La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LACS ET MONTS DU HAUT LANGUEDOC Mettez le son et cliquez pour avancer.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LACS ET MONTS DU HAUT LANGUEDOC Mettez le son et cliquez pour avancer."— Transcription de la présentation:

1

2 LACS ET MONTS DU HAUT LANGUEDOC Mettez le son et cliquez pour avancer

3 Voir (ou revoir) avec Yves, une belle région de notre Midi Les Monts du Haut Languedoc (sans les lacs qui, à part le lac du Merle, nexistaient pas à lépoque), cest le « doux et cher pays de mon enfance », même si lexistence y était alors plutôt rude. Aussi, son illustration musicale par la chanson de Charles Trenet simposait, dautant plus que lui aussi, en voisin narbonnais, la maintes fois parcourue dans sa propre enfance, antérieure à la mienne (quand même…. ! ). Cest une très belle région, pourtant assez méconnue car à lécart des grands axes. Classée « parc naturel régional » depuis 1973, elle mérite un détour que je vous conseille bien vivement. La région propose de très belles randonnées, à la portée de tout marcheur moyen. Deux figurent parmi les 500 plus belles randonnées de France : - Lascension du Mont Caroux. Montée par les gorges dHéric, descente par les gorges de Colombières. -La traversée du Sidobre, par le GR 36. PARC NATUREL REGIONAL DU HAUT LANGUEDOC

4 Les lacs

5 Lac de la Raviège

6 Lac du Merle

7 Lac de Vialavert et son menhir

8 Lac du Laouzas

9 Lac de Vésoles

10 Lac des Saints Peyres

11 Les monts

12 Le Mont CAROUX Et la légende de CEBENNA, la « femme couchée » Pour les biterrois, le Mt CAROUX, vu de BEZIERS, cest CEBENNA, la « femme couchée ». Les légendes antiques, du temps des Titans (qui ont précédé les dieux de lOlympe), nous apprennent que Cebenna était une déesse qui se serait éprise dun « humain », ce qui lui était rigoureusement interdit. Les déesses ne pouvaient sunir quavec des dieux. Les dieux, par contre, pouvaient eux convoler, aussi bien avec des déesses quavec des « humaines » (machos déjà….. ?).. Aussi, pourchassée par la vindicte divine, elle est venue se réfugier dans la région avec son amant, Erie. Mais, retrouvée, elle a été, par punition, transformée en pierre pour léternité. Cest son corps allongé, devenu Mt Caroux, quon peut apercevoir de Béziers et son nom sest perpétué en devenant celui de toute la région (la Cebenna des grecs est devenue la Cevenna des romains, puis nos Cévennes). Erie, a tenté en vain de la défendre avant dêtre terrassé et lui aussi changé en pierre. En sécroulant lourdement son corps a creusé un profond sillon auquel on a donné son nom : les gorges dEris, devenues Eric, puis finalement Héric, empruntées par les randonneurs montant au sommet du Mont Caroux.

13 De son sommet, la vue s'étend, par temps clair, du Mt Ventoux au Canigou et au Carlit

14 On y monte par les gorges dHéric

15 On en redescend par les gorges de Colombières

16 La région de Lacaune, cest le pays de « lenfant sauvage ». Découvert vivant nu, au milieu des bois de la Bassine, près de Lacaune, en 1798, âgé denviron 10 ans, némettant que des sons gutturaux et se déplaçant à quatre pattes, il a été baptisé « Joseph de Lacaune » et confié à une veuve du village. Il semblait ne se nourrir que de glands et de châtaignes. Mais, il senfuit peu après. Retrouvé plus tard à quelques kilomètres de là, en Aveyron, dans les bois de Saint Sernin sur Rance, il a été rebaptisé « Victor de lAveyron », au grand dam des tarnais de Lacaune. Transféré à Rodez, puis à Paris, il y sera élevé par une dame jusquà sa mort en De nombreuses hypothèses ont été formulées à son sujet, en particulier sur ses conditions de survie dans un milieu particulièrement hostile à lépoque. Pour les gens du pays, aucun doute : il a été élevé par des loups ! Ce fait divers aurait inspiré Rudyard Kipling, qui laurait transposé aux Indes en 1894, dans le personnage de Mowgli de son « Livre de la Jungle » et plus récemment, en 1970, François Truffaut, pour son film « Lenfant sauvage ». Les monts de Lacaune Statue de lenfant sauvage à St Sernin sur Rance

17 Cest aussi le pays des menhirs Le sommet du Montalet

18 Et des pisseurs La « Fontaine des Pisseurs » de Lacaune les Bains serait, parait-il, un irréfutable témoin de la qualité « énergétique » de ses eaux. Par décence ( ! ), nous avons laissé la photo volontairement floue (Mais, vous pourrez, sans problème, contempler loriginal sur place)

19 2ème point culminant du Tarn Le Montalet On y grimpe depuis Lacaune-les-Bains

20 Les monts de lEspinouse Le sommet de lEspinouse recouvert de bruyères

21 On y accède par la forêt des « Ecrivains Combattants » Comme la plupart des fran ç ais, les é crivains ont, en 1914, abandonn é la plume pour le fusil. Nombre d entre eux n en sont pas revenus. Pour perp é tuer leur m é moire, les é crivains rescap é s ont cr éé e l association des « Ecrivains Combattants » qui s est manifest é e par des actions spectaculaires. Et c est ainsi qu en 1930, ils ont d é cid é de reboiser 78 ha de forêts au dessus de Lamalou les Bains avec diff é rentes essences : c è dres, pins, sapins, chênes …. De grandes all é es, portant chacune le nom d un é crivain d é c é d é au cours du conflit, permettent une tr è s agr é able promenade ombrag é e. Sur le plateau se trouve un monument comm é morant le sacrifice de 560 é crivains tomb é s pendant la Premi è re Guerre mondiale.

22 Les monts du Somail Vus depuis le col de Fontfroide

23 Saut de Vésoles 200m de chute

24 La Salvetat sur Agoût La Salvetat-sur-Agoût est une ancienne « sauvetat » créée au moyen age près dune source située sur le chemin de St Jacques de Compostelle, pour lhébergement et la protection des pèlerins en provenance dArles (« camino arlaten » ou « via arelatensis »). La source deau minérale naturellement gazeuse est toujours exploitée (aujourdhui par la S. A. des Eaux Minérales dEvian) sous le nom du village « Salvetat ». (les locaux prononcent « salveuta », les publicitaires parisiens « salvéta » ! ).

25 Fraïsse sur Agoût – Agréable promenade le long de la rivière

26 Le Sidobre Le Sidobre et ses rochers fantomatiques, « agrémentés » par les récits et les légendes diffusés par les « anciens », le soir, à la veillée, ont très largement contribué à nourrir nombre de cauchemars de ma prime enfance, dautant plus que la propriétaire de notre maison, une vieille dame que je craignais beaucoup, sappelait … Mme Sidobre !

27 Le rocher tremblant des Sept Faux 2 rochers, dun poids total de 900 tonnes, quon peut faire bouger à laide dun bâton judicieusement placé

28 Peyro Clabado 780 tonnes de granit posées naturellement sur un rocher plus petit. Un 3ème rocher intermédiaire faisant clé

29 Le roc de lOie Cest encore une histoire d « empierrée » ! Dans une région granitique, çà va de soi ! Propriété dun maître enchanteur, notre oie avait lautorisation daller couver son unique œuf chaque nuit, à condition de rentrer avant le lever du jour, ce quelle a oublié de faire un matin. Par punition, elle a été, elle aussi, transformée en pierre pour léternité. et sa légende

30 Les Trois Fromages

31 Léléphant Il en a perdu sa trompe

32 La truite Le Saut de la Truite 25 m de chute

33 CASTRES sur AGOÛT Les maisons des tisserands au bord de lAgoût Et on termine par

34 Lacs et monts du Haut Languedoc Montage par Yves sur Microsoft Power Point Photos dYves et René Musique « Douce France » de Charles Trenet Interprétée par lui-même Décors naturels Costumes personnels Mai 2009


Télécharger ppt "LACS ET MONTS DU HAUT LANGUEDOC Mettez le son et cliquez pour avancer."

Présentations similaires


Annonces Google