La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Repérer et prendre en charge dépression et conduites suicidaires Richard Delorme Diane Purper-Ouakil Claire Souverville Philippe Zerr Journée de médecine.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Repérer et prendre en charge dépression et conduites suicidaires Richard Delorme Diane Purper-Ouakil Claire Souverville Philippe Zerr Journée de médecine."— Transcription de la présentation:

1 Repérer et prendre en charge dépression et conduites suicidaires Richard Delorme Diane Purper-Ouakil Claire Souverville Philippe Zerr Journée de médecine générale de Paris 7 29 mars 2007

2 objectifs Dépister un syndrome dépressif chez ladolescent Prendre en charge ladolescent dépressif en médecine générale 2

3 Epidémiologie En France : 1 enfant sur 8 souffre de trouble mentaux (1) Trouble de lhumeur : 3 % des 13 – 19 ans (1) Suicidalité 700 décès/an (2) 2 ème cause de décès chez ladolescent TS/an (3) (2) AFSSAPS. Le bon usage des antidépresseurs chez lenfant et ladolescent. Janvier (1) INSERM. Troubles mentaux. Dépistage et prévention chez lenfant et ladolescent (3) Speranza et coll. Adolescent suicidaire : aborder ouvertement le sujet. La revue du praticien MG. Novembre 2004

4 Epidémiologie suicidalité 4

5 Epidémiologie 87 % des adolescents ayant fait une tentative de suicide ont consultés un médecin généraliste dans lannée. (1) 2 filles pour 1 garçon. (2) 5 (1) Binder Ph. Les adolescents suicidants non pris en charge pour leur actes sont-ils différents des autres ? La Revue du praticien Médecine Générale. Septembre 2001 (2) AFSSAPS. Le bon usage des antidépresseurs chez lenfant et ladolescent. Janvier 2008 Les adolescents suicidants

6 Une consultation de médecine générale Marine, 16 ans, consulte pour entorse de cheville 6

7 Une consultation de médecine générale Marine, 16 ans, consulte pour entorse de cheville Trouver dans linterrogatoire du médecin ce qui peut vous faire évoquer un trouble dépressif. 7

8 Une consultation de médecine générale Marine, 16 ans, consulte pour entorse de cheville Trouver dans linterrogatoire du médecin ce qui peut vous faire évoquer un trouble dépressif. Quelles questions complémentaires souhaitez-vous poser à la patiente ? 8

9 Le repérage du risque suicidaire 9

10 Repérage ED adolescent Sentiment de morosité, perte des intérêts, préoccupation /désinvestissement de lapparence physique, troubles de lestime de soi, idées et gestes suicidaires (+++ si TC), hypersomnie/insomnie Il tient des propos désabusés Il ne voit pas davenir Il a des idées morbides Il na plus envie de faire ses activités habituelles Il sisole Parfois révélée par un geste suicidaireParfois sur évolution dautres troubles Troubles anxieux Troubles du comportement Qualité de lenvironnement 10

11 Comorbidité + Suicidalité Troubles anxieux Entre 40 et 70% (souvent antérieurs au premier épisode dépressif) Troubles du comportement perturbateur (80%) Trouble déficit dattention hyperactivité »/Trouble oppositionnel (antérieur au premier EDM) Trouble des conduites(souvent postérieur au premier EDM) Impact négatif sur le fonctionnement psychosocial +++ Idées et gestes suicidaires 60% des enfants et adolescents déprimés (corrélé à sévérité) 39% font un geste suicidaire Facteurs de risque surajouté : trouble des conduites, abus de substances 11

12 Facteurs de gravité Caractéristiques psychotiques Caractéristiques mélancoliques Stress chroniques Idées suicidaires, ATCD de TS Contexte familial Impulsivité, troubles des conduites (TS+++) 12

13 Risque familial Troubles mentaux/parents (depression, PAS, alcool) Facteurs directs : héritabilité (30-50%) Facteurs indirects Stress communs Altération des interactions familiales Violence, maltraitance, abus Evénements de vie (facteurs précipitants) ¹ Weissman 1987, 1997 ²Wickramaratne 1998 ³ Connor 1998, Thapar 1997, 4 Thapar et McGuffin

14 Risque individuel Tempérament ¹ Emotionnalité (4%-9%de la variance des tr internalisés) Traits cognitifs Schémas cognitifs dysfonctionnels, estime de soi, habiletés sociales : valeur prédictive ? Autres troubles mentaux Troubles anxieux, Troubles externalisés, dépression sub-clinique (prévalence 5-10%) Puberté précoce (filles) Usage de substances (effets bidirectionnels) ¹ Rende 1993; Goodyer 1993 ² Cole et Turner

15 Suicidalité Contexte Depression, anxiété, usage de substances, boulimie Evénements de vie/environnement Violence agie/subie Evaluation Intensité des idées suicidaires, projet suicidaire, facteurs favorisant le passage à lacte (accès au moyens, isolement, impulsivité) 15

16 Dépistage suicidalité : TSTS-Cafard Traumatologie (victime daccidents) Sommeil Tabac (déjà fumé ?) Stress (scolaire ou familial) 16 Cauchemars Absentéisme Fumer > 5 cig /jour Agression Ressenti Désagréable (Vie familiale)

17 Dépistage suicidalité : TSTS-Cafard Traumatologie (victime daccidents) Sommeil Tabac (déjà fumé ?) Stress (scolaire ou familial) 17 Cauchemars Absentéisme Fumer > 5 cig /jour Agression Ressenti Désagréable (Vie familiale) Une réponse positive Une question clé

18 Dépistage suicidalité : TSTS-Cafard Traumatologie (victime daccidents) Sommeil Tabac (déjà fumé ?) Stress (scolaire ou familial) 18 Cauchemars Absentéisme Fumer > 5 cig /jour Agression Ressenti Désagréable (Vie familiale) Questions clés 3 réponses OUI, cest 1 ado sur 2 qui a déjà fait une TS 3 ado sur 4 qui en eu lidée Binder Ph. Dépister les conduite suicidaires des adolescents La Revue du praticien Médecine Générale. Avril 2004

19 Dépistage : Dépression Question 1 Durant le mois écoulé, avez-vous été perturbé par une déprime, une perte despoir ? Question 2 Durant le mois écoulé, avez-vous été souvent perturbé par peu dintérêt ou de plaisir dans vos activités ? Question 3 Désirez-vous être aidé ? 19

20 Dépistage : ADOSPA (substances) Auto, Moto (monté avec quelquun de défoncé ?) Détente Oublis (suite à usage ?) Seul (consommation solitaire ?) Problèmes (suite à usage ?) Amis/famille (tont conseillé une diminution dusage?) 20

21 Algorithme thérapeutique Dépressions légères/modérées Intérêt prises en charge non spécifiques (psychoéducation, soutien) Effet placebo 30-70%, enfant > adolescent Dépressions moyennes/sévères ou réponse insuffisante étape 1 Evaluer facteurs de non réponse Evaluer indications / thérapies spécifiques (orienter) Dépressions sévères ou réponse insuffisante étape 2 (4-6 semaines) Evaluer facteurs de non réponse Evaluation indications antidépresseurs ISRS en traitement combiné Emslie, 2006 ACAAP 21

22 Antidépresseurs (suivi) Effets psychocomportementaux Auto-mutilations Aggravation des symptômes dépressifs Hostilité, irritabilité Effets sur la croissance et sur la maturation sexuelle Impact / courbes staturo-pondérales Données précliniques / maturation sexuelle Prescription des psychotropes chez lenfant, Bailly et Mouren, Masson

23 Etude TADS : Amélioration globale à 12 semaines Rémission à 12 semaines : 31% tt combiné 23


Télécharger ppt "Repérer et prendre en charge dépression et conduites suicidaires Richard Delorme Diane Purper-Ouakil Claire Souverville Philippe Zerr Journée de médecine."

Présentations similaires


Annonces Google