La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

MEDECINE PERINATALE : INTRODUCTION Concerne 2 patients séparés ou conjoints : -La femme enceinte et son fœtus -Le NN et sa famille Concerne des spécialités.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "MEDECINE PERINATALE : INTRODUCTION Concerne 2 patients séparés ou conjoints : -La femme enceinte et son fœtus -Le NN et sa famille Concerne des spécialités."— Transcription de la présentation:

1 MEDECINE PERINATALE : INTRODUCTION Concerne 2 patients séparés ou conjoints : -La femme enceinte et son fœtus -Le NN et sa famille Concerne des spécialités différentes : -Obstétrique -Pédiatrie / Néonatologie -Autres: anesthésie-réanimation, imagerie, génétique, chirurgie… avec des exercices très différents Médecine imposant des décisions concernant 2 patients avec parfois des conflits dintérêt mère/fœtus Doù lintérêt de lacquisition de connaissances communes, dune culture périnatologique facilitant lindispensable dialogue

2 HISTORIQUE DE LA MEDECINE PERINATALE « Fleuve né au confluent de plusieurs rivières »: -lobstétrique -la pédiatrie/néonatologie -un courant « non médical » fait de multiples affluents liés à limplication des pouvoirs publics dans une politique périnatale volontariste, notamment par des mesures de protection sanitaire et sociale et dorganisation des soins Les caractéristiques de lespèce humaine font que laccouchement et la naissance des enfants ne vont pas de soi cf. les conséquences de la station verticale les conséquences de la croissance cérébrale La naissance a été longtemps un événement centré sur la survie (surtout de la mère), géré par les femmes, à domicile

3 LOBSTETRIQUE La médicalisation de laccouchement -Au XVIIIè : intervention de chirurgiens venant concurrencer les SF avec la mise au point des 1ers instruments ( leviers et forceps) organisation de la formation des matrones par des SF enseignantes -Au XIXè : reconnaissance de lorigine des infections puerpérales (Semmelweiss) et apparition de lasepsie et de lantisepsie apparition de lanesthésie et de la CS dont la mortalité décroît -1 ère moitié du XXè : augmentation des accouchements en maternité (50% en 1950) début de prise en charge de la douleur (années 50) mais NN encore peu présent dans les préoccupations des soignants

4 Les 1ères approches des soins aux NN (fin XIXè – début XXè) réalisées par Tarnier, fondateur de lobstétrique moderne à la maternité de Port-Royal, et son élève Budin, avec -le début des soins adaptés aux prématurés méfaits de lhypothermie : création des 1ères couveuses limportance dune alimentation orale par sonde gastrique - la création des 1ères consultations de nourrissons Les 1ères connaissances sur le fœtus -prélèvement du LA (1930) : Liley (1960) immunisation Rhésus Liggins et Howie (1972) rapport L/S -enregistrement du RCF (Calderon Barcia 1950) diagnostic dune SFA -mesure Ph au scalp du fœtus (Saling 1961) -caryotype sur fibroblastes fœtaux (1970) - accès direct aux vaisseaux ombilicaux: ponction de sang fœtal (Daffos 1978)

5 Léchographie obstétricale( ) Etude de lAnatomie fœtale Exploration des flux sanguins par vélocimétrie Doppler Sécurisation des amniocentèses Abord vasculaire du fœtus : prélèvements, transfusions, injection de médicaments… Lémergence dune médecine fœtale et périnatale -Prise en charge anténatale de limmunisation Rhésus par ladministration dimmunoglobulines anti D (1968) -Diagnostic et prise en charge périnatale des malformations fœtales -Prévention de lasphyxie périnatale par létude du RCF et du Ph au scalp - Premiers accouchements prématurés provoqués dindication fœtale Naissance de la médecine périnatale au cours de la décennie issue du courant obstétrical

6 LA MEDECINE NEONATALE Sa préhistoire a été obstétricale (asepsie, incubateurs, gavage ) Les prémices au tournant des années Définition de la prématurité (OMS 1948) -Description du score de vitalité du NN à la naissance (V.Apgar 1952) -Rôle de lO2 dans les lésions oculaires des prématurés (Campbell 1951) Le bond en avant : la réanimation respiratoire La ventilation mécanique -1ers respirateurs à la suite de lépidémie de poliomyélite ( ) -Technique utilisée chez le NN la 1 ère fois par trachéotomie en Afrique du Sud pour un tétanos ombilical (Smythe 1959) -Création des 1ères unités de réa-NN en Amérique du Nord -En France, 1 ère unité créée à lhôpital St Vincent-de-Paul (Huault 1964) 2 techniques utilisées : O2 en enceinte et ventilation par sonde trachéale Application dune pression positive continue (PPC) pour lutter contre le collapsus alvéolaire ( Gregory 1971) Résultats spectaculaires sur la survie des prématurés

7 La corticothérapie anténatale à visée maturative fœtale -Intérêt prouvé depuis Utilisation dans les années 80 -Efficacité confirmée par la méta-analyse de Crowley (1995) ( MMH 50%, mortalité 40%, HIV et entérocolites) Le surfactant exogène Déficit en surfactant pulmonaire (à lorigine dune tension de surface au niveau des alvéoles) en cause dans la MMH (Avery 1959) 1 ère utilisation du surfactant exogène par instillation endotrachéale (Fujiwara 1980) Innocuité et efficacité démontrées Lapplication dune PPC précoce par voie nasale (jet CPAP) Limite la durée de la ventilation mécanique sur sonde endotrachéale Gravité moindre des détresses respiratoires et diminution des effets néfastes de la ventilation mécanique traditionnelle chez les prématurés Développement de la prématurité provoquée

8 Autres avancées techniques -« Protocolisation » de la prise en charge du NN à la naissance centrée sur la primauté de la ventilation -Photothérapie intensive -Nutrition parentérale au long cours par cathéter épicutanéo-cave -Progrès de limagerie cérébrale: échographie, IRM Le souci de prévention autour de la naissance -La promotion de lallaitement maternel -Lexamen du « 8 ème jour » -Les dépistages systématiques, sanguins et autres -La prise en compte de la dimension psycho-affective de la naissance (impact négatif sur la santé du NN de la séparation mère-enfant et de la dépression maternelle du post partum)

9 LA POLITIQUE PERINATALE Témoigne du rôle des pouvoirs publics dans la prévention au niveau sanitaire et social lorganisation des soins périnatals La protection maternelle et infantile ( PMI) Institution créée en 1945 dans un contexte de crise démographique pour lutter contre la mortalité infantile avec mise en place de consultations gratuites pré et post natales pour les mères (3 examens de surveillance de la grossesse et 1 examen post-natal associés à des allocations) et de consultations pour les enfants des 1 er et 2èmè âge jusquà 6 ans avec obligation pour les futurs conjoints, les futures mères et les enfants en bas âge de subir des examens médicaux dans le cadre du département divisé en circonscriptions Parallèlement, on assiste à la quasi-disparition de laccouchement à domicile, au début des années 70, avec la multiplication des maternités La notion de prévention remplace celle dassistance Efficacité certaine de cette prévention

10 Les plans périnatalité Programme périnatalité des années 70 Objectifs: réduction de la mortalité NN et infantile prévention des handicaps liés à la grossesse et à la naissance Programme: formation du personnel recherche: enquêtes nationales vaccination rubéole surveillance prénatale: hospitalisations prénatales échographies surveillance accouchement: enregistrement RCF CS réanimation à la naissance Résultats: mortalité péri et néo natale prématurité et SFA pas dimpact sur les déficiences motrices (IMC) Bilan très positif pour lobstétrique et la néonatologie

11 Plan périnatalité des années 90 Motivé par la stagnation des résultats la place médiocre de la France en Europe. Intitulé « la sécurité et la qualité de la grossesse et de la naissance »(1994) Programme : -Champ de la périnatalité étendu aux problèmes de la reproduction -Amélioration des soins et de la prévention Limitation des grossesses avec < 3 consultations et sans consultation à la Maternité Suppression des maternités sans bloc et < 300 accouch/an -Prise en compte de la dimension psychologique avec limitation des séparations mère/enfant Il faut protéger la rencontre de la mère et de son nouveau-né autour de la naissance C.Dageville et coll Arch Pediatr 2011;18: Politique régionale attribuant des niveaux de soins aux établissements et services définie par les décrets sur la régionalisation de1998

12 Plan périnatalité année 2000 Plus dhumanité -Entretien prénatal précoce (du 4 ème mois) -Information complète et continue -Amélioration de laccès aux soins -Organisation du suivi des NN à risque de handicap Plus de proximité (cf. réseaux de santé périnatals) Plus de sécurité (cf. mortalité maternelle) Plus de qualité (élaboration de référentiels) CNGOF. Conférence de consensus: prise en charge de la femme enceinte, de laccouchement et du nouveau-né selon leur niveau de risque. Paris, 2-3 décembre1998. J Gynecol Obstet Biol Reprod 1998;27:1-317 Objectifs de ces plans -Améliorer, en associant les compétences médicales et sociales, le dépistage et la prise en charge des pathologies et des risques des mères et des enfants en période périnatale -Souci de cohérence alors que la diversité des acteurs, des modes dexercice et des structures la rend difficile

13 INDICATEURS DE PERINATALITE - FRANCE METROPOLITAINE (1950 – 2007) Mortinatalité (p.1000) ,65,94,69,1 Mortalité NN (p.1000) ,83,62,82,4 Mortalité périnatale (p.1000) ,36,610,8 Mortalité infantile (p.1000) ,34,43,6 Mortalité maternelle (p )

14 TAUX DE PREMATURITE ET DE FAIBLE PN (naissances vivantes) (enquêtes nationales périnatales) En 2010: les grossesses gémellaires représentent 1,5 % du total la prématurité y est de 42 %, le faible PN(<2500g) de 49 % La santé périnatale en France métropolitaine de 1995 à 2010.Résultats des enquêtes nationales périnatales B Blondel et coll J Gynecol Obstet Biol Reprod 2012; Prématurité %5,46,26,36,6 PN < 2500 g %5,76,87,26,4


Télécharger ppt "MEDECINE PERINATALE : INTRODUCTION Concerne 2 patients séparés ou conjoints : -La femme enceinte et son fœtus -Le NN et sa famille Concerne des spécialités."

Présentations similaires


Annonces Google