La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les TICE comme moyen daffirmation de lenseignement universitaire participatif par par KABRE T. André et NITIEMA P.Clauvis.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les TICE comme moyen daffirmation de lenseignement universitaire participatif par par KABRE T. André et NITIEMA P.Clauvis."— Transcription de la présentation:

1 Les TICE comme moyen daffirmation de lenseignement universitaire participatif par par KABRE T. André et NITIEMA P.Clauvis

2 Institut du Développement Rural/ Université Polytechnique de Bobo, Burkina Faso

3 Enseignement classique: lenseignant est perçu comme le référentiel du savoir; létudiant/le récepteur doit assimiler ce savoir comme tel. Il devient un « savant comme son maître ».

4 Avec lapparition des méthodes denseignements participatifs: participation active de létudiant tout au long de lapprentissage, avec un éveil constant de ses capacités cognitives :

5 à la fin du cours il devra être capable dappliquer ce quon lui a appris et même de mieux sorganiser afin d améliorer les connaissances acquises; cest un savant pragmatique.

6 Le but de cette présente communication est dindiquer que lavènement des TICE permet daméliorer lutilisation et lefficacité de lenseignement participatif dans les universités.

7 Pour sen convaincre examinons ce diagnostic comparé des atouts et des limites des deux approches denseignement Source : Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II, cours international sur les stages dans lenseignement supérieur agronomique du 12 au 24 décembre 1994.

8 Tableau 1 : Diagnostic comparé de lenseignement classique et de lenseignement participatif. CaractéristiquesEnseignement classique Enseignement participatif La situation dapprentissage Orientée vers la performance de lenseignant Orientée vers la performance de lapprenant Le rôle de lenseignant Cest un dispenseur dinformation diagnosticien, un ordonnateur, une personne ressource Les objectifssont pas énoncés en termes précis observables énoncés en termes de comportement de lapprenant

9 CaractéristiquesEnseignement classique Enseignement participatif La vitesse (le rythme)Les apprenants vont à la même vitesse Lapprenant progresse à sa propre vitesse Les activités de formation Exposés magistrauxPluralités des activités de formation LindividuationSadresse à un publicChaque apprenant peut se servir du matériel didactique disponible La participationEst sporadiqueActive

10 CaractéristiquesEnseignement classique Enseignement participatif LévaluationEst donnée tardivement et rarement Fréquente et immédiate Les contrôlesAssiste aux cours et passe des contrôles Tests pour mesurer la maîtrise des objectifs Linterprétation des résultats Les contrôles sont normatifs (la courbe de distribution des notes normale) Contrôle basé sur des critères, le succès est indépendant de celui des autres apprenants

11 CaractéristiquesEnseignement classique Enseignement participatif La maîtrise des objectifs On sattend à ce que 1/3 des apprenants soit bon, 1/3 assez bon et 1/3 échoue. Lapprenant doit maîtriser les objectifs La réussite du coursJugée par lenseignant souvent de manière subjective Les objectifs et lévaluation permettent de revoir le matériel didactique et de savoir sil y a eu acquisition des connaissances.

12 Finalement lenseignement participatif a pour but de : 1- Permettre à lapprenant: a) dacquérir une formation professionnelle (ie un métier) et b) dacquérir un diplôme (ie une bonne rémunération).

13 2- Permettre à lenseignant a) de donner les bases dun métier à lapprenant, b) de le former au travail déquipe,

14 c) de le préparer au diplôme, d) de lui permettre dévoluer, de se reconvertire e) de favoriser linsertion de lapprenant dans la société.

15 On peut définir 5 scénarii possibles dintroduction des TICE en particulier dans lenseignement supérieur participatif Source: Atelier de scénarisation des cours, université de Ouagadougou, novembre 2007 sous la direction du Pr Cochard M. Elaboré par un groupe de travail réuni à linitiative de la Direction de la Technologie piloté par Frédéric Haeuw (Algora) Présentation de 5 scenarii possibles dintroduction des TICE : le présentiel enrichi le présentiel amélioré le présentiel allégé le présentiel réduit le présentiel quasi inexistant

16 pédagogie traditionnelle + apport des TIC le présentiel enrichi 1 possibilité dune formule mixte : - enregistrement dun cours avec diapositives - puis mise en ligne sur un site Web

17 le présentiel amélioré 2 - dépôt de documents avant, pendant, après la formation - communication apprenant-apprenant et enseignant-apprenant principe des Intranets pédagogiques nécessité dun réseau détablissement

18 exemple : le suivi des stages en entreprise

19 le présentiel allégé 3 quelques séquences traditionnelles sont remplacées par de lautoformation tutorée nécessité de compétences pédagogiques + compétences techniques réseau détablissement avec postes clients (éventuellement sur Internet)

20 une application intéressante : le suivi de projet de groupe avec un espace de travail collaboratif : étudiant 1 étudiant 2étudiant 3tuteur

21 le présentiel réduit 4 exemple : cours magistraux autoformation travaux dirigés et pratiques en présentiel plus de travail en autonomie pour létudiant

22 le présentiel quasi-inexistant 5 formation ouverte et à distance (FOAD) sur Internet : e-formation dispositif classique :

23 nécessité dune organisation -administrative -pédagogique -technique

24 compétences multiples : lenseignant ne peut plus agir seul

25 L application des TICE dans l enseignement universitaire n é cessite la d é finition de contenus num é riques

26 Selon Bibeau (2003), Direction des ressources didactiques du Ministère de lEducation du Québec, indique que les contenus numérisés (de formation) visent à informer et à outiller l'apprenant afin qu'il exploite l'information. Lusager nest pas seulement lecteur, il est acteur.

27 En quoi consistent les contenus numériques ? 1. Des ressources: cours, exposés de concepts, documentation, études de cas, annales dexamen, compléments de cours, bibliographie et de la webographie; outils téléchargeables 2. Des activités: exercices/solutions, tests; des travaux proposés

28 Evolution du document support pédagogique. Au d é part: Origine très matérialisé dont livres, revues, affiches, tracts, gravures Avec les TIC: Numérisé, moins matérialisé, tout simplement un fichier informatique, transposition électronique dun support Matériel; Voire dématérialisé

29 Exemple de ressource en ligne : aménagement de la faune. URL: tml tml Micro-projet/ décembre 2005/ Réalisé par André Tinkoudgou KABRE et Pierre Clovis NITIEMA / AUF/ Burkina Faso.

30 Ce cours a la structuration suivante: 1. Les SCO (sharable objects) Chapitre 1: écologie; Chapitre 2: statistiques Chapitre 3: inventaires faune Chapitre 4: modélisation Chapitre 5: télédétection en faune Chapitre 6: elevage de la faune Chapitre 7: exercices d'application 2. Assets: Questions aux choix multiples (QCM) et questions d'ordonnancement (QO); Situations Problèmes (SP). 3. Autres ressources du cours au Chapitre 8: webographie et références bibliographiques.

31 Des exercices sous forme de situations dapprentissage ( SP), des (QCM) et des questions dordonnancement (QO) ont été développés pour mieux étayer lautoformation et lautoévaluation de lapprenant notamment sur lécologie de la faune des grands mammifères dAfrique et de Madagascar, leur origine liée à la dérive des continents.

32 Exemple de SP en taxinomie Choisir une espèce animale sur les ressources photothèques (Systématiques des grands mammifères, ou photothèque et autres sites; rechercher les autres espèces : a ) de la même famille ; du même ordre ou sous-ordre. b) construire une clé illustrée (allant de l'ordre à l'espèce)Systématiques des grands mammifèresphotothèque Durée: 16 heures minimum.

33 Conclusion 1. Nous pouvons conclure à lissue de cette étude que la pédagogie participative utilisant les TICE permet un meilleur partage du savoir notamment au niveau universitaire.

34 2. Dans lexemple concret de notre cours daménagement de la faune actuellement utilisé dune part pour la formation des étudiants et dautre part pour la formation continue des cadres, les résultats obtenus sur la performance des apprenants sont bons.

35 3. On peut donc affirmer comme Mathien (2005) et Boursin (2007) que les qualités didéologie rassembleuse, active, individualisé et auto-émulatif de la pédagogie participative justifient la nécessité dintroduire les TICE dans lenseignement universitaire.

36 Merci


Télécharger ppt "Les TICE comme moyen daffirmation de lenseignement universitaire participatif par par KABRE T. André et NITIEMA P.Clauvis."

Présentations similaires


Annonces Google