La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Interventions postnatales pour atténuer les effets de lexposition prénatale à lalcool : Un examen de la documentation sur les animaux Reuven Sussman, B.Sc.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Interventions postnatales pour atténuer les effets de lexposition prénatale à lalcool : Un examen de la documentation sur les animaux Reuven Sussman, B.Sc."— Transcription de la présentation:

1 Interventions postnatales pour atténuer les effets de lexposition prénatale à lalcool : Un examen de la documentation sur les animaux Reuven Sussman, B.Sc. spécialisé Coordonnateur de la clinique sur le SAF Coordonnateur de la recherche

2 Aperçu Contexte 4 modes dintervention : –Enrichissement environnemental –Manipulation postnatale –Apprentissage thérapeutique de la motricité –Exercice Discussion Orientations futures

3 Contexte Lidentification précoce des enfants à risque devient plus précise Lintervention précoce réduit la probabilité de déficiences secondaires Il y a un manque dinterventions fondées sur des preuves scientifiques concernant lETCAF Les études sur les animaux de laboratoire présentent des avantages dans le cas de létude préliminaire des interventions

4 Contexte – caractéristiques de lETCAF Piètre coordination oculomanuel Tremblements Faible poigne Piètre équilibre Changement de disposition Se fier aux renseignements somatosensoriels Hyperactivité Faible QI Problèmes de mémoire Problèmes de langage Problèmes dattention Faible temps de réaction Aptitudes visuospatiales Problèmes de fonction exécutive Problème de comportement social ou adaptatif

5 Contexte – cerveau ETCAF Structures du cerveau –Cortex préfrontal, corps calleux, noyaux gris centraux – Cervelet – Hippocampe – Axe hypothalamo- hypophyso- surrénalien

6 Procédures générales Les femelles enceintes sont réparties dans trois groupes –Exposées à lalcool (EA), alimentées par couples (AC) témoins nourriture-eau (T) Les nouveau-nés sont laissés avec la mère (ou mis en nourrice) jusquau moment du sevrage (de 21 à 28 jours) Intervention appliquée –Enrichissement environnemental (EE), manipulation postnatale (MP), apprentissage thérapeutique de la motricité (ATM), exercice Tests comportementaux et/ou physiologiques –labyrinthe deau, labyrinthe radial à bras, apprentissage par évitement, apprentissage conditionné par laversion pour le goût, activité en enceinte expérimentale –Analyse des neurones de certaines régions du cerveau, vérification des niveaux dhormones du stress, stimuler/mesurer la LTP

7 Procédures générales - suite

8 Chronométrage et quantité dexposition La courbe de dose-réponse dans le cas de la consommation dalcool par la mère nest pas connue pour les humains Chez les rats, une consommation de 200 mg/dL en 4 heures provoque une neurodégénération massive (mais une consommation de 83 mg/dL pendant toute la période de gestion peut être nocive) –Études examinées : moyenne ~150 mg/dL, max. 278 mg/dL, min. 100 mg/dL Poussée de croissance du cerveau : humains, 3 e trimestre, rats, fin de la gestation à P14

9 Enrichissement environnemental (EE) Intervention : 8 à 12 animaux, jouets changés régulièrement

10 EE – suite Effets sur le comportement : –Rats EE labyrinthe deau et labyrinthe radial à bras, mais lalcool navait aucun effet (2-3) –Rats EA avaient la patte arrière dans laxe; atténué par EE (3) –Rats EA plus actifs en enceinte expérimentale (1,4) et en labyrinthe en Y (1), EE a amélioré la suractivité chez les souris dans une de deux études (1,4) –Souris EA manifestait un piètre apprentissage par aversion pour le goût; atténué par EE (5)

11 EE – suite Effets neurologiques : –Alcool épaisseur du cortex du lobe occipital ; EE incapable datténuer (tendance vers poids du cerveau) (2) –Rats EA-EE nont pas eu de la masse volumique de lépine dendritique (6) –Lalcool a réduit la survie des nouveaux neurones de lhippocampe; EE a augmenté la survie seulement chez les souris non EA (7)

12 Manipulation postnatale (MP) Intervention : On retire les femelles et les bébés pendant 3 minutes ou 15 minutes et on les met dans des cages distinctes –La manipulation est faite avant le sevrage

13 MP – suite Effets sur le comportement : –La manipulation a atténué le déficit dapprentissage EA dans une tâche dévitement avec diminution graduelle (8) –Amélioration des déficits de gain de poids (9-12) –La manipulation empire laversion conditionnée pour le goût chez les rats EA (12)

14 MP – suite Effets sur laxe HPA : –La manipulation, conjuguée à la mise en nourrice, peut améliorer la régulation de laxe HPA dans certains cas (9-11) –Les rats EA ont des niveaux plus élevés de CRF ARNm; la manipulation réduit les niveaux uniquement chez les rats non EA(13)

15 Apprentissage thérapeutique de motricité (ATM) Intervention : 10 à 20 jours dapprentissage dun parcours dobstacle

16 ATM – suite Effets sur le comportement : –À la fin de lapprentissage EA=AC=C pour ce qui est du rendement sur le parcours (14-15) –Tous les rats testés sur trois tâches nouvelles : Les rats EA ont le moins bien réussi les nouveaux tests sauf sils ont reçu un ATM LATM a atténué les déficits de performance (15) –Le groupe soumis aux exercices ne sest pas amélioré par rapport aux contrôles (15) Effets neurologiques : –Les rats EA ont eu des cellules de Purkinje, mais la réadaptation les synapses des fibres parallèles (16)

17 Exercice Intervention : Les rats mâles logés individuellement dans une cage avec une roue avant les tests

18 Exercice – suite Effets sur le comportement : –Les rats EA ont obtenu les pires résultats au labyrinthe deau; lexercice volontaire a atténué les déficits (17) Effets neurologiques : –Les rats EA ont capacité pour LTP; lexercice accroît la capacité (17)

19 Discussion EE peut en réalité être leffet de lisolement Les effets dune consommation dalcool sur les rongeurs avant la naissance sont différents des effets sur les humains Lexposition chez les humains est plus complexe

20 Orientations futures Recherches sur les interventions humaines semblables à lEE, lATM, la MP ou lexercice –Quest-ce que la manipulation? –Quest-ce que lapprentissage thérapeutique de la motricité? –À partir de quel moment est-ce que les interventions peuvent être appliquées?

21 Merci

22 Références 1 Osborne et coll. (1980) 2 Wainwright et coll. (1993) 3 Hannigan et coll. ( Mothes et coll. (1996), 5 Opitz et coll. (1997) 6 Berman et coll. (1996) 7 Choi et coll. (2005) 8 Gallo & Weinberg (1982) 9 Weinberg et coll. (1995) 10 Ogilvie & Rivier (1997) 11 Gabriel et coll. (2000) 12 Gabriel et coll. (2001) 13 Gabriel et coll. (2005) 14 Klintsova et coll. (1997) 15 Klintsova et coll. (1998) 16 Klintsova et coll. (2002) 17 Christie et coll. (2005) Si vous avez besoin de références plus détaillées, nhésitez pas à le demander.


Télécharger ppt "Interventions postnatales pour atténuer les effets de lexposition prénatale à lalcool : Un examen de la documentation sur les animaux Reuven Sussman, B.Sc."

Présentations similaires


Annonces Google