La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ÉTAPE II- Choisir un outil La méthode d’observation

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ÉTAPE II- Choisir un outil La méthode d’observation"— Transcription de la présentation:

1 ÉTAPE II- Choisir un outil La méthode d’observation
Sylvie Richard-Bessette, H07

2 La méthode d'observation directe du comportement
But Étapes d’observation Choix des unités et des catégories d'observation Contextes d'observation Facteurs à contrôler Choisir le mode d'enregistrement Techniques d'échantillonnage Avantages - Limites

3 L’observation structurée est une façon de quantifier le comportement.
Observation structurée (ou systématique) et non participante (structured observation) But: L’observation structurée est une façon de quantifier le comportement. Elle n’observe pas tous les cts de façon systématique mais ceux qui ont été choisis avant l’observation, contrairement à l’observation participante qui recueille au fur et à mesure l’information.

4 Étapes d’observation Si le chercheur a peu d’informations sur un phénomène: Observation libre Grille d’observation ouverte Technique: échantillonnage ad libitum Lorsqu’on sait ce qu’on veut observer Observation systématique Grille d’observation fermée

5 Grille d’observation fermée
Contient des catégories d’unités d’observation (prédiction de ce qui sera observé). Ces catégories vont d’unités de comportements simples à complexes. Ils sont opérationnalisés. Mutuellement exclusifs. Pose une question Prend la parole et pose une question Faciles à observer, pertinents. Fréquence d’occurrence assez élevée selon le contexte d’observation.

6 Contextes d’observation
Milieu où contrôle : le labo Milieu moyennement contrôlé: milieu naturel avec expérience Milieu où contrôle : milieu naturel sans intervention du chercheur

7 Facteurs à contrôler En plus de s’assurer de la validité des observations effectuées, des contrôles externes doivent être effectués: Effets d’intrusion de l’observateur Si effet, répartir également. Attentes des sujets et des observateurs Moyens pour : ne pas dévoiler l’hypothèse, critères d’observation précis, observateurs entraînés Constance des instruments Éviter la fatigue, le manque d’attention chez les observateurs. Vérifier la fidélité de la mesure tout au long de l’observation.

8 Enregistrement des données
A. Deux grandes catégories : 1) le temps; 2) la fréquence de l’événement (comportement) B. Système de notation[1] et d’encodage : L’observateur peut utiliser un papier-crayon ou des instruments plus complexes (enregistreuse, ordinateur, compteur, chronomètre, polygraphe) et note: l’apparition du comportement (nombre de fois) à l’aide d’une liste de contrôle ou inventaire de comportements (checklist en anglais): présence-absence du comportement. la séquence d’apparition des comportements l’intervalle de temps entre des comportements similaires et le temps écoulé entre deux comportements (changement de ct). la durée d’un comportement (l’utilisation de techniques comme la caméra est fort utile afin d’obtenir plus de précision).

9 Encodage Selon la technique d’échantillonnage et les dimensions à mesurer: Durée, début, fin, intensité, origine, destination (déplacement) ou orientation (regarder vers). [1] Ces notes sont complétées par l’excellent texte de Beaugrand, J. (1988). Observation directe du comportement. Dans Robert, M. et al. (Dirs). Fondements et étapes de la recherche scientifique en psychologie (p ), 3e éd. Paris : Edisem.

10 Techniques d’échantillonnage
A. Par individu cible (par centrations successives): pendant une période X, on observe un individu X. Grande flexibilité Plusieurs possibilités B. Complet et continu: noter les occurrences d’un comportement. Synchronie des cts Description détaillée d’une séquence ct Moment et durée du ct

11 C. Échantillonnage de séquences comportementales
La durée de l’observation dépend du déroulement de la séquence. L’ordre est important. Ex: rituel de la séduction, conflit conjugal.

12 D. Échantillonnage un-zéro (par présence ou absence)
Sur une courte période ≠ fréquence, ni la durée E. Échantillonnage par balayage Pour estimer l’importance qu’un individu accorde à certaines activités. Observation de plusieurs individus dans un groupe. Choisir des espaces et observer ce qui se passe.

13 Avantages Observer un ct dans un contexte particulier.
Diminue les biais liés à la désirabilité sociale. Cueillette de données précises. Moins subjective que l'observation naturelle. Moins biaisée que les récits personnels et spontanés des gens racontant leur propre expérience. Plusieurs observations  établir des normes; prédire. Donc  validité.

14 Limites: Requiert beaucoup de temps et d'argent.
Limitée au nombre de comportements définis. La présence du chercheur peut influencer les comportements des sujets. Ne permet pas de connaître les processus cognitifs impliqués, ni de connaître les états affectifs de l’individu.


Télécharger ppt "ÉTAPE II- Choisir un outil La méthode d’observation"

Présentations similaires


Annonces Google