La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

12/03/2004 © Nadine Lucas Le discours rapporté en sciences humaines et son ellipse en sciences exactes Nadine LUCAS GREYC - Université de Caen

Présentations similaires


Présentation au sujet: "12/03/2004 © Nadine Lucas Le discours rapporté en sciences humaines et son ellipse en sciences exactes Nadine LUCAS GREYC - Université de Caen"— Transcription de la présentation:

1 12/03/2004 © Nadine Lucas Le discours rapporté en sciences humaines et son ellipse en sciences exactes Nadine LUCAS GREYC - Université de Caen Ci-dit 2004

2 3/2004 Nadine Lucas-2- Plan Genre académique et sous-genres –La citation explicite en sciences humaines –La citation elliptique en sciences exactes Comparaison discours sciences humaines, sciences exactes –La citation et la reformulation (autorité) –La pondération des citations critiques (contribution d'un tiers) –L'auto-citation (contribution du scripteur) Conclusion –Évolution vers neutralité –La notion d'objectivité

3 3/2004 Nadine Lucas-3- Dès le début, le vote Le Pen est composite. Par nature vote populiste, protestataire, exutoire, il prospère sur des terreaux et des populations différents, mais l'important ici sont les seuils franchis et l'inflexion de ses composantes, tant politiques que sociales. Pour l'essentiel, dans les années 1980, tout au long du premier septennat Mitterrand, de la première alternance de 1986 et au début de second septennat Mitterrand, l'appréciation de Nonna Mayer 1 du moment est juste La France qui vote FN, la plus réceptive aux thèmes sécuritaires et xénophobes est celle des grandes métropoles où se concentre la main-dœuvre immigrée, dont lurbanisation trop rapide a détruit le tissu social et fait progresser la délinquance. Nombre détudes ont mis en lumière les corrélations entre le votre FN et le taux durbanisation, le taux dinsécurité, la proportion détrangers ou encore celle des rapatriés dans la population. Elle y oppose […] 1 Nonna Mayer, Ces français qui votent FN, Flammarion, Paris, Pascal BULÉON avec Jérôme FOURQUET (2003) Vote Front National , Géographies et interprétations successives : une équation politique Sciences humaines

4 3/2004 Nadine Lucas-4- Historiquement, les premières études ont porté sur des situations d'écoulements auto-semblables entre deux disques de rayon infini pour lesquels les équations de Navier-Stokes se réduisent à un système d'équations différentielles ordinaires, [1, 7]. COUSIN-RITTEMARD, N., DAUBE, O. et LE QUÉRÉ, P. (1998). Description des couches limites des écoulements stationnaires interdisques en configuration rotor-stator. Sciences exactes [1] Batchelor G.K., 1951, Note on a class of solutions of the Navier-Stokes equations representing steady rotationally-symmetric flow, Quart. Jour. Mech and Applied Math., 4, … [7] Stewartson K., 1953, On the flow between two rotating coaxial disks, Proc. Camb. Phil. Soc., 49, [8] Xin, S. …

5 3/2004 Nadine Lucas-5- Plan Comparaison du discours en sciences humaines, sciences exactes –La citation et la reformulation (autorité) Auteur de référence –La pondération (contribution des pairs) Contribution majeure Auteurs discutants: Argumentation Auteurs secondaires: Contribution subsidiaire –L'auto-citation Conclusion

6 3/2004 Nadine Lucas-6- À l'échelle du texte Sciences humaines (mentions d'auteur) –Pondération des citations –Distribution chronologique des citations (par zones de texte) Auteur de référence introduit au début avec DR des mentions pour les auteurs secondaires sans DR Sciences exactes (appel à référence bibliographiques) –Distribution quantitative des ARB Répétition pour l'auteur de référence des appels "en saupoudrage" pour les auteurs secondaires

7 3/2004 Nadine Lucas-7- Méthode Schéma de texte –Pour visualiser des relations –Une vue en plan des composants du texte (Objets textuels) Objets hiérarchisés : partie, section, sous-section, paragraphe Objets cartes, graphiques, listes, notes –Avec des symboles Marques de passages de texte : citation en DR, reformulation Marques ponctuelles : appels à référence bibliographique (ARB), mentions d'auteur tiers dans le texte, signature…

8 3/2004 Nadine Lucas-8- liste partie figure section carte paragraphe P1 titre auteur résumé abstract références bibliographiques notes S2 S4 S3 S1 P2 P1 Objets textuels Marques source de figure (tiers) mention d'auteur (tiers) appel à ref bib (tiers) auto-citation source 1ère personne signature carte 1ère pers. pronom 1ère personne appel à ref bib 1ère pers. P0

9 3/2004 Nadine Lucas-9- L'autorité Un auteur cité en début d'article –Support de la thèse –Non loin de formes de 1ère personne Différentiel –Par rapport aux autres citations Sciences humaines –Une citation très marquée et de grand empan –Une citation -reformulation placée "en vue" Sciences exactes –ARB répété --> empan ? –ARB commenté

10 3/2004 Nadine Lucas-10- De cette contestation, aujourd'hui, la critique génétique est l'une des expressions. Elle se donne pour objectif de rattacher le texte à son passé, de reconstruire la dimension temporelle de son élaboration en posant l'hypothèse, pour emprunter une formule de Pierre-Marc de Biasi, que l'œuvre, dans sa perfection finale, reste l'effet de ses métamorphoses et contient la mémoire de sa propre genèse Pierre-Marc de Biasi, La génétique des textes, Paris, Nathan, 2000: 9. Littéraire En introduction, forme "lourde" avec DR pour auteur de référence + discriminant

11 3/2004 Nadine Lucas-11- Littéraire …et forme légère pour auteur secondaire La nouvelle, en revanche, n'a de prétention que locale; elle n'est pas totalisante, pas polyphonique elle est monologique pour reprendre le mot de F. Goyet Florence Goyet, La nouvelle , P.U.F., coll. Ecriture, 1993, p. 135 sq. Bayard-Sakai, A. (2001) De la graine à la fleur L'amplification romanesque chez Murakami Haruki

12 3/2004 Nadine Lucas-12- Géographie Mille, M. Des densités habitantes aux densités mouvantes Lextrême diversité des déplacements quotidiens nécessite de borner le champ des mouvements dont nous pouvons rendre compte. Il est impossible dappréhender la fréquentation isolée dune infrastructure de taille réduite : lachat de pain en boulangerie constitue à titre dexemple une action trop réduite dans le temps pour pouvoir être intégrée. Seules les fréquentations durables et répétitives peuvent être retenues. La figure n°2 de J. Campbell illustre les différentes formes de répétitivité. La fréquentation de différents lieux de vie ne répond pas à des rythmes identiques. Certaines activités sont fréquentes (jour, semaine), plus ou moins occasionnelles, voire exceptionnelles (situation D).

13 3/2004 Nadine Lucas-13- Figure n°2 : Régularités des fréquentations observables sur le temps long A (Regulary scheduled activities), en dehors des périodes estivales ou exceptionnelles, cette forme correspond aux activités qui se répètent à rythmes constants dune semaine à lautre (travail, école, …). B (Trips to purchase regulary needed items), nous sommes en présence de mouvements qui se répètent à léchelle de la semaine, mais à des jours plus ou moins différents. La fréquentation des centres commerciaux donne lieu à ce type de fréquentation quasi-régulière. C (Trips to time-contagious activities), nous sommes dans le cas de pratiques irrégulières qui se répètent avec des fréquences variables dune semaine à lautre. Cest le type même des pratiques sportives occasionnelles dun licencié ayant accès aux infrastructures à lannée. D (Trips to randomly occuring activities), certains besoins sont exceptionnels. La fréquentation des établissements médicaux durgence correspond à cette situation. Source : Campbell J. 1970, Relationship between time and the probabilities of trips to different activity locations.

14 3/2004 Nadine Lucas-14- liste partie figure section source de figure carte paragraphe mention d'auteur source scripteur signature carte scripteur pronom 1ère personne densités mouvantes Mille résumé abstract références bibliographiques notes S2 S4 S3 S1 P2 P1 Géographie humaine reformulation P0 thèse

15 3/2004 Nadine Lucas-15- Contribution majeure Le passage dun système urbain mixte à des espaces spécialisés a bouleversé lorganisation et la mobilité des hommes dans la ville. Les propositions de V. Fouchier 1 de calcul de densités nettes intégrant à la fois les habitants et les emplois constituent en ce sens une avancée. Il semble incohérent dappréhender lespace des densités dans la ville sans tenir compte à la fois des hommes et de leurs activités. Fouchier V. 1997, Les densités urbaines et le développement durable : le cas de lIle-de-France et des villes nouvelles - Paris, La Documentation Française, 212p. MILLE, M. (2000). Des densités habitantes aux densités mouvantes

16 3/2004 Nadine Lucas-16- Auteur secondaire En note en géographie humaine (contribution ponctuelle) 3 Etudes menées par lAgence dUrbanisme Lille-Métropole et la Chambre de Commerce et dIndustrie de Lille, et bilan de rencontres informelles auprès de responsables de la grande distribution et détablissement de loisirs. Les travaux de JM. Deleuil sur Lyon la nuit ont de plus constitué une précieuse source dinformation sur les pratiques nocturnes. MILLE, M. (2000). Des densités habitantes aux densités mouvantes

17 3/2004 Nadine Lucas-17- Auteur de référence Sciences de la vie, sciences exactes ARB "démultipliés" –Un auteur est cité de façon répétée –depuis le début de l'article et en bonne place Physique –co-occurrence de pronoms de 1ère personne Biologie, médecine Auteurs commentés –co-occurrence de forme "modeste" de première personne Mathématiques

18 3/2004 Nadine Lucas-18- Sciences de la vie Appel à une même référence bibliographique –Forme apposée normale et forme liée anaphorique Simon et Azam (1989) ont obtenu 7,3% pour des bactéries marines. La biomasse bactérienne a été calculée en considérant un contenu en carbone par unité de volume variable selon la taille des bactéries (Simon et Azam, 1989). Océanologie biologique: Servais, P. (1990) Estimation de la production bactérienne en milieu marin par mesure du taux de synthèse protéique

19 3/2004 Nadine Lucas-19- P1 P2 P3 P4 S3 Références Production bactérienne / Servais Corps de texte Auteurs de référence Simon et Azam Cataphore de partie ARB tiers

20 3/2004 Nadine Lucas-20- Plan Comparaison du discours en sciences humaines, sciences exactes –La citation et la reformulation (autorité) Auteur de référence –Les contributions des pairs : pondération Contribution majeure Auteurs discutants : Argumentation Auteurs secondaires : Contribution subsidiaire –L'auto-citation Conclusion

21 3/2004 Nadine Lucas-21- Argumentation explicite Contribution majeure Auteurs en fonction de discutants –Contra Auteur critiqué –Pro Auteur approuvé –Forme de mention d'auteur "lourde" en position remarquable (début de section) + trait discriminant Jugement personnel en conclusion

22 3/2004 Nadine Lucas-22- Linguistique : Contra Jugement critique reformulation et DR Mais la confusion a commencé quand […] OOTSUKI Fumihiko ( ) a appliqué cette classification aux verbes japonais. […] Par ailleurs, OOTSUKI associe à cette définition syntaxique de la transitivité, transposée des grammaires occidentales, une interprétation sémantique, issue, elle, du schème classificatoire japonais en ji / ta. Ce qui l'amène à poser que "les verbes transitifs dénotent une action qui influe sur un objet ou état de choses externe" tandis que "les verbes intransitifs désignent une action qui se produit de son propre mouvement et pour elle-même" (Kô- nihon-bunten (1897)).

23 3/2004 Nadine Lucas-23- Linguistique : Pro Or comme YAMADA Yoshio ( ) n'a pas tardé à le remarquer, une telle opposition entre transitif et intransitif ne résiste guère à l'épreuve des faits […]. Au terme de cet examen critique, Yamada proscrit donc l'usage des notions de transitif /intransitif qui ne lui semblent pas des outils adéquats pour décrire le système verbal japonais. Quels rapports entretient cette nouvelle dichotomie, largement admise aujourd'hui, avec les notions de réceptif et passif? C'est le dernier point qu'il nous reste à examiner ici. Tamba, I. (1994). L'ukemi-passif en japonais : le métissage d'un concept grammatical.

24 3/2004 Nadine Lucas-24- ARB avec citation 8 §32 §9 §14 P1 P2 P3 P4 P5 §1 §2 §28 forme plurielle patron standard forme biographique §45 Tamba, I. L'ukemi-passif en japonais reformulation S1 S2 S3 S4

25 3/2004 Nadine Lucas-25- P1 §1 §2 §3 §4 §5 remerciements 1 s5 s6 s7 s8 P2 P4 s2 s1 P3 s3 s4 Guermond, J.L. (1992). problèmes de point selle Auteur de référence T Auto-citation Auteurs discutants GR

26 3/2004 Nadine Lucas-26- Mathématiques appliquées Forme commentée En fait, une idée intuitive assez simple consiste à estimer quen première approximation, si est suffisamment petit, le terme est négligeable […] C'est encore cette même idée qui est à la base des méthodes de projections introduites par Chorin [8] et Temam [16]. Cette décomposition généralise celle bien connue de L 2 ( ) (voir Girault-Raviart [10] ou Temam [15]): Guermond, J.L. (1992). Perturbations singulières des problèmes de point selle et préconditionnement du problème de Stokes.

27 3/2004 Nadine Lucas-27- Personne indirecte Il est admis que les variations d'abondance d'un stock et celles de la disponibilité géographique d'espèces pélagiques sont tributaires en partie des fluctuations climatiques (Sharp et Csirke, 1983). […] […] Dans cette étude, les relations entre les PUE et une composante de vent selon différentes directions sont recherchées à des micro-échelles spatiale et temporelle. La comparaison des relations pêche/vent entre les huit lieux étudiés et entre treize années permet de souligner la forte sensibilité des poissons aux variations de leur environnement physique et l'importance de l'impact de ces fluctuations sur les rendements de la pêche.

28 3/2004 Nadine Lucas-28- Référence autoriale Sciences humaines –1ère personne singulier / pluriel et jugement –Pas d'auto-citation en DR –Référence explicite Sciences exactes –Démonstratifs et tropes

29 3/2004 Nadine Lucas-29- Linguistique Auto-citation explicite Autrement dit, le signifiant phrastique pris dans sa totalité na dautre fonction que de référer à un référent conceptuel global que par commodité nous appelons « sens », et au moyen duquel il nous est donné de conceptualiser et de saisir toute espèce de cas référentiels dexpérience Sur ces notions, voir Jean-Claude Chevalier, Michel Launay, Maurice Molho : « La raison du signifiant » in : Modèles linguistiques (Presses Universitaires de Lille, 1984, VI, 2, pp ). Molho, M. (1986) Grammaire analogique, grammaire du signifiant

30 3/2004 Nadine Lucas-30- Auto-référence implicite Plus ou moins modeste Les expériences numériques semblent confirmer un exposant qui serait plutôt de l'ordre de 5 (cf. [2]). La nécessité de déterminer un facteur de conversion expérimental pour interpréter les résultats d'incorporation de 3 H-thymidine a déjà été discutée dans la littérature (Servais, 1988). Cette étude est le premier pas nécessaire à la compréhension de la nature inattendue de la première bifurcation pour ce type d'écoulement [3, 4].

31 3/2004 Nadine Lucas-31- P1 P2 P3 P4 S3 Références Production bactérienne / Servais Corps de texte Auteur de référence auto-citation cataphore ARB tiers

32 3/2004 Nadine Lucas-32- Référence autoriale Sciences exactes Les appels à référence bibliographique (ARB) –Plusieurs formes –Plusieurs positions Auto-citation implicite –ARB démarqué –Mais souvent isolé, souvent répété –Parfois en position d'autorité

33 3/2004 Nadine Lucas-33- P4 Corps de texte P1 P2 P3 ARB § Portée de l'anaphore pour les iso-patrons autocitation pronom 1e p Patron saillant {prime, Cunnane} Auteur principal Patron moyen {milieu, Brain} Auteur secondaire médecine Brain, Trout et al. Nicotine induces calcium spikes §1 §20 §21 §22 §12 §3 §27 §11 Cunnane et al. Brain et al.

34 3/2004 Nadine Lucas-34- Plan Genre académique et sous-genres –Les citations explicites en sciences humaines –La citation elliptique en sciences exactes Comparaison sciences humaines, sciences exactes –La citation et la reformulation (autorité) Auteur de référence –La citation critique ponctuelle (contribution des pairs) Auteurs discutants: Argumentation Auteurs secondaires: Contribution subsidiaire –L'auto-citation Conclusion –Évolution –La notion d'objectivité

35 3/2004 Nadine Lucas-35- Constat Les citations explicites en sciences humaines sont accompagnées de jugements –sélectives La citation elliptique en sciences exactes –Références bibliographiques panoramiques Procédés de pondération –en sciences humaines: présence absence forme –en sciences exactes: nombre position

36 3/2004 Nadine Lucas-36- Conclusion Evolution des sciences humaines –Érosion des particularismes Citation en exergue Citation commentée –Jeunes générations recours à l'appel à référence automatique --> pas de critique ? –Frontière de disciplines : quelle norme adopter ? Objectivité ou neutralité ? –Effacer ou montrer le choix personnel ?

37 3/2004 Nadine Lucas-37- Citation en exergue Guérir, dit-elle France Dhorne Le corps souffrant n'est pas un témoin fiable. Il est susceptible de guérir pour de "mauvaises raisons" I. Stengers Bien grand souci pour l'homme que la maladie et qui justifie que la guérison ait été une gageure de la sagesse pour toute société depuis des temps immémoriaux. Les travaux d'ethnologie abondent sur la question mais il est beaucoup plus surprenant, même si le langage possède des vertus curatives aux yeux du psychothérapeute, d'appliquer à la guérison un traitement linguistique. Que le lecteur ne se méprenne, il ne s'agira pas ici d'un traité de guérison par la magie des mots, mais d'une étude sur des verbes relevant de cette aire sémantique en français et en japonais, à savoir naoru/ naosu pour le japonais et guérir pour le français. Ces verbes ont attiré notre attention en ce qu'ils mettent au jour des caractéristiques fondamentales des deux systèmes langagiers. Sciences humaines


Télécharger ppt "12/03/2004 © Nadine Lucas Le discours rapporté en sciences humaines et son ellipse en sciences exactes Nadine LUCAS GREYC - Université de Caen"

Présentations similaires


Annonces Google