La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 La collation matinale … Comment faire autrement ?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 La collation matinale … Comment faire autrement ?"— Transcription de la présentation:

1 1 La collation matinale … Comment faire autrement ?

2 2 WUne habitude ancienne mais bien ancrée WUn héritage lointain : gouvernement de Pierre Mendès France décide en 1954 : Distribution gratuite de lait dans les écoles pour faciliter la lutte contre lalcoolisme Distribution gratuite de lait dans les écoles pour faciliter la lutte contre lalcoolisme Palier les carences nutritionnelles de laprès-guerre Palier les carences nutritionnelles de laprès-guerre La collation matinale en maternelle

3 3 La composition de la collation a changé :La composition de la collation a changé : Il ny a pas en France de carence en calcium chez lesIl ny a pas en France de carence en calcium chez les enfants scolarisé enfants en primaire et en maternelle* Les rythmes alimentaires sont plus déstructurés :Les rythmes alimentaires sont plus déstructurés : multiplication des goûters : 10h, 15h30, 16H30 ou 17H * Enquête du Val de Marne - **Rolland-Cachera et coll., 2002 Evolution depuis 1954

4 4 « Les enfants ne prennent pas de petit-déjeuner à maison » 93% des enfants de maternelle ont déjà pris un petit-déjeuner avant larrivée à lécole ( pas forcément complet et équilibré ) : seulement 7% des enfants pourraient recevoir un « vrai petit- déjeuner » en arrivant à lécole Une habitude bien enracinée (1) Base : 1014 enfants. Source : CREDOC, Enquête INCA, 1999.

5 5 6 « Les enfants font une hypoglycémie en fin de matinée » Ce « coup de barre » nest quun moment de fatigue physiologiquement normal, non la conséquence dune hypoglycémie (malaise) Les études montrent quil est préférable de réserver cette période de la journée à des activités ne nécessitant pas une concentration importante Une baisse dattention qui peut aussi être due à un manque de sommeil… «La collation matinale est l occasion de mettre en place des ateliers pédagogiques déducation nutritionnelle» La collation constitue un contre-message nutritionnel : Prise alimentaire supplémentaire dans la journée Incitation à manger avant que la sensation de faim soit ressentie -> légitimation du grignotage Une habitude bien enracinée (2)

6 6 Une journée complètementdestructurée La collation, c est en fait est en fait… Un cercle vicieux Petit-déjeuner Collation à lécole dans la matinée Baisse de lappétit au déjeuner Grignotage dans laprès-midi Baisse de lappétit au goûter Grignotage dans la soirée Baisse de lappétit au dîner Déjeuner Goûter Dîner

7 7 Un risque réel que : Un risque réel que : Les enfants cumulent petit-déjeuner et collation, Les enfants cumulent petit-déjeuner et collation, augmentant ainsi de manière importante et non justifiée augmentant ainsi de manière importante et non justifiée leurs apports caloriques (risque de prise excessive de poids) leurs apports caloriques (risque de prise excessive de poids) Les enfants refusent de prendre un petit-déjeuner à la Les enfants refusent de prendre un petit-déjeuner à la maison pour profiter au mieux de la collation Les parents profitent de la collation à lécole pour ne plus Les parents profitent de la collation à lécole pour ne plus proposer de petit-déjeuner à la maison par manque de proposer de petit-déjeuner à la maison par manque de temps temps La collation, cest en fait …

8 8 La collation matinale et la distribution de lait ne sont pas justifiées La collation matinale et la distribution de lait ne sont pas justifiées Recommandations de la SFP* et de l AFSSA ** Lutter contre le grignotage Lutter contre les apports caloriques excessifs Revaloriser le petit-déjeuner comme un repas structuré *Décembre 2003 ; **Janvier 2004

9 9 Eventuellement, proposer un petit-déjeuner équilibré Eventuellement, proposer un petit-déjeuner équilibré à lécole aux seuls enfants qui nen auraient pas pris à lécole aux seuls enfants qui nen auraient pas pris à la maison à la maison Recommandations de la SFP* et de l AFSSA ** Réserver, en début de classe et aux enfants concernés, un moment pour la prise dun petit-déjeuner structuré et équilibré *Décembre 2003 ; **Janvier 2004

10 10 Garder le caractère exceptionnel des événements Garder le caractère exceptionnel des événements festifs festifs Recommandations de la SFP* et de l AFSSA** et de l AFSSA** Regrouper mensuellement les anniversaires Animation éducatives dans le cadre de repas Animation éducatives dans le cadre de repas structurés structurés Petit-déjeuner, déjeuner, goûter *Décembre 2003 ; **Janvier 2004

11 11 Prévalence du surpoids et de lobésité parmi les enfants de Beauvais (stabilisation) Surpoids Obésité 22 % 19 % 20 % 21 % 22 % 20 %

12 12 Evolution de la prise dune collation à 10 heures, sur cinq ans ( élèves de CM2)


Télécharger ppt "1 La collation matinale … Comment faire autrement ?"

Présentations similaires


Annonces Google