rétrovirales Précoces et du Programme Élargi de Vaccination (PEV) sur lÉvolution et la Prise en Charge des Nourrissons."— Transcription de la présentation:

1 1 Impact des Multithérapies Anti-Rétrovirales Précoces et du Programme Élargi de Vaccination (PEV) sur lÉvolution et la Prise en Charge des Nourrissons Infectés par le VIH-1 au Cameroun Journées Scientifiques du site ANRS Cameroun les 15 et 16 juin 2009 Dr Mathurin TEJIOKEM Coordinateur Sud - Projet ANRS (PEDIACAM) Unité dÉpidémiologie, Centre Pasteur du Cameroun

2 2 La prise en charge des nourrissons infectés par le VIH, volet majeur de laccès aux ARV Modification recommandations de lOMS (Avril 2008) –Mise sous ARV systématique des nourrissons VIH+ de 1 an indépendamment des stades clinique et immunologique Traitement ARV précoce des nourrissons infectés complexe –Absence de présentations galéniques adaptées –Difficultés potentielles et effets secondaires Intérêt détudes évaluant de façon pratique cette stratégie dans les pays du Sud Introduction (1/2)

3 3 Étude transversale préliminaire « EPIPEV » : –Cameroun et RCA ( ) –Objectif:quantifier et comparer la persistance des anticorps aux vaccins du PEV –Diminution de la persistance anticorps DTPC et surtout Rougeole chez les enfants infectés par le VIH –Niveau danticorps plus faibles que ceux attendus en population chez les enfants exposés au VIH mais non infectés [1,2] quel est limpact de linfection VIH de la mère sur le développement du système immunitaire de lenfant non infecté ? Introduction (2/2) 1.Tejiokem et al. (2007) HIV-Infected Children Living in Central Africa Have Low Persistence of Antibodies toVaccines Used in the Expanded Program on Immunization. PLoS ONE 2(12): e1260. doi: /journal.pone Tejiokem et al. (2009) Whole-cell pertussis vaccine induces low antibody responses in HIV-infected children living in sub-Saharan Africa. Clin vaccine immunol feb4

4 4 Objectifs principaux 1.Évaluer la faisabilité des multithérapies anti- rétrovirales précoces dans le contexte camerounais 2.Évaluer la réponse des nourrissons VIH+ aux vaccins du PEV

5 5 Description de létude Enfants non suivis depuis la naissance Enfants suivis depuis la naissance Groupe 1ni Enfts VIH- nés mères VIH+ Groupe 2ni Enfts VIH nés mères VIH- Groupe 3i Enfts VIH+ Groupe 1: Enfants nés de mères VIH+ Groupe 2: Enfants Nés de mères VIH- Groupe 1i Enfts VIH+ nés mères VIH+ Diagnostic VIH à 6 sem Suivi jusquà lâge de 2 ans Groupe 3: Enfants VIH+, âge 7mois

6 6 Enfants VIH+, non suivis, dépistés avant lâge de 7 mois GROUPE 3 Phase 1 Phase 2 Naissance J0 – J7 S14 2 ans Inclusions dans létude Appariement Site Sexe Appariement Site Sexe Enfants nés de mères VIH+ GROUPE 1 Enfants nés de mères VIH+ GROUPE 2 Enfants VIH+ (Groupe 3i) Enfants non infectés nés de mères VIH- (Groupe 2ni) Enfants non infectés nés de mères VIH+ (Groupe 1ni) Enfants infectés nés de mères VIH+ (Groupe 1i) Recrutement sur 2 ans 40 Enfants VIH+, non suivis, dépistés avant lâge de 7 mois enfts nés de mères VIH enfts nés de mères VIH- N=100 N=40

7 7 Traitements de létude Traitement de létude Traitement ARV de 1 ère ligne: 2 INRT + 1 IP pour enfants en échec PTME 2 INRT + 1 INNRT pour autres enfants Cotrimoxazole dès lâge de 6 semaines Vaccins du PEV: calendrier national en vigueur Complétés par rappels: DTCoq, OPV et Vaccins non pris en charge PEV: ActHib, ROR, Meningo A+C, Pneumo23

8 8 Critères de jugement Principaux Faisabilité administration précoce ARV Proportion de nourrissons VIH+ traité Proportion de nourrissons VIH+ traité plus tard et délai médian introduction ARV Proportion de nourrissons VIH+ ayant interrompu ARV et motifs Assiduité aux consultations Appréciation difficultés administration ARV Appréciation qualitative observance par questionnaire et évaluation quantitative Réponse humorale post vaccinale adéquate Survie des nourrissons à 2 ans / groupe

9 9 État davancement – mai 09 Démarrage des activités Centre Mère et Enfant (CME-FCB): novembre 2007 Centre Hospitalier Essos (CHE): janvier 2008 Hôpital Laquintinie (HLD): janvier 2008 Centre Pasteur du Cameroun Activités dans les trois maternités impliquées Synthèse mai 2009 Total Nombre daccouchements Mères VIH Mères VIH+ 971 (%) de mères VIH+ 7,1 IC95% [6,7 - 7,6]

10 10 Inclusion en phase 1 Synthèse mai 2009 Total Total Inclusion en phase Enfants nés de mères VIH Enfants nés de mères VIH-1 086

11 11 Motif de refus non formulé –Nécessité dobtenir un avis familial (conjoint, belle mère…) Motifs de refus explicite –Crainte de stigmatisation –Crainte dêtre un cobaye –Manque de temps –Projet de départ –Possibilité de payer pour ce que le projet propose comme bénéfice –Peur de la contamination de son enfant Raisons du refus des mères VIH-

12 12 Taux brut de TME du VIH Synthèse mai 2009 Total Résultats disponibles890 Résultats positifs38 (%) TME brut 4,3 IC95% [3,0 - 5,8]

13 13 Inclusion en phase 2 : Groupe 1i

14 14 Inclusion en phase 2 : Groupe 3i

15 15 Bonne acceptabilité des ARV –Parents denfants symptomatiques +++ –Refus de traitement (3%) –Initiation traitement puis interruption (8%) Administration correcte des médicaments Sollicitation de léquipe soignante +++ Soutien de la Fondation TOTAL –Amélioration des conditions de prise en charge –Équité ++ –Deux volets Médical (prise en charge psychologique, suivi biologique, vaccinations, médicaments et AGR…) Structurel : construction/rénovation Conclusions

16 16 Pediacam: Projets associés PEDIACAM ANRS PRIVAR - ANRS (Réponse cellulaire au vaccin rougeole chez enfants VIH1+ et VIH-) NOURRISSONS - ANRS (Etude socio-anthropologique du suivi des nourrissons infectés par le VIH-1, sous traitement antirétroviral précoce au Cameroun) CHRONOVAC - ACIP (Étude de la réponse immune aux vaccins fièvre jaune et rougeole chez les enfants âgés de 9 à 15 mois) VEDIAG - ANRS (Diagnostic ultraprécoce VIH+). Déposé au dernier appel ANRS

17 17 Collaborations Centre Pasteur du Cameroun (M. Tejiokem, P. Boisier, D. Rousset, J. A. Kfutwah) Fondation C. Biya Yaoundé (Dr G. Guemkam Dr F. Ateba) Hôpital Laquintinie Douala (Dr I. Penda) Unité de Régulation des infections Rétrovirales Institut Pasteur, Paris (F. Barré-Sinoussi, D. Scott) Unité dÉpidémiologie Institut Pasteur, Dakar (L. Baril) Laboratoire de Génomique Virale & Vaccination Institut Pasteur, Paris (F. Tangy) AP-HP, Paris (A. Faye, C. Dollfus, S. Blanche) Inserm U-560, Kremlin-Bicêtre (J. Warszawski) EPF* Coordination Clinique/Méthodologie Laboratoire Administration Formation clinique (ESTHER) Expertise méthodologique (EPF) Expertises Immuno-virologique PEV CHE - Yaoundé (Dr C. Same Ekobo)


Télécharger ppt "1 Impact des Multithérapies Anti-Rétrovirales Précoces et du Programme Élargi de Vaccination (PEV) sur lÉvolution et la Prise en Charge des Nourrissons."

Présentations similaires


Annonces Google