La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Conception et propositions dintégration de e-activités dans l'enseignement du FLE en contexte hellénique PROSCOLLI Argyro KAKARI Diana.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Conception et propositions dintégration de e-activités dans l'enseignement du FLE en contexte hellénique PROSCOLLI Argyro KAKARI Diana."— Transcription de la présentation:

1

2 Conception et propositions dintégration de e-activités dans l'enseignement du FLE en contexte hellénique PROSCOLLI Argyro KAKARI Diana

3 Il sagit de lanalyse qualitative dun corpus de productions écrites des étudiants en formation post-universitaire à lUniversité Ouverte Hellénique

4 Objectif de létude Examiner la pertinence des tentatives de conception de e-activités pour lenseignement/ apprentissage du FLE par des enseignants hellènes

5 Les devoirs de 17 étudiants de lUOH ( ) dans le cadre du module « La technologie dans lenseignement du Français » de la formation Spécialisation post-universitaire des professeurs de F.L.E. Objet du devoir : – élaborer 3 activités de type différent – les adapter à lenvironnement de Xenios – les encadrer / intégrer dans lenseignement du FLE prévu pour le cursus scolaire. Corpus étudié

6 Opérationnalisation de la consigne du devoir Pour préparer chaque activité choisir un module du logiciel Xenios (parmi les 8 proposés) en rapport avec le contenu et les objectifs denseignement/apprentissage fixés par lunité didactique du manuel utilisé, tout en justifiant les raisons du choix ; préparer une fiche de travail en sinspirant du modèle du logiciel ou des fiches du livret daccompagnement ; préciser les liens électroniques et le matériel supplémentaire dont les élèves auraient besoin ; planifier lactivité (nombre de séances, phases du déroulement, consigne…).

7 Cadre contextuel de létude LUniversité Ouverte Hellénique : Spécialisation post-universitaire des professeurs de F.L.E. Enseignement à distance –mis en place en 1999 – proposant un diplôme post-universitaire à des professeurs de F.L.E. en Grèce –durée des études : 3 à 5 ans –4 Modules dune durée de 10 mois chacun –rédaction dun mémoire (durée de préparation : 5 -8 mois).

8 Cadre contextuel de létude lUniversité Ouverte Hellénique : Spécialisation post- universitaire des professeurs de F.L.E.

9 Modules proposés par lUOH Trois modules obligatoires : – Planification de programmes détudes et de cours pour lenseignement du FLE – Développement des compétences à loral – Développement des compétences à lécrit. Trois modules optionnels : – Léducation interculturelle et lenseignement du FLE – La technologie dans lenseignement du français – La phonétique du français et sa didactique.

10 Évaluation des étudiants Quatre devoirs par module denviron 2000 mots (30% de lévaluation totale). Examen final écrit (70% de lévaluation totale).

11 Xenios : « un environnement informatique polyvalent, polymorphique » Conçu par lInstitut de Technologie des Ordinateurs sur demande du Ministère hellénique de lÉducation et des Cultes. Destiné à lenseignement des langues et cultures étrangères dans les écoles helléniques.

12

13 Xenios Il comprend : des microcosmes développés à lenvironnement E-Slate Avakio ;http://Ε-Slate.cti.gr le matériel disponible sur le site web ; le matériel de soutien disponible sur le site ; le livret daccompagnement des activités éducatives et du logiciel ; un guide dusage.

14 Activités éducatives de Xenios autour du même axe : « Voyage dans un pays étranger ». regroupées selon les « phases » du voyage qui se déroulent dans un endroit différent (p. ex. laéroport, lhôtel)

15 Xenios F.L.E. Voyage virtuel en France et à Paris comportant les modules suivants : Préparation du voyage. Arrivée à laéroport Instantanés Logement Boire et manger Visite guidée Le métro de Paris Chasse au trésor Calendrier

16 Xenios FLE

17

18 Axes danalyse I. Relever les types dactivités conçues par les étudiants. II. Vérifier si elles portent les caractéristiques dune e- activité. III. Examiner la pertinence de lintégration proposée.

19 AXE I RELEVER LES TYPES DACTIVITÉS CONÇUES PAR LES ÉTUDIANTS

20 Types dactivités proposées Tendances repérées Habiletés visées Activités privilégiées Déficiences relevées

21 Habiletés visées Compréhension écrite Plusieurs tâches Cliquez sur louvre.fr/index.html Vous pouvez y trouver lhistoire du musée du Louvre (voir un extrait : ANNEXES). Lisez les documents en question ainsi que le document suivant, en prenant des notes. Puis cochez la case correcte.

22 Habiletés visées Production écrite Habiletés visées Production écrite Plusieurs tâches une recette grecque ; une carte postale de Paris : impressions sur la visite du musée du Louvre et du musée dOrsay ; un article sur Notre Dame à paraître dans le journal scolaire des correspondants internautes ; un calendrier grec avec les jours fériés, les manifestations culturelles de lécole à insérer dans la page web de lécole (activité fonctionnelle et culturelle) ; un plan avec les marchés grecs et ce qui sy vend à lexemple dun plan français ; (…)

23 Habiletés visées Production écrite (suite) Habiletés visées Production écrite (suite) envoi dun courriel au correspondant français pour lui raconter les préparatifs de la soirée française organisée ; à un ami pour lui annoncer la réservation dune table dans un restaurant ; aux responsables du site web des caves Nicolas qui organisent des séminaires pour ceux qui veulent être cavistes ; participation dans un forum de discussion échange didées sur les habitudes alimentaires des jeunes demande dinformations sur les télécartes téléphoniques.

24 Habiletés visées Production orale (1) Très peu dactivités de production orale individuelle (sans interaction) Présentation des loisirs des Français et des Grecs à partir de photos distribuées.

25 Habiletés visées Production orale (2) Proposer des activités de production orale collective (avec interaction) via la visioconférence (situation de communication authentique) o Présentation orale de lAcropole aux correspondants internautes ; o Mise en contact des apprenants hellènes avec leurs correspondants internautes pour déterminer les modalités de léchange éducatif.

26 Types dactivités privilégiées (1) Beaucoup de jeux de rôles : Commander son menu dans un restaurant français (énoncés échangés entre client et serveur) Se renseigner auprès des employés du secrétariat du musée du Louvre pour le visiter Contacter les employés du bureau dinformations dEuroDisney pour visiter EuroDisney Prendre contact avec un ami français pour linviter à passer un séjour à lhôtel Ritz (gagné à un concours) Discuter avec le réceptionniste dun hôtel français pour se renseigner sur lemplacement dun monument.

27 Types dactivités privilégiées (2) Des rallyes Visiter un site Internet (le musée du Louvre, Notre Dame, lhôtel Ritz à Paris) dans le but de compléter un questionnaire et / ou de répondre à certaines questions compléter un texte à trous.

28 Types dactivités privilégiées (3) Peu dactivités de haut niveau cognitif Demander aux apprenants de trouver sur le plan du métro litinéraire à suivre pour aller au Marché aux puces Créer la liste des vins qui accompagnent bien les plats et les desserts proposés dans le site web dun restaurant français.

29 Déficiences relevées Problèmes avec la situation de communication de lactivité 1. Absence de situation de communication 2. Situation de communication déficiente (plusieurs composantes non évoquées) 3. Situation de communication non pragmatique

30 1. Absence de situation de communication Fournir aux apprenants une suite de consignes / directives sur les tâches à réaliser Tapez cliquez sur activités puis sur module 5/Paris.http://xenios.cti.gr Quels sites reconnaissez-vous sur les cartes du microcosme ? (4 minutes) Donnez leur emplacement. Choisissez la bonne réponse. (2 minutes) (suite un QCM à 3 items) Cliquez sur « μετάβαση σε άλλη π εριοχή ». Vous voyez une carte plus précise donnant les noms des rues, de jardins etc. (en cliquant de nouveau sur la carte elle prend sa forme précédente) (4 minutes). Dites si cest vrai ou faux. Cochez la bonne case. (suit un exercice fermé V/F à 3 items).

31 2. Situation de communication déficiente (composantes non évoquées) Vous êtes visiteur du musée (de Louvre) et vous posez à votre guide des questions sur les sculptures de lantiquité grecques [qui y sont] exposées. Deux amis français nont pas visité le Futuroscope. Ils posent des questions à un ami qui la visité, sur une attraction quils choisiront. Jouez la simulation en utilisant les mots que vous avez notés. (5 minutes).

32 3. Situation de communication non pragmatique Vous êtes à lHôtel Bastille Speria à Paris. Vous demandez au réceptionniste comment vous pouvez aller au Château de Vincennes. Liens électroniques proposés : hotel-bastille-speria.com plan.icipartout.com

33 AXE II VÉRIFIER SI LES ACTIVITES PORTENT LES CARACTÉRISTIQUES DUNE E-ACTIVITÉ

34 Caractéristiques dune e-activité 1. Mettre à profit au moins une des fonctionnalités des ressources multimédia 2. Mettre à profit des potentialités dInternet 3. Permettre lautonomisation 4. Contribuer à la création dun «environnement dapprentissage multi- média » 5. Viser lacquisition de compétences susceptibles de se voir développer par lutilisation des TIC

35 1. Les fonctionnalités des ressources multimédia interactivité (technologique) interaction hypertextualité (hypertexte/hypermédia) multiréférentialité multicanalité

36 2. Les potentialités dInternet o recherche de données / informations o immersion (bain linguistique) o communication (réalisée par les services de communication dInternet) o échange de données.

37 3. Lautonomisation des apprenants Quatre formes dautonomie selon Mangenot o autonomie physique : apprendre suivant d'autres modèles que la classique interaction professeur/ apprenant o autonomie sociale : apprendre en interaction avec un groupe o autonomie linguistique : apprendre la langue pour faire autre chose avec, o autonomie cognitive : apprendre à apprendre.

38 4. Création dun «environnement dapprentissage multimédia» Intérêt de la tâche Liens entre les tâches et les données

39 5. Compétences susceptibles de se voir développer par lutilisation des TIC Savoir-faire et précisément la compétence technologique Savoir Savoir apprendre et précisément laptitude à la découverte / heuristique

40 Tendances repérées Les activités proposées sont- elles des e-activités ? Disposent-elles des caractéristiques susmentionnées ?

41 Les propositions ont-elles mis à profit les fonctionnalités des ressources multimédia ? Activités peu nombreuses exploitant linteractivité technologique de loutil. Navigation presque toujours dirigée: lenseignant indique le parcours exact à suivre lors de la consultation dun site. Multicanalité limitée au texte.

42 Quelles potentialités dInternet ont été privilégiées ? Par ordre décroissant: La recherche de données / dinformations dans des sites suggérés Limmersion (vu la nature des données consultées : données authentiques). La communication avec dautres internautes par le biais de services de communication asynchrone et synchrone : courrier électronique, forums de discussion et visioconférence. Absence déchange de données.

43 Les propositions ont-elles favorisé lautonomisation des apprenants ? Autonomie physique : toutes les activités prévoient des tâches devant le poste dordinateur. NB: Plusieurs tâches suivent le modèle classique de linteraction professeur/ apprenant. Autonomie sociale : quelques activités proposant des tâches collectives. Autonomie linguistique : des tâches demandant aux apprenants de faire usage de la langue pour communiquer résoudre des problèmes réaliser des activités fonctionnelles.

44 Les propositions ont-elles contribué à la création dun « environnement dapprentissage multimédia » ? La plupart des activités conçues ne constituent pas un environnement dapprentissage multimédia, étant donné que le recours aux TIC nest pas indispensable à leur réalisation bien quil soit nécessaire pour leur préparation. On pourrait se passer facilement des TIC si on disposait des mêmes informations sur papier. Exemple : Vous travaillez dans le secrétariat du musée du Louvre. Imaginez le dialogue que vous faites avec les gens qui appellent pour demander des informations sur le fonctionnement et le contenu du musée (horaires, tarifs, expositions ; collections etc.).

45 Quelles compétences les activités visent-elles développer ? Le savoir c ulture générale, aussi bien savante (connaissance du monde) que comportementale (savoir socio-culturel) et prise de conscience interculturelle Le savoir-faire assez développé pour ce qui est de lutilisation des services de communication de la part des apprenants peu développé quant aux services de recherche dinformations. Le savoir-apprendre : très peu développé car les apprenants nont quà consulter les sites proposés par leurs enseignants.

46 AXE III EXAMINER LA PERTINENCE DE LINTÉGRATION PROPOSÉE

47 Comment se prononcer sur la pertinence dintégration des e-activités ? Étudier les rapports de lactivité avec le contexte denseignement/ apprentissage : o le programme détudes suivi et/ou o le(s) manuel(s) utilisé(s) pour lenseignement / apprentissage du F.L.E. Examiner les corrélations entre certaines des composantes des e-activités (public visé, objectifs, contenus) et celles du manuel denseignement utilisé et de lenvironnement de Xenios.

48 Pertinence de lintégration des e-activités du point de vue du public visé Le public visé par les propositions des enseignants est conforme à celui des manuels utilisés et des modules de Xenios.

49 Pertinence de lintégration des e-activités du point de vue des objectifs visés Pour désigner les objectifs de leurs activités les enseignants reprennent ceux de lunité didactique de référence. Parfois, on peut même parler dextension des objectifs de lunité didactique.

50 Pertinence de lintégration des e-activités du point de vue des contenus délimités Rapprochements thématiques entre le-activité, le module choisi et lunité didactique du manuel utilisé. Exemple : Consigne du Module 5 « Paris, Ballades à Paris » du logiciel Xenios avec la première unité du manuel Bien Joué 2 où les jeunes font une promenade à Paris.

51 En guise de conclusion… I. Type dactivités : Privilégier lécrit et linteraction II. Pertinence de lintégration proposée Conformité des objectifs et des contenus des e-activités à ceux du manuel denseignement et des modules de Xenios. III. Sagit–il de e–activités ? Propositions portant certaines des caractéristiques dune e-activité

52 De la constatation à la remédiation… Améliorer le contenu de formation en matière des TIC de lUniversité Ouverte Hellénique. Prévoir une formation à la fois théorique et pratique en matière dintégration des TIC dans lenseignement des Lé. Multiplier les occasions de se servir des TIC en classe de Lé.

53 Remerciements Cette étude a été réalisée dans le cadre du projet " Pythagoras-Promotion des Groupes de recherche dans les Universités ", subventionné par le Programme opérationnel de Formation initiale et professionnelle II à raison de 75% de fonds communautaires (Caisse européenne sociale) et de 25% des fonds nationaux.


Télécharger ppt "Conception et propositions dintégration de e-activités dans l'enseignement du FLE en contexte hellénique PROSCOLLI Argyro KAKARI Diana."

Présentations similaires


Annonces Google