La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Laccueil des travailleurs marocains,tunisiens et turcs dans les villages alpins du Club Méditerranée.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Laccueil des travailleurs marocains,tunisiens et turcs dans les villages alpins du Club Méditerranée."— Transcription de la présentation:

1 Laccueil des travailleurs marocains,tunisiens et turcs dans les villages alpins du Club Méditerranée

2 2 Le Club Méditerranée, Fondé en France dans les années 50, le Club Med est devenu une société multinationale du Tourisme Le Club exploite : 80 villages de vacances lété 70 villages lhiver. Le Club est implantée dans près de 40 pays à travers le monde multinationale du Tourisme

3 3 Quelques Chiffres les 2/3 de lactivité se font en Europe 70 % de la clientèle (les GM ou Gentils Membres ) est européenne 3 grandes catégories de personnel : Les GO (Gentils Organisateurs), salariés permanents du siège (Paris et Lyon), des directions de pays et les cadres des installations. Ils sont sous contrat de travail français (CDI) et bénéficient dun accord dentreprise. Les GO saisonniers sous contrat à durée déterminée dans la législation sociale du pays dans lequel ils travaillent. Les GE (Gentils Employés), personnel de service, saisonniers ou permanents qui doivent bénéficier des accords et conventions collectives locales. une moyenne de plus de salariés dans le monde une majorité de travailleurs saisonniers

4 4 Une gestion internationale de la main dœuvre la direction du Club Med sest engagée à embaucher pendant les saisons dhiver du personnel local pour travailler comme GE dans les villages alpins Pour permettre aux GO de venir travailler pendant les saisons dété dans les différents pays du pourtour de la Méditerranée, et dans dautres zones toute lannée

5 5 7 saisons de conflit social pour lobtention de la carte de travail Dans les années 80, un long conflit social oppose la direction du Club Med et le personnel de service tunisien et marocain travaillant dans les villages alpins français La CFDT aide les travailleurs à sorganiser pour bénéficier de la régularisation des travailleurs immigrés par lobtention dune carte de travail et de séjour en France A lissue de cette action ce personnel bénéficie de : la garantie de réembauche dune saison sur lautre louverture de discussions avec la direction générale sur lemploi et la mobilité transnationale.

6 6 Le Comité Européen de Dialogue Social du Club Méditerranée Il est constitué en septembre 1996 Il réunit, à chaque intersaison : 15 représentants du personnel un représentant mandaté par le syndicat européen (EFFAT) qui assume le secrétariat du CEDS Malgré la crise sans précédent que connaît le tourisme européen et mondial depuis 2000, le CEDS, par le dialogue social avec la DG, montre sa capacité à : intervenir lors des difficultés dans les villages, en Europe proposer des actions et des accords pour réduire la précarité et développer la mobilité transnationale faire prendre en compte les intérêts des travailleurs dans le fonctionnement et lavenir du Club Méditerranée

7 7 Un accord sur la mobilité des salariés En 2003 devant la réduction de la durée des saisons pour le personnel des villages, lEFFAT/UITA a négocié avec la direction générale, un accord relatif à la mobilité des salariés (personnel de service GE) originaires dEurope et dAfrique vers les pays de lUnion Européenne Un principe : le respect des conventions de lOrganisation Internationale du Travail dans les établissements de Turquie, Egypte, Maroc, Tunisie, Côte dIvoire, Sénégal et de Croatie Une définition : les conditions sociales de la mobilité transnationale, tant dun point de vue du statut que de la protection sociale Une proposition : expérimenter dans un premier temps cet accord entre la Turquie et la France

8 8 Des réunions dinformations des travailleurs turcs Pour mettre en œuvre les mesures daccompagnement de laccord sur les droits fondamentaux au travail et la mobilité transnationale des personnels de service GE Turcs, le secrétaire du CEDS intervient depuis lhiver 2004 dans tous les villages alpins où travaillent cette catégorie de travailleurs migrants pour les informer sur leurs droits et recueillir les difficultés et problèmes auxquels ils sont confrontés en France,

9 9 Des travailleurs syndiqués Au cours de ces visites, nous avons appris que les travailleurs turcs étaient adhérents au syndicat TOLEYIS en Turquie Afin denvisager un coopération entre ce syndicat et celui du pays daccueil, une rencontre est prévue le 27 et 28 février 2006 à Istanbul dans le cadre de la protection européenne des droits des affiliées syndicaux dans lhôtellerie, la restauration et le Tourisme prônée par lEFFAT

10 10 Des coopérations entre syndicats Dans les zones alpines, un tourisme internationalisé se développe. Ce développement exige des syndicats des pays daccueil de sengager dans des coopérations avec les syndicats des pays des salariés migrants. Cette coopération est impérative : pour développer linformation et la solidarité avec ces travailleurs pour permettre une progression de ladhésion syndicale pour éviter que la mobilité transnationale ne devienne un moyen de dumping social par les entreprises multinationales


Télécharger ppt "Laccueil des travailleurs marocains,tunisiens et turcs dans les villages alpins du Club Méditerranée."

Présentations similaires


Annonces Google