La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Problématiques scolaires liées à l’inadaptation

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Problématiques scolaires liées à l’inadaptation"— Transcription de la présentation:

1 Problématiques scolaires liées à l’inadaptation
Université du Québec à Rimouski/campus Rimouski Conduites opposantes et agressives SCE Intervention auprès des élèves en trouble du comportement au primaire Sonia Fournier Ph. D. en éducation Site Internet : Facebook : https://www.facebook.com/professeurefournieruqar?ref=hl

2 Conduites opposantes et agressives
Introduction La définition de l’agression : L’agression est définie comme étant tout comportement dont l’objectif est de causer préjudice à autrui. Massé, L., Desbiens, N. et Lanaris, C. (2014). Les troubles du comportement à l’école. Prévention, évaluation et intervention. 2e édition, Montréal, QC: Gaëtan Morin Éditeur. (page 20).

3 Conduites opposantes et agressives
Les manifestations cliniques de l’agression : Le trouble oppositionnel avec provocation (TOP) et le trouble des conduites sont deux syndromes clinques regroupés sous la bannière des comportements perturbateurs liés à l’autocontrôle soient également présents dans le trouble déficitaire de l’attention/hyperactivité qui se manifestent par des comportements qui violent le droit des autres ou qui entraînent des conflits avec l’autorité ou les normes établies. Massé, L., Desbiens, N. et Lanaris, C. (2014). Les troubles du comportement à l’école. Prévention, évaluation et intervention. 2e édition, Montréal, QC: Gaëtan Morin Éditeur. (page 23).

4 Conduites opposantes et agressives
Les manifestations cliniques de l’agression : Les symptômes du trouble oppositionnel avec provocation s’apparentent aux comportements d’agression réactive alors que ceux du trouble des conduites renvoient davantage aux comportements d’agression proactive (American Psychiatric Association (APA), 2003). Massé, L., Desbiens, N. et Lanaris, C. (2014). Les troubles du comportement à l’école. Prévention, évaluation et intervention. 2e édition, Montréal, QC: Gaëtan Morin Éditeur. (page 23).

5 Conduites opposantes et agressives
DSM-5 Le DSM-5 ne considère pas la présence d’actes agressifs pour l’établissement d’un diagnostic de trouble oppositionnel avec provocation. Lorsque des comportements agressifs, particulièrement de type proactif, sont notés, un diagnostic de trouble des conduites pourrait alors être posé. Ce type de comportement correspond en effet davantage aux symptômes du troubles des conduites qu’à ceux du trouble oppositionnel avec provocation (APA, 2013). Massé, L., Desbiens, N. et Lanaris, C. (2014). Les troubles du comportement à l’école. Prévention, évaluation et intervention. 2e édition, Montréal, QC: Gaëtan Morin Éditeur. (page 23). DSM-5 :http://www.cifpr.fr/+-DSM-5-+?faq_glos=glossaire

6 Conduites opposantes et agressives
Présentation du trouble oppositionnel avec provocation et du trouble des conduites Le trouble oppositionnel avec provocation caractéristiques, prévalence, comorbidité et facteurs de risque Le trouble des conduites

7 Conduites opposantes et agressives
Le trouble oppositionnel avec provocation Caractéristiques diagnostiques (APA, 2003) Opposition vs provocation Les quatre critères diagnostiques (voir page 19) La caractéristique essentielle du trouble oppositionnel avec provocation Les comportements sont manifestés dans les relations avec les adultes ou avec les pairs. Les élèves présentant un trouble oppositionnel avec provocation ne se reconnaissent pas eux-mêmes comme hostiles ou provocateurs mais justifient leurs conduites comme des réponses à des demandes déraisonnables ou des circonstances injustes.

8 Conduites opposantes et agressives
Le trouble oppositionnel avec provocation Caractéristiques diagnostiques (APA, 2003) avant l’âge de huit ans... et pas après l’adolescence début du trouble est progressif, sur des mois, voire des années (début à la maison et s’étend à l’école) symptômes du trouble oppositionnel avec provocation tendent à augmenter avec l’âge Prévalence 2 à 16% selon les populations étudiées (Massé, Desbiens, Lanaris (2014, page 24)

9 Conduites opposantes et agressives
Le trouble oppositionnel avec provocation Trois principales catégories de caractéristiques (Alberta Education, 2001) Comportements négatifs, provocateurs et de désobéissance contester ce que les autres disent; embêter les autres; manipuler les autres; refuser de se plier aux demandes; refuser de se conformer aux règles; faire fi des règles de l’école et de la classe.

10 Conduites opposantes et agressives
Le trouble oppositionnel avec provocation Trois principales catégories de caractéristiques (Alberta Education, 2001) 1- Hostilité colères; bagarres; agressions verbales; rancœur à l’égard des autres; incapacité à maîtriser son humeur; méchanceté; automutilation; langage grossier ou obscène.

11 Conduites opposantes et agressives
Le trouble oppositionnel avec provocation Trois principales catégories de caractéristiques (Alberta Education, 2001) 2- Entêtement et résistance refuser de faire les travaux qu’on leur demande de faire; rejeter sur autrui la responsabilité de ses erreurs ou de sa mauvaise conduite; ne pas accepter la responsabilité de ses actes inappropriés; être incapable de faire des compromis, de céder ou de négocier avec les adultes ou ses camarades; s’engager dans des conflits de pouvoir.

12 Conduites opposantes et agressives
Le trouble oppositionnel avec provocation Caractéristiques générales (Alberta Education, 2001) faible tolérance à la frustration, coléreux affichent des comportements difficiles, négatifs, hostiles et provocateurs faible estime de soi labilité de l’humeur langage grossier consommation précoce d’alcool, de tabac ou de drogues illicites… souvent en conflit avec leurs parents, leurs enseignants ou leurs camarades n’aiment pas qu’on leur dise quoi faire

13 Conduites opposantes et agressives
Le trouble oppositionnel avec provocation Caractéristiques générales (Youth Light, 1998, traduit par Desrochers et Sanfaçon) Fonctionnement en-dessous de ses capacités Réactions immatures Attitudes pseudo-matures Comportements autistiques Expressions habituellement hostiles

14 Conduites opposantes et agressives
Le trouble oppositionnel avec provocation 3- Comorbidité (APA, 2003; Inserm, 2005) TDAH Trouble des conduites Trouble de l’humeur Difficultés d’apprentissage

15 Conduites opposantes et agressives
Croyances d'un adolescent présentant un TOP Je peux défier l'autorité. Je n'apprends pas de mes expériences passées. Je suis/je me sens fort. Je me venge quand je suis en colère. Je suis sur le même pied d'égalité que les adultes. Je crois que les adultes épuiseront leur coffre d'outils. Je nie mes responsabilités. Je réponds souvent aux questions par : «J'le sais-tu?» Je suis très optimiste sur mes chances de gagner. Je m'attends à ce que les autres soient équitables même si je ne le suis pas. .

16 Conduites opposantes et agressives
Le trouble oppositionnel avec provocation Caractéristiques diagnostiques (APA, 2003) Les trois critères diagnostiques (incluant les quatre catégories de symptômes diagnostiques. La caractéristique essentielle du trouble du comportement. Les élèves présentant un trouble de la conduite ont tendance à minimiser leurs problèmes de comportement. La violence physique peut aller jusqu’au viol, aux coups et blessures et, dans de rares cas, jusqu’à l’homicide.

17 Conduites opposantes et agressives
Le trouble des conduites Le concept de «conduite» (Office de la langue française, 2001) «Mode d'action par lequel un organisme interagit avec son milieu dans le but de s'adapter à une situation donnée. Ce concept intègre des composantes motrices, physiologiques, psychologiques.» Le concept de «trouble des conduites» «Comportement dans lequel sont transgressées les règles sociales» (Le Heuzey, 2006) En 1968, le terme de «trouble des conduites» est introduit dans le DSM-II (Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, APA) et en dans la CIM-9 (Classification mondiale des maladies, OMS).

18 Conduites opposantes et agressives
Le trouble des conduites Sous-types du trouble des conduites (DSM-IV-TR, APA, 2003) Type à début pendant l’enfance (avant l’âge de 10 ans) au moins un critère caractéristique du trouble des conduites avant l’âge de 10 ans tous les symptômes avant la puberté généralement des garçons souvent agressifs physiquement… mauvaises relations avec leurs pair Trouble oppositionnel avec provocation durant la petite enfance Trouble déficitaire de l’attention/hyperactivité concomitant plus susceptibles de présenter un trouble des conduites persistant plus susceptibles de présenter une personnalité antisociale à l’âge adulte

19 Conduites opposantes et agressives
Le trouble des conduites Sous-types du trouble des conduites (DSM-IV-TR, APA, 2003) Type à début pendant l’adolescence (après l’âge de 10 ans) absence de tout critère caractéristique du trouble des conduite avant l’âge de 10 ans moins susceptibles d’avoir des comportements agressifs meilleures relations avec leurs pairs souvent des problèmes de conduite en groupe moins susceptibles d’avoir un trouble des conduites persistant moins susceptibles de développer une personnalité antisociale à l’âge adulte rapport Garçon : Fille est moins important (+ Garçons) Type à début non spécifié : âge du début inconnu

20 Conduites opposantes et agressives
Le trouble des conduites Sous-types du trouble des conduites (CIM-10, 1993) Type mal socialisé difficultés débutant tôt et persistantes trouble persistant au-delà de l’adolescence agressivité et violence un ou plusieurs troubles psychopathologiques pauvreté significative des relations sociales incapacité d’entretenir des liens d’amitié durables et réciproques élèves agissant de façon seule ou avec d’autres jeunes similaires élèves rejetés élèves isolés élèves impopulaires

21 Conduites opposantes et agressives
Le trouble des conduites Sous-types du trouble des conduites (CIM-10, 1993) Type socialisé difficultés moins prononcées relations sociales dans les limites de la normale… manifestation de comportements antisociaux en groupe délinquants sans pour autant être toujours agressifs et violents plus rarement de troubles associés trouble limité à l’adolescence

22 Conduites opposantes et agressives
Le trouble des conduites Critères de sévérité du trouble des conduites (APA, 2003) Léger peu ou pas de problèmes de conduite dépassant en nombre ceux requis pour le diagnostic; les problèmes de conduite n’occasionnent que peu de mal à autrui. Modéré le nombre de problèmes de conduite et leurs effets sur autrui sont intermédiaires entre léger et sévère. Sévère nombreux problèmes de conduite dépassant en nombre ceux requis pour le diagnostic; les problèmes de conduite occasionnent un dommage considérable à autrui.

23 Conduites opposantes et agressives
Le trouble des conduites Quatre principales catégories de caractéristiques du trouble des conduite (APA, 2003) Comportements agressifs intimider et menacer autrui; se battre fréquemment; utiliser des armes pour blesser autrui; être agressif envers les personnes et animaux. Fraude ou vol voler les objets d’autrui; ne pas tenir ses promesses; mentir pour échapper à des punitions; tricher (jeux ou travaux scolaires); faire porter à autrui la responsabilité de ses actes.

24 Conduites opposantes et agressives
Le trouble des conduites Quatre principales catégories de caractéristiques du trouble des conduite (APA, 2003) Violations graves de règles établies faire l’école buissonnière avant 13 ans; fumer, boire, consommer des drogues; détruire délibérément les biens publics; commettre des vols en affrontant la victime; Dégradation significative du fonctionnement social et scolaire refus de collaborer; immaturité sociale; échecs scolaires; manque de respect envers les règles.

25 Conduites opposantes et agressives
Le trouble des conduites Caractéristiques générales (Alberta Education, 2001; APA, 2003) faible tolérance à la frustration susceptibles acceptent mal la critique imprévisibles explosifs attisent la rivalité, l’hostilité réagissent agressivement envers autrui rendent leur entourage responsable de leurs comportements justifient leurs comportements en accusant les autres de n’avoir que ce qu’ils méritent

26 Conduites opposantes et agressives
Le trouble des conduites Caractéristiques générales (Alberta Education, 2001; APA, 2003) peu d’empathie et peu de sollicitude pour les sentiments, les désirs et le bien-être d’autrui interprétation à tort des intentions d’autrui comme hostiles et menaçantes lors de situations ambiguës durs (ni culpabilité, ni remords) faible estime de soi accès de colère accès d’imprudence fréquence des accidents élevée difficulté dans leurs relations avec l’autorité méfiance envers autrui

27 Conduites opposantes et agressives
Le trouble des conduites Principales conséquences associées (Alberta Education, 2001) exclusion scolaire provisoire ou définitive rendement scolaire plus faible ou échec scolaire rejet par les pairs ou les enseignants démêlés avec la justice… maladies sexuellement transmissibles grossesses non désirées blessures résultant d’accidents ou de bagarres; idées suicidaires, tentatives de suicide et suicide plus élevés.

28 Conduites opposantes et agressives
Le trouble des conduites Prévalence (APA, 2003; Inserm, 2005) Trouble des conduites (enfants 5-12 ans) 1 à 2% de garçons 0 à 3% de filles 2% de façon générale Trouble des conduites (adolescents ans) 5 à 9% de garçons 2 à 5% de filles 3 à 9% de façon générale

29 Conduites opposantes et agressives
Le trouble des conduites Comorbidité (Inserm, 2005) TDAH (3 à 41%; Angold et al., 1999) Trouble oppositionnel avec provocation Trouble dépressif (0 à 46%; Angold et al., 1999) Trouble bipolaire Troubles anxieux (0 à 41%; Angold et al., 1999) Difficultés d’apprentissage Usage de substances psychoactives Comportements à risque

30 Conduites opposantes et agressives
Le trouble des conduites et le trouble d’opposition avec provocation Facteurs de risque (Inserm, 2005) rejet parental ou carence de soins; antécédents de comportement antisociaux des parents pendant leur adolescence; jeune âge de la mère à la naissance de son 1er enfant; faible niveau de scolarité de la mère; consommation de tabac par la mère pendant la grossesse; complications obstétriques; discorde familiale; pauvreté dans la famille ou dans la communauté; comportements coercitifs des parents à l’égard de son enfant.

31 Conduites opposantes et agressives
Le trouble des conduites et le trouble d’opposition avec provocation Facteurs de risque (Inserm, 2005) problématiques psychopathologiques chez les parents; tempérament difficile durant la prime enfance; pratiques éducatives inadéquates avec discipline dure; sévices physiques ou sexuels; manque de surveillance; rejet par les pairs; fréquentation de pairs délinquants; exposition à un voisinage violent.

32 QUESTIONS CIBLÉES Questions ciblées en lien avec les thèmes (chapitres 7, 1 et 2) Plan d’intervention et plan de services individualisés (chapitre 7) Trouble déficitaire de l’attention/hyperactivité (chapitre 1) Conduites opposantes et agressives (chapitre 2)


Télécharger ppt "Problématiques scolaires liées à l’inadaptation"

Présentations similaires


Annonces Google