La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lévaluation de programme : Un acte professionnel Marthe Hurteau Gilles Raîche Université du Québec à Montréal

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lévaluation de programme : Un acte professionnel Marthe Hurteau Gilles Raîche Université du Québec à Montréal"— Transcription de la présentation:

1 Lévaluation de programme : Un acte professionnel Marthe Hurteau Gilles Raîche Université du Québec à Montréal

2 Plan de la présentation

3 1.Ce quest lévaluation, incluant lapproche des indicateurs de performance 2.Les modalités dencadrement de la pratique 3.Le positionnement de lévaluation en recherche 4.En conclusion : les défis et avenues

4 Lévaluation : Une activité à la fois professionnelle et complexe…

5 Définition L'ÉVALUATION: une collecte d'information systématique sur: les intrants les processus les extrants: produits résultats impacts à l'intention de groupes d'intérêts concernés- parties prenantes ( stakeholders ) pour: mieux comprendre ce que l'on fait et mieux agir; confirmer ce que lon fait; décider si on continue ou non; etc.

6 Toute évaluation exige (Logique de lévaluation) : 1.Détablir les critères et les standards : Caractéristiques de lobjet détude sur lesquelles portera le jugement (critères) et le niveau de performance attendu pour chacune delles (standard); 2.De mesurer la performance à laide de méthodes et techniques appropriées; 3.De comparer les résultats obtenus avec les standards établis à létape. 4.De porter un jugement de valeur sur la performance du programme.

7 Ainsi : Une démarche sans critère – standard- ne permet pas de déterminer l écart et porter un jugement. La démarche devient alors la description dun phénomène et non une évaluation.

8 LOGIQUE DE LÉVALUATION Choix stratégiques Choix méthodologiques Relations avec le client Pour y parvenir :

9 Plus spécifiquement : Choix stratégiques : Pourquoi faire lévaluation La question de lévaluation Lobjet de lévaluation Le choix des critères spécifiques à la démarche Choix méthodologiques : Quelle information? Auprès de qui? Comment? Relation avec le client : Leader dans la démarche? participatif? Empowerment? Etc.

10 Les indicateurs de performance : 1.Indicateurs quantitatifs portant sur les différents aspects dun programme en vue den assurer le monitoring Ressources Résultats Productivité Efficacité Efficience Qualité des services Effets

11 Illustration : RésultatsCibles Prise en charge des jeunes: Aspirations positives des jeunes en regard de leur avenir % denfants dont le comportement demeure stable après un an de la fin de lintervention Consolidation des familles Développement de habiletés parentales parents vont améliorer leurs habiletés suite à lintervention Satisfaction de la clientèle Interventions Résultats obtenus 80% des parents se prononcent au moins satisfaits

12 Les indicateurs de performance : 2. Ne peuvent se substituer aux autres formes dévaluation parce quils ne sont pas en mesure de répondre aux questions concernant : Le comment? Le pourquoi? Poister, T.H. (2004) Performance Monitoring

13 Des modalités dencadrement de la pratique

14 Standards de pratique Lutilité (lévaluation fournit linformation requise aux utilisateurs de lévaluation) La faisabilité (lévaluation est réaliste, prudente et diplomatique) La propriété (lévaluation est conduite de façon légale, éthique et elle garantie le bien-être des personnes impliquées) Lexactitude, la précision (lévaluation fournit de linformation précise et exacte afin quun jugement de valeur puisse être émis) 30 standards de pratique ont été établis

15 Lignes directives en éthique Les principes de base : La compétence (Les évaluateurs doivent faire preuve de compétence dans la prestation de leurs services) Lintégrité (Les évaluateurs doivent agir avec intégrité dans leurs relations avec tous les intervenants) Limputabilité (Les évaluateurs doivent être garants de leur rendement et de leur produit). 11 lignes directives en découlent

16 Les revues scientifiques Sur le continent américain uniquement : La revue canadienne en évaluation de programme The American Journal of Evaluation Evaluation New Directions for Evaluation Mesure et évaluation en éducation

17 La formation professionnelle Les compétences essentielles (SCÉ) Comprendre lévaluation Planifier une évaluation Améliorer la performance dun programme Évaluer les résultats Congrès et ateliers nationaux, provinciaux et internationaux Formation offerte par des organismes privés

18 Les formations universitaires Au Québec : La maîtrise en évaluation de programmes à lÉcole nationale dadministration publique (ÉNAP) Le programme court en évaluation de programmes de formation à lUniversité du Québec à Montréal (UQAM)

19 Le positionnement de lévaluation de programme en recherche au Québec et au Canada

20 La recherche financée par le FQRSC en en évaluation de programme (1) ORGANISMEPROJETS (n)$% du $ Université de Montréal Université de Sherbrooke UQAM UQAT000 UQO000 UQTR McGill Laval Non universitaire Total

21 La recherche financée par le FQRSC en en évaluation de programme (2) DISCIPLINEPROJETS (n)% Anthropologie16 Éducation212 Géographie16 Histoire16 Psychologie741 Sciences sociales et humaines16 Sciences de la santé318 Sociologie16 Total Un projet sapplique à deux disciplines

22 La recherche financée au Canada Recherche fondamentale Modélisations Méthodologie Indicateurs nationaux et internationaux

23 Conclusion

24 Les défis Depuis 40 ans, on fait le même constat à tous les 10 ans : Lévaluation – ou ce quon en fait- ne répond pas aux attentes des clients (jugements émis, recommandations…)

25 Avenues? Mettre laccent sur la logique de lévaluation plutôt que sur des méthodologies et des approches « à la mode »;

26 Critères et standards Observations Standards Jugement

27 Avenues? Outiller adéquatement les intervenants dans les différents milieux.

28 Afin que lévaluation soit perçue et vécue…

29 … Comme une démarche qui ÉCLAIRE laction! MERCI


Télécharger ppt "Lévaluation de programme : Un acte professionnel Marthe Hurteau Gilles Raîche Université du Québec à Montréal"

Présentations similaires


Annonces Google