La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lexemple dun partenariat ENITAC / MRJC en 2005 / 2006 : linsertion des jeunes en milieu rural Réalisation dune enquête auprès de 745 jeunes âgés de 18.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lexemple dun partenariat ENITAC / MRJC en 2005 / 2006 : linsertion des jeunes en milieu rural Réalisation dune enquête auprès de 745 jeunes âgés de 18."— Transcription de la présentation:

1 Lexemple dun partenariat ENITAC / MRJC en 2005 / 2006 : linsertion des jeunes en milieu rural Réalisation dune enquête auprès de 745 jeunes âgés de 18 à 29 ans Armelle MAUMELAT 25 mars 2008

2 Plan de la présentation La formulation initiale de la demande La définition du partenariat Etapes et forces vives de létude Létude Objectifs Échantillonnage, administration et traitement Résultats Valorisation des résultats, intérêts et limites de létude

3 1 - La formulation initiale de la demande Début 2005, - demande dappui à la mise en œuvre dune enquête - par le MRJC (Mouvement Rural de Jeunesse Chrétienne) - à lUMR Métafort (Patrick Moquay, Jean-François Mamdy) sur « lintégration sociale et économique des jeunes en milieu rural ». Cette enquête vise à alimenter la réflexion propre à nourrir la redéfinition (périodique) de son projet associatif.

4 1 - La formulation initiale de la demande Le département Territoire et Société de lENITA est doublement intéressé : - Recherche : adéquation de la problématique « Intégration sociale et économique des jeunes en milieu rural » / « accueil de nouvelles populations dans les territoires ruraux - Pédagogie : étudiants de loption IDT module annuel « traitement denquête »

5 1 - La formulation initiale de la demande Convergence « idéale » de lintérêt de chaque partie : - le MRJC - le couple ENITA (formation) / UMR (recherche) - les étudiants de loption IDT (thématique attractive de linsertion des jeunes en milieu rural)

6 2 - La définition du partenariat Printemps 2005 : phase de négociation Il sagit de préciser les objectifs de létude En tenant compte des souhaits et des contraintes des deux partenaires

7 2 - La définition du partenariat Souhaits et contraintes du MRJC Le MRJC précise les thématiques quil souhaite voir approfondir, question de recherche : quels sont les leviers déterminants de linstallation des jeunes en milieu rural (le développement économique, le logement, les services, le « vivre ensemble ») ? Il souhaite assurer en interne ladministration des questionnaires en tant que moyen danimation du Mouvement : il souhaite mobiliser ses membres et donc a des objectifs quantitatifs ambitieux (1000 enquêtes) Il souhaite insérer dans lenquête quelques questions précises (pour comparaison avec une enquête antérieure)

8 2 - La définition du partenariat Souhaits et contraintes de lENITA Objectif (adaptable) : permettre aux étudiants dappréhender toutes les phases dune enquête : clarification des objectifs / questionnaire / administration au moins en partie / (saisie) / traitement / analyse / mise en forme des résultats Calendrier : traitement / analyse du 16 janvier au 3 février 2006, mais possibilité de faire travailler des étudiants en amont ( groupe de projet collectif de 4 semaines ), et en aval ( stage de fin détude ).

9 2 - La définition du partenariat Les difficultés identifiées : Lobjectif de létude tel que formulé initialement nécessite une double enquête (questionnaires et taux de sondage différents) - auprès des publics urbains (représentations du milieu rural > motivations / freins pour vivre? créer une activité? - en milieu rural) - auprès des publics originaires du milieu rural (motivations / freins pour - rester / revenir / créer une activité en milieu rural Des définitions à préciser : « jeunes » ; « milieu rural » ; « insertion des jeunes en milieu rural » (vivre ? / travailler ?) Peu de données statistiques précises disponibles sur les jeunes

10 2 - La définition du partenariat Des compromis : Réduction des objectifs de lenquête : Enquête conduite auprès du seul public des jeunes « issus du milieu rural » Définition… « Y ayant vécu au moins 5 ans entre lâge de 5 et 15 ans » Recentrage du module sur le traitement et lanalyse Préparation en amont (fin printemps/été 2 005) des questionnaires, et des modalités déchantillonnage et danalyse

11 3 – Etapes et forces vives de létude Printemps 2006 : phase de négociation Eté / automne 2006 : préparation quest.; réflexion sur modalités déchant. et dadm. Automne 2006 : validation questionnaire décisions échant. (nbre de régions) modalités adm., saisie Début Hiver 2006 : administration quest saisie 16 jan – 3 fév 2006 traitement – analyse - rédaction Février – Mars 2006 approfondissement – restitution préparation oral (15 mars 2006) 1 prof ENITA ; 1 permanent MRJC 1 prof ENITA / 1 permanent MRJC ; 3 étudiants en projet co Ponctuellement : 1 sociologue, Adm. et anim. régionaux MRJC Militants MRJC (8 régions) + 15 étudiants (Auvergne) Sestagri (junior entreprise ENITA ; 3 étudiants projet co 15 étudiants + 2 prof (dont 1 statisticien) 25 jan : présentation interm. au MRJC pour validation des pistes danalyse à approfondir 3 étudiants (module) + 1 prof

12 4 – Létude Objectifs : Mieux connaître les jeunes issus du milieu rural (habitant en ville ou à la campagne au moment de ladministration du questionnaire), la vision quils ont de la campagne, leur motivation pour y vivre et y travailler, linfluence de leur parcours (scolaire, associatif, professionnel,lieu de vie,...) sur cette motivation, et les freins et leviers à leur intégration à la campagne (emploi, logement, services, lien social, …).

13 4 – Létude Echantillon : 745 questionnaires sur 9 régions (population de jeunes français (18 à 29 ans) ne faisant pas partie du MRJC). Echantillon souhaitéEchantillon réalisé Nombre dindividus : % Homme 50% Femme Nombre dindividus : hommes 47% 395 femmes 53% -50% en ville -50% à la campagne- 55% en ville -45% à la campagne

14 4 – Létude Administration / saisie / traitement : 1 questionnaire ambitieux (52 questions) et complexe (incluant trop de questions filtrées et de questions à choix multiples) SPAD question (pour pouvoir régler le problème des modalités rares par ventilation aléatoire des individus) 150 heures de saisie

15 5 – Les résultats Une image de la campagne à première vue très consensuelle...

16 5 – Les résultats 92% des jeunes interrogés ont une vision positive de la campagne : Très positive 44 % Plutôt positive 48 % Négative 6 % NSP 2 %

17 5 – Les résultats (92% des jeunes interrogés ont une vision positive de la campagne…) 87% désirent y vivre 72% désirent y travailler Limage de la campagne a changé : il y a une vingtaine dannées, 1 jeune sur 2 seulement désirait y travailler ou y résider

18 Les citadins sont restés proches de la campagne : étudiants citadins 70% actifs citadins 46 % 72% des personnes ayant un logement secondaire à la campagne sy rendent en 2 heures maximum 67% y passent au minimum 8 jours par mois. 5 – Les résultats ont un domicile à la campagne

19 5 – Les résultats Mais on peut mettre en évidence des sous- groupes au sein de la population étudiée :

20 ACM2 perception campagne / ville et « projection de vie » Les « réalistes » Pour eux les atouts de la campagne sont le rythme de vie, la qualité de lenvironnement et les solidarités de voisinage, ils identifient toutefois un handicap lemploi. Ils sinterrogent sur une création ou une reprise dactivité Ils sont plus modérés dans leur désir de vivre et travailler à la campagne et se projettent à plus long terme Les « anticampagnes » Ils ne veulent pas travailler à la campagne et leur métier ne leur semble pas en adéquation avec le milieu rural Ils ont une vision très positive de la ville et ne sont pas fixés sur leur désir de vivre à la campagne Les « procampagnes » Pour eux les atouts de la campagne sont le rythme de vie et la qualité de lenvironnement Travaillant déjà pour beaucoup à la campagne Ayant un fort désir de vivre et travailler à la campagne

21 Une relation à la campagne qui diffère

22 Les « anticampagnes » … un désir moins fort de vivre à la campagne

23 Les anticampagnes … un rejet assez net de lidée dy travailler

24 5 – Les résultats Une typologie que lon peut rapprocher des caractéristiques de la population étudiée :

25 Etudiants citadins Seul(e)s Pas dexpérience professionnelle Locataires Agé(e)s ans Expérience de la ville 1 à 3 ans Les jeunes ruraux Domicilié(e)s chez leurs parents Méconnaissance de la ville Agé(e)s de ans Diplôme inférieur au bac Seul(e)s Etudiants actifs Les actifs insérés (professionnellement) Actifs Agé(e)s de ans CSP Plus de 2 expériences professionnelles Type de logement (propriétaire..) ACM1 analyse descriptive de la population

26 Jeunes ruraux Étudiants citadins Actifs insérés ruraux citadins chômeurs actifs étudiants ACM1 analyse descriptive de la population

27 Jeunes ruraux Étudiants citadins Actifs insérés ruraux citadins chômeurs actifs étudiants Croisement: ACM1 (population) X ACM2 (vision / perception)

28 Jeunes ruraux Étudiants citadins Actifs insérés ruraux citadins chômeurs actifs étudiants Anticampagnes [17 – 20 ans]

29 Jeunes ruraux Étudiants citadins Actifs insérés ruraux citadins chômeurs actifs étudiants Neutres

30 Jeunes ruraux Étudiants citadins Actifs insérés ruraux citadins chômeurs actifs étudiants Procampagnes

31 Jeunes ruraux Étudiants citadins Actifs insérés ruraux citadins chômeurs actifs étudiants Anticampagnes

32 Jeunes ruraux Étudiants citadins Actifs insérés ruraux citadins chômeurs actifs étudiants Procampagnes

33 Jeunes ruraux Étudiants citadins Actifs insérés ruraux citadins chômeurs actifs étudiants Réalistes

34 5 – Les résultats Ce qui distingue les 5 groupes : actifs insérés ruraux : -désir de vivre et travailler à la campagne + -difficultés à vivre à la campagne – jeunes ruraux : -Appartenance lieu de vie + -vision de la ville – chômeurs ruraux : -vision de la campagne – -non choix et difficulté à y vivre+ Les actifs insérés citadins : -désir de travailler – ( % non) -vision de la ville+ Les étudiant citadins : -désir de vivre – -désir dy travailler – ( %oui)

35 5 – Les résultats Une analyse en termes de trajectoire:

36 Neutres Procampagnes Anticampagnes Réalistes Procampagnes chômeurs Jeunes ruraux actifs Actifs insérés campagne Etudiants citadins Actifs insérés ville Etudiants ruraux

37 Citadinsruraux Ce qui distingue les citadins des ruraux et les femmes des hommes, quelle que soit leur appartenance aux différents groupes

38 Citadinsruraux Les atouts Nature Calme Grand Air Ce qui distingue les citadins des ruraux et les femmes des hommes, quelle que soit leur appartenance aux différents groupes

39 Citadinsruraux Manque de logementIsolement solitude Les atouts Nature Calme Grand Air Ce qui distingue les citadins des ruraux et les femmes des hommes, quelle que soit leur appartenance aux différents groupes Handicaps principalement cités

40 Citadinsruraux Manque de logementIsolement solitude Les atouts Nature Calme Grand Air Ce qui distingue les citadins des ruraux et les femmes des hommes, quelle que soit leur appartenance aux différents groupes Handicaps principalement cités FemmesHommes

41 Citadinsruraux Manque de logementIsolement solitude Les atouts Nature Calme Grand Air Ce qui distingue les citadins des ruraux et les femmes des hommes, quelle que soit leur appartenance aux différents groupes Handicaps principalement cités FemmesHommes 65% des femmes vivent à la ville et 47% y poursuivent des études 53 % des hommes vivent à la campagne

42 Ce qui distingue les différents sous-groupes, en termes de freins et de motivations

43 Citadins ruraux Manque de logement Isolement solitude Nature Calme Grand Air Actifs insérés citadins Étudiants citadins Jeunes ruraux actifs Actifs insérés ruraux Étudiants ruraux infrastructure de loisirs Transports en commun chômeurs ruraux HommesFemmes + + ( actifs insérés ruraux, chômeurs ruraux, étudiants ruraux ) Âge moyen

44 Citadins ruraux Manque de logement Isolement solitude Nature Calme Grand Air Actifs insérés citadins Étudiants citadins Jeunes ruraux actifs Actifs insérés ruraux Étudiants ruraux infrastructure de loisirs Transports en commun chômeurs ruraux HommesFemmes + + ( actifs insérés ruraux, chômeurs ruraux, étudiants ruraux ) commerces Âge moyen

45 Citadins ruraux Manque de logement Isolement solitude Nature Calme Grand Air Actifs insérés citadins Étudiants citadins Actifs insérés ruraux Étudiants ruraux infrastructure de loisirs Transports en commun Commerces chômeurs ruraux HommesFemmes Emploi Services publics ( actifs insérés ruraux, chômeurs ruraux, étudiants ruraux ) Commerces Insertion professionnelle Âge moyen Insertion professionnelle Âge moyen + + Jeunes ruraux actifs

46 Transports en commun Citadins ruraux Manque de logement Isolement solitude Nature Calme Grand Air Actifs insérés citadins Étudiants citadins Actifs insérés ruraux Étudiants ruraux infrastructure de loisirs Commerces Transports en commun chômeurs ruraux HommesFemmes Insertion professionnelle + Insertion professionnelle + Emploi Services publics ( actifs insérés ruraux, chômeurs ruraux, étudiants ruraux ) Commerce Jeunes ruraux actifs

47 Emploi Évocations négatives de la campagne Transports Citadins ruraux Manque de logement Isolement solitude Nature Calme Grand Air Actifs insérés citadins Étudiants citadins Étudiants ruraux infrastructure de loisirs Commerces Transports en commun chômeurs ruraux HommesFemmes Insertion professionnelle + Insertion professionnelle + Emploi Services publics Vieillissement de la population ( actifs insérés ruraux, chômeurs ruraux, étudiants ruraux ) Commerce Jeunes ruraux actifs Actifs insérés ruraux Transports

48 Emploi Évocations négatives Transports Citadins ruraux Manque de logement Isolement solitude Nature Calme Grand Air Actifs insérés citadins Étudiants citadins Jeunes ruraux actifs Actifs insérés ruraux Étudiants ruraux infrastructure de loisirs Commerces Transports en commun chômeurs ruraux HommesFemmes Emploi Services publics ( actifs insérés ruraux, chômeurs ruraux, étudiants ruraux ) Commerce vieillissement Rythme de vieLe logement un atout à la campagne Insertion professionnelle Âge moyen +

49 Transports Citadins ruraux Manque de logement Isolement solitude Nature Calme Grand Air Actifs insérés citadins Étudiants citadins Jeunes ruraux actifs Actifs insérés ruraux Étudiants ruraux infrastructure de loisirs Commerces Transports en commun chômeurs ruraux HommesFemmes ( actifs insérés ruraux, chômeurs ruraux, étudiants ruraux ) Commerce Vieillissement Rythme de vie Insertion professionnelle Âge moyen + Emploi Services publics Création ou reprise dactivité Rythme de vie Emploi Évocations négatives Atout logement

50 Transports Citadins ruraux Manque de logement Isolement solitude Nature Calme Grand Air Actifs insérés citadins Étudiants citadins Jeunes ruraux actifs Actifs insérés ruraux Étudiants ruraux infrastructure de loisirs Commerces Transports en commun chômeurs ruraux HommesFemmes ( actifs insérés ruraux, chômeurs ruraux, étudiants ruraux ) Commerce Vieillissement Rythme de vie Insertion professionnelle Âge moyen + Emploi Services publics Création ou reprise dactivité Rythme de vie Métier ou domaine professionnel identifié comme inadéquat à la campagne Métier ou domaine professionnel identifié comme adéquat à la campagne Insertion professionnelle Âge moyen + Emploi Évocations négatives Atout logement

51 Transports Citadins ruraux Manque de logement Isolement solitude Nature Calme Grand Air Actifs insérés citadins Étudiants citadins Jeunes ruraux actifs Actifs insérés ruraux Étudiants ruraux infrastructure de loisirs Commerces Transports en commun chômeurs ruraux HommesFemmes ( actifs insérés ruraux, chômeurs ruraux, étudiants ruraux ) Commerce Vieillissement Rythme de vie Insertion professionnelle Âge moyen + Emploi Services publics Création ou reprise dactivité Rythme de vie Métier ou domaine professionnel identifié comme inadéquat à la campagne Ne sait pas si son métier est adéquat Métier ou domaine professionnel identifié comme adéquat à la campagne Insertion professionnelle Âge moyen + Emploi Évocations négatives Atout logement

52 Transports Services publics Citadins ruraux Manque de logement Isolement solitude Nature Calme Grand Air Actifs insérés citadins Étudiants citadins Jeunes ruraux actifs Actifs insérés ruraux Étudiants ruraux infrastructure de loisirs Commerces Transports en commun chômeurs ruraux HommesFemmes ( actifs insérés ruraux, chômeurs ruraux ) Commerce Vieillissement Rythme de vie Insertion professionnelle Âge moyen + Emploi Création ou reprise dactivité Rythme de vie Métier ou domaine professionnel identifié comme inadéquat à la campagne Ne sait pas si son métier est adéquat Métier ou domaine professionnel identifié comme adéquat à la campagne Insertion professionnelle Âge moyen + Création ou reprise dactivité Emploi Évocations négatives Vie publique Atout logement Possibilité de sinvestir dans la vie publique Services publics

53 6 – Valorisation des résultats, intérêts et limites de létude Valorisation très partielle des résultats Ouvrage « Accueillir les jeunes en milieu rural » par le MRJC Pas de valorisation scientifique

54 6 – Valorisation des résultats, intérêts et limites de létude Limites de létude Une étude qui sest achevée en point dorgue - valorisation scientifique malaisée linsertion des jeunes issus du milieu rural l accueil de nouvelles populations en milieu rural - pas de stage de troisième année - difficulté de réappropriation des résultats - fuite en avant permanente pour préparer … les modules suivants - rotation des permanents du MRJC Epuisement des forces dencadrement arrêt du module «traitement et analyse denquêtes»

55 6 – Valorisation des résultats, intérêts et limites de létude Intérêts de létude : son utilité Pour le MRJC (satisfaction) Par rapport à la problématique de laccueil : « Avant dessayer de faire venir de nouvelles populations dans les territoires ruraux, il y a un enjeu majeur à faciliter linsertion des jeunes qui en sont issus et qui désirent y trouver une place : emploi, notamment féminin, transports, logement, aide à la création dactivité, services (loisirs / vie sociale),...

56 Lexemple dun partenariat ENITAC / MRJC en 2005 / 2006 : linsertion des jeunes en milieu rural Merci de votre attention…

57 La création dactivité : les chômeurs ruraux 82% les étudiants ruraux 78 % une solution retenue par les (futurs) demandeurs demploi

58 Actifs à la campagneActifs en ville Quels sont les domaines dactivité exercés aujourdhui par les actifs en milieu rural ? Moins diplômé

59 Le milieu rural : un bassin demplois non qualifiés

60 Les diplômes, un facteur limitant en milieu rural, alors que les plus diplômés ont un désir fort de vivre en milieu rural Ceux qui pensent que leur métier nest pas adapté à la campagne : diplômés denseignement supérieur = 36 % moins diplômés = 23 %

61 Le milieu rural : un bassin demplois non qualifiés Les diplômes supérieurs, un frein à linsertion économique en milieu rural : En dehors des artisans et des agriculteurs, Adaptation/milieu rural + : surtout les ouvriers (CSP6), Adaptation/milieu rural - : les professions libérales (CSP3)

62 Lemploi et les femmes Les hommes plus que les femmes pensent avoir un métier en adéquation avec le milieu rural

63 Comparaison entre leurs domaines dactivité moins plus

64 Lemploi et les femmes Les domaines dactivité des femmes ne sont pas incompatibles avec le milieu rural.

65 Lemploi et les femmes Les leviers : Développement ou maintien des secteurs dactivité quelles privilégient (éducation, santé, social) Lemploi comme levier à leur installation oui, mais un levier adapté à leur niveau de diplôme

66 En troisième position dans les préoccupations (après le manque de commerce et lemploi) Évoquées par les jeunes étudiants citadins dépendants des transport en commun Mais également par les actifs pour les coûts quimpliquent le transport à la campagne Les points névralgiques de la campagne : les transports en commun

67 Les transports en commun Ce sont les jeunes ruraux qui ont les temps de transport les plus long entre leur domicile et leur travail

68 Les points névralgiques de la campagne : le logement Le problème du logement ne doit pas être minimisé, même si il napparaît clairement dans les handicaps cités

69 Le logement Qui évoquent les problèmes de logement ?

70 Le logement ans ruraux (57% des évocations, 37% de la population). Qui évoquent les problèmes de logement ?

71 Logement en milieu rural : un rôle essentiel joué par la famille Le logement au domicile parental est plus courant en milieu rural : 88% des jeunes ruraux actifs vivent chez leur parent 14% des actifs insérés ruraux vivent également chez leur parent (contre 7% chez les actifs insérés citadins) Une cohabitation bénéfique à la campagne 90% des jeunes qui habitent chez leurs parents désirent vivre à la campagne.

72 Les jeunes ruraux sont en grande partie domiciliés chez leurs parents.

73 La vie sociale et les loisirs Les étudiants citadins (les plus anticampagnes) mettent en avant le manque dinfrastructure de loisirs.

74 Croisement entre manque dinfrastructure de loisirs et les six groupes

75 La vie sociale et les loisirs Linvestissement dans la vie associative produit un effet militant favorisant le désir de vivre à la campagne.

76 La vie sociale et les loisirs

77 valeur test : non adhérent 3,09 ; associations culturelles 2,32 Croisement adhésion association et désir de travailler à la campagne Les non adhérents expriment répondent plutôt non à la question désirez vous travailler à la campagne

78 La vie sociale et les loisirs Les plus investis dans la vie associative sont également les plus critiques sur les conditions de vie à la campagne…

79


Télécharger ppt "Lexemple dun partenariat ENITAC / MRJC en 2005 / 2006 : linsertion des jeunes en milieu rural Réalisation dune enquête auprès de 745 jeunes âgés de 18."

Présentations similaires


Annonces Google