La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La diarrhée … Selles plus liquides et plus nombreuses quà lordinaire.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La diarrhée … Selles plus liquides et plus nombreuses quà lordinaire."— Transcription de la présentation:

1 La diarrhée … Selles plus liquides et plus nombreuses quà lordinaire

2 N.B. : Cet icône = signifie « retour à la page « information sur les produits » Je souhaiterais un tel produit … Jai la diarrhée …

3 Selles plus liquides et plus nombreuses quà lordinaire Je souhaiterais un tel produit …

4 LOPERAMIDE (Imodium®) (Lopéramide EG) (Lopéramide Teva®) (Merck Lopéramide®) REHYDRATATION ANTI-DIARRHEIQUES GASTROLYTE LOPERAMIDE + SIMETICONE (Imodium plus®) SACCHAROMYCES BOULARDII (Entérol®) ATTAPULIGE (Actapulgite®) LACTOBACILLUS ACIDO (Lacteol®) SMECTITE/HYDROXYDE DAl/ CARBONATE DE Mg (Barexal®) CHARBON DE BOIS (Carbobel simplex®) (Carbolactanose ®) (Charbon de Belloc ®) (Norit ®) N.B. :Les anti-diarrhéiques (sauf lentérol®) sont classés dans les médicaments par le CPIP. ORS GES 45 SOPARIX ALHYDRATE SEROLYTE N.B. :Les produits de réhydratation (comme lentérol®) sont considérés comme des « nutriments », non réperoriés par le CBIP. En cas de dhésitation du patient, retour à larbre décisionnel Retour à ce tableau uniquement par Informations sur les produits concernés

5 Pour qui ? Adultes Enfants > 2 ans Enfants > 2 ans Enfants < 2 ans Enfants < 2 ans Femmes enceintes Femmes enceintes Patients > 75 ans Patients > 75 ans

6 Renvoi vers le médecin Il est primordial destimer la situation et de réhydrater destimer la situation et de réhydrater destimer la situation et de réhydrater sans attendre la consultation chez le médecin ! + règles dhygiène règles dhygiène Conseiller les règles dhygiènerègles dhygiène Vérifier si pas de médicaments dautomédication pouvant aggraver la déshydratation Vérifier si pas de médicaments dautomédication pouvant aggraver la déshydratation Enfants < 2 ans Vers le tableau décisionnel Enfant > 2 ans Enfant > 2 ans

7 Renvoi vers le médecin réhydrater réhydrater Il est primordial de réhydrater sans attendre la consultation chez le médecin !réhydrater + règles dhygiène règles dhygiène Conseiller les règles dhygiène.règles dhygiène Vérifier si pas de médicaments dautomédication pouvant aggraver la déshydratation Vérifier si pas de médicaments dautomédication pouvant aggraver la déshydratation enceinte

8 Diarrhée chez le patient > 75 ans Tableau décisionnel adulte Déshydratation grave Déshydratation grave Déshydratation grave surtout chez le patient âgé ? Déshydratation grave Médicaments prescrits Médicaments prescrits Médicaments prescrits pouvant aggraver la situation ?Médicaments prescrits OUI Consultation médicale Conseiller de suite Apport de liquides Règles dhygiène Apport de liquides Règles dhygiène NON Produits dautomédication Produits dautomédication Produits dautomédication pouvant aggraver la situation ?

9 9 Présentez-vous des signaux dalarme ?signaux dalarme ? OUI Consultation médicale + Apport de liquides Apport de liquides Apport de liquides Règles dhygiène Règles dhygiène Prenez-vous dautres médicaments ? OUI Sur ordonnance Sur ordonnance Dautomédication Signaux dalarme Signaux dalarme NON OUI Consultation médicale. Apport de liquides Apport de liquides Règles dhygiène Règles dhygiène + Saccharomyces B.- Saccharomyces B.- Prenez-vous ou avez-vous pris des antibiotiques (même si arrêt depuis 4 semaines) ? Prenez-vous ou avez-vous pris des antibiotiques (même si arrêt depuis 4 semaines) ? NON Retour de voyage avec signaux dalarme ? Retour de voyage avec signaux dalarme ? NON Apport de liquidesRègles dhygiène Apport de liquides Apport de liquidesRègles dhygiène Apport de liquides / Règles dhygièneRègles dhygiène + Lopéramide +siméthicone Lopéramide +siméthicone Saccharomyces B Saccharomyces B Smectite Attapulgite Lactobacillus acidophilus Lactobacillus acidophilus Charbon de bois Charbon de bois CB + lactobacillus Si pas damélioration après deux à trois jours Apport de liquides Apport de liquides Règles dhygiène Règles dhygiène + Lopéramide Apport de liquides Apport de liquides Règles dhygiène Règles dhygiène + Lopéramide Stop ou pas de Lopéramide Durée > 2 semaines ou récidives fréquentes ? OUINON Automédication depuis trois jours sans résultats ? OUI NON Adultes Arrêt automédication Contact médecin

10 Signaux dalarme Fièvre persistante Glaires ou sang dans les selles Vomissements graves Douleurs abdominales persistantes Perte minime mais trop fréquente voire continue de liquide fécal, surtout si suite à une constipation ou si patient alité ou sous opiacés (fécalome!) Immunodépression, Sida, Crohn, colite ulcéreuse, diabète, handicap mental, insuffisance cardiaque ou rénale Retour tableau décisionnel Retour tableau décisionnel Renvoi vers le médecin Réhydrater Réhydrater + Réhydrater sans attendre.Réhydrater

11 Retour de voyages intertropicaux En cas de : fièvre >38°C vomissements importants déshydratation crampes abdominales violentes diarrhée aqueuse et profuse glaires dans les selles toxi-infection alimentaire dans lentourage CONSULTATION MEDICALE PAS DE LOPERAMIDE règles dhygiène règles dhygiène + REHYDRATER Adultes Si diarrhée sans fièvre Retour tableau décisionnel Retour tableau décisionnel

12 12 Principales classes médicamenteuses pouvant être à lorigine dune diarrhée Laxatifs Antibiotiques Metformine (Glucophage®) Acarbose (Glucobay®) Antitumoraux Colchicine (surdosage) Méthotrexate (Ledertrexate®) Produits à base de Mg Hormones thyroïd. Orlistat (Xenical ®) Entacapone (comtan®) Antirétroviraux Digoxine (surdosage) AINS Inhibiteur de lacétylcholinestérase Isrs (Syndrome sérotoninergique) Bupropion (Zyban ®) Sibutaramine (Reductil ®) Calcitonine Ticlopidine - Clopidogrel Envisager un contact avec le prescripteur. Classes médicamenteuses pouvant induire une toxicité en cas de déshydratation AINS IEC Sartans !! fonction rénale Diurétiques Metformine (acidose métabolique) Cytotoxiques Immunosuppresseurs Produits de contraste iodés Aciclovir Classes médicamenteuses dont leffet peut être diminué en cas de diarrhée Pilule contraceptive diminution efficacité Envisager un contact avec le prescripteur. Les plus connusMais aussi… Recherche historique Patient Poursuivre larbre décisionnel Adulte > 75 ans > 75 ans

13 Médicaments dautomédication Laxatifs Aspirine Ibuprofène Magnésium Sorbitol et polyols (chez les patients diabétiques diarrhéiques toujours évaluer la consommation dédulcorants (sorbitol, mannitol,…)) STOP Recherche historique Patient

14 Signaux dalarme après antibiothérapie Glaires, parfois sang dans les selles Fièvre > 38,5°C Diarrhée aqueuse >5x/j – Douleurs abdominales Patients ayant déjà présenté une colite pseudomembraneuse Renvoi vers le médecin La plupart des antibiotiques sont concernés. Apparition de 5 à 10 jours après le début du traitement et pouvant survenir jusquà 4 semaines après larrêt ! Réhydrater règles dhygiène Réhydrater règles dhygiène + Réhydrater sans attendre et règles dhygièneRéhydrater règles dhygiène Retour tableau décisionnel Retour tableau décisionnel

15 15 Déshydratation chez ladulte Le risque de déshydratation est plus grave chez les patients faibles ou âgés. Les signes dune déshydratation sévère sont : –Confusion –Difficulté délocution –Sécheresse buccale En particulier les diurétiques mais aussi IEC, sartans, voire AINS peuvent aggraver la déshydratation et induire une insuffisance rénale fonctionnelle. réhydrater ? réhydrater ?Comment réhydrater ?réhydrater ? Retour tableau décisionnel Adultes Femmes enceintes Femmes enceintes > 75 ans > 75 ans

16 Réhydrater ladulte En labsence de déshydratation, des jus de fruits dilués et accompagnés de biscuits salés ou de bouillon sont parfois suffisants. Le riz, les pâtes, les pommes de terre et le blé ou lavoine cuits et légèrement salés sont les aliments de choix en cas de diarrhée abondante. Les sodas de type Coca-Cola sont à éviter. patients à risques réhydratation par voie orale patients à risques réhydratation par voie oraleEn cas de déshydratation modérée ou chez des patients à risques mais non encore déshydratés, une réhydratation par voie orale est proposée. Ceci ne réduit pas la diarrhée mais le risque de déshydratation.patients à risques réhydratation par voie orale En cas de déshydratation sévère (acidocétose, collapsus), la perfusion IV est le traitement de choix. Retour tableau décisionnel Adultes Femmes enceintes Femmes enceintes > 75 ans > 75 ans

17 Prévenir les diarrhées Lavage des mains à leau et au savon après chaque défécation et avant de préparer un repas avec solution hydro-alcoolique surtout en collectivité. désinfecter les surfaces souillées. le siège des toilettes. la poignée de la chasse deau après chaque usage et min 1x par jour Laver à haute température les vêtements et les draps de lits du patient. réduit le risque de transmission de plus de 40 % Retour tableau décisionnel Adultes Femmes enceintes Femmes enceintes > 75 ans > 75 ans

18 Les solutions de réhydratation Important –Aucun traitement antidiarrhéique ne prévient la déshydratation, il faut impérativement augmenter lapport de liquides en cas de diarrhée et réhydrater en cas de déshydratation avérée sans attendre le médecin. –Ne jamais dissoudre les sels de réhydratation dans du lait ou dautres boissons et ne pas les mélanger avec des aliments solides, uniquement dans de leau faiblement minéralisée (style Spa Reine) Produits disponibles –GASTROLYTE®GASTROLYTE® –ORS®ORS® –GES 45®GES 45® –SOPARYX®SOPARYX® –ALHYDRATE®ALHYDRATE® –SEROLYTE®SEROLYTE®

19 LOPERAMIDE® Posologie Adulte : dose initiale = 2 gélules ou 4 mesurettes, ensuite 1 gélule ou 2 mesurettes après chaque selle liquide avec un max. de 8 par j. Contre-indication moins de 6 ans. Enfants de moins de 6 ans. Sang dans les selles, forte fièvre, colite ulcéreuse, colite pseudo-membraneuse, fécalome, distension abdominale. Place, précautions et effets indésirables Les dérivés opiacés ont une efficacité limitée, uniquement symptomatique. Des rétentions urinaires ont été observées. Une pullulation microbienne accrue est possible en cas de diarrhée infectieuse. Un iléus paralytique avec complications est également possible. Il faut interrompre le traitement en cas dapparition de constipation ou de distension abdominale. Retour tableau décisionnel Retour tableau décisionnel

20 LOPERAMIDE® + Siméthicone Indication Diarrhée aiguë avec crampes abdominales et flatulences. Contre-indication moins de 12 ans. Enfants de moins de 12 ans. Sang dans les selles, forte fièvre, colite ulcéreuse, colite pseudo-membraneuse, fécalome, distension abdominale. POSOLOGIE (comprimé à croquer) Adulte > 18 ans : 2 comp. en 1 prise puis 1 comp. après chaque selle liquide max. 4 par. jour, pendant maximum 2 jours. De 12 à 18 ans : 1 comp. au début puis 1 comp. à chaque selle liquide max. 4 par jour,. pendant max. 2 jours. STOP si selles normales. Place, précautions et effets indésirables Les dérivés opiacés ont une efficacité limitée, uniquement symptomatique. Des rétentions urinaires ont été observées. Une pullulation microbienne accrue est possible en cas de diarrhée infectieuse. Un iléus paralytique avec complication est également possible. Il faut. interrompre le traitement en cas dapparition de constipation ou de distension. abdominale. Retour tableau décisionnel Retour tableau décisionnel

21 SACCHAROMYCES BOULARDII (Enterol 250®) Excipients à effets notoires Gélules : Lactose Sachets : Lactose, fructose Galénique Gélules et sachets Indications : Prévention de la diarrhée associée aux antibiotiques, prévention de la récidive des.infections à C. difficile Contre indications Allergie aux levures. Patient porteur dun cathéter central. POSOLOGIE 4 gélules ou 4 sachets par jour en deux prises. La durée habituelle du traitement est de 4 semaines. Place, précautions et effets indésirables Lefficacité dans le traitement symptomatique dappoint dans la diarrhée aiguë nest pas démontrée. Ne pas mélanger avec un aliment ou une boisson glacés ou dont la température peut excéder 50°C. Ladministration de Saccharomyces B. à des patients fragilisés (avec cathéters veineux ou une affection digestive ou immunodéprimés) expose à un risque de fongémie. Retour tableau décisionnel Retour tableau décisionnel

22 ATTAPULGITE Excipients à effets notoires Glucose 0,2 gr par sachet Galénique Sachet-poudre. Indications Traitement des manifestations fonctionnelles intestinales notamment avec météorisme et diarrhée. Ce nest quun adjuvant à la réhydratation qui doit être opérée. Pansement intestinal adsorbant, à pouvoir gonflant, non absorbé et radio transparent (lattapulgite Mormoiron est un silicate naturel de magnésium et daluminium.) Contre indications Affections sténosantes du tube digestif. Utilisation prudente en cas de mégacôlon ou daltération de la motricité colique POSOLOGIE Mélanger le sachet avec du sucre en poudre (si permis) avant adjonction deau ou bouillie, purée, compote. Adulte : 2 à 3 sachets par jour avant repas Enfant < 10 kg : 1 sachet par jour Enfant > 10 kg : 2 sachets par jour Grossesse et allaitement : ok Place, précautions et effets indésirables La place de lattapulgite est limitée. Elle est susceptible daméliorer la consistance des selles en cas de diarrhée modérée. Il convient despacer la prise dattapulgite dautres médicaments (2 heures voire 4 heures pour les fluoroquinolones). Retour tableau décisionnel Retour tableau décisionnel

23 LACTEOL® Excipients à effets notoires Lactose/gélules // lactose, saccharose/comprimés Galénique Gélules et comprimés Indications Proposé dans le traitement symptomatique des diarrhées d'origine non organique (à lexception des salmonelloses). Contre indications Intolérance au lactose, salmonellose. POSOLOGIE Nourrissons : 2 gélules ou 4 comprimés par jour Enfants et adultes : 2 à 4 gélules par jour ou 4 à 8 comprimés Le traitement ne dispense pas dune réhydratation si elle est nécessaire. Place, précautions et effets indésirables Propriétés démontrées in vitro et chez lanimal mais pas chez lhomme. Retour tableau décisionnel Retour tableau décisionnel

24 Smectite /Hydroxyde dAl/Carbonate de Mg (BAREXAL®) Excipients à effets notoires Glucose Galénique Sachet-poudre. Pansement intestinal adsorbant mucostabilisant, possède une activité hémostatique locale, pas ou peu absorbé et est radio-transparent. Indications Diarrhée aiguë. Contre indications Insuffisance rénale sévère. POSOLOGIE Chez l'adulte: sachets par jour. Le contenu du sachet peut être délayé dans un demi-verre d'eau ou bien, dans certains cas, mélangé à un aliment semi-liquide : bouillie, compote, purée. Place, précautions et effets indésirables Chez les dialysés chroniques il faut prendre en compte la présence d'hydroxyde d'aluminium dans la formule, des cas d'encéphalopathie ayant été décrits après traitement prolongé par cette substance. Il convient de respecter un intervalle dau moins une heure et demie avant ou après la prise de Barexal et la prise dun autre médicament. Retour tableau décisionnel Retour tableau décisionnel

25 CHARBON DE BOIS Carbobel simplex : Comprimés, granulés (citrate de magnésium+ méthénamine) Indications Aérophagie, aigreurs, diarrhées, entérites, gastrites, gastro-entérites, inflammation des voies digestives, intestinales et urinaires. POSOLOGIE Adulte : 2 à 4 comprimés ou 1 à 2 c. à café, 3 x par jour. Le traitement ne dispense pas dune réhydratation si elle est nécessaire Enfant : ¼ à ½ de la dose adulte Carbolactanose gélules + streptococcus lactis Indications Diarrhées, entérocolites, corollaire dune thérapie antibiotique, météorisme. Contre indications : aucune POSOLOGIE Adulte : 2 gélules, 3 x par jour. Enfant : 1 à 2 gélule(s) 3 x par jour Absorber les gélules 15 à 30 min avant un repas avec un peu deau ou de lait froid. Pour les enfants ouvrir la gélule et la délayer dans un aliment ou de la confiture. Charbon de Belloc Posologie: 250 mg 2 à 3 x par jour Norit Posologie: 800 mg plusieurs fois par jour Retour tableau décisionnel Retour tableau décisionnel

26 GASTROLYTE® crème riz, glucose, NaCl, Na citrate, KCl, (osmolarité 280 mosm/l), arôme orange ou banane. Verser le contenu dun sachet dans 250 ml deau Posologie : Chez le nourrisson de 3 mois à 1 an : 150 à 250 ml/kg/24h ; La moitié du volume est à administrer pendant les 8 premières heures, le reste pendant les 16h qui suivent. En cas de vomissements, 1 c à café toutes les deux minutes. Chez lenfant de plus dun an : max 4 sachets le premier jour. Règles dhygiène Règles dhygiène Solutions de réhydratation Solutions de réhydratation Retour tableau décisionnel Adultes Femmes enceintes Femmes enceintes > 75 ans > 75 ans

27 ORS® Glucose, NaCl, Citrate de K, Citrate de Na (osmolarité 240 mosm/l). Dissoudre le contenu dun sachet dans 500 ml deau (conservation max 24h au frigo). Posologie : Administrer 10 à 25 ml /kg pendant 4 à 6 heures toutes les 5 minutes à la cuillère ou au biberon, puis ensuite 10 ml/kg après chaque selle molle jusquà ce que la diarrhée cesse. Retour tableau décisionnel Adultes Femmes enceintes Femmes enceintes > 75 ans > 75 ans Règles dhygiène Règles dhygiène Solutions de réhydratation Solutions de réhydratation

28 GES 45® Glucose, saccharose, citrate+ bicarbonate de Na et K (osmolarité: 298mosm/l). Verser le contenu dun sachet dans 200 ml deau (conservation Max 24 h au frigo). Posologie : Utiliser pendant 6 à 24 heures maximum et maximum 200 ml/kg. Retour tableau décisionnel Adultes Femmes enceintes Femmes enceintes > 75 ans > 75 ans Règles dhygiène Règles dhygiène Solutions de réhydratation Solutions de réhydratation

29 SOPARYX® farine de riz (80 %), Citrate et chlorure de Na, KCl, aspartam (50 mg/ sachet) arôme abricot (osmolarité : 140mosm/l). Dissoudre le contenu du sachet dans 200 ml deau. Posologie: Chez le nourrisson de 3 mois à 1 an: 150 à 200 ml/kg/24h avec un maximum de 5 sachets/24h. La moitié du volume est à administrer pendant les 8 premières heures, le reste pendant les 16h qui suivent. Chez lenfant > 1an : 200 ml/kg le premier jour avec un maximum de 5 sachets/j, diminuer ensuite en réintroduisant lalimentation. Retour tableau décisionnel Adultes Femmes enceintes Femmes enceintes > 75 ans > 75 ans Règles dhygiène Règles dhygiène Solutions de réhydratation Solutions de réhydratation

30 ALHYDRATE® Maltodextrine, saccharose, chlorure de sodium, acide citrique. Dissoudre le contenu du sachet dans 200 ML deau. Posologie: Proposer 25 à 30 ml toutes les 30 minutes pendant les 3 premières heures, puis 200 ml toutes les 3 heures. Entre 12 et 24 h après le début du traitement, introduire une réalimentation à base dun aliment sans lactose ou à base dhydrolysat de protéines ou à base du lait habituel de lenfant. Retour tableau décisionnel Adultes Femmes enceintes Femmes enceintes > 75 ans > 75 ans Règles dhygiène Règles dhygiène Solutions de réhydratation Solutions de réhydratation

31 SEROLYTE® Sucrose 20.7gr, glucose 15gr, sodium acétate 2.22gr, potassium chloride 1.86gr, magnésium gluconate 0.83gr, sodium bicarbonate 0.55gr (osmolarité:297 mmol/L). Dissoudre le contenu d1 sachet dans 1 litre deau préalablement bouillie puis refroidie ou dans de leau plate sans sels. Posologie: En moyenne, 150 à 200 ml/kg/jour administrées (à intervalles réguliers) au moins toutes les ½ heures. Ne pas ajouter de sel ni de sucre. Retour tableau décisionnel Adultes Femmes enceintes Femmes enceintes > 75 ans > 75 ans Règles dhygiène Règles dhygiène Solutions de réhydratation Solutions de réhydratation

32 (enfant > 2 ans) OUI Réhydrater sans attendre Règles dhygiène Règles dhygiène Consultation médicale. Antibiotiques ? Antibiotiques ? NON Autres sur ordonnance ? sur ordonnance ? Prenez-vous dautres médicaments ? Signaux dalarmes ? Signaux dalarmes ? Consultation médicale. Pas damélioration après deux à trois jours ? Apport de liquides Apport de liquides Règles dhygiène Règles dhygiène + Saccharomyces B. Saccharomyces B. Lactobacillus acido. Lactobacillus acido. Attapulgite Smectite Lopéramide (!) Lopéramide (!) NON Autre automédication ? automédication ? Enfants de 2 à 6 ans ? NON 6 à 12 ans NON OUI NON Durée > 2 jours Retour de voyage à risques ? OUI Signaux dalarmes ? Signaux dalarmes ? OUI Automédication depuis 2 à 3 jours sans résultats ? Automédication depuis 2 à 3 jours sans résultats ? OUI Apport de liquides Apport de liquides Règles dhygiène Règles dhygiène + Saccharomyces B. Saccharomyces B. Lactobacillus acid. Lactobacillus acid. Apport de liquides Apport de liquides Règles dhygiène Règles dhygiène + Saccharomyces B. Saccharomyces B. Lactobacillus acido. Lactobacillus acido. Attapulgite Smectite Apport de liquides Apport de liquides Règles dhygiène Règles dhygiène + Saccharomyces B. Saccharomyces B.

33 Déshydratation modérée à grave Déshydratation modérée à grave Déshydratation modérée à grave Fièvre persistante Mucus ou sang dans les selles Vomissements graves Douleurs abdominales persistantes Retour de voyage à risques Perte minime mais continue de liquide fécal Sida, immunodépression, Crohn, colite ulcéreuse, diabète Signaux dalarme Renvoi vers le médecin Estimer la situation Réhydrater règles dhygiène Estimer la situation Réhydrater règles dhygiène + Estimer la situation et Réhydrater sans attendre + règles dhygièneEstimer la situation Réhydraterrègles dhygiène Retour tableau décisionnel Retour tableau décisionnel

34 Apprécier létat de déshydratation nest pas simple à lofficine, dans le doute, il vaut mieux référer. La soif est un signe précoce. La perte de poids est un facteur déterminant. La déshydratation est la complication immédiate dans la diarrhée aiguë, elle peut survenir rapidement. Comment réhydrater lenfant ? Comment réhydrater lenfant ? SIGNESDESHYDRATATION LEGEREDESHYDRATATION MODEREE DESHYDRATATION GRAVE PERTE DE POIDS3 – 5 %6 – 9%> 10 % SOIFUN PEUASSEZTRES PAS DE LARMES REMPLISSAGE CAPILLAIRES > 2 SEC SECHERESSE MUQUEUSE ASPECT MALADE MOINS DE 2 CRITERES2 CRITERESAU MOINS TROIS CRITERES DIURESEUN PEU DIMINUEE< 1 ML/KG/JTRES DIMINUEE YEUXNORMAUXUN PEU ENFONCES CERNES TRES ENFONCES PLI CUTANENORMALPERSISTANT CONSCIENCENORMALENORMALE + AGITATIONNORMALE + LETHARGIE FONTANELLENORMALEDEPRIMEE EXTREMITESCHAUDESSANS PARTICULARITESFROIDES ET MARBREES

35 35 Etat de déshydratationQue faire les 4 premières heures Que faire à partir de la 5ème heure AbsenceApports hydriques et conseils nutritionnels LégèreEnfant < 6 moisSolutions de réhydratation 10 ml/kg Lait en poudre ou maternel Ne pas interrompre lallaitement maternel Enfant > 6 moisApports hydriques et conseils nutritionnels ModéréeSolution de réhydratation 75 ml/kg 1/3 la première heure Reprise de lalimentation et réhydrater 10 ml/kg si poursuite de la diarrhée GraveOrienter vers lhôpital mais réhydrater 75 ml/kg sans attendre Retour tableau décisionnel Enfant < 2ans Enfant < 2ans Enfant > 2 ans Enfant > 2 ans

36 Facteurs aggravants Conseils Jeune âge Vomissements dans les 24 premières heures. Prise dAINS, de laxatifs, de polyols Pas de soda, cola ou jus de pommes. Préférer bouillie de riz, augmenter lapport hydrique. Un traitement antidiarrhéique ne prévient pas la déshydratation Règles dhygiène Règles dhygiène Apports hydriques et conseils nutritionnels Retour tableau décisionnel Enfant < 2ans Enfant < 2ans Enfant > 2 ans Enfant > 2 ans Solutions de réhydratation Solutions de réhydratation

37 Règles dhygiène Réduit le risque de transmission de plus de 40 %. Se laver les mains à leau et au savon après nettoyage des fesses du nourrisson, après chaque défécation. Se laver les mains avant de préparer un repas, dutiliser de leau bouillie pour préparer un biberon, éviter de préparer lait ou bouillie à lavance, désinfecter les surfaces souillées. Désinfecter le siège des toilettes, la poignée de la chasse deau après chaque usage et min 1x/j. Laver les vêtements et les draps de lits du patient à haute température. Solutions de réhydratation Solutions de réhydratation Retour tableau décisionnel Enfant < 2ans Enfant < 2ans Enfant > 2 ans Enfant > 2 ans

38 Solutions de réhydratation A ajouter à une eau faiblement minéralisée ou eau du robinet bouillie, il faut conseiller davoir des sels de réhydratation à la maison. Produits disponibles –GASTROLYTE®GASTROLYTE® –ORS®ORS® –GES 45®GES 45® –SOPARYX®SOPARYX® –ALHYDRATE®ALHYDRATE® –SEROLYTE®SEROLYTE® Retour tableau décisionnel Enfant < 2ans Enfant < 2ans Enfant > 2 ans Enfant > 2 ans Règles dhygiène Règles dhygiène

39 GASTROLYTE® crème riz, glucose, NaCl, Na citrate, KCl, (osmolarité 280 mosm/l), arôme orange ou banane. Verser le contenu dun sachet dans 250 ml deau. Posologie : Chez le nourrisson de 3 mois à 1 an : 150 à 250 ml/kg/24h ; La moitié du volume est à administrer pendant les 8 premières heures, le reste pendant les 16h qui suivent. En cas de vomissements, 1 c à café toutes les deux minutes. Chez lenfant de plus dun an : max 4 sachets le premier jour. Retour tableau décisionnel Enfant < 2ans Enfant < 2ans Enfant > 2 ans Enfant > 2 ans Règles dhygiène Règles dhygiène Solutions de réhydratation Solutions de réhydratation

40 ORS® Glucose, NaCl, Citrate de K, Citrate de Na (osmolarité 240 mosm/l). Dissoudre le contenu dun sachet dans 500 ml deau (conservation max 24h au frigo). Posologie : Administrer 10 à 25 ml /kg pendant 4 à 6 heures toutes les 5 minutes à la cuillère ou au biberon puis ensuite 10 ml/kg après chaque selle molle jusquà ce que la diarrhée cesse. Retour tableau décisionnel Enfant < 2ans Enfant < 2ans Enfant > 2 ans Enfant > 2 ans Règles dhygiène Règles dhygiène Solutions de réhydratation Solutions de réhydratation

41 GES 45® Glucose, saccharose, citrate+ bicarbonate de Na et K (osmolarité: 298mosm/l). Verser le contenu dun sachet dans 200 ml deau (conservation Max 24 h au frigo). Posologie : Utiliser pendant 6 à 24 heures maximum et maximum 200 ml/kg. Retour tableau décisionnel Enfant < 2ans Enfant < 2ans Enfant > 2 ans Enfant > 2 ans Règles dhygiène Règles dhygiène Solutions de réhydratation Solutions de réhydratation

42 SOPARYX® farine de riz (80 %), Citrate et chlorure de Na, KCl, aspartam (50 mg/ sachet) arôme abricot (osmolarité : 140mosm/l). Dissoudre le contenu du sachet dans 200 ml deau. Posologie: Chez le nourrisson de 3 mois à 1 an: 150 à 200 ml/kg/24h avec un maximum de 5 sachets/24h. La moitié du volume est à administrer pendant les 8 premières heures, le reste pendant les 16h qui suivent. Chez lenfant > 1an : 200 ml/kg le premier jour avec un maximum de 5 sachets/j, diminuer ensuite en réintroduisant lalimentation. Retour tableau décisionnel Enfant < 2ans Enfant < 2ans Enfant > 2 ans Enfant > 2 ans Règles dhygiène Règles dhygiène Solutions de réhydratation Solutions de réhydratation

43 ALHYDRATE® Maltodextrine, saccharose, chlorure de sodium, acide citrique. Dissoudre le contenu du sachet dans 200 ml deau. Posologie: Proposer 25 à 30 ml toutes les 30 minutes pendant les 3 premières heures, puis 200 ml toutes les 3 heures. Entre 12 et 24 h après le début du traitement, introduire une réalimentation à base dun aliment sans lactose ou à base dhydrolysat de protéines ou à base du lait habituel de lenfant. Retour tableau décisionnel Enfant < 2ans Enfant < 2ans Enfant > 2 ans Enfant > 2 ans Règles dhygiène Règles dhygiène Solutions de réhydratation Solutions de réhydratation

44 SEROLYTE® Sucrose 20.7gr, glucose 15gr, sodium acétate 2.22gr, potassium chloride 1.86gr, magnésium gluconate 0.83gr, sodium bicarbonate 0.55gr (osmolarité:297 mmol/L). Dissoudre le contenu d1 sachet dans 1 litre deau préalablement bouillie puis refroidie ou dans de leau plate sans sels. Posologie: En moyenne, 150 à 200 ml/kg/jour administrées (à intervalles réguliers) au moins toutes les ½ heures. Ne pas ajouter de sel ni de sucre. Retour tableau décisionnel Enfant < 2ans Enfant < 2ans Enfant > 2 ans Enfant > 2 ans Règles dhygiène Règles dhygiène Solutions de réhydratation Solutions de réhydratation

45 Principales classes médicamenteuses pouvant être à lorigine dune diarrhée Laxatifs Antibiotiques Metformine (Glucophage®) Acarbose (Glucobay®) Antitumoraux Méthotrexate (Ledertrexate®) Produits à base de Mg Hormones thyroïd. Orlistat (Xenical ®) Entacapone (comtan®) Antirétroviraux AINS Isrs (Syndrome sérotoninergique) Sibutaramine (Reductil ®) Calcitonine Envisager un contact avec le prescripteur. Les plus connusMais aussi… Recherche historique Patient Classes médicamenteuses pouvant induire une toxicité en cas de déshydratation AINS !! fonction rénale Diurétiques Metformine (acidose métabolique) Cytotoxiques Immunosuppresseurs Produits de contraste iodés Aciclovir Envisager un contact avec le prescripteur. Recherche historique Patient Retour tableau décisionnel Enfant < 2ans Enfant < 2ans Enfant > 2 ans Enfant > 2 ans

46 Médicaments dautomédication Laxatifs Aspirine Ibuprofène Magnésium Sorbitol et polyols (chez les patients diabétiques diarrhéiques toujours évaluer la consommation dédulcorants (sorbitol, mannitol,…)) STOP Recherche historique Patient Retour tableau décisionnel Enfant < 2ans Enfant < 2ans Enfant > 2 ans Enfant > 2 ans

47 47 Signaux dalarme Glaires parfois sang dans les selles Fièvre > 38,5°C Diarrhée aqueuse abondante Douleurs abdominales Patients ayant présentés une colite pseudomembraneuse Retour tableau décisionnel Retour tableau décisionnel Enfants > 2 ans Enfants > 2 ans Renvoi vers le médecin Infections à Clostridium Infections à Clostridium difficile chez lenfant difficile chez lenfant Réhydrater Réhydrater Réhydrater sans attendre règles dhygiène règles dhygiène et règles dhygiènerègles dhygiène

48 Infection à C. difficile chez lenfant Les infections à Clostridium difficile sont rares chez lenfant. Chez le nouveau-né (< 1 mois), C. difficile nest généralement pas considéré comme un pathogène dans la mesure où il fait partie de la flore normale du nouveau-né. Par contre, chez lenfant de 1 mois à 2 ans et chez lenfant de plus de 2 ans, la colonisation du tube digestif par C. difficile est moins fréquente, avec un taux de colonisation proche de ladulte lorsque lâge augmente. Pour certains auteurs, C. difficile est une cause non négligeable de diarrhée dans la population pédiatrique. Quand C. difficile est responsable de diarrhée chez lenfant, laffection semble même plus sévère que chez ladulte et peut se présenter comme une entérocolite fulminante. Retour tableau décisionnel Retour tableau décisionnel

49 SACCHAROMYCES BOULARDII (Enterol 250®) Excipients à effets notoires Gélules : Lactose Sachets : Lactose, fructose Galénique Gélules et sachets Indications: Prévention de la diarrhée associée aux antibiotiques, prévention de la récidive des.infections à C. difficile Contre indications Allergie aux levures. Patient porteur dun cathéter central. POSOLOGIE Jusquà 4 gélules ou 4 sachets par jour en deux prises. La durée habituelle du traitement est de 4 semaines Enfant < 1 an : 1 caps./jour Enfant > 1 an à 12 ans : 2 caps. /jour Place, précautions et effets indésirables Lefficacité dans le traitement symptomatique dappoint dans la diarrhée aiguë nest pas démontrée. Ne pas mélanger avec un aliment ou une boisson glacés ou dont la température peut excéder 50°C. Ladministration de Saccharomyces B. à des patients fragilisés (avec cathéters veineux ou une affection digestive ou immunodéprimés) expose à un risque de fongémie. Ces posologies ne sont pas indiquées dans la notice, mais sont les posologies utilisées lors détudes cliniques. Retour tableau décisionnel Retour tableau décisionnel

50 ATTAPULGITE Excipients à effets notoires Glucose 0,2 gr par sachet (lattapulgite Mormoiron est un silicate naturel de magnésium et daluminium.) Galénique Sachet-poudre. Pansement intestinal adsorbant, à pouvoir gonflant, non absorbé et radio transparent. Indications Contre indications Affections sténosantes du tube digestif. Utilisation prudente en cas de mégacôlon ou daltération de la motricité colique. POSOLOGIE Mélanger le sachet avec du sucre en poudre (si permis) avant adjonction deau. Enfant < 10 kg : 1 sachet par jour Enfant > 10 kg : 2 sachets par jour Place, précautions et effets indésirables La place de lattapulgite est limitée. Elle est susceptible daméliorer la consistance des selles en cas de diarrhée modérée. Il convient despacer la prise dAttapulgite dautres médicaments (2 heures voire 4 heures pour les fluoroquinolones). Retour tableau décisionnel Retour tableau décisionnel

51 LACTEOL® Excipients à effets notoires Gélules : Lactose Galénique Gélules et comprimés Indications Proposé dans le traitement symptomatique des diarrhées d'origine non organique (à lexception des salmonelloses). Contre indications Intolérance au lactose, salmonellose POSOLOGIE Nourrissons : 2 gélules ou 4 comprimés par jour Enfants et adultes : 2 à 4 gélules par jour ou 4 à 8 comprimés. Le traitement ne dispense pas dune réhydratation si elle est nécessaire. Place, précautions et effets indésirables Propriétés démontrées in vitro et chez lanimal mais pas chez lhomme. Retour tableau décisionnel Retour tableau décisionnel

52 Smectite /Hydroxyde dAl/Carbonate de Mg (Barexal®). Excipients à effets notoires Glucose Galénique Sachet-poudre. Pansement intestinal adsorbant mucostabilisant, adsorbant, possède une activité hémostatique locale, pas ou peu absorbé et est radio-transparent. Indications Contre indications Insuffisance rénale sévère POSOLOGIE Chez l'enfant: avant 2 ans : ½ sachet, 1 ou 2 fois par jour; de 2 à 5 ans : ½ sachet, 2 ou 3 fois par jour; de 5 à 10 ans : 1 sachet, 2 fois par jour. Le contenu du sachet peut être délayé dans un demi-verre d'eau ou bien, dans certains cas, mélangé à un aliment semi-liquide : bouillie, compote, purée. Place, précautions et effets indésirables Chez les dialysés chroniques il faut prendre en compte la présence d'hydroxyde d'aluminium dans la formule, des cas d'encéphalopathie ayant été décrits après traitement prolongé par cette substance. Il convient de respecter un intervalle dau moins une heure et demie avant ou après la prise de Barexal et la prise dun autre médicament. Retour tableau décisionnel Retour tableau décisionnel

53 LOPERAMIDE® Excipients à effets notoires Galéniques Indications Contre indications POSOLOGIE Enfants > 6 ans : 1 gélule ou 1 comp. ou 2 mesurettes à chaque selle liquide avec un maximum de 3 gélules ou 6 mesurettes par 20 kg et par jour. Ne jamais dépasser 8 gélules ou 16 mesurettes par jour. Place, précautions et effets indésirables Les dérivés opiacés ont une efficacité limitée, uniquement symptomatique. Des rétentions urinaires ont été observées. Une pullulation microbienne accrue est possible en cas de diarrhée infectieuse. Un iléus paralytique avec complication est également possible. Il faut interrompre le traitement en cas dapparition de constipation ou de distension abdominale. Retour tableau décisionnel Retour tableau décisionnel

54 SACCHAROMYCES BOULARDII (Enterol 250®) Excipients à effets notoires Gélules : Lactose Sachets : Lactose, fructose Galénique Gélules et sachets Indications : Prévention de la diarrhée associée aux antibiotiques, prévention de la récidive des infections à C. difficile Contre indications Allergie aux levures. Patient porteur dun cathéter central. POSOLOGIE 4 gélules ou 4 sachets par jour en deux prises. La durée habituelle du traitement est de 4 semaines. Place, précautions et effets indésirables Lefficacité dans le traitement symptomatique dappoint dans la diarrhée aiguë nest pas démontrée. Ne pas mélanger avec un aliment ou une boisson glacés ou dont la température peut excéder 50°C. Ladministration de saccharomyces B. à des patients fragilisés (avec cathéters veineux ou une affection digestive ou immunodéprimés) expose à un risque de fongémie. Retour tableau décisionnel Retour tableau décisionnel

55 Retour de voyages intertropicaux En cas de : fièvre >38°C vomissements importants déshydratation crampes abdominales violentes diarrhée aqueuse et profuse glaires dans les selles toxi-infection alimentaire dans lentourage CONSULTATION MEDICALE PAS DE LOPERAMIDE règles dhygiène règles dhygiène + REHYDRATER Enfant > 2 ans Enfant > 2 ans Enfant > 2 ans Si diarrhée sans fièvre Retour tableau décisionnel Retour tableau décisionnel

56 Prenez-vous ou avez-vous pris des antibiotiques (même si arrêt depuis 4 semaines) ? oui Signaux dalarme Signaux dalarme non Consultation médicale. Stop ou pas de lopéramide oui Poursuivre larbre décisionnel adultes Poursuivre larbre décisionnel adultes Recherche dossier patient

57 Prenez-vous ou avez-vous pris des antibiotiques (même si arrêt depuis 4 semaines) ? oui Signaux dalarme Signaux dalarme non Consultation médicale. Stop ou pas de lopéramide oui Poursuivre larbre décisionnel Poursuivre larbre décisionnel Enfant > 2 ans Enfant > 2 ans Recherche dossier patient

58


Télécharger ppt "La diarrhée … Selles plus liquides et plus nombreuses quà lordinaire."

Présentations similaires


Annonces Google