La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Campus de lExcellence Sportive de Bretagne DINARD 10 et 11 juin 2013 Organisation du sport Vie associative Méthodologie de projet Communication Comptabilité

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Campus de lExcellence Sportive de Bretagne DINARD 10 et 11 juin 2013 Organisation du sport Vie associative Méthodologie de projet Communication Comptabilité"— Transcription de la présentation:

1 Campus de lExcellence Sportive de Bretagne DINARD 10 et 11 juin 2013 Organisation du sport Vie associative Méthodologie de projet Communication Comptabilité associative

2 Vie associative Méthodologie de projet Communication Comptabilité associative

3 On peut identifier 4 filières dacteurs dans le milieu sportif en France : La filière « Olympique » La filière « Sportive » La filière « Etat » La filière « Collectivités Territoriales » Les entreprises privées Les filières

4 CNOSFFédérationEtatColl.Territoriales Niveau National Niveau régional Entreprises Privées CROSLigues/comitésDRJSCSConseil Régional Clubs Communes (Intercommunalité) Niveau Départemental CDOSComitésDDCSPPConseil Général Niveau Local

5 Méthodologie de projet Communication Comptabilité associative Organisation du sport

6 Une Association ? cest quoi ? cest qui ? pourquoi faire ? comment la construire ? comment la faire vivre ?

7 Les bases Fonder une association, cest comme construire une maison… il faut de solides bases, pour ne pas quelle sécroule des murs sains pour quon ait envie dy entrer une bonne charpente pour être bien à labri

8 Dans mon asso, il y a …

9 Les incontournables lassemblée générale (classique, élective, extraordinaire) les membres fondateurs, bienfaiteurs, de droit, …

10 La vie dans lasso Organiser un fonctionnement Organiser des manifestations

11 « Développement durable ! » Pour être sur quune association va tenir dans la durée, il faut … :

12 Communication Comptabilité associative Organisation du sport Vie associative

13 1.Quest ce quun projet ? 2.Les différents types de projets 3.Les facteurs déclencheurs du projet 4.Les acteurs du projet et leurs interrelations 5.Les étapes de la conduite du projet 6.Les outils de la conduite du projet 7.Les facteurs clés de succès du projet

14 Définitions : Générique :« projet = image dune situation, dun état que lon pense atteindre » Entrepreneurial : « projet = ensemble dactivités destinées à atteindre un objectif dans le cadre dun budget et dun délai donnés. Il se distingue du travail au quotidien » Technique (définition norme AFNOR) : « projet = démarche spécifique qui permet de structurer méthodiquement et progressivement une réalité à venir. Un projet est défini et mis en œuvre pour élaborer une réponse au besoin dun utilisateur, dun client ou dune clientèle et il implique un objectif et des actions à entreprendre avec des ressources données » 1. Quest-ce quun projet ?

15 Plusieurs définitions mais toujours les mêmes éléments clés : Un début et une fin Des objectifs définis (qualité et performance) Un travail planifié (succession de tâches à réaliser) Des ressources allouées (temps, équipe et argent) Un travail en équipe (réalisation dun but commun) Un caractère unique (ce nest jamais le même projet)

16 2. Les différents types de projets Sous lappellation projet, on trouve des représentations et des appellations différentes telles que : le projet éducatif le projet artistique le projet pédagogique le projet personnel le projet de développement local le projet dentreprise le projet de vie le projet de société le projet politique le projet dorganisation dune compétition le projet associatif

17 2. Les différents types de projets : le projet associatif Pour une association sportive Le « projet associatif », qui est une prise dinitiative collective, volontaire et désintéressée en faveur de la vie de la société avec une finalité dactions. Ce projet définit et prépare les axes directeurs de la vie de lassociation (cf. objet des statuts) Au sein de ce « projet associatif » seront développés au quotidien différents « projets dactions » qui rythmeront la vie de lassociation (ex: une manifestation sportive, une publication…)

18 2. Les différents types de projets Lintérêt de la méthodologie de projet dans les associations sportives : Travailler transversalement en associant le maximum de forces vives, Apprendre à sorganiser, à se structurer, Gagner en rapidité et en efficacité dexécution, Suivre le déroulé en temps réel et sadapter, Améliorer et faire évoluer une action.

19 3. Les facteurs déclencheurs du projet Quel que soit le type de projet, il y a toujours un ou plusieurs facteur(s) déclencheur(s) Ils sont au nombre de trois : « un problème » : point de départ identification dun problème à un moment donné dans un lieu donné. Le travail va consister à concevoir un projet pour répondre à ce problème. « une idée » : point de départ une idée, la volonté dun dirigeant. « un constat » : point de départ un diagnostic

20 4. Les acteurs du projet et leurs inter-relations Commanditaire (ou maître douvrage) Chef de projet (ou maîtredœuvre) Équipe projet Experts ou personnes ressources Personne missionnée par le maître douvrage pour assurer la réalisation du projet conformément aux objectifs prédéfinis Personne missionnée par le maître douvrage pour assurer la réalisation du projet conformément aux objectifs prédéfinis Groupe de personnes constitué des experts ou personnes ressources en charge dun domaine de compétences spécifiques (ex : communication, planification, management, technique….) Groupe de personnes constitué des experts ou personnes ressources en charge dun domaine de compétences spécifiques (ex : communication, planification, management, technique….) Personne morale ou physique qui : -Définit et lance le projet - Assume les risques - Procède aux arbitrages Personne morale ou physique qui : -Définit et lance le projet - Assume les risques - Procède aux arbitrages

21 5. Les étapes de la conduite du projet Étape 1 : Concevoir le projet (conception) Établir un état des lieux des besoins Questions : A qui est destiné le projet ? A quoi va-t-il servir ? Outils : Note de cadrage Identifier les acteurs Questions : Qui est impliqué dans le projet ? A quelle place ? Outil : Organigramme Réaliser un diagnostic Questions : Quelles réponses aux besoins ? Quels objectifs de qualité, de charge humaine, de coûts, de temps, de communication ? Définir les objectifs et élaborer un plan daction et de communication Outils : Cahier des charges, plan de communication, budget prévisionnel

22 5. Les étapes de la conduite du projet Étape 2 : Conduire le projet (mise en œuvre) Planifier les actions Questions : Qui va faire quoi ? Dans quels délais ? Avec quelles ressources ? Quelles contraintes ? Outils : rétro planning Réaliser les tâches opérationnelles (correspondantes aux objectifs) Questions : Où en est-on dans la réalisation des actions prévues ? Quels ajustements ? Quelles modifications ? Outils : Tableaux de bord, rapports davancement

23 5. Les étapes de la conduite du projet Étape 3: Conclure le projet (bilan) Rédiger le bilan Questions : Quels résultats observés et chiffrés ? Mesurer limpact du projet et évaluer Questions : Quelle différence entre le prévu et le réalisé ? Facteurs explicatifs ? Mesures correctives ? Capitaliser et faire évoluer le projet Question : Quels enseignements à tirer pour les projets à venir ? Mettre en évidence les facteurs de réussite ou de risques/échecs pouvant servir et être réutilisés pour faire évoluer le projet ou en monter de nouveaux

24 6. Les outils de la conduite du projet Outil 1: Note de cadrage Document synthétique de 2-3 pages permettant de donner un aperçu sur le projet. NOTE DE CADRAGE Intitulé du projet Porteur du projet Commanditaires Constat sur la situation actuelle Problématique et finalités du projet Public(s) cible(s) Partenaires Budget Perspectives

25 6. Les outils de la conduite du projet Outil 2 : Cahier des charges ou plan daction Projet : Groupe de pilotage : Fiche établie le : Par : Étape n° ? : (conception, mise en œuvre, bilan) :Résultats Charge en temps Qui ? Planning Début Fin Listes des tâches par étape ……………………………………………………………………………………….. 6. Les outils de la conduite du projet

26 Outil 3 : Rétro planning Il consiste à réaliser un planning à lenvers en partant de la date de fin de réalisation du projet. Il permet de vérifier la faisabilité globale dans le temps du projet Il permet de vérifier les délais maximum pour chaque tâche du projet Tâche Date de début ? Sens du retro-planning Date de fin de réalisation du projet

27 6. Les outils de la conduite du projet Outil 4 : Budget prévisionnel CHARGESRECETTES -Fournitures -Locations -Déplacements -Frais postaux -Téléphone -Frais de personnel -Communication -Sécurité -Hébergement -Nourriture -Vacataires -Cotisations -Subventions État Région Département Mairie … - Dons - Partenaires privés TOTAL

28 6. Les outils de la conduite du projet Outil 5 : Rapport davancement Ce document doit être produit de manière régulière. Il permet de faire état du suivi du projet dans son ensemble lors de réunions entre les acteurs du projet. Rapport davancement du (xx/xx/2013) Nom du projet Actions à mener Actions réalisées Actions restant à réaliser Points de difficultés Propositions dajustement Point budget (Prévisionnel/Réalisé) Coordination des acteurs

29 6. Les outils de la conduite du projet Outil 6 : Schéma dévaluation Ce qui a été voulu Finalités Objectifs Procédures… Ce qui a été réalisé Résultats (quantitatifs) Effets (qualitatifs)/Impacts RéférentielRéférent Identification des critères qui permettront lévaluation Identification des indicateurs Écarts/Analyse Formulation dun jugement de valeur sur le projet

30 7. Les facteurs clefs de succès dun projet Lisibilité Clarification Efficacité Atteinte des objectifs (bilan chiffré) Cohérence entre les objectifs et les moyens Efficience (est-ce que les ressources [humaines, financières, techniques, …] ont bien été utilisées ?) Pertinence (est-ce que le dispositif/la politique/les actions correspondent bien aux besoins ?) Évaluation du résultat final

31 Comptabilité associative Organisation du sport Vie associative Méthodologie de projet

32 1.Pourquoi une association doit-elle communiquer ? 2.Quels sont les destinataires de cette communication ? 3.Quelles sont les méthodes de communication ? 4.Quels sont les outils de la communication ? 5.Quelles sont les grandes règles de la communication ?

33 Pour informer lensemble de ses adhérents et mobiliser les acteurs de lassociation sur ce que fait lassociation (prestations proposées, manifestations...) sur ce que va faire lassociation (nouvelles prestations, nouvelles manifestations...) Pour informer les partenaires de lassociation et en trouver de nouveaux Pourquoi une association doit-elle communiquer ?

34 Pour augmenter le nombre dacteurs dans lassociation nouveaux adhérents, nouveaux bénévoles, Pour trouver des financements Pourquoi une association doit-elle communiquer ?

35 Quels sont les destinataires de cette communication ? Les adhérents Le grand public Les partenaires Publics (État, Collectivités locales, Établissements publics …) Privés (Entreprises partenaires, Fondations …) Les médias (journaux, radios, télévisions, site Internet …)

36 Récepteur DESTINATAIRE Émetteur EXPEDITEUR MESSAGE Initiative (situation de communication) MOYENS DE COMMUNICATION vive voix Courrier Presse Affiche Tract... MESSAGE FORMALISÉ FACTEURS Caractère officiel Délais à respecter Circonstances Habitudes Matériel … Construction du message Quelles sont les méthodes de communication ?

37 De façon générale … La communication écrite : Le courrier Le fax Le courriel La presse Internet et les nouveaux médias Les différents moyens de promotion (affiche, plaquette…) Compte rendu de réunion, dossier dassemblée générale,… Quels sont les outils de communication ?

38 De façon générale… La communication orale : La parole Le téléphone La radio La télévision Les annonces publicitaires (supermarché, rue…) Réunions

39 Quels sont les outils de communication ? Le communiqué de presse A pour fonction dannoncer une initiative prise par lassociation Doit être rédigé par lorganisation qui réalise lévénement à lintention de la presse Deux aspects sont à considérer : - Relations avec les médias choisis - Rédaction du communiqué (titre, chapeau, corps, conclusion) Les trois outils les plus courants sont :

40 Quels sont les outils de communication ? Quand ? Où ? Quoi ? Pour Qui ? Pourquoi ? Contacts Titre Chapeau Corps Conclusion Objet : Communiqué de presse Tournoi de la St Patrick 16 et 17 mars 2013 – Halle des Sports Villejean - Rennes Le comité 35 badminton organise son 1er tournoi homologué FFBaD de la Saint- Patrick le week-end des 16 et 17 mars 2013 à la Halle des Sports de la Harpe dans le quartier de Villejean à Rennes. Le tournoi de la Saint-Patrick est le premier tournoi homologué FFBaD Senior qui se jouera dans les trois tableaux que sont les simples, doubles et doubles mixtes organisé par le Codep 35 Badminton. Il regroupe les catégories C, D, NC, Handibad (fauteuil et debout) et Sports Adaptés. Pour ces 2 dernières catégories, il sagit dune première en Bretagne !!! Cet évènement a pour but la promotion du badminton dans un cadre convivial que représente la fête de la Saint-Patrick. Le comité départemental organise donc ce tournoi pour financer le Centre Labellisé dEntrainement (CLE) afin de pouvoir proposer aux jeunes badistes une formation de qualité. Ce tournoi servira aussi à financer une partie de lIntercodep où le 35 brille par ses bons résultats et les autres actions du comité permettant de continuer la promotion et le développement du badminton dans le département. Cet évènement se définit comme LA grande fête du badminton en Ille-et- Vilaine. Pour preuve plus de 200 badistes licenciés FFBaD (de 14 à 54 ans …. Eh oui 4 décennies !!!) sont attendus !!! Bien entendu tous les badistes licenciés de France peuvent encore sinscrire sils le veulent. Toutes les infos sur Qui ?

41 Quels sont les outils de communication ? Le site internet Les atouts Actualisation en temps réel Interactivité Attractivité Multimédia (images, sons, animations …)

42 Quels sont les outils de communication ? Le site internet Quelques règles de base Accès à tout public Organisation des informations Attention à larborescence Consultation aisée Règle des 3 clics Minimum dinformations importantes Mise à jour régulière page actualité en accueil Unifier le graphisme Simplicité, lisibilité …

43 Quels sont les outils de communication ? Le site internet Quelques questions à se poser à la conception Objectif du site à court, moyen et long terme Public visé Attente du public Moyen que lon se donne pour atteindre les objectifs La conception En interne ou en externe en fonction du temps, des compétences, du budget … Attention ! Testez le site avant mise en ligne à partir de plusieurs navigateurs internet Faites le visiter par plusieurs personnes pour avoir un regard externe

44 Quels sont les outils de communication ? Laffiche: un signal Cest un moyen de communication qui sert à séduire et informer Établir les faits et se poser les bonnes questions Objectifs de communication ? Public ciblé ? Message à faire passer ? Comment élaborer ce message ?

45 Quels sont les outils de communication ? Laffiche: un signal Accroche: courte phrase placée en tête dannonce pour attirer lattention Illustration: met le produit en scène, fixe lœil. Facteur de mémoire Texte: explique laccroche, explique largument et développe des arguments secondaires Slogan: résume les arguments publicitaires, il attire lattention. Formule brève 1 er regard – Lecture en Z2 er regard – Parcours des diagonales

46 Quels sont les outils de communication ? Laffiche: un signal 3 éléments : Image - Typo - Couleur 3 Niveaux de lecture Quoi ? Quand ? Qui ? où ? 3 polices de caractères 3 couleurs

47 Quels sont les outils de communication ? La plaquette et le flyer : une description qui va à lessentiel Sous forme de dépliant ou de petite brochure Chaque information doit être séparée des autres pour éviter les confusions Les informations peuvent être illustrées Nommer, caractériser et donner des renseignements précis (date, lieu, heure,…) Chaque page contient un rappel de la raison de cette plaquette (titre, slogan,…) Mais aussi :

48 Quelles sont les grandes règles de la communication ? Plan de communication Cest un programme qui indique la marche à suivre pour produire et diffuser les messages nécessaires dans une action Fait appel à trois sortes dopérations : - Inventorier et classer les destinataires en distinguant la communication interne et externe, - Concevoir les messages en fonction des situations de communication et adapter la forme à chaque média choisi, - Planifier les étapes, fixer un échéancier pour chaque opération et répartir les tâches entre les membres engagés dans laction. Pour la stratégie de communication, on parle de :

49 Quelles sont les grandes règles de la communication ? Connaître les règles pour adresser un message Pourquoi ? Pour qui ? Avec quels outils ? Sous quelle forme ? Élaborer un plan de communication Monter son budget de communication

50 Quelles sont les grandes règles de la communication ? Construire et respecter une charte graphique, un logo, une trame Respecter les droits dauteurs, la loi « informatique et libertés », les droits de la SACEM … Archiver pour évaluer, faire une revue de presse post-opération

51 Organisation du sport Vie associative Méthodologie de projet Communication

52 1. Les pistes de financement Quels sont les financements que lassociation peut mobiliser pour mettre en œuvre son projet ?

53 1. Les pistes de financement : Généralités Dans le but de mettre en œuvre vos projets plusieurs pistes de financement peuvent être mobilisées, parmi lesquelles : Les financements internes au club, Les partenaires publics, Les partenaires privés.

54 1.Les pistes de financement Les financements internes Le club et ses adhérents peuvent être mis à contribution par : La mise en place dune stratégie daugmentation des membres de lassociation ou une stabilisation des cotisations, La mise en place de services payants comme des sorties, des stages, des spectacles, des services de locations etc, Lalimentation des fonds propres de lassociation.

55 1.Les pistes de financement Les partenaires publics Une augmentation du montant des subventions en valorisant les actions mises en œuvre et les effets positifs produits Une diversification de ses ressources en élargissant les cibles potentiellement mobilisables Les services de lEtat (Direction Départementale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale, Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale…) Les collectivités territoriales (Conseil général, Conseil régional, intercommunalité, commune…) Etablissement public : le Centre National pour le Développement du Sport

56 1.Les pistes de financement Les partenaires privés Un positionnement en tant que prestataire de service pour : Des organismes/dispositif déducation : école ouverte, contrats éducatifs locaux… Des organismes dinsertion : politique de la ville, centres sociaux, Des organismes de santé : centres spécialisés pour le handicap, hôpitaux…

57 1.Les pistes de financement Les partenaires privés Développement de partenariats et/ou mécénat dentreprise pour des contre-parties comme : Des aides financières directes, Du prêt de matériels, Des compétences ou demandes spécifiques (comptabilité, demande dimpressions…) Répondre à des appels à projet de fondations privées telles que : La fondation du Sport qui a un volet sur le handicap, La fondation Caisse dépargne, EDF, SNCF, …

58 2. Les demandes de subvention

59 Les dossiers à remplir pour les collectivités sont différents selon les territoires. Existence du dossier CERFA (obligatoire pour les demandes à l'Etat) La valorisation des projets doit se faire au regard des politiques territoriales. De plus en plus la présentation d'un projet associatif est demandé par les collectivité afin d'évaluer le projet au regard des politiques publiques. Les dossiers sont à retirer auprès des collectivités ciblées. Parfois sur leur site internet en ligne Exemple de dossier de subvention et dorientations territoriales

60 2. Les demandes de subvention : CNDS Le Centre National pour le Développement du Sport (CNDS) est un établissement public national, placé sous la tutelle du ministre chargé des sports. Il a été créé en mars Le CNDS a pour missions : daider au développement de la pratique sportive pour tous les publics ; de contribuer à une politique daménagement sportif du territoire ; de favoriser le rayonnement international du sport français.

61 2. Les demandes de subvention : CNDS L'établissement exerce ces missions en accordant des subventions d'équipement ou de fonctionnement, principalement aux associations sportives et aux collectivités territoriales. Ces dossiers sont téléchargeables sur les sites des DRJSCS et des CROS. Période de remise des dossiers (campagne CNDS) : Mars-avril Exemple dune demande CNDS

62 3. Les bases dune comptabilité associative

63 3. Les bases dune comptabilité associative : Généralités Rappel du rôle du trésorier : Veille sur les mouvements financiers et tient la comptabilité de lassociation. Définition : La comptabilité est une méthode générale denregistrement des mouvements de valeurs et danalyses économiques. Deux types de comptabilité : Une comptabilité de trésorerie, Une comptabilité dengagement.

64 3. Les bases dune comptabilité associative : Généralités La loi 1901 nimpose aucune obligation en matière de comptabilité… Néanmoins, les associations bénéficiaires de subventions sont soumises à des obligations comptables, c'est l'obligation de fait la tenue dune comptabilité et sa diffusion est un gage de démocratie et de transparence vis-à-vis de ces adhérents, la majorité des statuts stipulent que « le trésorier rend compte de sa gestion et soumet le bilan à lassemblée générale ».

65 3. Les bases dune comptabilité associative : Pièces à produire Le journal des écritures ou Grand Livre Le compte de résultat de l'exercice Le bilan comptable Les annexes nécessaires (tout doit être conservé!) L'ensemble des factures reçues Les relevés de compte Les justificatifs de remise d'espèce Les bordereau de retrait d'espèce

66 3. Les bases dune comptabilité associative : Quelques principes utiles Principe 1 : Ouvrir un compte en banque Afin de conserver et gérer au mieux largent de lassociation, il est indispensable douvrir un compte bancaire. Pour cela, il vous faut: Une copie du JO, Une copie du récépissé préfectoral de déclaration, Une copie de la désignation du bureau, Une copie de lautorisation donnée au président ou au trésorier pour effectuer les opérations financières, Un exemplaire des statuts. A noter : lacquisition de comptes est une condition sine quanone à loctroi de prêts ou de subventions.

67 3. Les bases dune comptabilité associative : Quelques principes utiles Principe 2 : Adapter sa comptabilité Pour les petites associations cest-à-dire celle qui nont pas de salariés et ont peu dadhérents, il est possible de limiter les tâches comptables à lenregistrement en cours dexercice des recettes et des dépenses. Le compte de trésorerie cest-à-dire : La tenue du livre journal qui recense les recettes et les dépenses appuyé de pièces justificatives classées et archivées. Et/ou La tenue des comptes (livre journal élaboré) consistant en lenregistrement dans lordre chronologique des opérations

68 3. Les bases dune comptabilité associative : Quelques principes utiles Pour le cas des autres associations, une comptabilité plus élaborée est nécessaire en fin dannée avec un compte de résultat voire un bilan.

69 3. Les bases dune comptabilité associative : Quelques principes utiles Principe 3 : Se doter doutils simples Le compte de résultat récapitule les produits et charges de lannée et permet de connaître lexcédent ou le déficit de réalisé par lassociation, Il est conseiller de suivre le plan comptable associatif qui permet de mieux analyser ses résultats et par la suite faciliter la création d'un budget

70 3. Les bases dune comptabilité associative : Quelques principes utiles

71 Principe 4 : Toujours exiger des pièces justificatives Pour les recettes : acheter un carnet à souche de reçus, Pour les dépenses : une pièce comptable (factures, tickets…) justifiant le décaissement doit être exigée. Pour éviter les recherches fastidieuses, inscrire sur chaque pièces comment elle est réglée (numéro du chèque, date…) Pour les petits montants (timbres, pourboires…) un document interne un document interne peut être réalisé. Le talon de chèque nest pas un justificatif !

72 3. Les bases dune comptabilité associative : Quelques principes utiles Principe 5 : Archiver tous les documents comptables Dans des classeurs différents, veillez à : - Archiver les factures ou pièces comptables chronologiquement, - Classer les documents provenant de la banque (relevés, bordereaux de remise de chèque, avis de virement…).

73 3. Les bases dune comptabilité associative : Quelques principes utiles Principe 6 : Informatiser la comptabilité (facultatif) Suivre sa comptabilité sur ordinateur permet : Un gain de temps, Une autonomie et une souplesse (accessibilité, partage…) … Il existe des logiciels de comptabilité mais vous pouvez également les construire vous-même sous Excel.

74 3. Les bases dune comptabilité associative : le prévisionnel ou budget Le prévisionnel ou budget sert à sécuriser financièrement une association, ne pas la mettre dans une situation difficile Il permet à l'association de prévoir ses demandes de subventions, ses manifestations ou encore ses cotisations afin de mener à bien ses projets De même, il est parfois nécessaire de prévoir un plan de trésorerie afin de vérifier qu'il sera possible de tout payer en temps et en heure

75 3. Les bases dune comptabilité associative : le prévisionnel ou budget Parfois obligatoire (voir obligations comptables), un commissaire aux comptes est un professionnel, expert comptable possédant la qualification de CAC et rattaché à la compagnie de commissaires aux comptes (CNCC). Il intervient auprès du conseil dadministration et exerce un contrôle des comptes (ex respect des principes comptables et règles détablissement des comptes…) ainsi quun devoir dalerte (vis-à-vis du CA et du tribunal dinstance, en cas de difficultés rencontrées par lassociation. Il est nommé pour 6 ans) Les associations peuvent nommer des « vérificateurs » membres bénévoles de lassociation pour vérifier la qualité des comptes tenus par le trésorier avant lAG


Télécharger ppt "Campus de lExcellence Sportive de Bretagne DINARD 10 et 11 juin 2013 Organisation du sport Vie associative Méthodologie de projet Communication Comptabilité"

Présentations similaires


Annonces Google