La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1. INTRODUCTION & OBJECTIFS DE LETUDE MATERIELS & METHODES RESULTATS & INTERPRETATIONS DISCUSSION & CONCLUSION 2.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1. INTRODUCTION & OBJECTIFS DE LETUDE MATERIELS & METHODES RESULTATS & INTERPRETATIONS DISCUSSION & CONCLUSION 2."— Transcription de la présentation:

1 1

2 INTRODUCTION & OBJECTIFS DE LETUDE MATERIELS & METHODES RESULTATS & INTERPRETATIONS DISCUSSION & CONCLUSION 2

3 Bassin versant de lArc Carte 1 : Topographie du bassin versant de lArc. 3 AmontAval

4 Objectifs de létude Comparaison de la qualité physico-chimique de l'Arc entre la période et l'année Evaluation de limpact anthropique sur la qualité de leau de lArc. Comparaison avec lévolution de la qualité physico-chimique de la Touloubre. INTRODUCTIONMATERIELS & METHODESRESULTATS & INTERPRETATIONSDISCUSSION & CONCLUSION 4

5 Tubes de 10mL, seringues, filtres, gants Mesures in situ : Température, pH, O 2 dissous, conductivité, turbidité Prélèvement de léchantillon et mesures in situ Analyseur de liquide multiparamètres 5 paramètres physico chimique stables : T°, pH, O 2 dissous.

6 Analyses au laboratoire Elément à doserTechniquePrincipe Nitrates (NO 3 - )Chromatographie ionique Séparation despèces ioniques par élution sur une colonne échangeuse dions Ammonium (NH 4 + )Dosage colorimétrique Ajout dun réactif pour piéger lammonium et mesure de labsorbance de la solution à 690nm Orthophosphates dissous (PO 4 3- ) Dosage colorimétrique Ajout dun réactif piégeant les ions orthophosphates puis mesure par photométrie à 885nm Matière organique (MO) Dosage par KMnO 4 à chaud en milieu acide Oxydation chimique de MO en présence de permanganate de potassium à chaud et en milieu acide 6

7 Traitement de données 7 SEQ-EAU

8 4 paramètres de qualité physico-chimique ont été suivi entre 2008 et 2011 KmStationPO4_06PO4_08PO4_11NO3_06NO3_08NO3_11NH4_06NH4_08NH4_11MO_06MO_08MO_11 57arc exutoire 10,6690,280,9130,27,3819,030,950,150,055 4,74,39 50Aval Fare les oliviers 0,2840,931 7,8412,16 0,180,146 6,52,88 46Amont Fare les oliviers 0,75 9,56 0,094 4,79 42aval coudoux 0,91 7,45 0,15 2,25 40amont coudoux 1,77 5,06 0,564 5,58 34amont Grand Torrent0,6650,270,850,237,676,97 0,540,32 6,33,55 31amont Grand Vallat0,6690,42 11,9 0,54 4,5 30aval Milles 0,6 8,62 0,096 3,69 29amont Milles 0,582 19,02 0,138 3,29 27amont Luynes 0,19 5,8 0,32 26aval Pioline 0,32 8,7 0, amont Pioline 0,4 8,6 0 2,15 19amont Aix 0,230,38 6,97,2 0,11003,30,4 17aval canet 0,39 8,7 0,02 1,35 12amont Canet 0,4 6,94 0 0,7 8aval Rousset 0,26 7,03 0,838 7,5 6amont Rousset 1,05 10,94 4,19 8,5 2Aval Trets 0,690,01 3,15,7 0,20,03 8,510 0amont Trests 0,510,01 16,7 0,070,04 7,54 Amont de lArc Aval de lArc Année de suivi Nombre de stations étudiés

9 Les matières phosphorées dans leau Sources: caractère diffus ou ponctuel. Agriculture : Ruissellement et lessivage des sols lors de fortes pluies. Activités industrielles. Rejets domestiques. Les STEP équipées de procédés de déphosphatation efficaces contribuent à diminuer la part du phosphore dorigine urbaine et industrielle. Conséquence sur le milieu aquatique Concentration élevée Prolifération algale 9

10 Evolution des matières phosphorées de l'Arc Grand Torrent Amont Coudoux Pioline 10 Evolution des phosphates en 2008 Evolution des phosphates en Point kmPO4 00,51 20,69 61,05 80,26 190,23 270,19 310,42 340,27 500, ,28 Orage 2011 Point kmPO4 00, ,4 170,39 190,38 200,4 260,32 290, ,6 340,85 401,77 420,91 460,75 500, ,913 Trets Aix exutoire Amont Aval

11 11 Evolution des phosphates entre 2008 et 2011

12 Les matières organiques dans leau Origines des matières organiques dans l'eau MO externe MO interne = liée aux développements végétaux dans les cours d'eau Production de la MO par photosynthèse Largement minoritaire à l'échelle annuelle par rapport aux sources externes. = Rejetée dans les cours d'eau MO associés au sol Transport par ruissellement Rejets urbains et industriels + effluents délevage : Les rejets de STEP 12

13 Evolution des matières organiques de l'Arc 13 Orage Amont Aval Trets Aix exutoire

14 14

15 Les nitrates dans leau Les sources : Pollution diffuse dorigine agricole (forte utilisation dengrais) Présence de nitrates dans les engrais ruissellement vers milieu aquatique. Matières azotées issues des STEP: NH 4 + NO 2 - NO 3 - N 2 NITRIFICATION (Oxydation) DENITRIFICATION (Réduction) 15 Concentration élevée Prolifération algale

16 Evolution nitrates entre 2008 et Orage Amont Aval Trets Aix exutoire

17 17

18 Lammonium dans leau La présence dammonium dans leau : Rejets de STEP. Activités industrielles. Ruissellement urbain. Phénomène de réduction naturelle des nitrates. 18

19 Evolution ammonium entre 2008 et Amont Aval Orage

20 20

21 Tableau de synthèse Evolution des 4 paramètres de qualité physico-chimique de l'Arc entre 2008 et

22 Localisation du bassin versant de la Touloubre Carte 2 : Réseau hydrologique de la Touloubre 22

23 Touloubre : Evolution des phosphates et MO AmontAval Venelles AmontAval 2008 : Rejets STEP Venelles de mauvaise qualité + Faibles précipitations teneurs de phosphates et MO très élevées en amont de la Touloubre. A partir de 2009 : Rénovation de STEP Venelles Efficacité maximale de la STEP Diminution de la teneur en phosphates en Diminution des teneurs phosphate en aval : dilution dûe à lapport des eaux de la Durance 23 éEvolution des phosphates entre 2008 et 2011 Evolution de la MO entre 2008 et 2011

24 Touloubre : Evolution nitrates/ammonium Efficacité maximale de la STEP Venelles. Effet de dilution par les eaux de la Durance. 24 Hypothèse: augmentation de lutilisation dengrais azotés. EvEvolution des nitrates entre 2008 et 2011 EvEvolution de lammonium entre 2008 et 2011

25 Tableau de synthèse Evolution des 4 paramètres de qualité physico-chimique de la Touloubre entre 2008 et

26 26 Conclusion Arc : - Evolution des paramètres physico- chimiques peu flagrante. Arc : - Concordance avec les données de la campagne menée par le SABA en 2009 Touloubre : - Impact flagrant de la rénovation de la STEP de Venelles. Touloubre : - Impact visible de lapport de leau de Durance.

27 Répétabilité / reproductibilité. Analyse sur une courte période. Variation géographique des points de mesures Estimation dune tendance globale. Variation saisonnière des 4 paramètres physico-chimique étudiés. Critiques de la méthode 27

28 Améliorer les systèmes dépuration. Surveillance des rejets (SPANC et industries). Sensibilisation, education Compléter ces analyses par des analyses microbiologiques. SAUVEGARDER LES RESSOURCES EN EAU Perspectives 28

29 29 Programme informatique: Microsoft Office Excel SEQ-EAU. Site web : STEP Bouches du Rhône. Suivi de la qualit é des eaux et des milieux aquatiques de l Arc et de quelques affluents – Rapport d é finitif – 2010 – SABA – MRE. Contrat de Rivi è re – Arc et Affluents – Dossier d é finitif de la candidature- Mars 2011-SABA. Auto é puration. Références

30 30 Merci de votre attention

31 31


Télécharger ppt "1. INTRODUCTION & OBJECTIFS DE LETUDE MATERIELS & METHODES RESULTATS & INTERPRETATIONS DISCUSSION & CONCLUSION 2."

Présentations similaires


Annonces Google