La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Ladolescent en institution Passage à lacte et échec thérapeutique Dr Sophie Maes Hôpital Le Domaine - ULB – Erasme

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Ladolescent en institution Passage à lacte et échec thérapeutique Dr Sophie Maes Hôpital Le Domaine - ULB – Erasme"— Transcription de la présentation:

1 Ladolescent en institution Passage à lacte et échec thérapeutique Dr Sophie Maes Hôpital Le Domaine - ULB – Erasme

2 Ladolescent hospitalisé Facteurs de contre-investissement: –Absence de demande personnelle –Patient désigné –Mise en échec –Fréquence des comportements actés

3 Entre abandon et loyauté Lhospitalisation, source de sentiment déchec, dincompétence et de culpabilité pour les parents –Ladolescent persécuteur est désinvesti –Lhôpital devient un rival Conflit de loyauté Mise en échec du cadre institutionnel

4 Les pulsions mises en scène Trois théories sur lexpression actée à ladolescence

5 Quest-ce que ladolescence? Sexualisation du corps et de la psyché Pulsions incontrôlables, changements corporels Réveil de lŒdipe –Interdit de linceste –Interdit du meurtre Mise à distance des figures parentales Nécessité de lautonomisation Première violence

6 I. Angoisses dabandon et régression des défenses Mise à distance et réveil des angoisses dabandon (M. Klein) Régression à la position schizo-paranoïde –Clivage bon/mauvais –Projection de lagressivité, paranoïa –Sentiment de toute-puissance But: reprise du contrôle Conséquences: –Difficultés délaboration –Passage à lacte comme mode dexpression

7 II. La pulsion de meurtre à ladolescence (Winnicott) Grandir revient à prendre la place de ladulte –Intellectuel –Physique –Sexuel Protection de limago parental par déplacement du conflit à lextérieur de la famille ou par auto- agression

8 III. Lultime tentative de maîtrise (Ph. Jeammet) Alternance entre besoin de se distancier / angoisses dabandon Reprise du contrôle par le contrôle de lautre: –Maîtrise –Toute-puissance Si échec… agression de lautre Si échec… agression de soi

9 Entre rapproché incestueux et meurtre parricide, quelles solutions?

10 La triercisation Rend le rapproché moins dangereux Fournit un accès au plaisir dans la relation duelle Fournit une source détayage Fournit une aire de transition où les modes relationnels peuvent se rejouer

11 Institution et triercisation Linstitution comme média et le groupe de pairs comme aire transitionnelle Ladulte comme garant de la distance relationnelle –Ni agression… vécue comme rejet –Ni séduction… vécue comme fusion La règle institutionnelle garante dun cadre contenant Le projet thérapeutique garant du sens

12 Institution et triercisation Dilution du transfert sur une équipe soignante Utilisation de divers médias dans la relation: –Les activités –La vie communautaire –Le cadre psychothérapeutique Concourent à rendre le dialogue moins dangereux, donc accessible à ladolescent

13 Ruptures et liens Adolescents « perturbateurs »: mise en scène de la problématique du lien Répétition des ruptures –Familiales –Institutionnelles Linvestissement réciproque en question La rupture temporaire pour un maintien du lien

14 Une rupture temporaire pour un maintien du lien Confrontation aux limites et au cadre –Affirmation du respect de soi et des autres –Frein aux escalades et aux contaminations Remise à distance relationnelle Remise en tension du projet hospitalier Création dun espace transitionnel Questionnement de la place au sein de la famille Redistribution des compétences, loyauté, redynamisation du milieu dorigine Hospitalisation >< hébergement

15 Interruption temporaire de lhospitalisation Nécessité dun réseau de soins Limite à la toute-puissance des intervenants Limite au sentiment déchec Partage de la lourdeur de la prise en charge Enjeux de la collaboration entre intervenants: –Définition et répartition des rôles et fonctions –Mise en tension des liens, en miroir de ladolescent et sa famille –Source détayage –Diffraction des transferts et contre-transferts

16 La désappartenance Adolescence et attachement

17 La désappartenance Fréquence Facteur de risque suicidaire Conduites ordaliques Conduite autoréférencée compulsive (Aboudé Adhami) Spécificité de la désappartenance à ladolescence? Régression et fondations de la filiation.

18 La théorie de lattachement Konrad Lorenz: le phénomène demprunte Harry Harlow: expérience disolement de singes Rhésus René Spitz: les organisateurs du Moi et la dépression anaclitique du nouveau-né. John Bowlby: délinquance, réactions à la séparation, deuil

19 Lattachement Le système de comportements dattachement regroupe et organise lensemble des comportements de signal et dapproche, et son activation a pour résultat dobtenir ou de maintenir la proximité dun individu déterminé, pour lequel il existe une préférence, le plus souvent la mère.

20 Attachement et autonomie Lattachement permet lobtention de la sécurité interne nécessaire aux conduites dexploration ultérieures Mary Ainsworth: la situation étrange –Anxieux évitant66% –Attachement sécurisé22% –Anxieux résistant ou ambivallent12% Mary Main: désorganisé ou désorienté

21 Du côté de ladulte Bowlby: –les modèles internes opérants –Les exclusions défensives Mary Main: lentretien dattachement adulte Parentalité et filiation: attachement et intersubjectivité

22 Du côté de ladolescent Attachement et recherche de sécurité DésactivationActivation ŒdipeAngoisses Adolescence

23 Activation des modèles parentaux inconscients Relations conflictuelles Modèles internes opérants Exclusion défensive

24 Adolescence et intersubjectivité Daniel Stern: « on ne peut maintenir le Soi si on na pas dinteraction avec les autres. Le Soi commence à se fragmenter sil ny a pas cette intersubjectivité qui le maintient » Capacité à partager une expérience – découverte des neurones miroirs Le Soi se fragmente sans lintersubjectivité Œdipe, opposition, capacités réflexives et intersubjectivité

25 Parent Modèles internes opérants capacités réflexives exclusions défensives attachement intersubjectivité Filiation oedipe angoisses dabandon Adolescent

26 Filiation et contexte social Consommation et bonheur individuel Fragilité narcissique parentale Le réveil décevant de lenfant-objet Ruptures transgénérationnelles Recompositions familiales et conflits de loyauté Médicalisation du trouble de la relation Labandon comme légitime défense

27 Travail de la désappartenance Identification des figures dattachement Hébergement et week-end Suspension de séjour et réaffiliation Lecture des conduites ordaliques Travail systémique Affiliation, attachement, intersubjectivité, empathie Résonnance Méfiance face à la solution de lautonomisation Deuil des imago parentaux – affiliation aux parents réels

28 Travail de la désappartenance Temporalité Travail en réseau –Contre-transfert –Clivage –Isomorphisme –Réseau méta-contenant –Déplacement des enjeux

29 Adolescence et paradoxe Lado met en échec pour recréer du lien… Léchec des soins, thérapeute de la relation familiale ?

30 « La seule chose à faire face à un adolescent est dy survivre, de pouvoir garder confiance en soi, de maintenir ses idéaux » Winnicott – Jeux et Réalité « La seule chose à faire face à la désappartenance… »


Télécharger ppt "Ladolescent en institution Passage à lacte et échec thérapeutique Dr Sophie Maes Hôpital Le Domaine - ULB – Erasme"

Présentations similaires


Annonces Google