La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Copyright Expert & finance Document non contractuel établi en fonction des dispositions fiscales ou sociales en vigueur à la date des présentes 1 Loi.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Copyright Expert & finance Document non contractuel établi en fonction des dispositions fiscales ou sociales en vigueur à la date des présentes 1 Loi."— Transcription de la présentation:

1 1 Copyright Expert & finance Document non contractuel établi en fonction des dispositions fiscales ou sociales en vigueur à la date des présentes 1 Loi de Finances, Quelles opportunités pour votre fiscalité personnelle et votre patrimoine? Intervenants : Muriel MAZET, Conseiller en Gestion de Patrimoine Eva PIEDNOEL, Conseiller en Gestion de Patrimoine Amélie ZIEGELMEYER, Conseiller en Gestion de Patrimoine Etienne de BOISJOLLY, Expert Comptable, Commissaire aux Comptes Christophe GALIEZ,, Expert Comptable, Commissaire aux Comptes Patrick ROLLAND, Expert Comptable, Commissaire aux Comptes

2 2 Copyright Expert & finance Document non contractuel établi en fonction des dispositions fiscales ou sociales en vigueur à la date des présentes 2 FTMM Audit Fiduciaire de la Tour Maine Montparnasse FTMM AUDIT - 7, Rue Plumet – PARIS Téléphone : Télécopie – Messagerie : Site : - Courriel : Société dExpertise Comptable et de Contrôle de Gestion INSCRITE AU TABLEAU DE LORDRE – CONSEIL REGIONAL DE LA REGION PARISIENNE Société par Actions Simplifiée au Capital de SIRET : – N TVA FR BPCG- Tour Montparnasse -33 AVENUE DU MAINE – PARIS Téléphone : – Fax: Courriel : Site : Société dExpertise Comptable et de Contrôle de Gestion INSCRITE AU TABLEAU DE LORDRE – CONSEIL REGIONAL DE LA REGION PARISIENNE

3 3 Copyright Expert & finance Document non contractuel établi en fonction des dispositions fiscales ou sociales en vigueur à la date des présentes Cabinets BPCG et FTMM Audit Expertise comptable & Commissariat aux comptes Qui sommes-nous ? La pluridisciplinarité de nos deux cabinets nous permet d'intervenir dans des domaines très variés avec une clientèle très diversifiée Néanmoins, il est possible d'en ressortir quelques secteurs clés: les TPE/PME prestataires de services et dans lindustrie l'architecture le domaine associatif, les professions libérales (avocats, professions médicales, conseil...) Les cabinets BPCG et FTMM Audit vous accompagnent tout au long de vos projets et tout particulièrement dans le développement et la création de votre activité quelle que soit sa forme (Société, entreprise individuelle, association). Nos implantations Saint-Quentin-en-Yvelines (78) Cabinet Patrick ROLLAND – AFAIR 21, rue de la République Montigny le Bretonneux Nord Essonne(91) Christophe GALIEZ 6, passage du marché Verrières Le Buisson Paris Cabinet FTMM Audit 7, rue Plumet Paris Paris Cabinet BPCG 33 Av du Maine Paris 3

4 4 Copyright Expert & finance Document non contractuel établi en fonction des dispositions fiscales ou sociales en vigueur à la date des présentes Une solution complète Expertise comptable et audit légal Expertise comptable et audit légal Missions connexes Fiscalité Gestion Juridique Full services de proximité Full services élargi Social Formation Organisation Gestion de patrimoine Commissariat aux apports &fusion Audit contractuel Domiciliation Recrutement Qualité et conseil en organisation Mise à disposition de moyens Aide à la gestion administrative Juridique exceptionnel (restructuration, fusion) Audit social Création de site internet Mise en relation avec un notaire Mise en relation avec un avocat De quoi sagit-il ? Votre cabinet comptable est votre point dentrée sur des fonctions de gestion et dorganisation de votre société Nous vous proposons une plateforme de services diversifiés autour de notre cœur de métier Pourquoi ? Une nouvelle approche de notre relation avec nos clients Une meilleure connaissance de vos activités, de votre organisation et de vos besoins Assurer ou coordonner les services Quelles interventions ? 4

5 5 Copyright Expert & finance Document non contractuel établi en fonction des dispositions fiscales ou sociales en vigueur à la date des présentes 5 FTMM Audit : Notre équipe par pôles de compétences Expertise comptable Comptabilité Commissariat aux comptes -audit Fiscalité Conseil juridique Gestion et conseil Social Fonctions transverses Patrick ROLLAND Expert comptable Commissaire aux comptes Christophe GALIEZ Expert comptable Commissaire aux comptes Marie-Line ROLLAND Responsable administrative Murielle BARBIER Responsable de mission Tamatea ANCEL Responsable de mission Sandrine BOCCANFUSO Chargée de mission d'expertise comptable – sociale audit - conseil Quentin LOBRY Expert-comptable stagiaire Chargé de mission d'expertise comptable - audit -conseil Paola RODRIGUES Chargée de mission d'expertise comptable - sociale - conseil Eric PERRAUD Chargé de mission d'expertise comptable Françoise LARRE Secrétariat général du cabinet Patricia PAMPURI Gestion de la relation client Noé BIMAI Chargé de mission d'expertise comptable Ivanilda SOARES Responsable de mission

6 6 Copyright Expert & finance Document non contractuel établi en fonction des dispositions fiscales ou sociales en vigueur à la date des présentes 6 BPCG : Notre équipe par pôles de compétences Etienne de BOISJOLLY Expert comptable Commissaire aux comptes Céline AH HOI Secrétariat général du cabinet Jean-François DELOURME Responsable de mission Sophie LOPES Responsable de mission Nawal WADEL Chargée de mission dexpertise comptable - sociale – audit - conseil Paulina LAKOMA Chargée de mission dexpertise comptable - sociale – audit - conseil Expertise comptable Comptabilité Commissariat aux comptes -audit Fiscalité Conseil juridique Gestion et conseil Social Fonctions transverses

7 7 Copyright Expert & finance Document non contractuel établi en fonction des dispositions fiscales ou sociales en vigueur à la date des présentes 7 EXPERT & FINANCE QUI SOMMES-NOUS ? Année de création 1987 Capital social Actifs gérés (2012) 1,53 milliard Chiffre daffaires (2012) 19 millions 135 collaborateurs salariés actionnaires 48 conseillers en gestion de patrimoine CIF 17 ingénieurs patrimoniaux 50 fonctions supports 20 agences

8 8 Copyright Expert & finance Document non contractuel établi en fonction des dispositions fiscales ou sociales en vigueur à la date des présentes LA GESTION DE PATRIMOINE IR ISF PS PV Droit de donation Droits de succession Actifs Flux Professionnel Personnel Retraite Prévoyance Rémunération Etc… Croissance Crise Cycles Immobilier & Financier Départ en retraite Transmission… Droit de la famille Droit des sociétés Loi de finances Etc… Union Divorce Naissance Décès VOUS Fiscalité Juridique Social Conjoncture Economique Evénements de la vie Souhaits & Objectifs 8

9 9 Copyright Expert & finance Document non contractuel établi en fonction des dispositions fiscales ou sociales en vigueur à la date des présentes Financer mes projets ? Stratégie et organisation de la transmission ? Diversifier mon patrimoine ? Protéger ma famille ? Optimisation fiscale IR et ISF ? Me créer des revenus complémentaires ? Transmettre mon patrimoine ? Cesser mon activité ? Optimisation de la rémunération ? Organiser le patrimoine retraite ? CLIENTS & PATRIMOINE QUELLES SONT VOS ATTENTES EN GESTION DE PATRIMOINE ? Comment ? Préparation de la retraite ? 9

10 10 Copyright Expert & finance Document non contractuel établi en fonction des dispositions fiscales ou sociales en vigueur à la date des présentes SOMMAIRE 1.IR : la réforme du barème et des effets du quotient familialIR : la réforme du barème et des effets du quotient familial Réforme du barème Plafonnement du quotient familial Comment optimiser votre fiscalité 2.Réforme des plus-values mobilièresRéforme des plus-values mobilières Nouveau régime de taxation Quelques exemples chiffrés 3. Réforme des plus values immobilièresRéforme des plus values immobilières Conséquences financières de la réforme Comment profiter de labattement exceptionnel jusquau 31/08/2014 ? Quels sont les arbitrages patrimoniaux à envisager ? 4. La réforme du PEALa réforme du PEA Une réforme pour développer linvestissement dans les entreprises 5.Assurance vie : les évolutions de lenveloppeAssurance vie : les évolutions de lenveloppe Points sur les contrats Euro-Croissance La fiscalité en cas de succession Les points forts de lassurance vie 10

11 11 Copyright Expert & finance Document non contractuel établi en fonction des dispositions fiscales ou sociales en vigueur à la date des présentes LDF 2014 & LDFR IR : la réforme du barème et des effets du quotient familial Le nouveau barème de limpôt sur le revenu : suppression du gel Les limites des tranches du barème de limpôt pour les revenus 2013 sont revalorisées de lestimation INSEE de lindice des prix hors tabac de lannée 2013, soit 0,8 % 11

12 12 Copyright Expert & finance Document non contractuel établi en fonction des dispositions fiscales ou sociales en vigueur à la date des présentes 1.IR : la réforme du barème et des effets du quotient familial Abaissement de lavantage du quotient familial Lavantage maximal lié au quotient familial est abaissé de à par demi-part additionnelle, c'est-à-dire s'ajoutant au nombre de parts de base (soit 1 pour un célibataire, veuf ou divorcé, 2 pour un couple marié ou pacsé soumis à imposition commune) Seuils de revenu net global imposable à partir desquels le contribuable est concerné (mariés ou pacsés soumis à imposition commune) : 1 enfant à charge : euros 2 enfants à charge : euros 3 enfants à charge : euros 4 enfants à charge : euros 12

13 13 Copyright Expert & finance Document non contractuel établi en fonction des dispositions fiscales ou sociales en vigueur à la date des présentes 1.IR : la réforme du barème et des effets du quotient familial Comment diminuer le revenu imposable : 4 leviers essentiels 13 PERP Déduction des sommes versées dans la limite de 10 % du revenu imposable Madelin Déduire les cotisations des revenus professionnels déclarés Déficit foncier Imputation des déficits fonciers sur le revenu global pour un maximum de (sauf intérêts demprunts) Pas de limitation de déductibilité pour les monuments historiques Passage de location nue à meublée Possibilité de passer ses biens nus en meublés sans conséquences fiscales (PV, droit denregistrements…)

14 14 Copyright Expert & finance Document non contractuel établi en fonction des dispositions fiscales ou sociales en vigueur à la date des présentes Achat de parts de SCPI ou investissement immobilier en direct Déficit foncier imputable sur les revenus fonciers préexistant Excédent imputable sur le revenu global dans la limite de (hors intérêt d emprunt) Dépenses déductibles = dépenses de réparation ou d'entretien, dépenses d'amélioration,... Le déficit foncier nest pas une niche fiscale, investissement non plafonné 14 DEFICIT FONCIER

15 15 Copyright Expert & finance Document non contractuel établi en fonction des dispositions fiscales ou sociales en vigueur à la date des présentes Souscription = (100 parts de SCPI) Dont quote-part de travaux cible = 54% soit Tranche marginale dimposition = 41% + 15,5% Revenus fonciers existants = / an TOTAL Appel de fonds travaux 45% % Economie fiscale IR 41% % Economie PS 15,5% ,5% Economie totale EXEMPLE : INVESTISSEMENT SCPI DÉFICIT FONCIER Soit un impôt de environ 15

16 16 Copyright Expert & finance Document non contractuel établi en fonction des dispositions fiscales ou sociales en vigueur à la date des présentes Les autres solutions pour agir directement sur limpôt à payer 16 InvestissementRéduction dimpôt FCPI / FIP (cumulables) 18 % de (voire 38%) Investissement PME 18 % de Duflot 18 % de (sur 9 ans, soit /an)

17 17 Copyright Expert & finance Document non contractuel établi en fonction des dispositions fiscales ou sociales en vigueur à la date des présentes 2. Réforme des plus-values sur valeurs mobilières Nouveau régime de taxation des plus values mobilières 17 Augmentation des taux de labattement général Barème progressif de lIR (5,5 % à 45 %) sans option possible + Abattement de 50% à 65 % 1 selon la durée de détention : 50 % après 2 années de détention 65 % après 8 ans de détention + CEHR le cas échéant Les PS sont calculés hors abattement. Déductibilité de la CSG au regard de lIR. Régime général Régime incitatif Concerne les cessions de titres répondant aux critères suivants : -Concerne les titres de PME souscrits ou acquis dans les 10 ans de sa création -Société passible de limpôt sur les bénéfices Barème progressif de lIR (5,5 % à 45 %) + Abattement de 50% à 85% selon la durée de détention 50 % [ 1 à < 4 ans de détention]; 65 % [ 4 à < 8 ans ]; 85 % au moins 8 ans de détention avec un abattement spécifique de en cas de départ à la retraite + CEHR le cas échéant Les PS sont calculés hors abattement. Déductibilité de la CSG / IR.

18 18 Copyright Expert & finance Document non contractuel établi en fonction des dispositions fiscales ou sociales en vigueur à la date des présentes 2. Réforme des plus-values sur valeurs mobilières Synthèse du taux dimposition moyen selon le % dabattement pratiqué / TMI 18 TAXATION DES PLUS-VALUES DE CESSION DE VALEURS MOBILIERES (Plus CEHR et PS) Taux dimposition moyen 5,5 %14 %30 %41%45% Abattement de droit commun 50 % [> 2 et <8 ans] 2,75 %7 %15%20,5 %22,5 % 65 % [ > 8 ans] 1,92 %4,9 %10,5 %14,35 %15,75 % Abattements dérogatoires 50 % [> 1 et < 4 ans] 2,75 %7 %15%20,5 %22,5 % 65 % [>4 et < 8 ans] 1,92 %4,9 %10,5 %14,35 %15,75 % 85 % [> 8 ans]0,82 %2,1 %4,5 %6,15 %6,75 %

19 19 Copyright Expert & finance Document non contractuel établi en fonction des dispositions fiscales ou sociales en vigueur à la date des présentes 2.Réforme des plus-values sur valeurs mobilières Exemple chiffré : Cession à un tiers dans le cadre du régime général. Incidences fiscales de la cession à un tiers, le 12 juillet 2013, de parts dune SARL non éligible au régime de faveur : titres acquis plus de 10 ans après la création de la société – détenus pendant 9 ans par le cédant Valeur des titres cédés : Prix dacquisition : Plus-value : Avant 2014 : Le régime de droit commun des PV mobilières prévoyait de bénéficier dun abattement de 40 % sur la PV taxable au-delà dune durée de détention de 6 ans. LDF pour 2014 : Application dun abattement de 65 % au-delà dune durée de détention de 8 ans. REGIME GENERAL Avant LDF pour 2014LDF pour 2014 droit commun Montant Plus-value Abattement/Durée de détention (40 %) (65 %) Plus-value taxable IR Impôt IR (TMI 45 %) Prélèvements sociaux Gain CSG déductible Net disponible CommentairesRégime jamais appliqué

20 20 Copyright Expert & finance Document non contractuel établi en fonction des dispositions fiscales ou sociales en vigueur à la date des présentes Exonération dimpôt sur le revenu après 22 ans de détention. Nouveauté : création dun abattement pour durée de détention applicable sur les prélèvements sociaux dont lexonération totale est acquise au bout de 30 ans. Abattement pour durée de détention: 6% pour chaque année de détention au-delà de la 5° et jusqu'à la 21° 4% au terme de la 22° année de détention Abattement en matière de prélèvements sociaux: 1,65% dabattement pour chaque année à compter de la 6° et jusquà la 21° année 1,6% pour la 22° année 9% chaque année à compter de la 23° jusquà la 30° année Abattement supplémentaire de 25 % sur le montant de la plus-value imposable à limpôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux aux propriétaires qui céderont leurs biens entre le 1er septembre 2013 et le 31 août Réforme des plus-values immobilières 20

21 21 Copyright Expert & finance Document non contractuel établi en fonction des dispositions fiscales ou sociales en vigueur à la date des présentes 21 Avant le 1 er septembre 2013 PV au taux forfaitaire et PS Taux de taxation : 19% + 15,5% Exonération 30 ans Depuis le 1 er septembre 2013 PV au Taux forfaitaire Taux de taxation : 19% Exonération 22 ans Prélèvements Sociaux Taux de taxation : 15,5% Exonération 30 ans + Abattement exceptionnel de 25% sur toutes les cessions réalisées avant le 31 aout 2014 Surtaxe sur plus values supérieures à est maintenue 3. Réforme des plus-values immobilières 21

22 22 Copyright Expert & finance Document non contractuel établi en fonction des dispositions fiscales ou sociales en vigueur à la date des présentes Avant le 1 septembre 2013Depuis le 1 septembre 2013 Année de l'acquisition1998 (15 ans) Montant de l'acquisition Prix retenu dacquisition pour le calcul de la PV Prix de vente de l'immeuble Plus value retenue (contre ) Taux d'abattement pour durée de détention progressif selon la durée (taux forfaitaire) 20%60% Montant de la plus value avant abattement exceptionnel de 25% Montant de la plus value taxable Taux d'imposition 19% Montant de l'impôt sur la plus value Taux d'abattement pour durée de détention progressif selon la durée (PS) 20%16,50% Montant de la plus value pour PS avant abattement exceptionnel de 25% Montant de la plus value pour PS après abattement exceptionnel de 25% Taux d'imposition 15,5% Montant de la CSG - CRDS Surtaxe pour les plus values importantes Montant total de l'imposition Après le 31/08/2014 les propriétaires qui céderont leurs biens ne pourront pas bénéficier de labattement supplémentaire de 25%

23 23 Copyright Expert & finance Document non contractuel établi en fonction des dispositions fiscales ou sociales en vigueur à la date des présentes Avant le 1 septembre 2013Depuis le 1 septembre 2013 Année de l'acquisition1991 (22 ans) Montant de l'acquisition Prix retenu dacquisition pour le calcul de la PV Prix de vente de l'immeuble Plus value retenue (contre ) Taux d'abattement pour durée de détention progressif selon la durée (taux forfaitaire) 44%100% Montant de la plus value avant abattement exceptionnel de 25% Montant de la plus value taxable Taux d'imposition 19% Montant de l'impôt sur la plus value Taux d'abattement pour durée de détention progressif selon la durée (PS) 44%28% Montant de la plus value pour PS avant abattement exceptionnel de 25% Montant de la plus value pour PS après abattement exceptionnel de 25% Taux d'imposition 15,5% Montant de la CSG - CRDS Surtaxe pour les plus values importantes Montant total de l'imposition Après le 31/08/2014 les propriétaires qui céderont leurs biens ne pourront pas bénéficier de labattement supplémentaire de 25%

24 24 Copyright Expert & finance Document non contractuel établi en fonction des dispositions fiscales ou sociales en vigueur à la date des présentes 3. Réforme des plus values immobilières Les arbitrages patrimoniaux à envisager 24 Location meublée Les + de la fiscalité Absence de soucis de gestion par un bail ferme Nue-propriété Pour labsence de contraintes de gestion et la fiscalité SCPI Mutualisation Rendement de limmobilier dentreprise

25 25 Copyright Expert & finance Document non contractuel établi en fonction des dispositions fiscales ou sociales en vigueur à la date des présentes Le principe : Acquisition de la nue-propriété dun bien immobilier neuf de qualité, pour un prix inférieur à son prix de marché en pleine propriété. Corrélativement, un bailleur privé acquiert le droit dusufruit temporaire de limmeuble. A lextinction de lusufruit, le nu-propriétaire récupère automatiquement et gratuitement la pleine propriété de limmeuble. Les objectifs patrimoniaux : Constitution dun patrimoine immobilier de qualité, à coût et fiscalité réduits, sans soucis de gestion. Optimiser toute la fiscalité (IR, prélèvements sociaux, ISF, taxes locales). Bénéficier à terme dun complément de revenus pour la retraite. Développer et diversifier le patrimoine. INVESTIR EN NUE-PROPRIÉTÉ UNE ALTERNATIVE FISCALE IMMOBILIÈRE 25

26 26 Copyright Expert & finance Document non contractuel établi en fonction des dispositions fiscales ou sociales en vigueur à la date des présentes par emprunt in fine ou cash (60%) (40%) Année N+15 Année N Au terme des 15 ans : Réunion de lusufruit et de la nue-propriété à lextinction de lusufruit (art 617 du code civil), en franchise de droit (article 1133 CGI) Acquisition de la nue-propriété dun bien immobilier dont lusufruit est acheté en général par un bailleur social. 26 INVESTIR EN NUE-PROPRIÉTÉ LE CONCEPT

27 27 Copyright Expert & finance Document non contractuel établi en fonction des dispositions fiscales ou sociales en vigueur à la date des présentes 4. Réforme du PEA et création du PEA PME Un objectif : Développer linvestissement dans les entreprises / Deux mesures. 1.Création PEA-PME avec un plafond de versement de Augmentation du plafond de versement du PEA à ,5 % + 15,5 % Impôt + Prel. sociaux 19 % + 15,5 % Exonération + 15,5 % 0 2 ans 5 ans 8 ans En cas de retrait, clôture du PEA En cas de retrait, le PEA reste ouvert mais impossibilité deffectuer de nouveaux versements Disponibilité des fonds 27

28 28 Copyright Expert & finance Document non contractuel établi en fonction des dispositions fiscales ou sociales en vigueur à la date des présentes 4. Réforme du PEA et création du PEA « PME-ETI » Objectif : Développer linvestissement dans les entreprises 28 PEA –PME-ETI Plafond de versement : * Subordonné à la condition que l(actif soit constitué pour plus de 75 % de titres dETI (< 5000 personnes et CA < M ou total bilan < M) dont 50 % dactions, de parts ou de certificats dinvestissement dETI. Titres émis par des ETI européennes Parts ou actions dOPCVM 28

29 29 Copyright Expert & finance Document non contractuel établi en fonction des dispositions fiscales ou sociales en vigueur à la date des présentes 5. Assurance vie : les évolutions de lenveloppe Création dune troisième voie dinvestissement : le support Euro Croissance Objectif : Orienter lépargne vers le financement des PME et ETI Offrir un rendement plus important que les fonds euros actuels Avantages du produit : Garantie en capital au terme de 8 ans ; Transformation de contrats existants en contrat euro-croissance sans perte dantériorité fiscale Les points à nuancer : Coût de la gestion financière ? Si besoin de liquidités avant 8 ans, sortie à la valeur de marché, pénalités? Taxe de 0,32% pour tout arbitrage Fonds => Euro croissance 29

30 30 Copyright Expert & finance Document non contractuel établi en fonction des dispositions fiscales ou sociales en vigueur à la date des présentes 5. Assurance vie : les évolutions de lenveloppe Alourdissement de la fiscalité successorale (pour les décès intervenus à compter du 1 er juillet 2014) Pour les clients concernés par ces transmissions importantes, ils peuvent compenser cette augmentation en souscrivant un nouveau contrat : l e contrat « Vie-Génération » 30

31 31 Copyright Expert & finance Document non contractuel établi en fonction des dispositions fiscales ou sociales en vigueur à la date des présentes 5. Assurance vie : les évolutions de lenveloppe Réforme du calcul des prélèvements sociaux sur les produits de placement (LFSS) Les plus-values réalisées par les versements effectués avant le 26 septembre 1997 seraient intégralement taxables à 15,5% (au lieu dun taux variant en fonction de la date de réalisation du profit). La taxation est rétroactive au 26 septembre CENSURE PARTIELLE DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL Les produits des contrats d'assurance-vie souscrits entre le 1 er janvier 1990 et le 25 septembre 1997 et réalisés pendant les huit premières années du contrat doivent continuer à bénéficier des « taux historiques » 31

32 32 Copyright Expert & finance Document non contractuel établi en fonction des dispositions fiscales ou sociales en vigueur à la date des présentes 5. Assurance vie : les évolutions de lenveloppe Exemple chiffré : - Prime de versée au 1er janvier 1994 sur un contrat multisupports ; -Rachat total 31/12/2013 ; -2004, 2011, 2012 = Taux moyen de PS ; -Contrat investi à 80 % sur le fonds euro. 32

33 33 Copyright Expert & finance Document non contractuel établi en fonction des dispositions fiscales ou sociales en vigueur à la date des présentes 5. Assurance vie : Les points forts de lenveloppe Lenveloppe dinvestissement préférée des français bénéficie encore de larges avantages économiques, juridiques et fiscaux : Economiquement : Diversification des supports (fonds euros et UC) Diversification sectorielle et géographique Juridiquement : La rédaction dune clause bénéficiaire facilite la transmission des capitaux Fiscalement : Une fiscalité privilégiée : 33 Asie Monétaire USA Actions Immobilier En cas de rachats En cas de décès * Le conjoint est exonéré

34 34 Copyright Expert & finance Document non contractuel établi en fonction des dispositions fiscales ou sociales en vigueur à la date des présentes Une méthodologie spécifique dans le cadre du statut CIF 34 NOTRE MÉTHODOLOGIE : LA PLANIFICATION FINANCIÈRE PERSONNALISÉE

35 35 Copyright Expert & finance Document non contractuel établi en fonction des dispositions fiscales ou sociales en vigueur à la date des présentes MERCI DE VOTRE ATTENTION 35

36 36 Copyright Expert & finance Document non contractuel établi en fonction des dispositions fiscales ou sociales en vigueur à la date des présentes 36 Référent du cabinet : - Muriel MAZET, Conseiller en Gestion de Patrimoine, Formation : Master 2 Gestion de Patrimoine de Paris Dauphine – 5 ans dexpérience Coordonnées : Référent du cabinet : - Eva PIEDNOEL, Conseiller en Gestion de Patrimoine, Formation : Master 2 Carrière notariales, Université Aix Marseille III – 6 ans dexpérience Coordonnées : – - Amélie ZIEGELMEYER, Conseiller en Gestion de Patrimoine, Formation : Master 2 Gestion de Patrimoine de Paris Dauphine - 8 ans dexpérience Coordonnées :


Télécharger ppt "1 Copyright Expert & finance Document non contractuel établi en fonction des dispositions fiscales ou sociales en vigueur à la date des présentes 1 Loi."

Présentations similaires


Annonces Google