La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SPECTRES DE DIVERSITE PAR TAILLE: UN OUTIL POUR COMPRENDRE LES CHANGEMENTS DE DIVERSITE SPECIFIQUE DES POISSONS? - CAS DETUDE EN GOLFE DE GASCOGNE 8eme.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SPECTRES DE DIVERSITE PAR TAILLE: UN OUTIL POUR COMPRENDRE LES CHANGEMENTS DE DIVERSITE SPECIFIQUE DES POISSONS? - CAS DETUDE EN GOLFE DE GASCOGNE 8eme."— Transcription de la présentation:

1 SPECTRES DE DIVERSITE PAR TAILLE: UN OUTIL POUR COMPRENDRE LES CHANGEMENTS DE DIVERSITE SPECIFIQUE DES POISSONS? - CAS DETUDE EN GOLFE DE GASCOGNE 8eme Forum AFH - La Rochelle, Juin, 2007 Catherine Longo 1 et Marie-Joëlle Rochet 2 1: School of Biological Sciences, University of Aberdeen, Aberdeen, UK 2: EMH, IFREMER, Nantes, France

2 Quels indicateurs des effets de la peche sur la biodiversite des poissons ? - Papiers de revision dindicateurs (e.g. Rice & Rochet, 2006; ICES 2005; Link, 2005) notent: 1.manque de claire relation causale perturbation par peche / changements diversite specifique poissons 2.manque de claire interpretabilite des tendances observees avec effort de peche croissant, selon le jeu de donnees, tendances de diversite des poissons demersaux observees : croissantes/decroissantes/absentes... ( e.g. : Bianchi et al 2000; Graham & Polunin, 2004; Greenstreet & Rogers 2006 ) 8eme Forum AFH Juin, 2007, La Rochelle – Peche et biodiversite des poissons Introduction

3 1. Pour comprendre les mechanismes ecologiques comparer des zones avec niveaux differents de peche pour tester des hypotheses......qui prennent en compte les effets interactifs de la peche et des relations trophiques internes a la communaute des poissons 2. Comme beaucoup de phenomens dans le communaute marines sont structures par taille......inclus les relations proie-predateur et les effets de la peche Nous proposons quil serait approprie de mesurer aussi la DIVERSITE PAR TAILLE 8eme Forum AFH Juin, 2007, La Rochelle – Peche et biodiversite des poissons Approche

4 Quelle forme attende-t-on donc par indice? - biomasse/abundance - dominance - richesse (si les poissons ne bougent pas!) 8eme Forum AFH Juin, 2007, La Rochelle – Peche et biodiversite des poissons Approche EQUITABILITERICHESSE SP. BIOMASSE ABONDANCE pas toutes espp atteindent grande taille Diminution espp a strategie-r moins dominance

5 Quest-ce quattende-t-on de linteraction relations trophiques/ peche? - effet indirect: Si on a un relachement de predation, baissement equitabilite proies (spectre biomasse, spectre dominance) - effet direct: baissement richesse predateurs (spectre biomasse, spectre richesse) 8eme Forum AFH Juin, 2007, La Rochelle – Peche et biodiversite des poissons Approche EQUITABILITERICHESSE SP.BIOMASSE diminution gros poissons diminution espp atteindent grande taille relachement predation: augm. competition poissons proie avantage espp dominantes

6 8eme Forum AFH Juin, 2007, La Rochelle – Peche et biodiversite des poissons Méthodes 1 – données poissons Source données poissons EVHOE (-> pas de changement bateau, pas changements temporels dans communauté) GOLFE GASCOGNE Choix éspèces – 2 analyses: avec pélagiques et sans pél. (réf definition: base IFREMER) parce-que -> préd/proies Demersal/pélagiques (e.g. Merlu Merlan bleu)

7 N C S 8eme Forum AFH Juin, 2007, La Rochelle – Peche et biodiversite des poissons Méthodes 2 – Effort de pêche Source effort peche -> Survols douane (Leauté et al. 2001) Choix engin -> Chalutiers: plus impacte sur les poissons démérsaux (fileyeurs plus côtiers) Zone choisie pour contraster: Grande Vasière, divisée par latitude N, C, S PECHE INTENSE PECHE FAIBLE

8 Spectres biomasse/abundance: normalisation Diversité: indices richesse specifique equitabilite 8eme Forum AFH Juin, 2007, La Rochelle – Peche et biodiversite des poissons Méthodes 3 – Indices de communauté classe 8 = (2 8 – 2 9 ) = = (256 – 512) g Division par largeur de la classe correspondente sur laxe des x d = (N 0 -1)/LogN (Margalefs evenness) J = H/LogN (Pielous evenness) N1 = exp H (Hills N 1 ) (*) H = - (p i * Log p i ) Lmax: estimé dans la base EVHOE depuis 1987 (comparabilité, mais Lmax despéces plus rares probablement sousestimée) - Taille prédateurs pechés: taille minimum debarquée (??réjets??) -Tailles proies des prédateurs pechés

9 8eme Forum AFH Juin, 2007, La Rochelle – Peche et biodiversite des poissons Resultats 1 - Spectres biomasse/abondance Biomasse (spp demersales) Abondance (toutes les espp) PECHE INTENSE PECHE FAIBLE tres similaires ! LIMITE ENGIN ECHANTILLONAGE

10 8eme Forum AFH Juin, 2007, La Rochelle – Peche et biodiversite des poissons Resultats 2 - Spectres Lmax demersaux/tot Lmax (toutes espp) Lmax (espp demersales) PECHE INTENSE PECHE FAIBLE Difference petits: juveniles espp grande taille dans la zone + pechee?

11 8eme Forum AFH Juin, 2007, La Rochelle – Peche et biodiversite des poissons Resultats 3 – diversite, toutes especes PECHE INTENSE PECHE FAIBLE PECHE INTENSE: + richesse petits poissons PECHE FAIBLE: + richesse gros -Pas de differences de dominance -trouclasse taille = 6 dans N1, J? Margaleffs richnessHills N1Pielous evenness

12 8eme Forum AFH Juin, 2007, La Rochelle – Peche et biodiversite des poissons Resultats 4 – diversite, demersaux Margaleffs richnessHills N1Pielous evenness PECHE INTENSE PECHE FAIBLE PECHE INTENSE: + richesse petits poissons PECHE FAIBLE: + richesse gros -Pas de differences de dominance -plus de trou (plus de pelagiques)...

13 Structures par taille : Même structure de biomasse e abondance par taille Structure similaire de diversite, mais différences locales diversite poissons petits (taille) / grands (taille): - en zone a pêche intense: + richesse petits (et plus grande Lmax moyenne), - en zone moins pêchée: + richesse grands Intérpretation: - pas différence de structure: pas effet rélachement prédation -> différence dans les gros poissons, effet réfuge ? -> différence dans les petits poissons, ?? ( effet profondeur? Difficile séparer... ) 8eme Forum AFH Juin, 2007, La Rochelle – Peche et biodiversite des poissons Resumée resultats 1-4

14 Communaute demersale totale: - la zone a peche intense a la richesse/equitabilite plus haute ! Differences locales dans les spectres seulement certaines classes... EST-CE que cest ECOLOGIQUEMENT significatif ? (est-ce que cest ecol. Signif. si on ne prend pas en compte la taille?) 8eme Forum AFH Juin, 2007, La Rochelle – Pêche et biodiversité des poissons Resultats 5 – Comparaisons indices diversite totale Margaleffs richnessHills N1Pielous evenness PECHE INTENSE PECHE FAIBLE PECHE INTENSE PECHE FAIBLE PECHE INTENSE PECHE FAIBLE COMMUNAUTE TOTALE

15 Petit échelle spatiale, zone exploitée depuis longtemps: différènces faibles Séparation par taille montre tendances inverties des gros/petits, -> plus de richesse specifique des gros dans la zone moins pêchée (comme prévu) -> plus de richesse spécifique des petits dans la zone plus pêchée ( Effet profondeur?? ) Est-ce que cest des différènces ECOLOGIQUEMENT significatives?... peut etre que des comparaisons temporelles nous donneront une réponse... 8eme Forum AFH Juin, 2007, La Rochelle – Pêche et biodiversité des poissons Conclusions 1 – diversité en GG sur la Grande Vasière

16 1. La méthode a le potentiel déxpliquer les changements de diversité en terms fonctionels: avec rélations predateurs/proies et poissons/pêcheries (quand il y a des changements!) 2. La mesure par taille permet de observer les gros poissons, qui autrement peuvent etre masques par la partie dominante de la communaute (les petits) Les gros sont tipiquement en abondance +faible, mais peuvent etre ecologiquement importants un indicateur de niveau communauté devrait les prendre en compte Bases écologiques? A vérifier... ( difficile trouver points de réferènce pour valider... ) 8eme Forum AFH Juin, 2007, La Rochelle – Pêche et biodiversité des poissons Conclusions 2 – évaulation de la méthode proposée

17 Remerciements AFH Nantes - Marie-Joelle Rochet, Jean-Charles Poulard, Verena Trenkel, Pascal Laurence, Yves Reecht, Cecile Persohn Jean-Pierre Leaute - La Rochelle Isidora Katara - University of Aberdeen, UK Marie Curie ECOSUMMER ESTN Fellowship VOUS: POUR LATTENTION !!

18 8eme Forum AFH Juin, 2007, La Rochelle – Peche et biodiversite des poissons Resultats 4 – composition specifique Margaleffs richnessHills N1 PECHE INTENSE PECHE FAIBLE PECHE INTENSE: + richesse petits poissons (juveniles de gros predateurs) PECHE FAIBLE: + richesse gros (+predateurs) TRISMIN LOPHPIS MERLMER DICELAB RAJACLA LOPHPIS LOPHBUD TRISMIN CAPOAPE SQUAACA MERLMER SCYOCAN TRISLUS MERLMER SCYOCAN LEPIWHI TRISLUS LEUCNAE


Télécharger ppt "SPECTRES DE DIVERSITE PAR TAILLE: UN OUTIL POUR COMPRENDRE LES CHANGEMENTS DE DIVERSITE SPECIFIQUE DES POISSONS? - CAS DETUDE EN GOLFE DE GASCOGNE 8eme."

Présentations similaires


Annonces Google