La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

RESTITUTION INTERMÉDIAIRE ÉVALUATION RELOGEMENT BÂT A, B, C Le Frene.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "RESTITUTION INTERMÉDIAIRE ÉVALUATION RELOGEMENT BÂT A, B, C Le Frene."— Transcription de la présentation:

1 RESTITUTION INTERMÉDIAIRE ÉVALUATION RELOGEMENT BÂT A, B, C Le Frene

2 LES MÉNAGES RENCONTRÉS Une base de 101 ménages locataires Sur 65 ménages rencontrés : 48 locataires, 17 décohabitants (dont 14 enfants) Trois bailleurs : 54 ophlm (83%) ; 7 semise (11%) ; 4 opac (6%) 18/04/2008LE FRENE / EVALUATION RELOGEMENT VITRY BALZAC ABC / INTERMEDIAIRE

3 LES PARCOURS RESIDENTIELS Des provenances surtout locales et sociales avant Balzac 18/04/2008LE FRENE / EVALUATION RELOGEMENT VITRY BALZAC ABC / INTERMEDIAIRE Habitat antérieur : près de la moitié déjà en hlm, près dun tiers locataires dans le secteur privé quelques autres situations concernent à chaque fois moins de cinq ménages (propriétaires, en logement de fonction, dans un foyer, hébergé, en caravane ou dans une ferme )

4 LES PARCOURS RESIDENTIELS Des raisons darrivée souvent liées à la taille du logement Concentration des causes liées à la taille du logement : près dun tiers cherchaient un logement plus grand. Les autres causes significatives sont : la décohabitation pour diverses raisons (13%), le logement dorigine démoli ou insalubre (12%), une cause professionnelle (6%) ou la recherche dun loyer plus faible (5%). Il est notable que presque personne nest venu à Balzac pour trouver un meilleur « environnement » ou cadre de vie. 18/04/2008LE FRENE / EVALUATION RELOGEMENT VITRY BALZAC ABC / INTERMEDIAIRE

5 LES PARCOURS RESIDENTIELS Larrivée à Balzac : une amélioration massive des conditions dhabitat Sur 56 ménages ayant répondu à cette question 49, soit 88% considèrent quil sagissait à lépoque dune amélioration des conditions dhabitation. En son temps, Balzac a donc joué, comme nombre de cités de son époque, un rôle important dans un parcours résidentiel ascendant des familles, principalement : pour des raisons despace (39%) pour des raisons de confort (25%) comme un premier chez soi (20%) 18/04/2008LE FRENE / EVALUATION RELOGEMENT VITRY BALZAC ABC / INTERMEDIAIRE

6 LES PARCOURS RESIDENTIELS Une provenance plus large et un relogement central 18/04/2008LE FRENE / EVALUATION RELOGEMENT VITRY BALZAC ABC / INTERMEDIAIRE

7 PERCEPTION DU PROJET Source dinformation privilégiée : les relations de proximité Près de la moitié parle de souvenir flou ou doubli. Plus de la moitié des interviewés se tient au courant du déroulement du projet. Une minorité cumule les sources dinformation. Quelques locataires ne veulent plus rien savoir. 18/04/2008LE FRENE / EVALUATION RELOGEMENT VITRY BALZAC ABC / INTERMEDIAIRE

8 PERCEPTION DU PROJET Une vision optimiste avec de nombreux bémols 74 % des répondants jugent positifs pour le quartier les changements à venir Une moindre densité, le retour des commerces et des services, mettre fin aux manifestations de violence. Mais seuls 45 % pensent que le quartier va se transformer. Les incertitudes sont diverses : - Quels seront les commerces ? - Quel sera le peuplement du quartier demain ? - Comment garantir un fonctionnement social calme ? 40 % ont vécu de façon négative la démolition de leur immeuble Lincertitude la plus grande concerne la perte possible dun logement de taille agréable 18/04/2008LE FRENE / EVALUATION RELOGEMENT VITRY BALZAC ABC / INTERMEDIAIRE

9 LACCOMPAGNEMENT DU PROCESSUS Une petite majorité est satisfaite de laccompagnement de lamont à laval du relogement 51 à 52 % des interviewés expriment une adéquation entre leurs attentes et la réalité de laccompagnement Quelques critiques récurrentes et des souhaits dinformations complémentaires concernent : - Le processus : manque de clarté ou incompréhensions ? Le déroulement : sentiment de rapidité excessive Le contenu des propositions : manque dinformations ? 18/04/2008LE FRENE / EVALUATION RELOGEMENT VITRY BALZAC ABC / INTERMEDIAIRE

10 LE SOUVENIR DES SOUHAITS Des souhaits particuliers ont été exprimés auprès de lOphlm et / ou de la Mairie Rester chez le même bailleur à 74 % (on le connaît) / les choisir tous et avoir plus de choix. Choix des quartiers : 1 er : le calme ce qui oriente vers le centre ville et le 8 mai 1945 (12 réponses) 2 ème : aller vers les lieux où on a vécu (11) centre ville, Balzac, Clos Langlois, Plateau, 8 mai ème : lieu où on a un réseau relationnel (7) 4 ème : aucun choix de quartier (6) Coût constant : attente dune promesse Souhaits détages bas et /ou avec ascenseur 18/04/2008LE FRENE / EVALUATION RELOGEMENT VITRY BALZAC ABC / INTERMEDIAIRE

11 LE SOUVENIR DES SOUHAITS Des priorités qui peuvent sannuler selon le patrimoine mobilisable et mobilisé 18/04/2008LE FRENE / EVALUATION RELOGEMENT VITRY BALZAC ABC / INTERMEDIAIRE

12 LES PROPOSITIONS DE RELOGEMENT 80 % des interviewés ont été relogés à la deuxième proposition de relogement. 7 % ont reçu plus de 3 propositions Lorsquil y a plusieurs propositions la tendance est à laugmentation du nombre de pièces sauf pour les F5. 18/04/2008LE FRENE / EVALUATION RELOGEMENT VITRY BALZAC ABC / INTERMEDIAIRE

13 LES PROPOSITIONS DE RELOGEMENT Les refus des motifs sont similaires même sils arrivent à différents moments du processus Sur 99 propositions remises, 17 nont pas été suivies dune visite. Mais aussi quelques acceptations contraintes dorigines diverses : - Peur que la prochaine proposition soit encore plus éloignée du lieu convoité. - Accepte parce quil y a la crainte de se retrouver « sans rien », sentiment dune pression du bailleur. - Accepte car cest la 3ème proposition. 18/04/2008LE FRENE / EVALUATION RELOGEMENT VITRY BALZAC ABC / INTERMEDIAIRE

14 LES REMARQUES SUR LA PROCÉDURE DE RELOGEMENT Quelques envies de changer de logement avec la revendication de voir un traitement prioritaire de la demande Quelques remarques sur la méthode : Avoir des délais compatibles avec une réflexion familiale avant se déterminer sur une proposition et avec une préparation du déménagement Une information qui tienne compte des réalités et évite les déconvenues (écart de reste à charge, choix de localisation, possibilité de revenir dans le neuf…). Disposer dinformations plus claires et redondantes sur la procédure de relogement (nombre de propositions, remboursement des frais, déménagement…). 18/04/2008LE FRENE / EVALUATION RELOGEMENT VITRY BALZAC ABC / INTERMEDIAIRE

15 APPRÉCIATION SUR LE NOUVEL HABITAT ET COHÉRENCE AVEC LES ATTENTES 18/04/2008LE FRENE / EVALUATION RELOGEMENT VITRY BALZAC ABC / INTERMEDIAIRE Le logement

16 APPRÉCIATION SUR LE NOUVEL HABITAT ET COHÉRENCE AVEC LES ATTENTES 18/04/2008LE FRENE / EVALUATION RELOGEMENT VITRY BALZAC ABC / INTERMEDIAIRE Le quartier

17 APPRÉCIATION SUR LE NOUVEL HABITAT ET COHÉRENCE AVEC LES ATTENTES 18/04/2008LE FRENE / EVALUATION RELOGEMENT VITRY BALZAC ABC / INTERMEDIAIRE 35% Comparatif avant/après : le logement

18 APPRÉCIATION SUR LE NOUVEL HABITAT ET COHÉRENCE AVEC LES ATTENTES 18/04/2008LE FRENE / EVALUATION RELOGEMENT VITRY BALZAC ABC / INTERMEDIAIRE Comparatif avant/après : le quartier

19 SATISFACTION GLOBALE Un taux de satisfaction global qui reste largement positif mais nettement moins pour le logement que pour le quartier 18/04/2008LE FRENE / EVALUATION RELOGEMENT VITRY BALZAC ABC / INTERMEDIAIRE


Télécharger ppt "RESTITUTION INTERMÉDIAIRE ÉVALUATION RELOGEMENT BÂT A, B, C Le Frene."

Présentations similaires


Annonces Google