La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Bourse Algérienne de Sous-traitance et de Partenariat FILIERE MECANIQUE Le Marché Algérien de la Sous-traitance: Besoins et Opportunités -Beci Bruxelles.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Bourse Algérienne de Sous-traitance et de Partenariat FILIERE MECANIQUE Le Marché Algérien de la Sous-traitance: Besoins et Opportunités -Beci Bruxelles."— Transcription de la présentation:

1 Bourse Algérienne de Sous-traitance et de Partenariat FILIERE MECANIQUE Le Marché Algérien de la Sous-traitance: Besoins et Opportunités -Beci Bruxelles 13 Mai Présentée par :M. Ramdane TOUKAL MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET DES MINES

2 Contexte économique, stratégie et opportunités :  Contexte économique et stratégie :  Sous l’impulsion des pouvoirs publics,l’Algérie s’est lancée depuis 2009/2010 dans un vaste programme de redressement industriel et technologique décliné territorialement et par filière, destiné à développer la production industrielle nationale, via une politique de recherche de partenariat avec de grands groupes industriels étrangers,  Plan de développement des entreprises :modernisation, réhabilitation de l’outil de production et de l’organisation et partenariat étranger,  Dans le concept du redressement industriel, l’intégration industrielle a été retenue comme un des principes clés de sa mise en œuvre,  Toute l’approche est basée sur la satisfaction du marché avec des produits compétitifs et une technologie répondant aux derniers standards internationaux,

3  La création de pôles industriels dans la filière mécanique(automobile,machinismes agricoles et matériels travaux publics ),  Autour de ces complexes industriels,il est prévu d’encourager de nombreuses PME spécialisées dans la fabrication de pièces de rechange et autres composants entrant dans la fabrication de ces différents véhicules,  Cette activité permettra d’en améliorer le taux d‘intégration à l’instar de ce qui a été réalisé au sein de ces mêmes complexes dans un passé récent,  Sous traitants locaux : amélioration de leur compétitivité par la modernisation de leurs outils de production et organisation en vue d’atteindre des standards internationaux leur permettant d’être compétitifs en vue du développement d’un tissu industriel de sous-traitance en Algérie,

4  L’intégration locale des composants pour la fabrication des véhicules et engins agricoles /travaux publics interviendra de manière progressive,ce qui permettra de structurer et de consolider la filière mécanique en Algérie,

5 Participation et implication de l’Etat et ses organismes d’accompagnement:  Réhabilitation et modernisation de l’infrastructure industrielle de production,de biens d’équipements des entreprises de la filière nationale de l’automobile et de la mécanique (ces entreprises doivent combler un écart de performance significatif pour s’aligner sur les concurrents actuels,d’où la nécessité d’un Plan de Développement conséquent),  Les Instruments de l’Etat en matière de mise en œuvre de la politique nationale de développement de la PME et accompagnement de l’investissement:  ANDPME (Agence Nationale de développement de la PME): Prise en charge à partir du budget de l’Etat de 80 % des frais nécessaires aux opérations de MAN (technique et managériale) et de modernisation des PME sous-traitantes et autres, L’ANDPME a adopté une approche proactive afin de faire bénéficier des différents avantages prévus en leur faveur par le PNMAN :

6  Coaching technique,  Formation,  Certification,  Coaching TIC,  Coaching Financier,  Coaching exportation,  ……………………..  ANIREF(Agence Nationale d’Intermédiation et de Régulation Foncière): Gestion, promotion,intermédiation et régulation foncière de la promotion de l’investissement, Promouvoir de nouveaux espaces destinés à accueillir ces projets d’investissement, Aménagement des nouveaux parcs industriels à travers le territoire national,

7  ANDI (Agence Nationale de Développement de l’Investissement): Accueil,conseil et accompagnement des investisseurs ainsi que la formalisation des avantages prévus par un dispositif d’encouragement (www.andi.dz)www.andi.dz  Les BASTP (Bourse Algérienne de Sous-traitance et de Partenariat): Associations professionnelles à but lucratif qui ont pour missions:  La gestion des flux de sous-traitance à travers la mise en relation entre les donneurs d’ordres et les sous-traitants,  Recensement du potentiel réel des entreprises algériennes de sous-traitance  Accompagnement des adhérents dans la promotion de leurs produits à travers la participation aux salons professionnels spécialisés au niveau national et international,

8  Le CNCPME: Conseil National chargé de la promotion de la sous-traitance dont les missions sont:  Proposer toute mesure destinée à réaliser une meilleure intégration de l'économie nationale,  Favoriser l’insertion des PME nationales dans le courant mondial de la sous-traitance,  Promouvoir les opérations de partenariat avec les grands donneurs d’ordres tant nationaux qu’étrangers,  Coordonner les activités des bourses Algériennes de sous-traitance et de partenariat,  Favoriser la valorisation du potentiel des PME en matière de sous-traitance.

9  Opportunités:  Des indicateurs macroéconomiques dans le vert: Prévision de croissance en Algérie de 5 à 10% par an, Maintien d’une croissance démographique positive, Bonne santé financière de l’Etat Algérien, Investissements dans le réseau routier et faible concurrence du transport ferroviaire.  Engagement de l’Etat dans la promotion et développement du secteur mécanique/automobile soutenu par des partenariats avec des leaders internationaux : Projet matériels travaux publics avec Liebherr à Constantine, Projet tracteurs agricoles avec M assey -Fergusson à Constantine, Projet moteurs pour véhicules industriels avec DAIMLER/DEUTZ et MTU à Constantine, Projet véhicules industriels (camions et bus) avec Daimler à Rouiba, Projet véhicules utilitaires avec Daimler à Tiaret, Projet véhicules particuliers avec Renault à Oran.  Des coûts des factures très compétitifs et avantageux (énergie/carburant/main- d’œuvre,…….)

10 FILIERE MECANIQUE En Algérie la filière mécanique ( automobile-VI et VP-, machinismes agricoles et engins travaux publics)est portée par la SGP EQUIPAG et la SNVI autour desquelles s’articule tout un tissu dense et important d’équipementiers et de sous-traitants appartenant aux secteurs public et privé. La construction de la filière mécanique en Algérie s’appuie sur quatre (04) pôles industriels situés à Oran,Constantine,Tiaret et Alger,

11 Présentation de la SGP EQUIPAG (Société de Gestion des Participations des Equipements Industriels et Agricoles ) Personne à contacter: M. Brahim MELOUK :Cadre Dirigeant en charge du Partenariat et de l’Intégration Nationale. Tél. Bureau : (21) Tél. Portable : (770)

12 Groupe BCREntreprise de Boulonnerie; Coutellerie; Robinetterie et sous-traitance Groupe PMOEntreprise de Machines outils et sous–traitance POVALEntreprise des Pompes ; Vannes; Fonderie et sous–traitance Groupe ENMTPEntreprise de Matériels de Travaux Publics Groupe GERMAN Entreprise des Matériels de Gerbages et de Manutention, Vérins et sous– traitance ECOREPEntreprise de Construction et Réparation Navales CMAEntreprise de Matériels Agricoles ENTREPRISES DU PORTEFEUILLE DE LA SGP EQUIPAG : La soci é t é "SGP EQUIPAG" comprend 14 entreprises et groupes activant dans des domaines de production tr è s vari é s

13 CYCMAEntreprise de Cycles, Motocycles et applications pour handicapés ETRAGEntreprise de Tracteurs Agricoles, Fonderie et sous-traitance EMOEntreprise de Moteurs MAGIEntreprise des Matériels Agricoles et Industriels SFTEntreprise des Matériels Semi-Fertilisation et Traitement MATEntreprise des Matériels Aratoires et de Transport PMATEntreprise assurant la commercialisation et le SAV pour les Matériels Agricoles

14 Les entreprises de la SGP EQUIPAG sont regroupées en trois (03) filières : Equipements Industriels et Hydrauliques (E.I.H) (BCR; POVAL; PMO; EMO) Machinisme Agricole (MAG) (CMA; ETRAG; MAGI; SFT; MAT; ECOREP; PMAT) Matériels Roulants et Travaux Publics (MRTP) (ENMTP; GERMAN; CYCMA) Les entreprises de la SGP EQUIPAG ont réalisé en 2013 un chiffre d’affaires de 530 Millions d’Euros avec un effectif de 8000 salariés environ.

15 Dans le cadre du développement industriel des Entreprises de la SGP EQUIPAG, des opérations de partenariat ont été lancées dans les différentes filières. A cet effet, plusieurs sociétés mixtes ont été constituées avec des partenaires de renommée mondiale. Il s’agit de projets stratégiques dont la fabrication se fait avec le label des constructeurs :  Projet tracteurs agricoles avec Massey-Fergusson à Constantine pour 5000 unités/an  Projet moissonneuses-batteuses avec SAMPO- Ronsenlew à Sidi Bel-Abbés pour 1000 unités/an

16  Projet engins de travaux publics avec le groupe LIEBHERR à Constantine pour 500 engins/an.  Projet engins de compactage avec EUROPACTOR à Constantine pour 400 unités/an  Projet moteurs/an avec les partenaires DAIMLER, DEUTZ et MTU à Constantine.

17  Douze (12) autres nouveaux projets sont proposés pour des partenariats industriels et concernent : Robinetterie et accessoires (Sanitaire et Gaz), Matériels d’accompagnement agricole (travail du sol,matériels du récolte et de fertilisation), Tuyaux en fonte ductile, Outils et appareils de forage, Cycles-motocycles, voiturettes pour personnes handicapées et équipements sanitaires, Chariots élévateurs et appareils de levage et de manutention,

18 Jantes pour engins travaux publics et matériels agricoles roulants, Vérins hydrauliques, Stations d’épuration des eaux usées, Pompes hydrauliques, Formation du personnel dans les activités de fonderie, Systèmes de fixation (visserie / boulonnerie).

19 Présentation du Groupe SNVI ( Entreprise Nationale de Véhicules Industriels) Personne à contacter: M. Ramdane TOUKAL : Directeur du Partenariat et en charge de l’Intégration Nationale. Tél. Bureau : (21) Tél. Portable : (662) Site web:

20 La filière véhicules industriels est portée en Algérie par la SNVI, Seul constructeur de véhicules industriels, implanté sur le territoire national par ses usines de production situées dans la zone industrielle de Rouiba et Tiaret, L’industrie de Véhicules industriels en Algérie remonte en fait à Juin 1957,date à laquelle a été implantée à Rouiba une usine de montage de véhicules poids lourds de la société BERLIET, En 1967,fut créée la SONACOME et suite à la restructuration de cette dernière en 1981, naissait la SNVI,

21  Principales activités :  la conception,  la fabrication,  la commercialisation,  le soutien après-vente. des véhicules industriels (Camions Porteurs et Tracteurs Routiers, Autocars et Autobus, Carrosseries industrielles)  C A HT au 31/12/2013 :18,6 Mds de DA,soit :186 Millions d’Euros  Effectifs au 31/12/2013: personnes

22 QUATRE FILIALES DE LA SNVI QUATRE FILIALES DE LA SNVI 1.La filiale Fonderie de Rouïba, 2.La filiale Carrosseries Industrielles de Rouïba, 3.La filiale Carrosseries Industrielles de Tiaret, 4.La filiale Véhicules Industriels de Rouïba, produisant des camions de 6,6 à 26 tonnes de poids total en charge des tracteurs routiers, des autocars et des autobus regroupant cinq centres de production intégrés:  Le Centre Forge,  Le Centre Mécanique,  Le Centre Tôlerie et Emboutissage,  Le Centre Montage Camions,  Le Centre Montage Autocars et Autobus.

23 UN RÉSEAU COMMERCIAL DE 11 UNITÉS :  L’unité centrale de vente sur le site industriel de Rouïba,  L’unité centrale spécialisée dans la pièce de rechange SNVI à Rouïba,  Neuf (09) unités de vente et de soutien en après-vente des véhicules commercialisés par la SNVI implantées sur le territoire national. LA DIVISION DE RENOVATION DE SIDI MOUSSA TROIS UNITES DE SOUTIEN :  Le centre de formation SNVI à Rouiba,  L’unité chargée des opérations de transit, de dédouanement et transport, implantée à Rouiba,  Le bureau d’études pour l’innovation et le lancement de nouveaux produits.

24 TROIS AXES STRATÉGIQUES DE DÉVELOPPEMENT Axe 1 : Organisation de la SNVI en Sept Filiales, Axe 2 : Des investissements stratégiques avec des partenariats ciblés pour un positionnement compétitif sur le plan national et régional, Axe 3 : Intégration industrielle, Valeur ajoutée algérienne et Sous-traitance

25 Partenariats Quatre Partenariats conclus :  Société de production de camions et de bus à Rouïba de marque Mercedes-Benz : 34 % SNVI - 17 % EPIC EDIV/DFM/MDN - 49 % AABAR (Emirats Arabes Unis) et DAIMLER comme partenaire Technologique.  Société de production de Véhicules légers Tout Terrain à Tiaret de marque Mercedes-Benz : 17 % SNVI - 34 % EPIC EDIV/DFM/MDN - 49 % AABAR (Emirats Arabes Unis) et DAIMLER comme partenaire Technologique.  Société de production de Véhicules Particuliers à Oued Tlélat – Oran de marque Renault : 34% SNVI - 17 % FNI et 49 % Renault.  Société de production de boites de vitesses à Rouïba de marque ZF : 20% SNVI - 80% ZF Allemagne.

26 Quatre Partenariats en cours de recherche et discussions:  Production de camions de petit tonnage (inférieur à 6 tonnes),  Production d’autocars,  Production d’équipements de carrosseries aux standards Daimler pour camions de marque Mercedes-Benz,  Production de pièces bruts en fonte destinées pour les composants de la filière mécanique.

27 PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT Développement de nouvelles gammes de véhicules industriels de dernière génération de marque Mercedes-Benz. La production annuelle de :  véhicules de transport de marchandises (cinq types de camions de plus de 8 tonnes: Atégo, Axor, Actros, Zetros,Unimog)  véhicules de transport de personnes (deux types de bus: autobus Conecto,midibus Medio ).

28 Le total de VI sera atteint dès que les lignes de production seront devenues pleinement opérationnelles en 2018/2019, Le début de production de la phase CKD1étant programmée pour Décembre 2014 pour les bus, Pour les camions : Le premier camion modèle Actros est sorti de l’usine de Rouiba le 30 Avril 2014.

29 Développement de nouvelles gammes de véhicules utilitaires de dernière génération de marque Mercedes-Benz. La production annuelle de :  Véhicules type Sprinter,  Véhicules type Classe G 4x4.

30 Partenariat avec Renault (véhicules particuliers):  La société par actions (Spa) de production de véhicules particuliers de marque Renault,située à Oued Tlélat/Oran, a été créée le 31 Janvier 2013 et se dénomme RAP Spa (Renault Algérie Production Spa)  Production VP de marque Renault :  Au démarrage de l’usine, production de véhicules/an  A partir de 2018, production de véhicules /an  A partir de 2020, production de véhicules /an  Les premiers véhicules Renault type Nouvelle SYMBOL sortiront de l’usine d’Oued Tlélat (Oran) en Novembre 2014.

31  Le partenariat avec Renault :  contribuerait au développement de l’industrie automobile en Algérie  permettrait la dynamisation de l’économie nationale par la création d’emplois et d’un fort tissu de fournisseurs nationaux de pièces et composants automobiles suivant les standards Renault.

32 Sous-traitance Locale :  Dans sa recherche de l’amélioration constante de sa compétitivité et la qualité de ses produits, la SNVI disposait de deux atouts précieux :  Sa grande connaissance du marché national du V.I,  La maitrise d’un ensemble de techniques et de technologies sur un site idéalement placé pour servir de base à des actions de partenariat industriel pouvant profiter au tissu environnant de sous-traitants.  La SNVI a adapté une politique d’externalisation qui s’est concrétisée par la densification du réseau de sous-traitance et d’équipementiers locaux appartenant aux secteurs privé et public.

33 Ce développement de la sous-traitance a été facilité par le niveau de maitrise des techniques et technologiques par les équipes de la SNVI et par l’existence d’un tissu de PME/PMI partenaires.  Le réseau actuel de la sous-traitance locale de la SNVI c’est :  300 sous-traitants,  Représentant environ 35 % du fichier global des fournisseurs homologués (local+import)  Fourniture de près de 3000 références,  En valeur, le montant des achats locaux (1ere Monte + PR) représente environ les 40% du montant global des achats de l’entreprise,  Domaines d’activités : moteurs/radiateurs/ batteries/ vitrage/échappement/articles en caoutchouc/flexibles /peintures/visserie/câbles électriques/garnissage cabine/mousse/pièces en plastique et en polyester….

34 INTEGRATION LOCALE PROJET DAIMLER A ROUIBA (Besoins futurs)  Production du Complexe industriel de Rouïba en composants et inputs industriels Fonderies fonte et aluminium : Production de tonnes/an de pièces bonnes en bruts de fonderie destinées à l’industrie automobile, notamment, les ponts moulés et les blocs moteurs; Forge : Production de bruts en forge des composants pour les organes ponts, essieux et moteurs ; Mécanique : Usinage et montage des ponts et essieux ; Tôlerie-Emboutissage : Production des cadres-châssis, réservoirs à gas-oil et réservoirs à air et des éléments de cabine pour la société algérienne de poids lourds Mercedes-Benz.

35  Le domaine de l’intégration locale portera sur des pièces sous licence MB susceptibles d’être intégrées dans les capacités et potentialités du tissu industriel national et ce dans le but d’atteindre le taux d’intégration de 30 % au moins dans les 5 années qui suivent le démarrage de la phase opérationnelle CKD2 (juin 2016).  Le volet intégration locale(stratégique : 4 à 5 EPE et sous-traitance :30 PME / PMI) des pièces et composants pour la première monte de marque MB sont énumérés ci-dessous.

36  SNVI (Rouïba) et GERMAN (Constantine) sont concernés directement par l’intégration stratégique, au vu de leurs capacités industrielles disponibles qui seront mises à niveau et modernisées.  Les agrégats majeurs (retenus par la partie Algérienne)dans le cadre de l’intégration stratégique et la sous-traitance nationale de ce projet sont: Pièces moteurs (18 références au total ), Essieu AV, Pont AR, Equipements de carrosseries pour camions, Cadre châssis, Pièces pour la sous-traitance nationale (PME/PMI), Pièces d’emboutissage.

37 Intégration locale projet Renault Algérie  La partie algérienne envisage de prioriser le développement des filières en rapport avec les créneaux : vitrage, câblage, plastique, sièges, mécanismes/lignes d’échappement, emboutissage des petites pièces de tôlerie, batteries, radiateurs, pneumatiques, les produits sidérurgiques plats, peinture petites pièces, boulonnerie visserie, ressorts à boudins, jantes de roues, composants électroniques, disques de freins, plaquettes de freins, amortisseurs,…  Renault apportera son expertise et son concours pour soutenir les efforts de la société commune en vue de concrétiser le niveau d’intégration locale minimal qui est de 42% minimum à l’horizon de 4 ans à compter du démarrage de l’exploitation dans la phase 2 ( soit en 2018),

38  Les véhicules qui seront fabriqués par la RAP répondront aux standards du groupe Renault en termes de prestations, qualité, performance et sécurité.  Les domaines à prioriser en urgence dans le cadre de l’intégration locale, compte tenu de leurs volumes et coûts logistiques, sont : -le vitrage (pare-brises/lunettes arrières/glaces latérales), -le câblage (faisceaux électriques), -le plastique (ex.: pare-chocs, tableau de bord,…), -Les batteries, -Ligne échappement, -Les sièges.

39 Conclusions: Tous ces projets véhiculent pour aujourd'hui même et à moyen terme obligatoirement et nécessairement des opérations de sous-traitance industrielle, En fait, et à travers ce qui précède, il ressort bien qu’il y a en Algérie un très grand marché pour la sous-traitance, aujourd'hui même pour satisfaire les besoins actuels, mais également il va se développer de manière progressive et importante dans les 3 ou 4 prochaines années avec les projets industriels en cours de réalisation et ceux en cours de maturation.

40 MERCI DE VOTRE AIMABLE ATTENTION


Télécharger ppt "Bourse Algérienne de Sous-traitance et de Partenariat FILIERE MECANIQUE Le Marché Algérien de la Sous-traitance: Besoins et Opportunités -Beci Bruxelles."

Présentations similaires


Annonces Google