La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Informatique de base 1Par Mr. Rouagat WAHAB. Contenu Définitions Apports de linformatique Présentation de lordinateur Historique Types dordinateurs Constitution.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Informatique de base 1Par Mr. Rouagat WAHAB. Contenu Définitions Apports de linformatique Présentation de lordinateur Historique Types dordinateurs Constitution."— Transcription de la présentation:

1 Informatique de base 1Par Mr. Rouagat WAHAB

2 Contenu Définitions Apports de linformatique Présentation de lordinateur Historique Types dordinateurs Constitution de lordinateur Représentation des données Conversion Système dexploitation (SE) les fichiers Le système dexploitation DOS 2Par Mr. Rouagat WAHAB

3 Définitions Linformatique est la science du traitement automatique de l'information. On appelle information toute entité qui a une signification pour lêtre humain. En domaine informatique linformation peut être sous forme de texte, image, son, vidéo, codes. Le traitement regroupe toute opération effectuée sur linformation : création, modification, stockage, recherche, communication … 3Par Mr. Rouagat WAHAB

4 Apports de linformatique Rapidité de traitement dinformation Grande capacité de stockage avec sûreté Information bien organisée Facilité de recherche et daccès à linformation Facilité de communication 4Par Mr. Rouagat WAHAB

5 Présentation de lordinateur Un ordinateur est un ensemble de circuits électroniques permettant de manipuler des données sous forme binaire, c'est-à- dire sous forme de bitsbits 5Par Mr. Rouagat WAHAB

6 Historique Première génération ( le grand-ordinateur)1946 Caractéristiques : 30 Tonnes, 72 m2,140 K watts/ 350 multiplications/seconde 5000 additions /seconde. Deuxième génération (le mini-ordinateur)1956 Caractéristiques : premier ordinateur à transistors, multiplications/s, utilisation très limitée. Troisième génération (le micro-ordinateur)1968 Caractéristiques : Ordinateurs à Circuits intégrés, très rapide (des Millions Instructions Par Seconde >MIPS), utilisation personnel. 6Par Mr. Rouagat WAHAB

7 Types dordinateurs Types dordinateurs Toute machine capable de manipuler des informations binaires peut être qualifiée d'ordinateur: Amiga Atari Apple Macintosh stations Alpha stations SUN stations Silicon Graphics 7Par Mr. Rouagat WAHAB

8 Constitution de lordinateur Un ordinateur est un ensemble de composants électroniques modulaires, c'est- à-dire des composants pouvant être remplacés par d'autres composants ayant éventuellement des caractéristiques différentes, capables de faire fonctionner des programmes informatiques. On parle ainsi de « hardware » pour désigner l'ensemble des éléments matériels de l'ordinateur et de « software » pour désigner la partie logicielle 8Par Mr. Rouagat WAHAB

9 Carte mère Carte mère 9Par Mr. Rouagat WAHAB

10 Caractéristiques de la carte mère le facteur dencombrement (la géométrie, les dimensions, l'agencement et les caractéristiques électriques de la carte mère) le chipset (circuit qui contrôle la majorité des ressources (interface de bus du processeur, mémoire cache et mémoire vive)) le type de support de processeur ( un emplacement (parfois plusieurs dans le cas de cartes mères multi- processeurs) pour accueillir le processeur) les connecteurs d'entrée-sortie(La carte mère possède un certain nombre de connecteurs d'entrées-sorties regroupés sur le « panneau arrière ») 10Par Mr. Rouagat WAHAB

11 Boîtier le boîtier héberge un bloc d'alimentation électrique chargé de fournir un courant électrique stable et continu à l'ensemble des éléments constitutifs de l'ordinateur. L'alimentation sert donc à convertir le courant alternatif du réseau électrique (220 ou 110 Volts) en une tension continue de 5 Volts pour les composants de l'ordinateur et de 12 volts pour certains périphériques internes (disques, lecteurs de CD-ROM,...). On appelle « unité centrale », l'ensemble composé du boîtier et des éléments qu'il contient. Les éléments externes à l'unité centrale sont appelés périphériques. 11Par Mr. Rouagat WAHAB

12 12Par Mr. Rouagat WAHAB

13 Périphériques Un ordinateur est généralement composé au minimum d'une unité centrale, d'un écran (moniteur), d'un clavier et d'une souris, mais il est possible de connecter une grande diversité de périphériques sur les interfaces d'entrée-sortie (ports séries, port parallèle, port USB, etc.) : imprimante, scanner, périphérique de stockage externe, appareil photo ou caméra numérique, assistant personnel (PDA), etc. 13Par Mr. Rouagat WAHAB

14 14Par Mr. Rouagat WAHAB

15 Familles dordinateurs Les ordinateurs personnels : Les ordinateurs de bureau Les ordinateurs portables (laptop ), un grand nombre de périphériques incorporés. Les tablettes PC : écran tactile ainsi qu'un certain nombre de périphériques incorporés. Les assistants personnels(PDA) : Agenda électronique Les mainframes : (ordinateurs centraux), ordinateurs possédant une grande puissance de calcul, des capacités d'entrée-sortie gigantesques et un haut niveau de fiabilité. Les mainframes sont utilisés dans de grandes entreprises pour effectuer des opérations lourdes de calcul ou de traitement de données volumineuses. Les mainframes sont généralement utilisés dans des architectures centralisées, dont ils sont le coeur 15Par Mr. Rouagat WAHAB

16 La mémoire la mémoire centrale (appelée également mémoire interne) permettant de mémoriser temporairement les données lors de l'exécution des programmes. La mémoire centrale est réalisée à l'aide de micro- conducteurs, c'est-à-dire des circuits électroniques spécialisés rapides. La mémoire centrale correspond à ce que l'on appelle la mémoire vive. la mémoire de masse (appelée également mémoire physique ou mémoire externe) permettant de stocker des informations à long terme, y compris lors de l'arrêt de l'ordinateur. La mémoire de masse correspond aux dispositifs de stockage magnétiques, tels que le disque dur, aux dispositifs de stockage optique, correspondant par exemple aux CD-ROM ou aux DVD-ROM, ainsi qu'aux mémoires mortes. 16Par Mr. Rouagat WAHAB

17 Caractéristiques de la mémoire La capacité, représentant le volume global d'informations (en bits) que la mémoire peut stocker ; Le temps d'accès, correspondant à l'intervalle de temps entre la demande de lecture/écriture et la disponibilité de la donnée ; Le débit, définissant le volume d'information échangé par unité de temps, exprimé en bits par seconde ; La non volatilité caractérisant l'aptitude d'une mémoire à conserver les données lorsqu'elle n'est plus alimentée électriquement 17Par Mr. Rouagat WAHAB

18 les mémoires rapides sont également les plus onéreuses. C'est la raison pour laquelle des mémoires utilisant différentes technologiques sont utilisées dans un ordinateur, interfacées les unes avec les autres et organisées de façon hiérarchique 18Par Mr. Rouagat WAHAB

19 Types de mémoires Mémoire vive : La mémoire vive, généralement appelée RAM (Random Access Memory, traduisez mémoire à accès direct), est la mémoire principale du système, c'est-à- dire qu'il s'agit d'un espace permettant de stocker de manière temporaire des données lors de l'exécution d'un programme 19Par Mr. Rouagat WAHAB

20 Mémoire morte : La mémoire morte, appelée ROM pour Read Only Memory (traduisez mémoire en lecture seule) est un type de mémoire permettant de conserver les informations qui y sont contenues même lorsque la mémoire n'est plus alimentée électriquement. A la base ce type de mémoire ne peut être accédé qu'en lecture. Toutefois il est désormais possible d'enregistrer des informations dans certaines mémoires de type ROM. Mémoire flash : La mémoire flash est un compromis entre les mémoires de type RAM et les mémoires mortes. En effet, la mémoire Flash possède la non-volatilité des mémoires mortes tout en pouvant facilement être accessible en lecture ou en écriture. En contrepartie les temps d'accès des mémoires flash sont plus importants que ceux de la mémoire vive 20Par Mr. Rouagat WAHAB

21 Le processeur L'unité centrale de traitement (CPU : Central Processing Unit), encore dénommée processeur ou microprocesseur, est l'élément de l'ordinateur qui interprète et exécute les instructions d'un programme. C'est le cerveau de l'ordinateur. Mais on trouve aussi des processeurs, dits spécialisés, qui peuvent décharger l'unité centrale et assurer des tâches en parallèle. 21Par Mr. Rouagat WAHAB

22 Le processeur est un circuit électronique à très haute densité d'intégration (ULSI : Ultra Large Scale Integration), qui peut compter quelques dizaines de millions de transistors. Le premier circuit de ce type a été créé par Intel en 1971 : le 4004 conçu pour équiper des calculatrices. Il comptait alors 2300 transistors pour 46 instructions. Une unité centrale se compose d'au moins deux unités fonctionnelles : l'unité de commande et l'unité arithmétique et logique,chargée de l'exécution des opérations booléennes et des opérations arithmétiques (addition,soustraction, multiplication, division, comparaison, etc.) pour des entiers 22Par Mr. Rouagat WAHAB

23 Le processeur est caractérisé par sa fréquence, c'est-à-dire la cadence à laquelle il exécute les instructions. Ainsi, un processeur cadencé à 800 MHz effectuera grossièrement 800 millions d'opérations par seconde 23Par Mr. Rouagat WAHAB

24 24Par Mr. Rouagat WAHAB

25 Représentation des données Représentation des données Les informations traitées par un ordinateur peuvent être de différents types (texte, nombres, etc.) mais elles sont toujours représentées et manipulées par l'ordinateur sous forme binaire. Toute information sera traitée comme une suite de 0 et de 1. Le codage d'une information consiste à établir une correspondance entre la représentation externe (habituelle) de l'information (le caractère A ou le nombre 36 par exemple), et sa représentation interne dans la machine, qui est une suite de bits Par Mr. Rouagat WAHAB25

26 Le bit Le terme bit (b avec une minuscule dans les notations) signifie «binary digit», c'est-à-dire 0 ou 1 en numérotation binaire. Il s'agit de la plus petite unité d'information manipulable par une machine numérique. Il est possible de représenter physiquement cette information binaire : par un signal électrique ou magnétique, qui, au- delà d'un certain seuil, correspond à la valeur 1, et 0 pour lautre ; grâce à des bistables, c'est-à-dire des composants électroniques qui ont deux états d'équilibre (l'un correspond à l'état 1, l'autre à 0). Par Mr. Rouagat WAHAB26

27 Avec un bit il est ainsi possible d'obtenir deux états : soit 1, soit 0. Grâce à 2 bits, il est possible d'obtenir quatre états différents (2*2) : Par Mr. Rouagat WAHAB Avec 3 bits, il est possible d'obtenir huit états différents (2*2*2) : Valeur binaire sur 3 bitsValeur décimale Pour un groupe de n bits, il est possible de représenter 2n valeurs.

28 Dans un nombre binaire, la valeur d'un bit, appelée poids, dépend de la position du bit en partant de la droite. A la manière des dizaines, des centaines et des milliers pour un nombre décimal, le poids d'un bit croît d'une puissance de deux en allant de la droite vers la gauche comme le montre le tableau suivant : Par Mr. Rouagat WAHAB28 Nombre binaire Poids2 7 = = = = = 82 2 = 42 1 = 22 0 = 1

29 Conversion Pour convertir un mot binaire en nombre décimal, il suffit de multiplier la valeur de chaque bit par son poids, puis d'additionner chaque résultat. Ainsi, le mot binaire 0101 vaut en décimal : 2 3 x x x x1= 8x0 + 4x1 + 2x0 + 1x1= 5 Par Mr. Rouagat WAHAB29

30 Loctet L'octet (en anglais byte) est une unité d'information composée de 8 bits. Il permet par exemple de stocker un caractère, tel qu'une lettre ou un chiffre. Ce regroupement de nombres par série de 8 permet une lisibilité plus grande, au même titre que l'on apprécie, en base décimale, de regrouper les nombres par trois pour pouvoir distinguer les milliers. Le nombre « » est par exemple plus lisible que « ». Une unité d'information composée de 16 bits est généralement appelée mot (en anglais word). Par Mr. Rouagat WAHAB30

31 Une unité d'information de 32 bits de longueur est appelée mot double (en anglais double word, d'où l'appellation dword). Pour un octet, le plus petit nombre est 0 (représenté par huit zéros ), et le plus grand est 255 (représenté par huit chiffres "un" ), ce qui représente 256 possibilités de valeurs différentes. Par Mr. Rouagat WAHAB = =642 5 =322 4 =162 3 =82 2 =42 1 =22 0 =

32 Pour convertir un nombre décimal en mot binaire, il suffit de diviser successivement le nombre sur 2 jusquà la valeur 0, puis on écrit les restes des divisions de bas en haut comme ci-dessous: Par Mr. Rouagat WAHAB32

33 Les unités de mesure des données Un kilooctet (ko ou kB) = 2 10 octets Un Mégaoctet (Mo ou MB) = 2 10 ko Un Gigaoctet (Go ou GB) = 2 10 Mo Un Téraoctet (To) = 2 10 Go Par Mr. Rouagat WAHAB33

34 Le code ASCII La mémoire de l'ordinateur conserve toutes les données sous forme numérique. Il n'existe pas de méthode pour stocker directement les caractères. Chaque caractère possède donc son équivalent en code numérique: c'est le code ASCII (American Standard Code for Information Interchange - traduisez " Code Americain Standard pour l'Echange d'Informations"). Le code ASCII de base représentait les caractères sur 7 bits (c'est-à-dire 128 caractères possibles, de 0 à 127). Par Mr. Rouagat WAHAB34

35 Par Mr. Rouagat WAHAB35 caractèrecode ASCII / :58 ;59 <60 =61 >62 A65 B66 C67 D68

36 MBIOS La mémoire Bios (Basic Input Output System) est un composant électronique appelé généralement Prom, pour (Programmable Read Only Memory). Il contient un programme lui permettant de gérer les entrées-sorties du système telles que disques, lecteur de disquettes, Cd-Rom,... Comme son nom l'indique, cette mémoire programmée ne peut être que lue et n'est pas effaçable. Les dernières générations de MBIOS sont flashable pour bénéficier des évolutions (Bios Flash). Anglais : Basic Input Output System. Par Mr. Rouagat WAHAB36

37 CMOS Type de mémoires volatiles alimentées sur la batterie de la carte mère. Elles sont utilisées pour stocker les caractéristiques de cette dernière : taille mémoire, nombre et type des lecteurs de disquettes et de disques durs, etc. Anglais : Complementary Metal Oxyde Semi-conductor Par Mr. Rouagat WAHAB37

38 Système dexploitation (SE) Pour qu'un ordinateur soit capable de faire fonctionner un programme informatique (appelé parfois application ou logiciel), la machine doit être en mesure d'effectuer un certain nombre d'opérations préparatoires afin d'assurer les échanges entre le processeur, la mémoire, et les ressources physiques (périphériques). Exp: (Windows, Linux, Unix, Mac, …) Par Mr. Rouagat WAHAB38

39 Le système d'exploitation (OS, abréviation du terme anglais Operating System), est chargé d'assurer la liaison entre les ressources matérielles, l'utilisateur et les applications (traitement de texte, jeu vidéo,...). Ainsi lorsqu'un programme désire accéder à une ressource matérielle, il ne lui est pas nécessaire d'envoyer des informations spécifiques au périphérique, il lui suffit d'envoyer les informations au système d'exploitation, qui se charge de les transmettre au périphérique concerné via son pilote Par Mr. Rouagat WAHAB39

40 Par Mr. Rouagat WAHAB40 Applications SE Pilote Matériel Software Hardware

41 Rôles du système dexploitation Rôles du système dexploitation Gestion du processeur : le système d'exploitation est chargé de gérer l'allocation du processeur entre les différents programmes grâce à un algorithme d'ordonnancement. Gestion de la mémoire vive : le système d'exploitation est chargé de gérer l'espace mémoire alloué à chaque application. En cas d'insuffisance de mémoire physique, le système d'exploitation peut créer une zone mémoire sur le disque dur, appelée «mémoire virtuelle». Gestion des entrées/sorties : le système d'exploitation permet d'unifier et de contrôler l'accès des programmes aux ressources matérielles par l'intermédiaire des pilotes (appelés également gestionnaires de périphériques ou gestionnaires d'entrée/sortie) Par Mr. Rouagat WAHAB41

42 Gestion de l'exécution des applications : le système d'exploitation est chargé de la bonne exécution des applications en leur affectant les ressources nécessaires à leur bon fonctionnement. Gestion des droits : le système d'exploitation est chargé de la sécurité liée à l'exécution des programmes en garantissant que les ressources ne sont utilisées que par les programmes et utilisateurs possédant les droits adéquats. Gestion des fichiers : le système d'exploitation gère la lecture et l'écriture dans le système de fichiers et les droits d'accès aux fichiers par les utilisateurs et les applications. Gestion des informations : le système d'exploitation fournit un certain nombre d'indicateurs permettant de diagnostiquer le bon fonctionnement de la machine Par Mr. Rouagat WAHAB42

43 Composants du système dexploitation Le système d'exploitation est composé d'un ensemble de logiciels permettant de gérer les interactions avec le matériel. Parmi cet ensemble de logiciels on distingue généralement les éléments suivants : Le noyau (en anglais kernel) représentant les fonctions fondamentales du système d'exploitation telles que la gestion de la mémoire, des processus, des fichiers, des entrées-sorties principales, et des fonctionnalités de communication. L'interpréteur de commande (en anglais shell) permettant la communication avec le système d'exploitation par l'intermédiaire d'un langage de commandes. Le système de fichiers (en anglais «file system»), permettant d'enregistrer les fichiers dans une arborescence Par Mr. Rouagat WAHAB43

44 les fichiers Un fichier est une suite dinformations binaire, le fichier peut être stocké pour garder une trace de ces informations. Un fichier texte est un fichier composé de caractères stockés sous la forme doctets. On distingue deux types de fichiers : fichiers programmes, ce sont des fichiers qui contiennent les instructions des programmes à exécuter. (exp : calcul.exe, word.exe). fichiers de données, ce sont les fichiers qui regroupent les données quun programme peut éventuellement utiliser ou les résultats auxquels il aboutir. (exp : calcul.pas, aide.txt). Par Mr. Rouagat WAHAB44

45 la suppression : on distingue de type de suppression : la suppression logique : consiste à marquer le fichier de manière à le rendre transparent, en réalité, il existe toujours sur le support. La suppression physique : effacer le fichier définitivement les fichiers corrompus : Lors dun mauvais téléchargement dun fichier, le SE compare sa taille réelle à la taille indiquée dans len- tête pour vérifier la validité du fichier. infection par virus : Le virus ajoute des lignes de code dans le fichier, ainsi linformation concernant la taille du fichier située dans len-tête ne correspondra plus, ainsi il pourra être repéré Par Mr. Rouagat WAHAB45

46 le répertoire le répertoire Un répertoire (appelé également dossier ou folder en anglais) est un objet informatique pouvant contenir des fichiers. Un répertoire peut en effet contenir: des fichiers ; d'autres répertoires. Le répertoire racine (root) : il s'agit de l'entité de plus bas niveau, car elle peut contenir des fichiers ou des répertoire mais ne peut pas se trouver elle-même dans un répertoire Notion de chemin : On appelle «chemin» (en anglais path) la succession des répertoires en partant de la racine pour atteindre un fichier Par Mr. Rouagat WAHAB46

47 Extensions connues Extensions connues Par Mr. Rouagat WAHAB47 ExtensionDescriptionProgramme associé avi Clip vidéo, ils peuvent être lus grâce à un lecteur multimédia. Lecteur multimédia com Fichier Exécutable. Attention cette extension peut cacher un virus ! dat user.dat et system.dat sont les fichiers de la base de registre, ils sont vitaux dbf DBF - Base de données (Data Base File / Query Database) dBase III+, MonTableur, Clarisworks, Paradox5, FoxPro Database, Psion, Aston-Tate, dBASE, dBFast, DataBoss dllFichier système doc Fichier document (Microsoft Word ou Wordpad) Microsoft Word, OpenOfficeOpenOffice dosFichier pour sytème MS-DOS exe Fichier exécutable. Attention cette extension peut cacher un virus ! sysFichier système tarFichier compresséuntar.exe, commande tar UNIX tifImage tmpFichier Temporaire txtDocument texte zipFichier compressé gzip.exe, pkunzip.exe,pkzip.exe, Winzip, PowerArchiver, 7Zip, etc.

48 Le système dexploitation DOS Le DOS, comme tout système d'exploitation, contrôle les activités de l'ordinateur. Il gère des opérations telles que la circulation, l'affichage, et l'entrée de données entre les divers éléments constitutifs du système. Le rôle du DOS est d'interpréter les commandes saisies au clavier par l'utilisateur commandes Par Mr. Rouagat WAHAB48

49 Commandes MS-DOS Commandes MS-DOS Par Mr. Rouagat WAHAB49 CommandeDescription dir liste le contenu d'un répertoire cd change de répertoire cd.. répertoire parent md ou mkdir crée un nouveau répertoire deltree supprime un répertoire, ainsi que l'ensemble de ses sous-répertoires copy, xcopy copie de fichier move déplacement de fichier del supprime le fichier type affiche le contenu du fichier type |more affiche le contenu du fichier avec des pauses help aide sur la commande demandée print imprime le fichier demandé attrib (-/+r, -/+a, -/+s, -/+h) change les attributs d'un fichier (- désactive, + active, r: lecture seule, a: archive, s: système, h: fichier caché) format formate le lecteur demandé label donne un nom de volume à un lecteur ver donne le numéro de version

50 Les commandes à ne jamais utiliser N'utilisez jamais les commandes du DOS suivantes : CTTY : Cette commande déconnecte le DOS du clavier et de l'écran. DEBUG: Il s'agit d'un utilitaire permettant de créer des programmes et de modifier la mémoire. Une mauvaise utilisation peut entraîner le chamboulement de votre disque dur. FDISK : Cette commande permet de créer des partitions. Mal utilisée, cette commande peut détruire toutes les informations de votre disque dur. FORMAT C: : Cette commande formate votre disque dur, ne l'utilisez pas à moins d'être sur de ce que vous faites. RECOVER : Contrairement à ce qu'on pourrait croire, cette commande n'est pas un sauveteur. Cette commande détruit tous les fichiers et tous les répertoires de votre disque, et cela, sans de demande de confirmation Par Mr. Rouagat WAHAB50


Télécharger ppt "Informatique de base 1Par Mr. Rouagat WAHAB. Contenu Définitions Apports de linformatique Présentation de lordinateur Historique Types dordinateurs Constitution."

Présentations similaires


Annonces Google