La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CNRS, MEEDDM, CEMAGREF, MRNF Québec Séminaire ETT 14 et 15 octobre 2010 Programme Interdisciplinaire de Recherche Eaux et Territoires.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CNRS, MEEDDM, CEMAGREF, MRNF Québec Séminaire ETT 14 et 15 octobre 2010 Programme Interdisciplinaire de Recherche Eaux et Territoires."— Transcription de la présentation:

1 CNRS, MEEDDM, CEMAGREF, MRNF Québec Séminaire ETT 14 et 15 octobre 2010 Programme Interdisciplinaire de Recherche Eaux et Territoires

2 Partenaires et rappel historique Les partenaires En 2007 le service de la recherche et de la prospective du Ministère de lEcologie, de l'Energie du Développement Durable et de la Mer (MEEDDM) a souhaité lancer un programme de recherche sur la thématique « Eaux et Territoires ». Dans le but dune plus grande cohérence et dans un souci dintégration des réflexions et des recherches initiées par plusieurs organismes de recherche, le MEEDDM a proposé au CNRS, via le département EDD, maintenant INEE, et au CEMAGREF dêtre les partenaires de ce programme, et dans un second temps au Ministère des ressources naturelles et de la faune du Québec. Rappel succinct : 2007 : rédaction de la note de cadrage du programme, Octobre 2007 : lancement du premier appel doffre, Janvier 2008 : réception des projets, Institut pilote : Ecologie et Environnement (INEE), Instituts partenaires : INSHS, INSB, INP, INSU, Mode de fonctionnement : appel doffre. Séminaire ETT 14 et 15 octobre 2010

3 Eaux et Territoires Enjeux, objectifs et plus values attendus Le programme "Eaux et Territoires" a pour but de susciter les recherches sur le couple eau / territoire et dorganiser l'émergence et la formalisation des questions de recherche qui deviendront des enjeux de gestion dans le futur. Traiter ces problématiques suppose une approche systémique du couple eau/territoire et des approches interdisciplinaires entre sciences de la vie, sciences économiques et sociales, et sciences de lunivers. Le premier appel d'offres de recherche, lancé fin 2007, a permis de sélectionner douze projets. Afin de favoriser une interaction opérationnelle entre EDD (INEE), SHS (INSHS), SDV (INSB) et INP-INSU, les projets retenus étaient obligatoirement interdisciplinaires. Le but nétait pas de rechercher à tous prix une convergence conceptuelle des disciplines, mais des interactions opérationnelles. Séminaire ETT 14 et 15 octobre 2010

4 Eaux et Territoires Description du programme Les axes de recherche du programme ne sont ni exclusifs ni hiérarchisés. Leur délimitation et leur articulation pluridisciplinaire sont volontairement laissées à linitiative des équipes qui peuvent associer dans un même projet plusieurs des thématiques suggérées. Axe 1 – Etat des lieux et analyse critique du « système eau-territoire » Cet axe a pour objectif de réfléchir sur la façon dont on peut penser la relation eau-territoire en tant que système complexe. Cela renvoie à des questionnements sur les relations entre eau et développement, eau et aménagement, eau et urbanisme, et conduit aussi à décrire les relations entre les structures, les principes de gestion et dadministration de leau et des territoires. Axe 2 – Les fonctions de leau : leur enchaînement et leur articulation dans lespace et dans le temps Cet axe vise à sinterroger sur la manière dont les fonctions assurées par leau et les écosystèmes quelle gouverne sarticulent dans lespace et le temps. Il porte aussi sur les principes qui permettent leur régulation et larbitrage par laction publique. Séminaire ETT 14 et 15 octobre 2010

5 Eaux et Territoires Description du programme Axe 3 - La notion de crise dans les rapports eau-territoire Cet axe concerne les crises de toutes natures, quelles soient provoquées par des phénomènes exceptionnels ou par des dynamiques de long terme. Il sagit de comprendre les conditions démergence et dévolution des déformations du système, les moyens de les éviter ou de les surmonter si elles sont jugées néfastes. Axe 4 - Les co-évolutions milieux-sociétés La dimension historique est privilégiée dans cet axe de recherche qui aborde les interdépendances sur le temps long. Il s'agit de construire une problématique articulant les lectures faites par les sociétés, à différentes échelles despace et de temps, des interrelations eaux et territoires. Axe 5 – La gouvernance des territoires Cet axe doit permettre daborder les modalités de gestion du territoire et des ressources naturelles de façon à impliquer davantage les structures régionales et locales ainsi que lensemble des acteurs concernés. Séminaire ETT 14 et 15 octobre 2010

6 Eaux et Territoires Lappel à propositions de recherche lancé à lautomne 2007 a reçu 23 propositions. Le classement des projets montre la répartition suivante : 8A, 4B+, 2B, 1B-, 5C et 3 hors sujet. Ce sont 12 projets qui ont été retenus pour être financés par le CNRS et le MEEDDM, avec pour 2008 : 380 Keuro CNRS et pour 2009 : 220 Keuro CNRS 975 Keuro MEEDDM (pour les 3 ans du programme) Le CEMAGREF prend en charge toute l'animation scientifique du programme (réunions, séminaires…). Faits marquants Séminaire ETT 14 et 15 octobre 2010

7 Eaux et Territoires Projets retenus 1)- Restauration écologique et développement territorial : le Haut Rhône français - V. André, Givors, Maison du fleuve Rhône 2)- AQUADEP : Caractérisation, évaluation et accompagnement des politiques départementales de leau destinée à la consommation humaine – R. Barbier, UMR CEMAGREF/ENGEES, Strasbourg 3)- Les fonctions des zones tampons comme enjeux de gouvernance des territoires : articulation entre connaissances et théories daction – J.-B. Narcy, AScA, Paris 4)- Gouvernance des zones humides estuariennes, fonctionnalités environnementales, flux financiers et économiques. Lexemple de lestuaire de la Gironde – S. Ferrari et P. Point, GREThA, UMR 5113, Pessac 5)- Gestion quantitative de la ressource en eau à léchelle du territoire – A. Reynaud LERNA-INRA, Toulouse 6)- SURGE : Solidarité Urbain-Rural et Gestion de lEau – O. Barreteau, CEMAGREF, UMR G-EAU, Montpellier 7)- Eau du territoire et territoire de l'eau : les enjeux liés à la restitution de la dynamique fluviale et des services naturels rendus à la société - J. Steiger GEOLAB, UMR 6042, Clermont-Ferrand 8)- Scénarios de gestion de leau et partage des ressources des basses vallées – S. Duvail, IRD Nairobi, Kenya 9)- Pour une Intégration des politiques de Développement, de lEau, dAménagement et dUrbanisme en faveur des milieux aquatiques – coll. Franco-québécoise, C. Freissinet LHF-SOGREAH, Grenoble 10)- De linstrumentation de la gestion de leau à sa territorialité : objets, savoirs, acteurs – J.-P. Billaud, LADYSS UMR 7533, Nanterre 11)- Créateurs de Drôme – G. Bouleau, IGREF, Cemagref, UMR G-EAU, Montpellier 12)- Gestion intégrée dun hydrosystème : Camargue et Plan du Bourg – P. Allard, UMR 6012 ESPACE Séminaire ETT 14 et 15 octobre 2010

8 Eaux et Territoires Au-delà de la mise en relation des disciplines scientifiques au travers de travaux conceptuels ou méthodologiques menés au sein des projets, deux séminaires ont été organisés dans le cadre du programme afin dencourager les débats : un séminaire de lancement en décembre 2008, pour lequel chaque équipe a présenté son projet, et un séminaire en juin Ces séminaires ont donné lieu à des échanges informels qui facilitent les interactions entre disciplines. Ils permettent aux équipes de se rencontrer et de créer ainsi un réseau interdisciplinaire. Actions et événements Séminaire ETT 14 et 15 octobre 2010

9 Eaux et Territoires Organisation Séminaire ETT 14 et 15 octobre 2010 Direction du programme : Président du conseil scientifique : Paul Arnould UMR 5600 Environnement Ville et Société CNRS -Universités de Lyon et de Saint Etienne - ENS LSH – ENTPE - INSA Instituts scientifiques concernés : INEE, INSHS, INP-INSU, INSB Co-directeurs du programme : Stéphanie Thiébault Directeur Adjoint Scientifique à l'INEE/CNRS, Claire Hubert Chef du Service de la recherche et de la prospective MEEDDM, et Pierrick Givone, Directeur Scientifique du CEMAGREF par intérim, Alain Viau (Ministère des ressources naturelles et de la faune du Québec). Membres du comité de pilotage : Catherine BASTIEN VENTURA (Chargée des programmes interdisciplinaires pour l'INEE-CNRS), Daniel TERRASSON (CEMAGREF), Marie CUGNY-SEGUIN (MEEDDM), Stéphanie THIEBAULT (INEE-CNRS), Pierrick GIVONE (CEMAGREF), Claire HUBERT (MEEDDM), Paul ARNOULD (Président du Conseil Scientifique). Membres du conseil scientifique : ALBERGEL Jean (IRD) Kenya, ARNOULD Paul (Ecole Normale Supérieure- LSH) Lyon, BARNAUD Geneviève (MNHN), BARRAQUE Bernard (CNRS / Ecole Nationale des Ponts et Chaussées), CARTIER Stéphane (Université Joseph Fourier) Grenoble, CHASTAN Bernard (CEMAGREF), DORIOZ Jean-Marcel INRA, GARCIER Romain Ecole Normale Supérieure, GASCUEL Chantal INRA, JAGLIN Sylvy Ecole Nationale des (Ponts et Chaussées), LACROIX Gérard CNRS, POINT Patrick (CNRS-Université Montesquieu-Bordeaux IV), SCHNEIER Graciela (CNRS), TABACCHI Eric (CNRS/UPS), VILLALBA Bruno (CNRS /Université Lille 2 Faculté de Droit). Comité de Direction pour le CNRS : Pour le CNRS : Patrice Bourdelais, Françoise Gaill, Jean-François Stéphan, Patrick Netter, ou leurs représentants. Claire Hubert (MEEDDM), Pierrick Givone (CEMAGREF).

10 Eaux et Territoires Perspectives Les projets de recherche financés se caractérisent par : 1) une grande diversité des territoires abordés et une diversité des échelles despace de référence 2) limplication des gestionnaires dans la construction des projets de recherche 3) une interdisciplinarité bien présente. Cependant certaines communautés comme celle des sciences de la vie ont été peu mobilisées par ce programme. Cest pourquoi il nous a semblé intéressant de rapprocher le PIR Eaux et Territoires qui a fortement mobilisé les sciences humaines et sociales, du programme EC2CO qui sintéresse plus spécifiquement au fonctionnement microbien des cycles biogéochimiques. Séminaire ETT 14 et 15 octobre 2010

11 Eaux et Territoires Perspective Il s'agirait de valoriser les actions des deux programmes existants et de promouvoir spécifiquement des projets mettant l'accent sur le couplage entre bio-géo-chimie et physique pour décrire la dynamique des systèmes naturels aquatiques (y compris côtiers) et terrestres, ainsi que la spatialisation des phénomènes concernés. Il s'agit d'initier des projets de recherche regroupant des équipes de SHS et de sciences biophysiques, dédiés à la connaissance des impacts respectifs des phénomènes naturels sur la société et des activités anthropiques (industrie, agriculture, tourisme, infrastructures…) sur le système biophysique. Dans les deux cas la spatialisation des phénomènes et des activités est une priorité. Les échelles de travail deviennent nécessairement celles des phénomènes physiques spatialisés pour permettre une véritable interaction avec la localisation des activités anthropiques. Les risques naturels liés à l'eau (sécheresses, inondations, …) traités sous l'angle du croisement de l'aléa et de la vulnérabilité, les pollutions diffuses en provenance dactivités variées (agriculture, industrie, infrastructures..) fourniront de bons exemples thématiques. Séminaire ETT 14 et 15 octobre 2010

12 Eaux et Territoires Le séminaire de lancement du programme « Eaux et territoires », des 10 et 11 décembre 2008 a réuni plus de 70 participants. Les 12 programmes retenus ont fait l'objet d'une première présentation. Une discussion sur lanimation scientifique aux principales propositions suivantes : °la mise en place de rendez-vous réguliers : séminaires, colloques… ; le lancement de réflexions collectives sur des thèmes précis ; la valorisation des interfaces entre les projets ; La question des échanges interdisciplinaires a été posée : °comment les faciliter ? Comment favoriser la transversalité avec dautres programmes ? De nombreux participants ont insisté sur la nécessité de créer un site Web afin de : °diffuser les appels à projets ; linformation sur les projets ; linformation sur le thème de leau : annonces de colloques, publications, dossiers de synthèse, bibliographie …. La valorisation a été abordée. Il a été rappelé, que ce type de programme devait venir en appui aux politiques publiques. Il a notamment été proposé de : °rédiger un ouvrage de synthèse (pas sur les projets, mais sur les questions transversales) ; réaliser un ouvrage à plusieurs niveaux de lecture (comme les rapports du Giec associant un rapport très détaillé et un résumé pour les décideurs). Enfin, différents thèmes ont été identifiés comme méritant dêtre explorés : °la modélisation, simulation, prospective ; la classification des concepts fédérateurs du programme et le travail sur la sémantique ; l'hétérogénéité des territoires ; la typologie dacteurs ; l'hétérogénéité des savoirs ; la notion de crise ; la sociologie du monde rural. Actions et événements Comité de Direction du 16 décembre 2009

13 Eaux et Territoires Un séminaire danimation scientifique s'est tenu à l'ENS de Lyon les 16 et 17 juin Il a rassemblé plus de 50 participants. Ce séminaire était organisé autour de deux thématiques favorisant les échanges interdisciplinaires : lappui de la recherche à la décision publique et les concepts fédérateurs du programme. 1- « Comment la recherche peut-elle aider la décision publique ? ». La question de la recherche en appui à laction publique est de plus en plus évoquée dans les sphères de la recherche liées à l'environnement et au développement durable. Cependant, les lieux où elle peut être abordée par une mise en perspective de retours d'expérience et de démarches de recherche sont encore rares. Trois questions ont été abordées : « Comment la science peut-elle aider la décision publique ? Comment créer les conditions du changement ? Comment renouveler les échanges science/société ?» Lintermédiation scientifique, un métier à inventer Les interfaces « sciences – politiques publiques », que sont la ZABR (Zone atelier Bassin du Rhône) et ECOBAG (Bassin Adour-Garonne), ont montré l'intérêt des recherches interdisciplinaires et du travail avec un collectif d'acteurs scientifiques et socio-économiques, mais leur succès dépend fortement de la qualité de l'animation. Il est possible de co-construire des questions de recherche à condition de sappuyer sur un "passeur" capable de dialoguer aussi bien avec les chercheurs, que les gestionnaires de leau ou le monde politique et de les faire interagir. Ces animateurs peuvent être qualifiés « d'assemblier ». Ils sont capables de construire une vision homogène et cohérente des demandes de connaissances émanant dacteurs multiples et hétérogènes, porteur chacun de leur propre logique et intérêt. Lessentiel du processus consiste à faire dialoguer les différents acteurs au sein dune instance prévue à cet effet, ce qui suppose aussi de développer une culture de débat. Actions et événements Comité de Direction du 16 décembre 2009

14 Eaux et Territoires La deuxième partie concernait les concepts fédérateurs du programme. Deux groupes de concepts ont été choisis « Fonctions, services, ressources » et « Solidarité, inégalité, partage ». Cette session avait pour objectif didentifier les concepts qui contribuent à la construction dune identité collective et de repérer ceux qui peuvent servir de « pont » entre les projets du programme. Chaque équipe devait expliquer comment ces concepts étaient définis et utilisés dans leur projet. Fonctions, Services, Ressources : la question de la valeur Le débat sest organisé autour de la question des services écosystémiques. Dans quelles conditions peut-on parler de services écosystémiques ? Quelle est, par exemple, la valeur des zones humides ? … Par ailleurs, les pratiques actuelles conduisent à demander aux économistes didentifier des services écosystémiques alors que ce nest pas leur compétence, et à occulter le débat sur la valeur, qui en fait est une construction sociale. Solidarité, inégalité, partage : de la solidarité à la justice environnementale et aux responsabilités générationnelles Les présentations ont permis de cerner le sens donné à ces concepts dans plusieurs disciplines : économie et droit notamment. La solidarité, pour un économiste, sanalyse en termes de transferts, de legs et de compensations. L'inégalité renvoie à la richesse et au revenu, mais également à l'inégalité écologique, ce qui suppose d'identifier les bénéficiaires, comme ceux qui en sont exclus. Les services ont fait redécouvrir une nouvelle approche aux économistes, mais il ne faut pas oublier quau-delà de la science économique et dune certaine forme dutilitarisme, il y a le politique. Actions et événements Comité de Direction du 16 décembre 2009

15 Eaux et Territoires Perspective En conclusion : la recherche sur leau est une problématique vitale. Le PIR est idéalement situé entre la recherche fondamentale, lapplication des résultats de la recherche et la demande sociétale. Il sagit maintenant délaborer des réponses, qui et comment répondre ? De plus, il nous semble souhaitable quau cours de sa dernière année, le PIR Eaux et Territoires tisse des liens avec le programme E2Co, (organisation dun séminaire en commun ou workshop par le CEMAGREF?) afin de dépasser les frontières et denvisager les futures interactions. Comité de Direction du 16 décembre 2009


Télécharger ppt "CNRS, MEEDDM, CEMAGREF, MRNF Québec Séminaire ETT 14 et 15 octobre 2010 Programme Interdisciplinaire de Recherche Eaux et Territoires."

Présentations similaires


Annonces Google