La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Impact de STMicroelectronics sur le pôle économique Grenoble-Isère

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Impact de STMicroelectronics sur le pôle économique Grenoble-Isère"— Transcription de la présentation:

1 Impact de STMicroelectronics sur le pôle économique Grenoble-Isère
3 juillet 2012 Brieuc BOUGNOUX

2 Plan de la présentation
1- Pas d’avenir sans industrie 2- L’écosystème grenoblois 3- Revenus apportés au territoire et impact sur l’emploi 4- Conclusions

3 « Exigence de redressement »
L’économie française est dans une passe délicate : « Perte de compétitivité » « Désindustrialisation » « Décrochage »  « Nécessité d’un sursaut » « Déclin » « Exigence de redressement »

4 Notre balance commerciale n’a jamais été aussi déficitaire !
en % du PIB Royaume-Uni Grèce Portugal

5 La France est le pays qui s’est le plus désindustrialisé

6 B. Consommation à l’intérieur du territoire
Il est impératif d’être en capacité d’exporter : s’il n’y pas A pour compenser C, il n’y a pas B B. Consommation à l’intérieur du territoire A. Entrée d’euros liés aux exportations des industriels C. Achats en dehors du territoire

7 Evolution de l’emploi dans les régions françaises
Dans l’industrie Dans les services aux ménages Evolution calculée sur la période Source : Unistatis.

8 La création d’emplois dans l’industrie précède la création d’emplois dans les autres secteurs
Services

9 En France l’industrie représente :
13% de l’emploi 82% des exportations nationales => Son poids dans l’économie est plus proche de 82% que de 13%. La création de richesse est le fait de l’industrie, on ne peut pas créer d’emplois sans préalablement créer de richesse.

10 L’industrie est le socle de notre économie et de notre prospérité
Services aux personnes Services publics Services aux entreprises Industrie

11 Un grand nombre d’ouvrages vont dans ce sens …

12 Des décisions ont été prises pour renforcer l’industrie française :
Pôles de compétitivité Augmentation du Crédit d’Impôt Recherche Suppression de la taxe professionnelle Autonomie des universités Investissements d’avenir

13 Mais il faudra aller plus loin
Mais il faudra aller plus loin. Nous ne consacrons toujours pas 3% de notre PIB à la R&D : Finlande 3,7% Japon 3,4% Corée du Sud États-Unis 2,8% Allemagne 2,7% France 2,1% Espagne 1,3% Grèce 0,6% Chiffres 2010, Source : Eurostat.

14 « Quand le BTP va, tout va »   
Le bon postulat du développement économique n’est pas : « Quand le BTP va, tout va »    … mais « Pas d’avenir sans industrie »   

15 2- L’écosystème grenoblois de la microélectronique

16 Un pôle microélectronique mondial à Grenoble
Sofradir / Ulis Conception et fabrication (Veurey) 500 salariés E2V Conception et fabrication (St Egrève) 340 salariés Soitec Ingénierie du silicium (Crolles) 1000 salariés STMicroelectronics Fabrication et R&D process (Crolles) 3800 salariés STMicroelectronics Conception et marketing (Grenoble) 2200 salariés CEA Leti centre de recherche (Grenoble) 1700 salariés

17 L’ÉCOSYSTÈME GRENOBLOIS EN MICRO ET NANOÉLECTRONIQUE EN 2012
Les fournisseurs locaux Les donneurs d’ordres Technologies logicielles, conception et design Alpes Wise, ARM, Asygn, Atrenta, Aselta Nanographics, Crocus, CWS, De Facto Technologies, Design and reuse, Device alab, Docea Power, Easii IC, Edxact, ID3 semiconductors, Infiniscale, Iroc technologies, Keesda, Maxim IC, Maya Technologies, Memscap, MicroOled, Movea, Oasic, Presto, Pyxalis, Raisonance, Springsoft,Temento, Tiempo, Transo systems, VMware, Wind river, Xyalis Sofradir / Ulis (500 personnes) Thales ED (340 personnes) Trixell (420 personnes) Equipementiers Advantest Europe, AET technologies, Alpes Instruments, Alpsitec, Altatech Semiconductor, Applied Materials, ASML, ASM France, Axcelis, Brewer Science, Brooks automation, Corial, Euris, Fulll electronic system, Frontier semiconductor, Hamamatsu Photonics, Horiba, Insidix, Jem Europe, Jusung, KLA tencor, Lam Research, LTX- Credence, MB Electronique, Microworld, Novapack, Novellus, Oerlikon, Presi, Sageis-Cso, SPTS, Synergie concept, Teem photonics, Teltec, Teradyne, Tokyo Electron, Varian semiconductor, Veonis, Verigy, VI technology, Xenocs Biomérieux Grenoble (210 personnes) STMicroelectronics (6000 personnes) Services spécialisées – Salles Blanches 40-30, Air Liquide-ALES, Amesys conseil, Awa instruments, Basan, Clean Part, Cegelec, Christ France, Cyberstar, Diprotex, Draeger, Edwards, Entegris, Elyo, Faure qei, FSI, GSE, Manumesure, Mondia Quartz, Omega Concept, Omicron technologies, Rosin, Serma technologies, Sin & Stes, SNDI, Technic, Tera Environnement, Univeo, Vepres Soitec (1000 personnes) La recherche publique et la formation E2V (340 personnes) Les unités de recherche appliquée : CEA-Léti (1700 p), CEA-Liten (800 p), CEA-DSV, CEA-DSM, Inria (500 p), Inserm, CHU. Les unités de recherche fondamentale (Université Joseph Fourier, Grenoble INP, CNRS) : l’Institut Néel (450 p), IMEP (180 p), SPINTEC (70 p), LTM (100 p), TIMA (130 p), VERIMAG (95 p), LMGP (90 p), LCIS (50 p), LEPMI (160 p), SIMAP (240 p). La formation : 3000 étudiants par an formés en micro-nanotechnologie, informatique et logiciel (Minatec, UJF, Grenoble INP…). Schneider Autres (Dolphin Integration, Tronics, Mentor graphics, Synopsys, Kalray… ~ 500 personnes)

18 L’emploi dans l’industrie microélectronique sur le territoire grenoblois a été en très forte croissance 1993 = base 100. Source : Unistatis.

19 Ecosystème industriel grenoblois en microélectronique
Entreprises implantées au cours des années 2000 – 2010 Xenocs Adeunis RF ST Crolles 2 Ulis Veonis Jem Europe Clean Part Axcelis Entegris Biomérieux Brewer science LTX-Credence Infiniscale Christ France Edwards ARM Tiempo IBM Movea Asygn Kalray MicroOled Presto Mentor Graphics Pyxalis Iroc technologies Full electronic system Altatech semiconductor Oasic design automation Tera environnement Vaco Microtechnologies Maya technologies VI technology Entreprises implantées au cours des années 40/30 Lam Research ST Crolles 1 Soitec Teltec ASML Applied Materials Air Liquide - Ales Semitool Omega concept Teradyne Unaxis Mondia Quartz Tokyo Electron KLA tencor Synopsys Trixell Tronic's microsystem ID3 semiconductors SNDI Teem photonics ASM France Varian semiconductor Entreprises historiques (années 1980) Dolphin Integration Faure QEI ST Grenoble Thales ED Sofradir E2V

20 Ecosystèmes mondiaux en microélectronique (hors Intel)
Dresde, Allemagne Giheung, Corée Grenoble, France Albany, USA Tsukuba, Japon Hsinchu, Taiwan

21 Les aides pèsent sur les choix d’investissement :
En 2009, Global Foundries a cherché un territoire pour construire une nouvelle fab 300 mm (3,4 Md€ d’investissement). Deux sites étaient pressentis : Dresde : aide de 250 M€ Albany : aide de 900 M€ L’investissement s’est fait à Albany dans l’Etat de New York. La Fab a été inaugurée cette année.

22 STMicroelectronics, premier acteur du pôle grenoblois :
Une entreprise franco-italienne au 7ème rang mondial, la seule européenne dans le top 10. personnes dans le monde, en France dont à Grenoble. Un taux de change €/$ très défavorable depuis 2004, et des marges inférieures à celles de ses concurrents.

23 ST Grenoble et ST Crolles, deux sites qui travaillent en coopération :
A Grenoble, le travail de conception des circuits, de design et les fonctions marketing. A Crolles, la production industrielle et la recherche et développement appliquée liée à l’activité de fonderie.

24 Le CEA-Léti : En appui de STMicroelectronics sur une recherche appliquée qui fait souvent défaut dans l’offre publique. Forte dynamique du Léti depuis une dizaine d’années (1100 emplois => 1700 emplois ). Plus grande ouverture aux PME. Malgré son positionnement dans la recherche aval, le Léti a néanmoins permis des ruptures technologiques profondes (EFCIS avec le MOS en 1972, SOI en 1992, …).

25 Les revenus apportés au territoire et les retombées en emploi

26 Cotisations sociales : 180 M€ Taxes locales : 20 M€
Les sites STMicroelectronics de Crolles et Grenoble dépensent 970 M€ par an : Achats : 550 M€ Salaires nets : 220 M€ Cotisations sociales : 180 M€ Taxes locales : 20 M€ Emplois indirects Emplois Induits Emplois directs

27 6000 emplois directs STMicroelectronics en région grenobloise

28 2250 emplois indirects liés aux achats de ST dans la filière régionale
Equipements de prod et maintenance = 535 emplois STMicroelectronics = 6000 emplois Produits Matières = 230 emplois Gestion des salles blanches = 340 emplois Recherche publique (CEA-Léti, CNRS, UJF...) = 350 emplois Services divers (sécurité, propreté, restauration...) = 475 emplois Design, Logiciel, Informatique = 310 emplois

29 260 M€ pour le reste du Monde
Ce revenu annuel de 970 M€ va irriguer l’économie des territoires (emplois induits) 250 M€ pour la France 260 M€ pour le reste du Monde 460 M€ pour RA

30 17.400 emplois induits dans les commerces, services à la personne, services publics…
Rhône-Alpes Multiplicateur keynésien Rhône-Alpes 8800 emplois induits Multiplicateur keynésien France France 8600 emplois induits

31 Impact de STMicroelectronics sur l’emploi
Rhône-Alpes Directs 6 000 Indirects 2 250 Induits 8 800 Total = 17 050 France 8 650 25 700

32 Conclusions

33 La France doit impérativement renforcer son industrie exportatrice
La France doit impérativement renforcer son industrie exportatrice. C’est elle qui est garante de notre prospérité. Les politiques publiques ont une part de responsabilité. En temps de crise, il faut plus de soutien à l’industrie, pas moins (des piscines ou des usines ?). L’écosystème grenoblois est un actif précieux qui peut continuer à porter l’économie régionale pendant de nombreuses années.

34 Compte tenu des enjeux stratégiques des micro et nano technologies et de leur impact capitalistique : Quelle vision de l’avenir peut-on partager aux échelles locale, régionale, nationale, européenne ? Comment les pouvoirs publics peuvent-ils favoriser ces développements ? Si les conditions sont réunies, quelle peut être la place de Grenoble dans le cercle fermé des acteurs qui comptent en micro-nano technologies ?

35 Je vous remercie pour votre attention.
Brieuc BOUGNOUX Reverdy Associés


Télécharger ppt "Impact de STMicroelectronics sur le pôle économique Grenoble-Isère"

Présentations similaires


Annonces Google