La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le Peer-to-Peer GALLO Stéphanie LIGOUT Yohann RICM 3 e année.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le Peer-to-Peer GALLO Stéphanie LIGOUT Yohann RICM 3 e année."— Transcription de la présentation:

1 Le Peer-to-Peer GALLO Stéphanie LIGOUT Yohann RICM 3 e année

2 Plan de la présentation Les concepts du Peer-to-Peer La plate-forme JXTA La vision de Microsoft

3 Concepts et notions du P2P Définition. Les architectures P2P. P2P vs client/serveur.

4 Définitions "égal à égal" ou "point à point". Classe dapplications capables doptimiser lutilisation des ressources (CPU, stockage et bande passante) de lensemble du réseau. Fusion des fonctions de client et de serveur.

5 Les architectures P2P le client/serveur Le serveur est un intermédiaire de stockage pour les échanges de données entre clients. Le serveur est un intermédiaire de communication. Les seules ressources publiées sont celles localisées sur le serveur. Ex: Messagerie Mail.

6 Les architectures P2P Le modèle P2P centralisé Modèle hybride entre client/serveur et pur P2P. Le serveur est un intermédiaire de coordination ou/et de communication entre pairs. La consommation des ressources se fait par connexion directe.

7 Les architectures P2P Modèle P2P centralisé(Exemples) Napster Partage de fichiers musicaux. Recherche effectuée sur lindex du serveur. Groove Service collaboratif dédition de documents. Service de relai pour coordonner les pairs sur le contenu des documents.

8 Les architectures P2P Le modèle P2P décentralisé Pur P2P. Pas de serveur dédié. Les pairs publient et consomment des ressources. Les pairs orientent les requêtes.

9 Les architectures P2P Le modèle décentralisé(Gnutella) Aucun serveur central. Découvertes et requêtes transmises de proche en proche. Diffusion limitée par le TTL. Connaissance locale du réseau.

10 P2P vs client/serveur (1/2) Rapidité dexécution: –Plus de puissance processeur; –Plus de capacité mémoire; –Temps de transit réduits. Meilleur utilisation de la bande passante. Tolérance aux pannes: –Connexions plus instables; –Redondance accrue des informations.

11 P2P vs client/serveur (2/2) Coûts réduits: –Maintenance; –Equipements. Meilleure capacité dextensibilité. Sécurité. Problèmes éthiques (droits dauteurs,...).

12 La plate-forme JXTA Architecture Les protocoles Les ressources La sécurité Avantages/problèmes A venir

13 Architecture De Sun Microsystems, Inc

14 Définitions Peer: Un élément ayant implémenté le Peer Discovery Protocol; Peer Group: ensemble de nœuds fournissant le même ensemble de service; Pipes: Canaux de communication asynchrones et uni-directionnels; Advertisement: Document XML qui décrit et annonce lexistence dune ressource; Message: Unité déchange entre les nœuds.

15 JXTA Core Comprend les primitives minimales nécessaires au P2P: peer, peer group, découverte, communication, contrôle et sécurité; Cette couche est partagée par tous les nœuds.

16 JXTA Services Services fournis en standard par la plate-forme; Constituent une base pour développer des services plus élaborés. Ex: Indexage, échange de fichiers…

17 Les Protocoles (1/3) Peer Discovery Protocol Pour découvrir les nœuds, les groupes de nœuds, les annonces ou toute autre ressource faisant lobjet dun advertisement. Peer Resolver Protocol Pour lenvoi et la réception de requête et de réponses;

18 Les Protocoles (2/3) Peer Information Protocol Utilisé pour recueillir des informations sur le statut ou les capacités de nimporte quel élément de la plate-forme (peer, peer group, pipes…); Peer Membership Protocol Régule les droits de création, dentrée et de sortie des groupes de nœuds;

19 Les Protocoles (3/3) Pipe Binding Protocol Utilisé pour définir la fonction dun pipe pour les nœuds extérieurs; Peer Endpoint Protocol Permet à un nœud dinterroger un nœud routeur pour connaître une route.

20 Les Advertisements (1/3) Peer Advertisement: –PID unique, nom et Mot-clés optionnels; –Des Services et EndPoint Advertisements; –Les services lancés au boot du nœud (optionnel). PeerGroup Advertisement: –GID unique, nom et Mot-clés optionnels; –Des Services Advertisements pour les services fournis; –Un service Advertisement concernant un service que lon suggère de démarrer à chaque entrée dans le groupe.

21 Les Advertisements (2/3) Pipe Advertisement: –ID unique et un nom optionnel; –Type de qualité de service fournie par le pipe. Service Advertisement: –ID unique, nom et mot-clés optionnels; –Version du service et fournisseur; –Pipe advertisement du pipe à joindre (si nécessaire); –Liste des paramètres à linvocation du service; –URI du lieu où trouver une implémentation du service; –Les méthodes du service.

22 Les Advertisements (3/3) Content Advertisement: –ID unique du contenu; –Le type et la taille du contenu; –Le type de codage. Endpoint Advertisement: –Nom et mots-clés optionnels; –Adresse virtuelle (par ex. tcp:// :1002).

23 Les Pipes Abstraction de la couche transport du réseau Deux modes de communication: –Point to point –Propagate De Sun Microsystems, Inc

24 Les Messages Composés en XML Peuvent contenir: –Des données; –Du code; –Des informations sur les ressources du réseau. De Sun Microsystems, Inc

25 La Sécurité Basé sur le modèle « sujet-objet-action » Fournit des bibliothèques de cryptographie Basé sur les mécanismes et non sur les règles Neutre vis-à-vis du système de cryptage

26 Avantages Interopérabilité Indépendance vis-à-vis de la plate-forme Ubiquité Chaque nœud doit pouvoir profiter du fait dêtre connecté à des millions dautres nœuds.

27 Principaux problèmes Mécanismes de découverte des ressources Limitations de propagation des messages Sécurité NAT et pare-feu Contrôle et mesures des capacités des systèmes

28 A venir Implémentation C/C++ Implémentation pour les PDA et téléphones cellulaires Test à grande échelle Service de nommage intégré à la plate-forme Service de sécurité « tout en un »

29 La vision de Microsoft A linitiative de.NET Quest-ce que.NET my services ? Architecture Sécurité

30 A linitiative de.NET Problème dinteropérabilité. Manque de contrôle sur les informations personnelles. Répétition des saisies à effectuer. Lourdeur des procédures mise à jour.

31 Quest-ce que.NET My Services ? Architecture centrée utilisateur. Services permettant: –la protection des informations. –Linteraction entre services, applications et machines.

32 Architecture (1/2) Chaque service a une vocation indépendante. Ex : déclinaison de lidentité (.NET Profile) agenda (.NET Calendar)... Ce sont des services web XML. Utilisation du standard SOAP.

33 Architecture (2/2) HTTP comme protocole de transport. Lutilisateur accède aux services via les "endpoints".

34 Sécurité - Principe Chargement des informations personnelles dans la "digital safe deposit box ". Lutilisateur détermine qui ou quel service a des droits daccès sur ses données. Lutilisateur peut révoquer les droits daccès accordés. Lutilisateur peut donner une date dexpiration aux droits daccès accordés.

35 Sécurité -.NET Passport Mécanisme dauthentification de.NET My Services. Lutilisateur sélectionne les sites avec lesquels il partage des informations. Encryptage des données transférées avec SSL. Les sites utilisant.NET Passport doivent sinscrire auprès de Microsoft.

36 Liens utiles


Télécharger ppt "Le Peer-to-Peer GALLO Stéphanie LIGOUT Yohann RICM 3 e année."

Présentations similaires


Annonces Google