La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ERGONOMIE COGNITIVE DES SYSTEMES DINFORMATION HYPERMEDIA Les principaux concepts qui structurent le domaine - Ergonomie - Cognitive - Dispositif (système)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ERGONOMIE COGNITIVE DES SYSTEMES DINFORMATION HYPERMEDIA Les principaux concepts qui structurent le domaine - Ergonomie - Cognitive - Dispositif (système)"— Transcription de la présentation:

1 ERGONOMIE COGNITIVE DES SYSTEMES DINFORMATION HYPERMEDIA Les principaux concepts qui structurent le domaine - Ergonomie - Cognitive - Dispositif (système) dinformation - Hypertexte, Hypermédia

2 Les hypertextes 1 - La notion dhypertexte et son histoire 2 - Le vocabulaire des hypertextes 3 - Caractéristiques des bases de données hypertextuelles 4 - La conception (design) de dispositifs dinformation hypertextuels : –Ergonomie profonde (ou de conception) –Ergonomie de surface (des interfaces)

3

4 1 - Le concept d information en communication - / résultat, entropie négative - / compétence & représentation mentale - / processus dinformation - /La chaîne d élaboration de linformation 2 - Modélisation du processus de lecture - Processus descendant et ascendant, schéma de fonctionnement du lecteur 3 - Traitement cognitif des données - Assimilation / accommodation - Fonction métacognitive 4 - La lisibilité - Principes - Mesure 5 - Modèle global du processus d information -modélisation de linteraction entre base de données et un usager Modélisation du processus d information

5 1 - Ergonomie profonde 2 - Ergonomie de surface 3 - Recommandations pratiques 4- Laudit ergonomique des sites 5 - La conception orientée utilisateur (experience design) Principes ergonomiques pour le design des sites d information

6

7 Ergonomie de surface (interfaces) mot clé : utilisabilité a) Mise en page des écrans (% des blanc, mise en valeur de linfo) b) Bandeaux d affichage et daide, les indices de continuité référentielle c) Le niveau de langue des textes (lisibilité linguistique) d) Choix des polices et des couleurs et autres principes de lisibilité typographique e) La signalisation des ancres f) Les interfaces de dialogue et d aide à la navigation Tous ces choix sont destinés à faciliter le repérage de linformation utile, en évitant la désorientation de l usager

8 APPLICATION DES PRINCIPES A LA CONCEPTION DE SITES Recommandations ergonomiques Pour la conception et la réalisation de sites dinformation –Ces recommandations portent sur les deux volets de lergonomie cognitive des systèmes dinformation : Lergonomie de conception (ergonomie profonde) Lergonomie de surface (des interfaces)

9 Lergonomie profonde recouvre tous les choix opérés dans la phase de conception. 1.sélection hiérarchisation des contenus pertinents en fonction du contexte dutilité du dispositif dinformation et des caractéristiques cognitives du public visé (représentation utile) 2.choix relatifs au scénario, à larchitecture et au niveau de complexité de lhypertexte 3.choix de tous les systèmes de pilotage et daide fournis à lusager. 4.Lergonomie de conception comporte deux volets : 5.les aspects statiques (choix et découpage des contenus, architecture de lhypertexte) 6.les aspects dynamiques (scénarisation et navigation ) Recommandations ergonomiques / Ergonomie profonde ou de conception. Mots clés : pertinence, utilité, clarté

10 Recommandations ergonomiques / Ergonomie profonde ou de conception/ Aspect statique : Lorganisation du contenu, larchitecture de lhypertexte : mots clés : pertinence, clarté 1.La première règle à observer : lutilité, la pertinence. Le contenu doit correspondre à un besoin de lusager, plus quà la satisfaction narcissique de lémetteur 2.Lobjectif prioritaire est la pertinence (et non la richesse), pour cela il faut sélectionner et fortement hiérarchiser linformation et utiliser un grain assez fin 3.Les titres doivent être explicites : contrairement aux documents écrits, ils sont souvent séparés dun clic (écran) au moins du texte quils annoncent. 4.Chaque page doit établir le contexte du document (on doit comprendre une page sans avoir besoin den voir une ou plusieurs autres ) penser à assurer une forme de continuité référentielle 5.Trouver le bon équilibre entre un grain fin qui répond bien aux besoins précis, et le niveau élevé de complexité que cela entraîne mécaniquement.

11 Recommandations ergonomiques / suite …. Ergonomie profonde ou de conception/ suite ….. Aspect statique : Lorganisation du contenu, larchitecture de lhypertexte : mots clés : pertinence, clarté 1.Avoir en tête un ou deux scénarios qui donneront du sens aux choix relatifs à larchitecture de lhypertexte. Pour ces scénarios, sappuyer autant que possible sur les stratégies spontanées des usagers quon aura pris la peine dobserver en situation. Concevoir des dispositifs daide à la stratégie et à la navigation pour lusager 2.Minimiser le temps de chargement ; Indiquer le nombre de ko lors d'un téléchargement 3.L'information doit être régulièrement mise à jour. Indiquer les dates de mise à jour 4.Impression : qualité d'impression, proposer une version à imprimer, indiquer à l'utilisateur la procédure pour imprimer.

12 Recommandations ergonomiques / Ergonomie profonde ou de conception/ suite Aspect dynamique : navigation, scénario: mots clés : clarté, aide au repérage 1.Première règle : lutilisabilité, faciliter une vision globale, niveau de complexité le plus bas possible, essayer de respecter la règle des 3 clics 2.L'utilisateur doit savoir où il se situe et ce qu'il peut encore aller voir ( liens qui changent de couleur, "you are here"), un titre explicite à chaque page 3.L'utilisateur doit avoir une idée de ce qu'il peut voir sur le site (plan du site, bandeau de navigation ou menu déroulant visible à l'affichage de chaque page, remettre une barre de navigation en bas de la page, informer de l'organisation générale du site dès la page d'accueil 4.Toute information importante doit être rapidement et facilement repérable et accessible

13 Recommandations ergonomiques / (Suite …) Ergonomie profonde ou de conception/ Aspect dynamique : navigation, scénario: mots clés : clarté, aide au repérage (Suite…) 1.Prévoir une aide à la stratégie de recherche dinformation et à la navigation. Penser à une aide à la problématisation en proposant, pour des besoins standards, des parcours simples 2. La scénarisation doit être conçue autour dun ou deux parcours-types avec quelques variations afin de définir un système cohérent de contraintes et daides 3. Les liens : un lien doit être clairement reconnaissable, ne pas utiliser une phrase entière pour en faire un lien, un lien doit être explicite dans son contexte (ex : dire que c'est du Pdf qu'on télécharge), l'intitulé du lien doit être quasi identique au titre de la page à laquelle il renvoie 4. Penser à la possibilité dimprimer des parcours, des résumés, en précisant si possible le parcours effectué et la carte globale du site ; afin de permettre à lusager de ne pas repartir à zéro à chaque consultation

14 Recommandations ergonomiques / Ergonomie de surface. Mots clés utilisabilité, simplicité, lisibilité : élégance 1.Ne pas abuser des ascenseurs horizontaux (perte de référence globale) 2.Ne pas abuser des animations. Ne pas mettre d'animation trop voyante. Ne pas mettre d'animation à coté d'un texte long à lire. 3.La taille des pages ne doit pas dépasser 2 ou 3 écrans de hauteur (1 écran est préférable) 4.Outils de navigation et informations essentielles (dont la continuité référentielle) bien visibles en haut de la page, -indications de navigation, - aides à la stratégie, - graphes du parcours sur un bandeau bas de page, éventuellement marge de gauche…


Télécharger ppt "ERGONOMIE COGNITIVE DES SYSTEMES DINFORMATION HYPERMEDIA Les principaux concepts qui structurent le domaine - Ergonomie - Cognitive - Dispositif (système)"

Présentations similaires


Annonces Google