La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

COMMUNICATION INTERPERSONNELLE L3 2007-2008 Anne Bonastre / François Nicolas.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "COMMUNICATION INTERPERSONNELLE L3 2007-2008 Anne Bonastre / François Nicolas."— Transcription de la présentation:

1 COMMUNICATION INTERPERSONNELLE L Anne Bonastre / François Nicolas

2 Pour commencer, quelques questions : Quelle est la définition du mot « communication » ? Pourquoi doit-on communiquer ? Décrivez le processus de communication ? Quelles sont les variables qui caractérisent la cible de communication ?

3 Du fond ou de la forme, quest ce qui prime dans une communication interpersonnelle ? Quest-ce quun message ? Comment différencier la communication dinfluence de la communication informative ?

4 La communication : définition Communiquer, cest rendre commun Verbe issu du latin communicare « mettre en commun, être en contact avec » Au 14ème siècle, ce terme signifie « participer à » Son sens évolue à la fin du 16ème siècle vers lidée de transmission.

5 Un processus simple et complexe Contexte Canal Message ÉmetteurRécepteur Feed Back Schéma de la communication

6 Lémetteur Source du message Individu isolé, structure ou machine Intentionné : motivé, consciemment ou pas à dispenser un message Stimulé par une idée, une pensée à émettre Capable de transmettre un message en le codant Soumis à un phénomène de distorsion

7 Le récepteur Destinataire : individu, groupe, institution ou machine Pas toujours récepteur intentionnel Décodeur du message émis par lémetteur Percepteur des idées émises Sujet à un phénomène de distorsion lors du décodage (phénomène multiplié par le nombre de récepteurs)

8 Le feed-back ou rétroaction Lorsque le message a atteint le récepteur, celui- ci reçoit en fonction de sa personnalité, de sa perception positive ou négative du message, de son comportement. Cet impact du message lincite à répondre à lémetteur. Le récepteur devient à son tour un émetteur qui renvoie un message relié à celui quil vient de recevoir.

9 Le canal : un médium Le canal est un moyen qui permet à lémetteur de porter son message à travers lespace et le temps. Le son, la voix, les ondes, la télédistribution, le téléphone… sont des canaux, des moyens de mise en communication. Les mass-média qui sadressent à un ensemble de récepteurs sont des moyens de diffusion collective de messages provenant dun ou plusieurs émetteurs.

10 Le message Élément du processus de communication Composé de signes communs à lémetteur et au récepteur Codé au moment où il est émis, décodé quand reçu Relié à la motivation de lémetteur, sujet à distorsion Véhicule de la pensée de lémetteur Constitué dunités dinformation Peut être conservé sur un support

11 Le codage et le décodage Lémetteur, pour faire comprendre son message, isole un certain nombre de signes. Pour les agencer en termes cohérents, il utilise un guide. Celui-ci est également agencé selon un code. Lémetteur nutilise quune partie dun ensemble commun. Le canal impose souvent des contraintes de codage. Les signes et le langage doivent être communs à lémetteur et au récepteur. Des distorsions surviennent pourtant souvent au niveau du décodage.

12 Registres et fonctions du langage 3 registres du langage 6 fonctions du langage Familier Courant Soutenu Expressive Informative Injonctive Poétique Phatique Métalinguistique

13 Différentes perceptions pour un même mot Nous filtrons inconsciemment les informations Ce qui peut transformer le sens du message Les mots peuvent donc avoir des connotations différentes Batterie Cuisine Voiture Jazz Canon Pile

14 Des filtres à tous les niveaux Canal Message E/R Variables psycho- logiques Sociales, cognitives Bruits Code commun 65% de linformation est non verbale : attitudes, gestes… 30% de linformation est dans la structure du langage: forme, intonation… 5% de linformation est dans le contenu : ce quon croit avoir dit… Variables psycho- logiques Sociales, cognitives

15 Lentonnoir des communications Tout ce que je sais dire Ce que je voudrais dire Ce que je dis Ce quil entend Ce quil écoute Ce quil comprend Ce quil accepte Ce quil retient

16 Exemple recrutement Rôle prévu Rôle perçu Rôle accepté Rôle tenu Rôle présenté Écart conception expression Écart perception Écart adhésion Écart réalisation Écart management

17 Lécoute active Les faits: ce qui a été vu ou entendu et peut être vérifié Lopinion : ce qui a été pensé, réfléchi, jugé Lémotion : ce qui a été ressenti et éprouvé Lécoute active permet de ce centrer sur la personne et sur 3 types dinformations :


Télécharger ppt "COMMUNICATION INTERPERSONNELLE L3 2007-2008 Anne Bonastre / François Nicolas."

Présentations similaires


Annonces Google