La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Choix scolaires et inégalités déducation Agnès van Zanten Observatoire Sociologique du Changement Sciences Po/CNRS « Les mardis du LabEduc » Unil, Lausanne,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Choix scolaires et inégalités déducation Agnès van Zanten Observatoire Sociologique du Changement Sciences Po/CNRS « Les mardis du LabEduc » Unil, Lausanne,"— Transcription de la présentation:

1 Choix scolaires et inégalités déducation Agnès van Zanten Observatoire Sociologique du Changement Sciences Po/CNRS « Les mardis du LabEduc » Unil, Lausanne, 28 février 2012

2 Lenquête Cette présentation se fonde sur une recherche sur le choix du collège, réalisée entre 2001 et 2007, et publiée dans le livre Choisir son école. Stratégies familiales et médiations locales (Paris, PUF, 2009). Les 167 familles françaises interrogées appartiennent majoritairement aux catégories INSEE « cadres et professions intellectuelles supérieures », « professions intermédiaires » et « employés » Ce sont des familles urbaines résidant dans des communes favorisées ou hétérogènes de la proche banlieue Ouest et Est de Paris (Rueil, Nanterre, Vincennes, Montreuil). Les entretiens semi-directifs ont été réalisés auprès de mères (131) de pères (26) ou des deux parents à la fois (10), généralement hors de la présence des enfants.

3 Types de choix Mobilisation du cadre conceptuel dA. Hirschman : « défection » et « prise de parole » Types de choix pris en compte Choix dun établissement privé Intensification et « zapping » Evolution des motifs Choix à lintérieur du secteur public Intensification sur certains territoires Toléré, voire encouragé par linstitution Choix résidentiels Largement ignorés par linstitution scolaire Difficiles à étudier « Colonisation » des établissements du secteur Conçue comme nétant pas un choix Perçue comme une stratégie « vertueuse »

4 Des différences sociales dans la propension à choisir Les groupes sociaux se distinguent par leur propension à choisir: Les choix sont plus répandus parmi les classes supérieures dès los que lon intègre les choix résidentiels et le choix du privé Les classes moyennes urbaines cherchent aussi de plus en plus à choisir, mais ne peuvent pas toujours le faire Parmi les classes populaires, les choix, moins fréquents mais pas inexistants, sont plus répandus parmi les couches les plus qualifiées ou en ascension sociale et parmi les employés davantage que parmi les ouvriers

5 Le rôle de différentes ressources dans la construction et leffectuation des choix (1) Le capital culturel Vis-à-vis de lenfant : Pour « produire » un enfant pouvant répondre aux exigences des établissements désirés Pour accompagner des choix détablissements exigeants Vis-à-vis de létablissement Pour chercher et décoder les informations sur les établissements Pour juger de leur qualité dans une perspective comparative Des différences entre les groupes sociaux En termes de volume de capital En termes de type de capital

6 Le rôle de différentes ressources dans la construction et leffectuation des choix (2) Le capital économique Pour effectuer des choix impliquant un coût financier choix résidentiels choix du privé Pour accompagner des choix exigeants par Des cours particuliers Des séjours à létranger Des différences entre les groupes sociaux En termes de volume de capital En termes de type de capital En termes du rapport à largent

7 Le rôle de différentes ressources dans la construction et leffectuation des choix (3) Le capital social Capital social individuel Pour accéder à certaines informations et profiter du jugement des enseignants et de parents bien informés Pour construire certaines stratégies de défection Pour développer une prise de parole visée exclusive au sein de linstitution Capital social collectif Influence sur le choix des: Pressions normatives Rumeurs Pour développer une prise de parole visée exclusive au sein de linstitution

8 Fractions de classe, capitaux et types de choix Technocrates (capital économique + capital culturel « technocratique ») – Choix résidentiels – Choix du privé sélectif Intellectuels (capital culturel + capital social interne) – Choix à lintérieur du secteur public – Prise de parole dans les établissements locaux Médiateurs (capital social interne et local) – Prise de parole dans les établissements locaux – Choix à lintérieur du secteur public Techniciens – Choix du privé non sélectif – Prise de parole dans les établissements locaux

9 Choisir, un bon investissement individuel? (1) Les données Les jeunes que lon retrouve dans les filières délite ont pour la plupart fait lobjet de nombreux choix (établissements, filières options) de la part de leurs parents. On observe la présence de deux groupes distincts dont il faudrait affiner les trajectoires dans les différents types détablissement délite – Choix du privé, cours particuliers – Choix du public, « colonisation » Mais on na pas assez de données pour affirmer que les choix sont toujours « payants », ni à quelles conditions – Pas de comparaisons de trajectoires « sans choix », « avec choix » – Pas détude sur les effets du nombre et du type de choix

10 Choisir, un bon investissement individuel? (2) Les raisons Stratégie globale de maintien des avantages dans un cadre scolaire marqué par le renforcement de: – La compétition – La massification – La ségrégation Effets des caractéristiques de lenvironnement scolaire sur: Curriculum réel: les apprentissages mesurés par les notes et les examens Curriculum caché: Lacquisition de rythmes de travail, des capacités de concentration, de manières de travailler, de manières dêtre Effets du contexte scolaire sur : Politiques de notation et dorientation « Enchaînements institutionnels » avec des établissements du niveau supérieur

11 Les effets des choix sur les autres La « double peine » des familles et des élèves de milieu populaire – Pénalisées par leur incapacité (ou non désir) de contourner la carte scolaire – Pénalisées par les stratégies des autres familles Accentuation de la ségrégation: – Entre établissements – Au sein des établissements Renforcement des inégalités entre les établissements: – En termes de résultats scolaires – En termes de climat scolaire – En termes dimage

12 Les effets de politiques de libéralisation de la carte scolaire Totalement libérales Renforcement des avantages des plus dotés en capital culturel Tenant compte du niveau scolaire ou de lorigine sociale et ethnique de ceux qui demandent: Si non contraignantes, renforcement à nouveau des avantages des plus dotés en capital culturel Si contraignantes (quotas), plus deffets positifs en termes de mixité Mais dans tous les cas de figure les avantages de ceux qui peuvent choisir leur lieu de résidence ou le privé restent entiers

13 Pour en savoir plus… van Zanten Agnès, Lécole de la périphérie. Scolarité et ségrégation en banlieue. Paris: Presses Universitaires de France. van Zanten Agnès, Le choix des autres. Jugements, stratégies et ségrégations scolaires. Actes de la recherche en sciences sociales 180, van Zanten Agnès, Choisir son école. Stratégies parentales et médiations locales. Paris: Presses Universitaires de France. van Zanten Agnès, Obin Jean-Pierre, La carte scolaire, Paris, Presses Universitaires de France, coll. « Que sais-je ? » (2 e éd. revue et actualisée). van Zanten Agnès, Compétition et choix dans le champ scolaire. Un modèle statutaire danalyse des logiques institutionnelles et sociales. Lien Social et Politiques 66 (à paraître).


Télécharger ppt "Choix scolaires et inégalités déducation Agnès van Zanten Observatoire Sociologique du Changement Sciences Po/CNRS « Les mardis du LabEduc » Unil, Lausanne,"

Présentations similaires


Annonces Google