La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Q UI SONT LES JEUNES DANS NOS SALLES DE CLASSE ? _____ La culture jeune ______________________ Photos du graffiteur Dr Case.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Q UI SONT LES JEUNES DANS NOS SALLES DE CLASSE ? _____ La culture jeune ______________________ Photos du graffiteur Dr Case."— Transcription de la présentation:

1 Q UI SONT LES JEUNES DANS NOS SALLES DE CLASSE ? _____ La culture jeune ______________________ Photos du graffiteur Dr Case

2 A NDY D IMITRI V EILLEUX C. O. DOCTORANT EN SCIENCES DE L ORIENTATION 63 e congrès Thème _ Notre identité culturelle en mouvement 1 er octobre _ 2010 Axe 5 _ Une jeunesse allumée Charlottetown _ Ile-du-Prince-Édouard ©

3 Plan de latelier interactif Mise au point : Pour réfléchir ensemble… Deux grandes interrogations en filigrane : Quentendons-nous par être jeune francophone en contexte postmoderne? Centrés sur le moment présent, limmédiateté, léphémère, comment les jeunes sorientent-ils dans leur existence? Discussion Exercice : représentations de la culture jeune

4 Jeunes Postmodernité Existence (être) Orientation (sorienter) Culture Des mots clés

5 Être jeune aujourdhui On ne devient pas grand, on apprend la vie durant. On na plus de telos (ce pour quoi lon agit), voire de projet de société commun; on se vit par la consommation et la gratification immédiate. On connaît, sans reconnaître, les paradoxes. On peut tout et devrait être super-tout dans une société insaisissable. Les « adultes » jugent parfois, mais feraient- ils autrement?

6 Être jeune aujourdhui, cest aussi… Selon des données québécoises (e.g. Pronovost et Royer, 2004) : Ne pas sen remettre à lautorité des chefs religieux ou politiques pour définir le vrai et le bon (peu confiance aux grandes institutions) Se politiser dans laction directe ponctuelle ou lengagement associatif Vivre harmonieusement avec la famille Valoriser la sociabilité et les loisirs (études-travail) Être optimiste par rapport à lavenir et vouloir poursuivre des études postsecondaires

7 Sorienter pour … Référence : USA Today (2007, 9 janv.)

8 Éduquer à la consommation Une société où consommer = réussir Or « la société de consommation na jamais eu pour objectif ou finalité dêtre éducative, cela se saurait! » (Chavaroche, 2010, p. 26) « Travaille-consomme-et-tais-toi! Mais peut- être cela leur convient-il? » (p. 27) Reste la question de consommer quoi, de réussir quoi.

9 Éduquer à la consommation… oui « Être des consommacteurs […]. Consommer oui, mais pas à nimporte quelles conditions, pas sur le dos des autres, pas contre les autres, pas sans tenir compte des autres, pas sans les autres, pas au détriment des autres. […] Mais telles sont pourtant des exigences éthiques à tenir face aux dérives actuelles de la société de consommation et aux méfaits du néo-libéralisme triomphant » (Chavaroche, 2010, pp ).

10 Le néolibéralisme et la francophonie canadienne : un contexte à considérer « Certes, lAcadie est entrée de plain-pied dans la modernité, mais en conservant une cohésion sociale et identitaire hors du commun, une particularité qui a encore des retentissements » (Clarke, 1998, p. 79). Il y a un « régime de reproduction sociale populaire » qui freine la pénétration dinfluences exogènes.

11 Là où jen suis dans mes réflexions Deux anecdotes Une étudiante qui se révèle… Un groupe de futurs enseignants et enseignantes qui parlent despoir… … nous ne pouvons plus nous permettre dattendre, car demain a commencé hier. À notre jeunesse allumée, tenons conseil, une inspiration dAlexandre Lhotellier Le travail du sens, du projet et de lagir

12 Prise de conscience! Discussion Qui sont les jeunes dans nos salles de classe? Question inutile, surtout en contexte post- moderne, dautres questions simposent : Quels messages souhaitons-nous donner à nos jeunes leaders francophones de demain? Quels projets de société avons-nous à leur proposer et à co-construire? Comment les préparer à être des acteurs de transformation et non des agents, « fascinés et consentants », de leur confort postmoderne?

13 Invitation à un exercice : représentations erci pour votre participation... « Nous ne voyons pas les choses [et les personnes] mêmes; nous nous bornons, le plus souvent, à lire des étiquettes collées sur elles. » (Bergson, 1981, pp )


Télécharger ppt "Q UI SONT LES JEUNES DANS NOS SALLES DE CLASSE ? _____ La culture jeune ______________________ Photos du graffiteur Dr Case."

Présentations similaires


Annonces Google