La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Conceptions Master Didactiques et Interactions Lyon 2.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Conceptions Master Didactiques et Interactions Lyon 2."— Transcription de la présentation:

1 Conceptions Master Didactiques et Interactions Lyon 2

2 Introduction « L'enseignement ne donne pas les résultats attendus. Le "rendement didactique" -le savoir acquis par rapport au temps passé- est très faible, voire parfois nul. Un certain nombre d "erreurs" de raisonnements ou d'idées "erronées" reviennent avec une reproductibilité déconcertante chez les élèves, même après plusieurs séquences successives d'enseignement. Pourtant, quand on observe la classe, l'ensemble du cours semble cohérent et logique. Les leçons sont globalement apprises. » Giordan

3 Prise en compte de lapprenant Hypothèse: lélève acteur de la construction de ses connaissances Lélève a, avant enseignement, des idées, des raisonnements lui permettant de résoudre des problèmes Prendre en compte lapprenant signifie –Recueillir les idées communes des élèves –Rechercher des formes générales de raisonnement

4 Les conceptions dans les articles de recherches ( )

5 Les conceptions, cest quoi? Une conception, ce n'est pas ce qui émerge en classe, c'est-à-dire ce que l'élève dit, écrit ou fait. Une conception correspond à la structure de pensée sous-jacente qui est à l'origine de ce que l'élève pense, dit, écrit ou dessine. une conception, cest ce que reconstruit le chercheur à partir des productions des élèves le modèle scientifique ne se situe que rarement dans le prolongement du sens commun.

6 Exemples Une situation idéale en physique –Deux boules de masses différentes (en mousse, en fer) tombent. Laquelle touchera le sol la première? –La physique montre que la vitesse ne dépend pas de la masse: Masse x accélération = somme des forces ma = mg et donc dv/dt = g doù v = gt Le mécanisme de la digestion en biologie –Javale un verre deau, je mange un biscuit, décrire ce quil se passe… –Les réponses des élèves

7 Hypothèses les élèves ont des idées sur des phénomènes même avant enseignement, celles-ci ayant une certaine stabilité. lapprentissage dune notion est dépendant de ces idées ; il sagit dune conception constructiviste de lapprentissage la connaissance des ces idées permet de mieux adapter lenseignement, ou encore de proposer un enseignement plus efficace.

8 Conceptions / Représentations Comprendre, cest construire une représentation compatible –Avec les données de la situation –La tâche à réaliser –Les connaissances en mémoire Une représentation est liée à la situation donnée, à un moment donné, elle nest pas stable –Cest une construction circonstancielle

9 Définition Tiberghien : Une conception est un ensemble de connaissances ou de procédures que le chercheur attribue à lélève dans le but de rendre compte des conduites de lélève dans un ensemble de situations données. Ce positionnement théorique nécessite des hypothèses : –lélève est cohérent si lon se place de son point de vue. Cette hypothèse est largement partagée par les chercheurs en didactique.

10 « Mode demploi » Expliciter les conceptions permet de prévoir les catégories de réponses délèves –Pour un niveau donné –Pour un type de questions –Pour un type de situations

11 Quelques caractéristiques Une conception permet de produire des réponses adaptées à certains problèmes ou à certaines classes de problèmes Une conception conduit à des réponses erronées dans dautres types de problèmes Une conception présente une résistance à toute modification ou transformation et se manifeste de manière récurrente (cest à dire quelle redevient prédominante dans certaines situations même après avoir été remplacée en apparence par une nouvelle conception).

12 Exemple: électricité l'électricité part des deux bornes de la pile pour se rejoindre dans le récepteur: courants antagonistes modèle unipolaire: il suffit dun fil reliant lampoule à la pile pour que lampoule brille Ces conceptions, fréquemment mises en œuvre par les élèves jusquà ans, sont peu à peu remplacées par dautres comme lutilisation prioritaire dun fluide ou de quelque chose qui circule et suse au fur et à mesure quil traverse les différents composants

13 Résistance des conceptions Elles comportent une logique propre Ce sont des connaissances erronées parfois, mais structurées Elles font intervenir des hypothèses "théoriques", des observations empiriques, et une rationalisation de ces différents éléments dans des schémas explicatifs

14 Origines des conceptions Culture Société Affectif Relations aux objets Lélève nattend pas dêtre en cours de physique pour se construire un système explicatif du monde qui lentoure Une conception est souvent issue des expériences antérieures de lélève. Cest une grille de lecture, dinterprétation et de prévision de la réalité (ref Piaget).

15 Exemple en mécanique Une personne tient dans sa main une balle et avance dun pas rapide. Que se passe-t-il si elle lâche la balle ? Quelle est la trajectoire de la balle pendant sa chute ?

16 Mouvement circulaire Leonard de Vinci : tout corps lancé avec force dans lair poursuit le mouvement dans lequel il a été engagé ; donc si le corps est lâché au cours dun mouvement circulaire, sa trajectoire restera courbe.

17 Force et mouvement Pour les élèves, 2 types de conceptions (théories intuitives): –Sil y a mouvement, il y a force, dans la direction du mouvement ( L. Viennot: le capital- force ). –La force est proportionnelle a la vitesse

18 Exemple: la digestion Javale un verre deau, je mange un biscuit

19 Catégorisation des réponses Tuyauterie continue Systèmes non continus Collège 3 ième / Lycée90 %2 % Etudiants biologie 1A72 %13 % Etudiants biologie 2A55 %30 % Doctorants-moniteurs50 %33 % Enseignants biologie0 %100 %

20 Expérience filmée

21 Expérience filmée - décomposition

22 trajectoires


Télécharger ppt "Conceptions Master Didactiques et Interactions Lyon 2."

Présentations similaires


Annonces Google