La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Sommaire I- Initiation à la notion de balistique. ( A quoi sert-elle lors dune enquête ?) II- Notre expérience. 1. La mise en place de notre expérience.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Sommaire I- Initiation à la notion de balistique. ( A quoi sert-elle lors dune enquête ?) II- Notre expérience. 1. La mise en place de notre expérience."— Transcription de la présentation:

1

2 Sommaire I- Initiation à la notion de balistique. ( A quoi sert-elle lors dune enquête ?) II- Notre expérience. 1. La mise en place de notre expérience 2. Lutilisation de Aviméca durant lexpérience 3. Graphique de notre expérience 4. Conclusion III- Expérience sur Internet IV- Conclusion Générale MPS Balistique

3 I- Initiation à la notion de balistique. Introduction : Qu'est-ce que la Balistique? La balistique est la science qui étudie le mouvement des projectiles, plus particulièrement ceux tirés par les armes à feu. La balistique se divise en trois parties principales : - Interne - Externe -Terminale Nous étudierons la balistique interne et la trajectoire d'une balle. La balistique interne est la science qui étudie ce qui se passe à l'intérieur des armes à feu lors du tir, c'est un sujet relativement compliqué. La majeur partie de la balistique interne sintéresse aux affectations : elle étudie la taille, le diamètre, la quantité de poudre, la masse de la cartouche ( etc.…) pour pouvoir fabriquer les meilleurs cartouches qui auront le meilleur rendement possible suivant les cibles. Dans les affaires criminelles, la section balistique sintéresse beaucoup à cette science, mais pas sous cet angle. La section balistique étudie les stries qui rendent chaque balle unique. MPS Balistique

4 I- Initiation à la notion de balistique. Sur une scène de crime, on peut retrouver des balles ou des douilles. Chacun des ces deux éléments sont capitaux lors dune enquête : La balle: lorsquelle est tirée, son point et son angle dimpact servent à retrouver lorigine du tir en calculant sa trajectoire. Lorsqu'elle est expulsée, elle est forcée de tourner sur elle-même pour sextraire du canon, créant des stries sur son «corps». Ces stries serviront par la suite a identifier larme dorigine, chaque série de strie étant unique, et ainsi de remonter a son propriétaire. la douille : Il arrive que la balle ne soit pas retrouvée car elle peut être ressorti du cadavre, ou avoir été détruite lors de limpact. Et dans ce cas, aucune identification nest possible dessus. Il faut donc se mettre à la recherche de la douille. Celle-ci aussi est unique puisque à chaque détonation, une arme laisse sur le culot de létui, des micros stries qui lui sont propres, qui permettent dindividualiser une arme et de remonter au propriétaire. MPS Balistique

5 Matériel Web Cam Cornet lanceur + Projectile (balle) Balance Pied à coulisse

6 II- Notre expérience 1.Mise en place de notre expérience MPS Balistique

7 II- Notre expérience 1.Mise en place de notre expérience MPS Balistique

8 II- Notre expérience 2.Lutilisation de Aviméca durant lexpérience MPS Balistique On va par la suite utiliser ce logiciel que tout le monde connaît à présent: AVIMECA !

9 II- Notre expérience 2.Lutilisation de Aviméca durant lexpérience MPS Balistique On a ensuite ouvert nos fichiers un par un (il y en a 5). On a paramétré létalonnage: on a tout dabord placé lorigine des axes, puis inséré une échelle basé sur la règle (1m) que nous avions positionnée sur le tableau.

10 II- Notre expérience 2.Lutilisation de Aviméca durant lexpérience MPS Balistique Ensuite, nous avons utilisé le pointeur pour définir les points de la courbe, le tableau à coté se remplissant au fur et à mesure, selon leur coordonnée. On a ensuite exporté le tableau et calculé la léquation dune des courbes pour en faire un exemple, nos connaissances étant trop faibles pour exploiter ces données.

11 II- Notre expérience 2.Lutilisation de Aviméca durant lexpérience MPS Balistique 1.On a donc fini le pointage de la position de la balle à l aide dAviméca. 2.On a par la suite exporté nos cinq courbes résultant de nos vidéos en supprimant limage de fond. 3.On les a modifiés avec un logiciel banal de dessin (PhotoFiltre) et après superposition des courbes, ON OBTIENT : On a obtenu léquation de courbe suivante grâce au tableur Excel: y = -1,8383x² + 1,1743x - 0,0209

12 II- Notre expérience 3.Graphique de notre expérience MPS Balistique Observations : On voit que plus la masse est élevée moins la distance parcourue est importante. On voit aussi que les courbes forment des paraboles.

13 II- Notre expérience 4.Conclusion MPS Balistique On peut donc dire que la masse influe sur la distance parcourue et sur lallure de la courbe, on peut aussi dire quune trajectoire de balle formera toujours une parabole dallure variable. > On sait donc que différents projectiles auront la même trajectoire mais avec une amplitude différente sil ont la même vitesse de projection mais une masse différente.

14 III- Expérience sur Internet MPS Balistique On a trouvé un site sur Internet(montré par M. PHILIPPE) pour simuler notre seconde expérience. Le lien est le suivant :

15 III- Expérience sur Internet MPS Balistique On a fait varier la vitesse de projection et voici ce que lon remarque: Lorsqu'on fait varier la vitesse de projection dune même balle, elle réalise des trajectoires similaires mais damplitude différente. Plus la vitesse de projection augmente, plus la distance parcourue et la hauteur atteinte par la balle augmentent, cependant la courbe décrit toujours une parabole. Conclusion: La Vitesse de projection dune balle peut faire varier lallure de sa trajectoire au niveau de la distance parcourue et de la hauteur maximale atteinte mais pas au niveau de lallure de la courbe résultant du tir : elle reste une parabole quoi quil arrive.

16 IV- Conclusion Générale MPS Balistique On a donc appris au cours de ces démarches et expériences que de nombreux paramètres sont a prendre en compte lors dune enquête pour tout ce qui concerne lorigine du tir de la balle, tels que la vitesse de projection (constant au niveau de larme, il suffit donc de retrouver larme layant tiré grâce au stries laissées sur la balle) et la masse du projectile envoyé. On sait aussi à présent que la trajectoire dun projectile finira toujours par former une parabole dallure variable selon sa masse et sa vitesse de projection et que chaque courbe est définie par une formule bien précise comme nous lavons démontré auparavant.

17 …FIN! Cet exposé vous a été proposé par : ANNEQUIN Mégane ARANEO Meggan BARNAUD Camille BARRE Julie De 2D1


Télécharger ppt "Sommaire I- Initiation à la notion de balistique. ( A quoi sert-elle lors dune enquête ?) II- Notre expérience. 1. La mise en place de notre expérience."

Présentations similaires


Annonces Google