La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Il ne faut pas confon- dre les plantes culti- vées sous le nom de Géranium, et qui sont des pélargoniums ori- ginaires dAfrique du Sud, et les véritables.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Il ne faut pas confon- dre les plantes culti- vées sous le nom de Géranium, et qui sont des pélargoniums ori- ginaires dAfrique du Sud, et les véritables."— Transcription de la présentation:

1

2

3 Il ne faut pas confon- dre les plantes culti- vées sous le nom de Géranium, et qui sont des pélargoniums ori- ginaires dAfrique du Sud, et les véritables Géraniums, sauvages en Europe. Bien quap- partenant à la même famille, leurs fleurs sont très différentes. Un autre géranium, res- semblant beaucoup à celui-ci, à grandes fleurs dun rose viola- cé, est très commun dans toutes les prai- ries de montagne. Le livre ne signale au- cune utilisation parti- culière.

4 C Cest une plante fourragè- re de qualité. Depuis plu- sieurs siècles elle est cul- tivée comme aliment pour le bétail et possède une bonne valeur nutritive grâce à sa richesse en protéines, et la fixation de lazote dans ses nodosités racinaires. Il en existe deux variétés commerciales, dites à une coupe ou à deux cou- pes. Cette dernière variété, précise le livre, permet deux coupes par an. Mais, malins comme vous lêtes, je sais bien que vous naviez pas besoin de cette précision, qui ma bien amusée !

5 Encore quelque chose que vous auriez deviné tout seuls ! Les alchimistes du Moyen Âge cherchant à préparer la pierre philosophale utilisaient dans leurs expériences "leau céleste" quils récoltaient au petit matin sur les feuilles de cette plante. On peut voir dans des conditions de forte humidité atmosphérique, de grosses gouttes deau disposées sur les bords du limbe et qui se rassemblent au centre de la feuille. Il ne sagit pas de rosée, mais deau de sudation qui est sécrétée à lextrémité des fines nervures des bords de la feuille.

6 "Renouées" signifie à tige noueuse. "Bistorte" signifie deux fois nouée. (Tiens ! Ça aussi, vous lauriez deviné tout seuls ? Ce que vous êtes calés !) Ces rhizomes à forte teneur en tanin furent utilisés autrefois dans la conservation des peaux. De forme caractéristique, doù le nom de Langue de Bœuf donné aussi à cette plante, le limbe foliaire est remarquable par sa face inférieure très glauque.

7 Appelée aussi Radiaire, cette plante vient des montagnes dEurope centrale et méridionale. Très commune à partir de 600 m. daltitude, elle préfère les prairies fraî- ches, surtout sur les sols calcaires ou mar- neux. Très décorative, la Grande Astrance est souvent placée dans les plates-bandes, les cor- beilles ou les rocailles des jardins dagrément. On utilise aussi une espèce plus petite, logi- quement appelée… vous avez deviné ? La Petite Astrance !

8 Les noms français et botani- que de Trolle viennent du latin trulleus, que lon retrou- ve dans lallemand troll, "boule". La fleur du Trolle est en effet globuleuse. Les fleurs aussi ont leurs fantaisies, et les botanistes narrivent pas à saccorder sur une grave question : le trolle a-t-il des Tépales, des Sépales ou des Pétales ? Oui, oui, on trouve bien, au cœur de la fleur, 6 à 15 languettes brunâtres autour des étamines ! Ce serait là les VRAIS pétales. Bien que ressemblant aux Boutons dOr, le trolle diffère absolument des Renoncules par ses fruits secs contenant de nombreuses graines.

9 Selon la légende, les lar- mes dAphrodite, déesse de lAmour, pleurant Ado- nis se seraient transfor- mées en cette ravissante Renonculacée. A mon avis, nos déesses de- vraient pleurer plus sou- vent ! Nous savons que lon re- connaît un arbre à ses fruits. Et bien, les fleurs aussi ! Les Pulsatilles dif- fèrent des Anémones par leurs fruits. Comme le Anémones, les Pulsatilles sont toxiques. Leur nom semble venir de leur action perturbatrice sur les pulsations cardiaques.

10 Le Crocus printanier ap- partient au petit peuple élé- gant des plantes monta- gnardes qui couvrent de ci de là prairies et alpages, dès la fonte des neiges, de somptueux tapis violets ou blancs. Jardiniers, notez que cette fleur a besoin de beaucoup deau au printemps, même après sa floraison, et dun repos absolu en terrain sec en été. Alors, lhiver, les racines se développent, et les réserves accumulées dans le bulbe permettent la croissance rapide et si- multanée des feuilles et des fleurs, en quelques jours, même à travers la neige.

11 Cest une des plus belles fleurs des hautes mon- tagnes dEurope, jusquà 3000 daltitude. Ses gran- des corolles dun bleu profond, portée par une très courte tige, semblent posées sur le sol, doù leur nom acaule, ce qui signifie sans queue. Les boutons floraux sont déjà formés en septembre et, protégés par la couche de neige hivernale, préparent en secret ladmirable ta- bleau floral qui se brosse- ra dès la fonte des neiges. Les graines, très petites, sont disséminées par le vent qui fait vibrer la cap- sule dressée.

12 Cette Gentiane si différente de la précédente sappelle aussi Gentianelle des champs. Et bien non, elle ne pousse pas dans les champs, mais dans les pelouses sèches de nos belles montagnes dEurope. Ce groupe comprend plusieurs sous-espè- ces, les fleurs ont de longues corolles frangées à la base, Ces franges nexistent pas chez les vraies gentianes et sont une caractéristique du genre.

13 Cest un petit sous-ar- brisseau rampant au feuillage persistant quon rencontre des Pyrénées jusquau Caucase. Commune sous les hautes latitudes cest une espèce aretico-alpine. Ses feuilles sont curieusement enroulées, leurs bords ménageant à la face inférieure une étroite fente pourvue de poils blanchâtres. Les échanges gazeux de la plante se font à lintérieur de cette cavité, Les fruits sont des drupes noires mûrissant à la fin de lété. Non toxiques, il provoquent des migrai- nes sils sont mangés avec excès.

14 Comme son nom lindi- que, cette plante se rencontre surtout dans la chaîne des Alpes, mais on la trouve aussi dans les Pyrénées, et dautres montagnes européennes. Cette plante ne supporte pas le climat trop tempé- ré des plaines, et lon peut voir, en haute mon- tagne, ses tiges fragiles surgir de la neige durcie, quelles ont réussi à percer sur plusieurs cen- timètres, grâce à la pro- duction de chaleur due à la respiration de la plante.

15 Cette orchidée nest pas des plus spectaculaires. Linflorescence terminale est courte. Lappareil souterrain, formé de deux tubercules palmés, a donné naissance à des croyances magiques, comme de protéger de la foudre, déloigner le mauvais sort ou dinflu- encer la fécondité des couples. Elle a un délicat parfum de vanille. Habitant les pelouses sapines sur calcaire ou sur cilice, elle pousse dans le Jura, les Alpes et les Pyrénées, entre et m.

16 Cette délicate petite plante forme des guir- landes de feuillage sur les vieux murs et les rochers, qui ségaient de ses fleurs de teinte lilas, ressemblant à de petites gueules de loup. Originaire des régions méditerranéennes, elle a été importée dItalie en France au XV° cette origine lui vaut le nom populaire de « Ruines de Rome » Elle atteint Rome vers 1640 et de- vient aussitôt une vedette des jardins de rocaille.

17 La Saxifrage tridactyle à 3 doigts, ainsi nommée à cause de la forme de ses feuilles le plus souvent trilobées, est une plante annuelle de dimensions très variables. Répandue dans toute lEurope, elle pousse sur les rochers secs ou frais, les vieux murs et les toits de chaume ! Tout est menu dans cette plante : sa racine grêle, sa tige rougeâtre duveteuse, sinueuse et un peu collante ; ses petites feuilles vite flétries après la floraison, et ses inflorescences blanches portées par des pédoncules presque filiformes.

18 Cest une plante presque naine qui tapisse volontiers les murs en ruine, les toits de chau- me, les rochers, les pierrailles et même les dunes fixées, en plein soleil. Il croît, jusquà 2200m daltitude, dans toute lEurope. Cest une plante à peti- tes feuilles charnues, parfois teintées de pourpre, qui se propage rapidement par ses tiges rampantes. Il est souvent utilisé dans les jardins pour combler les interstices entre les dalles. Cest une des 500 espèces de Sédum. Elle est très toxique.

19 Les rochers, le sommet des murs, les substrats rocailleux, constituent lhabitat favori de cette plante que lon rencontre dans toute lEurope, de la Scandinavie aux rivages méditerranéens, et de la plaine jusquà m daltitude dans les Alpes. Les tiges, issues de la souche logée dans une fissure, se ramifient et rampent sur les rocailles en donnant naissance à des pousses dressées, densément feuillées, ce qui en fait une plante très recouvrante. Les feuilles sont charnues, comme chez beaucoup dautres Sedum.

20 Nous lappelions "lilas dété", et en avions des bouquets très florifères sur un vieux muret au fond du jardin. A partir des jardins, où elle est cultivée comme plante ornementale, elle a essaimé et est devenue presque sauvage (naturalisée) poussant dans les creux des rochers, sur les vieux murs, et même sur les talus des voies ferrées ! Sa souche robuste exhale une odeur proche de celle de la Valériane officinale, et elle est dailleurs utilisée comme cette dernière dans des préparations sédatives.

21 Je sais ! Vous cherchiez justement un renseignement sur une plante vue pendant les vacances, et cette plante nest pas dans mon diaporama… Que voulez-vous ! Le livre que jutilise en répertorie plus de 500 ! Alors je ne puis tout mettre, évidemment ! Je vous l'ai dit lors de précédents diaporamas sur ce sujet : il sagit du magnifique livre, super-documenté, de Sélection du Readers Digest, « Guide des plantes sauvages ». Et vous devriez toujours lavoir dans votre voiture !!! Et, juste pour vous en donner lenvie, vous en aurez bientôt un autre diaporama.

22 Images et documentation tirées du livre suscité. Commentaires : Jacky (avec laide du livre !) Musique : Ernesto Coartazar – Leaves in the Wind Diaporama de Jacky Questel, ambassadrice de la Paix Site :


Télécharger ppt "Il ne faut pas confon- dre les plantes culti- vées sous le nom de Géranium, et qui sont des pélargoniums ori- ginaires dAfrique du Sud, et les véritables."

Présentations similaires


Annonces Google